Les musées et centres d'art aixois

Culture

Une journée culturelle à Aix-en-Provence passe évidemment par la visite du musée Granet dans le quartier Mazarin. Un peu plus loin ouvrez les yeux sur les jeunes talents de l'art contemporain en poussant les portes de l’hôtel de Gallifet. Entre 2 centres d’art, vous pourrez ravir vos yeux et vos papilles à la table de Mickaël Féval, un vrai délice des sens ! Après cette pause gourmande, l’ancien côtoiera le moderne en passant du Centre d'Art de Caumont à la Fondation Vasarely.

Jour 2 - Des chefs-d’œuvre rien que pour vous au musée Granet

Place Saint Jean de Malte 13100 Aix en Provence

Commencez votre seconde journée à Aix-en-Provence par la visite du musée Granet. Il se situe dans le palais de Malte, magnifique bâtiment construit au XVIIe siècle. Sur les 400 m², vous pourrez voir des œuvres remontant très loin dans les racines de l’histoire de l’art avec un fonds important sur la période Renaissance. A 5 mn à pied de là, ne manquez pas l’exposition « Granet XXe » qui rassemble les oeuvres de la collection Planque dans la chapelle des Pénitents Blancs. Pour en apprendre davantage sur les artistes et leurs œuvres, pensez à louer un audioguide pour seulement 3€.

Jour 2 - Hôtel de Gallifet, mariage d’hier et de demain

52 rue Cardinale 13100 Aix en Provence

Afin de satisfaire votre curiosité artistique, allez 200m plus loin, à l’hôtel de Gallifet, caractérisé par ses immenses persiennes blanches. Situé dans le très chic quartier Mazarin, le centre d'art se trouve dans une bâtisse en pierre de Bibémus du XVIIIe siècle. L’extérieur contraste audacieusement avec les œuvres très modernes qui y sont installées pendant des expositions temporaires. Une pause thé s’impose à l’ombre des arbres centenaires.

  • Pass MyProvence

Jour 2 -On se régale au restaurant Le Formal

32 rue Espariat 13100 Aix en Provence

Déjeuner dans les caves voutées du XVe siècle, ça vous tente  ? Caché rue Espariat, le restaurant Le Formal est le rendez-vous des fins gourmets amateurs de cuisine inventive. Le chef Jean-Luc Le Formal s’amuse à marier des saveurs et à créer des jus et textures inattendus. Les labels de qualité (Gault & Millau, Michelin, Tables13) invitent à vous y régaler en dégustant une tartine de brouillade aux truffes ou un turbot servi avec des légumes relevés au curcuma. Une expérience à savourer !

  • Tables 13

Jour 2 -Beaux-Arts et art de vivre au Centre d'Art Caumont

3 rue Joseph Cabassol 13100 Aix en Provence

Après cette pause gourmande, rejoignez l’hôtel de Caumont Centre d’Art proche du cours Mirabeau. Le lieu mérite qu’on le regarde  : c’est un magnifique édifice (XVIIIe) situé entre cour et jardin très parisien. Il met en valeur les Beaux-Arts en général et propose une plongée dans la décoration d’époque grâce à ses salons. Si vous avez le temps, visionnez le film inédit sur Cézanne dans l’auditorium et découvrez les expositions temporaires. Son très beau salon de thé donnant sur le jardin séduira les plus contemplatifs.

Jour 2 -Fondation Vasarely, centre architectonique d’Aix-en-Provence

CS 50490 1 avenue Marcel Pagnol 13096 Aix en Provence

Pour finir votre week-end à Aix en beauté, mettez le cap sur la Fondation Vasarely (par le bus 2 à la rotonde), inauguré en 1976. Comme pour les sites précédents, le spectacle commence à l’extérieur avec une façade étonnante mêlant 16 modules à base hexagonale, des ronds blancs et noirs, et un jeu de lumière unique (visites guidées le week-end). Dans son cœur, vous pourrez assister à des concerts, découvrir les oeuvres monumentales ou les expositions temporaires selon la programmation.

  • Pass MyProvence

Expériences à ne pas manquer

  • Aller voir un spectacle ou un concert au Grand Théâtre de Provence ou un ballet contemporain au Pavillon Noir
  • Faire une pause dans la cours de l'hôtel Gallifet

On aime

  • L'ambiance luxe, calme et volupté du quartier Mazarin
  • Le spectacle unique du soleil sur la Fondation Vasarely, une construction digne d'un film de science-fiction

Le bon moment pour visiter

  • L’été, pendant le festival d’Art Lyrique au Palais de l’Archevêché (1300 places environ) ou le festival international des Nuits Pianistiques
  • Début septembre pour la fête mistralienne au parc Jourdan (dégustation d’aïoli, ensemble folklorique, danse traditionnelle)
  • Pendant les fêtes de fin d'année, pour profiter du marché de Noël renommé, du marché des 13 desserts et des crèches à santons
  • Thème

    Culture

  • Durée

    Journée

  • Villes parcourues

    Aix en Provence

  • Idéal pour

    Toute l'année

Découvrir d'autres itinéraires

L'univers du vin

Rive gauche et rive droite de Durance se répondent pour un duo de luxe et d'art de vivre. Deux domaines viticoles de renom ont créé un univers de découverte autour du vin. Land art et parcours d'art contemporain pour l’un et jardins à la manière toscane pour l’autre. Au Puy-Sainte-Réparade, le Château La Coste propose une promenade entre nature et art. A Pertuis, le Château Val Joanis invite à la flânerie dans son immense parc où les arbres fruitiers répondent aux oliviers et aux ceps de vignes. Un doux voyage pour les 5 sens !

Marseille Préfecture sur les pas des Marseillaises

Pour retrouver l’ambiance chic et détendue de la rive gauche parisienne, il faut prendre le temps de se promener dans le « Quartier des Antiquaires », qui s’étend de la place de la Préfecture à la rue Edmond Rostand, en passant par un petit bout de la rue Paradis. À l’abri de la cohue des grandes artères marchandes de la ville, vous trouverez dans les nouvelles boutiques et épiceries fines qui y ont récemment élues domiciles, de quoi faire le plein de souvenirs moins stéréotypés.

Eguilles, entre culture, food et artisanat

Le temps d’un weekend ou d’un séjour en Provence, faites route en direction d’Eguilles pour découvrir les charmes de la campagne aixoise. Entre culture, art de vivre, cuisine du sud et artisanat, suivez-nous pour une journée bien remplie à la découverte d’Eguilles.

Inspirations

L'Oursin

L'Oursin

Plongeon dans l’iode garanti

Selon Marcel Pagnol, «si l'on jugeait les choses sur les apparences, personne n'aurait jamais voulu manger un oursin ». Et pourtant... un bout de pain, une lichette de beurre, une langue dessus, et le plongeon dans l’iode est garanti.

La pizza

La pizza

A Marseille, on l'appelle "la pits" et on la préfère "moitié-moitié"

Ce qu’il ne sait pas notre ami le touriste, c’est que LA spécialité de Marseille, ce n’est pas la bouillabaisse, non... La spécialité de Marseille, c’est LA PIZZA !

Polar marseillais, l’école du crime, partie 2

Polar marseillais, l’école du crime, partie 2

Le polar marseillais, un style d'écriture directement lié à l'histoire de la cité phocéenne...

Prenant sa source dans la réputation sulfureuse de la ville depuis le début du XXème siècle, ce mouvement littéraire dérivé du roman noir impose un regard sans concessions sur une situation sociale et politique exceptionnelle en France, aujourd’hui comme hier.

La pétanque

La pétanque

Art de vivre

Ce sport est indissociable de la vie des Marseillais et ce, de génération en génération ! Chaque quartier a son terrain de boules et/ou son association de boulistes, cabanon à apéro inclus.