3 RANDONNÉES FACILES AUTOUR DE SAINTE-VICTOIRE

Publiée le mer 03/10/2018 - 02:00 / mis à jour le mar 02/02/2021 - 01:00

La silhouette de la montagne Sainte-Victoire est reconnaissable parmi toutes les autres. Cependant, l'escalader peut s'avérer être un défi de taille. C'est pourquoi nous avons sélectionné pour vous 3 sentiers pour admirer la Sainte-Victoire sans avoir à la dompter !

Image
La croix de Provence
La croix de Provence

Muse du peintre Paul Cézanne, la montagne Sainte-Victoire est un chef d’œuvre de la nature à une dizaine de kilomètres d’Aix-en-Provence. Avec ses 1000 mètres d’altitudes, elle séduit plus d’un artiste mais aussi les randonneurs ! Panorama d’exception, reliefs calcaires, richesse de la faune et flore… Ce serait dommage de ne pas en profiter parce qu’on est seulement un sportif du dimanche (comme nous !). Voici 3 randonnées faciles à faire autour de la montagne Sainte-Victoire.

Avant de partir

Aux pieds : Des bonnes chaussures de marche qui tiennent à la cheville.
À mettre dans son sac-à-dos :

• 2L d’eau par personne, surtout en été car il n’y a pas de points d’eau sur le parcours ;
• un coupe-vent ou un imperméable selon les prévisions météo, c’est une montagne donc le temps peut vite changer ;
• des barres énergétiques (et un petit sac poubelle car on ne laisse pas les déchets dans la nature !) ;
• lunettes/crème solaire/chapeau aux beaux jours ;
• en bonus, emportez un guide sur la faune & flore et un appareil photo pour publier ces beaux paysages avec le #myprovence sur Instagram bien-sûr !
À surveiller : La météo, mais aussi du 1er juin au 30 septembre l’accès aux massifs avec Envie de Balade.

light-blue

Le plateau de Bibémus – 1h45 – 6km

C’est la randonnée facile où Sainte Victoire joue à cache-cache. Au départ du village du Tholonet, on se balade à l’ombre, dans la pinède à partir du chemin de la Paroisse. On traverse la piste qui monte en zigzag dans la roche rouge puis, on arrive au plateau de Bibémus. Poursuivez ensuite la balade au niveau des 2 piliers en pierre de Bibémus en suivant la piste jaune pointillé puis jaune pour atteindre le barrage Zola. Le barrage a le nom du père d’Emile Zola et non de l’écrivain. En effet, François Zola a construit l’ouvrage dans les années 1850 ! Marchez ensuite jusqu’à une ancienne maison restaurée qui servait d’habitation lors de la construction du barrage puis rejoindre la piste de roche rouge pour revenir à votre point de départ.

Poursuivez ensuite la balade au niveau des 2 piliers en pierre de Bibémus en suivant la piste jaune pointillé puis jaune pour atteindre le barrage Zola. Le barrage a le nom du père d’Emile Zola et non de l’écrivain. En effet, François Zola a construit l’ouvrage dans les années 1850 !
Marchez ensuite jusqu’à une ancienne maison restaurée qui servait d’habitation lors de la construction du barrage puis rejoindre la piste de roche rouge pour revenir à votre point de départ.

Le saviez-vous ? La molasse ocre du plateau de Bibémus a servi à construire de nombreux bâtiments dans le centre-ville d’Aix-en-Provence comme l’hôtel de ville et la Halle aux grains. C’est aussi d’ici que vous aurez la plus belle vue sur la montagne et d’où Cézanne a peint plusieurs tableaux.

Image
Randonnée
Le plateau de Bibémus

Roques-Hautes – 2h10 – 6,5km

Roques-Hautes est un domaine départemental bien connu pour abriter l’un des plus grands gisements d'œufs de dinosaures issus du Crétacé supérieur du monde ! Malheureusement, ce lieu est interdit au public mais vous pouvez vous consoler avec une jolie balade à faire en famille. Au bout du 2e parking, on tombe sur un ruisseau à traverser pour rejoindre la piste. A partir de là, on suit le tracé vert et vert pointillé pour passer devant la propriété de Roques-Hautes, avoir une vue sur la chaîne de l’Etoile et la croix de Provence ou encore une vue sur le lac de Bimont depuis le chemin Imoucha. Toujours en suivant le tracé vert, on finit par tomber sur la carrière de marbre. Ce marbre était exploité du XVIIe au XIXe siècle dont la roche a notamment été utilisée pour le Palais du Louvre ! Une fois à la carrière, vous approcherez de la fin de la boucle pour un goûter bien mérité.

Le saviez-vous ? Le marbre provenant de la carrière de Roques-Hautes était exploité du XVIIe au XIXe siècle. Sa roche a notamment été utilisée pour la construction du Palais du Louvre !

La chapelle Saint-Ser – 1h15 – 3,5km

Cette courte balade est un vrai lieu de pèlerinage. La légende dit qu’en l’an 483, l'ermite Saint Servin fut massacré par les Wisigoths. En 1001, le sanctuaire est édifié et consacré par Almaric, évêque d’Aix-en-Provence. Depuis, la chapelle a été détruite puis reconstruite de nombreuses fois jusqu’à être totalement restaurée par le Grand Site Sainte-Victoire en 2001.
C’est donc au départ du parking du Relais Saint-Ser que l’on suit le sentier rouge pour arriver à la chapelle. D’ici, on peut admirer le paysage jusqu’à la Sainte Baume. Les plus sportifs pourront continuer la randonnée jusqu’au Pic des Mouches en passant par un sentier balisé rouge où il faut bien grimper et s’accrocher aux cordages ! Au retour, on en profite pour admirer ce côté de Sainte Victoire allongé dans l’herbe. La récompense après cette petite randonnée.

Le saviez-vous ? Cette courte balade est un vrai lieu de pèlerinage. La légende dit qu’en l’an 483, l'ermite Saint Servin fut massacré par les Wisigoths. En 1001, le sanctuaire est édifié et consacré par Almaric, évêque d’Aix-en-Provence. Depuis, la chapelle a été détruite puis reconstruite de nombreuses fois jusqu’à être totalement restaurée par le Grand Site Sainte-Victoire en 2001.

Pour aller plus loin

Articles les + lus