Randonnée pedestre

Bouches-du-Rhône en Paysages - Salon-de-Provence, au Clair des Fontaines

au
Edito Media Carousel
Le sentier « Au clair des fontaines » vous emmène de fontaine en fontaine, entre centre-ville et rues piétonnes, en passant par les parcs. Profitez de ces oasis en ville, témoins du patrimoine typique Salonais.
"A la Renaissance, Adam de Craponne creuse un canal afin de détourner la Durance et d'apporter l'eau qui manque à la ville. Outre l'important développement agricole et économique, ce système permet d'approvisionner la ville en eau potable. Au fil des siècles, des fontaines sont érigées, permettant à Salon-de-Provence de bénéficier de la précieuse ressource malgré le climat sec.

1- Depuis le parking de l'Empéri, prenez sur votre gauche le Cours Gimon.
2- Érigée en 1859 en l’honneur du savant naturaliste et géologue Robert de Lamanon (1752-1787), cette fontaine est sculptée de végétaux sur trois faces et d'un masque féminin sur la face d'où jaillit l’eau. Elle est surmontée d'un vase décoratif en métal.
3- Continuez à gauche sur le cours Gimon. A 50 m, vous trouverez une autre fontaine.
Une fontaine à l’architecture plus moderne et discrète. Construite lors de la rénovation des cours du centre-ville en 2007, elle symbolise le Canal d'Adam de Craponne qui passe sous les cours actuels.
4- En face de cet aménagement se dresse la fontaine Adam de Craponne.
Fontaine Adam de Craponne (1526-1576) bienfaiteur ingénieur hydraulicien dont la statue surmonte cette fontaine. A son pied, quatre génies encadrent deux textes, l'un en Provençal, l'autre en Latin. Sculptée par Marius Ramus, elle fut inaugurée en 1854. Le nom des 22 communes ayant participé financièrement à son érection est également inscrit. Continuez la descente du cours Victor Hugo. A 60 m, vous croiserez une autre fontaine.
Cette fontaine fut érigée lors de l’agrandissement des cours en 2007.
5- En continuant sur le cours, vous pourrez observer sur votre droite la fontaine moussue.
Fontaine emblématique de la ville. Cette œuvre de Maurice Bernus fut édifiée en 1775. Cachée au creux de la mousse (des capillaires) qui lui vaut son surnom, cette fontaine est surmontée de deux vasques. La plus grande est décorée de quatre masques crachant de l'eau, encadrés par quatre têtes de lions. Traversez en diagonale la terrasse des cafés et engagez vous sur la droite, derrière le café des arts .
6- Prenez la deuxième rue à gauche, rue Ponsard. A 50 m, sur votre droite, pénétrez sur la place Louis Blanc pour y observer sa fontaine datant de 1770.
Le même phénomène que la fontaine moussue s’opère ici : les deux vasques superposées sont recouvertes de calcaire sur lequel pousse principalement des capillaires.
7- Prenez la rue Palamard, puis à droite sur la rue des Frères Kennedy. Vous apercevez quelques mètres plus loin la fontaine du Puits du Mouton.
Elle a été érigée en 1761 à la place d’un puits, pour répondre au besoin des habitants pour un point d’eau potable.
8- Engagez-vous sur la rue des Frères Jourdan, à gauche de la fontaine. Vous arrivez à hauteur de la place des Martyrs, sur laquelle se dressent un kiosque à musique et sa fontaine.
Ce kiosque était autrefois situé sur la place du Général De Gaulle, vers laquelle vous vous dirigez à présent.
En effet, à 50 m après le kiosque, continuer sur la rue des Frères Jourdan. Vous pouvez traverser ou contourner la place du Général de Gaulle.
Aménagée en 1878, il s’agissait à l’époque d’une place servant de marché à bestiaux. En 1900, elle fut transformée en parc, abritant aujourd’hui diverses espèces dont des platanes, magnolias, ou encore Ginko Baloba. Une imposante fontaine à jets fut édifiée en afin de remplacer le kiosque. A la sortie du parc, après la fontaine, prenez en face rue des Fileuses de soie. Prenez ensuite à gauche, Boulevard de la République.
9- Sur votre gauche se trouve une autre des fontaines construites lors de l’élargissement des cours. Empruntez ensuite la première rue à droite, rue Arlatan. Continuez tout droit, dans la rue Trez Castel. Profitez des ornements installés par les riverains, vigne vierge et rosiers pour les principales espèces.
Au bout de la rue, vous pourrez admirer le dernier lavoir de Salon de Provence et sa fontaine , et profiter de l’ombre de son platane. Revenez sur vos pas, jusqu’à la rue du Moulin d’Isnard (50 m après le lavoir). Tournez à droite et remontez la rue. Arrivés sur la place de l’horloge, engagez-vous sur la droite et empruntez la ruelle Montée André Viallat.
Vous arrivez au pied du château de l’Emperi ’, sur la place des Centuries. Profitez du panorama composé du mur d’eau , du château et de la végétation environnante (photo f6) : oliviers, chênes vert et blanc, acacia, bignones pour n’en citer que quelques-unes. Prenez ensuite la rue qui fait dos au mur d’eau, en direction de l’Eglise St Michel. Prenez la rue du Bourg Neuf, à droite après l’Eglise.
10- Vous débouchez sur la place de la Révolution et sa fontaine ’, construite en 1903 à la demande des habitants pour un point d’eau potable. Elle est composée d’un obélisque, décoré d'une palme et surmonté d'un buste de Marianne. Prenez ensuite la rue Bastonenq derrière l’Eglise. Vous arrivez au croisement avec la rue J. Blanchard, qui remonte à gauche vers l’Office de Tourisme.
Poi informations
Adresse
Parking de l'Empéri 13300
Téléphone
04 90 56 27 60
Temps
40m
Kilomètres
2 kilomètres

Le sentier « Au clair des fontaines » vous emmène de fontaine en fontaine, entre centre-ville et rues piétonnes, en passant par les parcs. Profitez de ces oasis en ville, témoins du patrimoine typique Salonais.
"A la Renaissance, Adam de Craponne creuse un canal afin de détourner la Durance et d'apporter l'eau qui manque à la ville. Outre l'important développement agricole et économique, ce système permet d'approvisionner la ville en eau potable. Au fil des siècles, des fontaines sont érigées, permettant à Salon-de-Provence de bénéficier de la précieuse ressource malgré le climat sec.

1- Depuis le parking de l'Empéri, prenez sur votre gauche le Cours Gimon.
2- Érigée en 1859 en l’honneur du savant naturaliste et géologue Robert de Lamanon (1752-1787), cette fontaine est sculptée de végétaux sur trois faces et d'un masque féminin sur la face d'où jaillit l’eau. Elle est surmontée d'un vase décoratif en métal.
3- Continuez à gauche sur le cours Gimon. A 50 m, vous trouverez une autre fontaine.
Une fontaine à l’architecture plus moderne et discrète. Construite lors de la rénovation des cours du centre-ville en 2007, elle symbolise le Canal d'Adam de Craponne qui passe sous les cours actuels.
4- En face de cet aménagement se dresse la fontaine Adam de Craponne.
Fontaine Adam de Craponne (1526-1576) bienfaiteur ingénieur hydraulicien dont la statue surmonte cette fontaine. A son pied, quatre génies encadrent deux textes, l'un en Provençal, l'autre en Latin. Sculptée par Marius Ramus, elle fut inaugurée en 1854. Le nom des 22 communes ayant participé financièrement à son érection est également inscrit. Continuez la descente du cours Victor Hugo. A 60 m, vous croiserez une autre fontaine.
Cette fontaine fut érigée lors de l’agrandissement des cours en 2007.
5- En continuant sur le cours, vous pourrez observer sur votre droite la fontaine moussue.
Fontaine emblématique de la ville. Cette œuvre de Maurice Bernus fut édifiée en 1775. Cachée au creux de la mousse (des capillaires) qui lui vaut son surnom, cette fontaine est surmontée de deux vasques. La plus grande est décorée de quatre masques crachant de l'eau, encadrés par quatre têtes de lions. Traversez en diagonale la terrasse des cafés et engagez vous sur la droite, derrière le café des arts .
6- Prenez la deuxième rue à gauche, rue Ponsard. A 50 m, sur votre droite, pénétrez sur la place Louis Blanc pour y observer sa fontaine datant de 1770.
Le même phénomène que la fontaine moussue s’opère ici : les deux vasques superposées sont recouvertes de calcaire sur lequel pousse principalement des capillaires.
7- Prenez la rue Palamard, puis à droite sur la rue des Frères Kennedy. Vous apercevez quelques mètres plus loin la fontaine du Puits du Mouton.
Elle a été érigée en 1761 à la place d’un puits, pour répondre au besoin des habitants pour un point d’eau potable.
8- Engagez-vous sur la rue des Frères Jourdan, à gauche de la fontaine. Vous arrivez à hauteur de la place des Martyrs, sur laquelle se dressent un kiosque à musique et sa fontaine.
Ce kiosque était autrefois situé sur la place du Général De Gaulle, vers laquelle vous vous dirigez à présent.
En effet, à 50 m après le kiosque, continuer sur la rue des Frères Jourdan. Vous pouvez traverser ou contourner la place du Général de Gaulle.
Aménagée en 1878, il s’agissait à l’époque d’une place servant de marché à bestiaux. En 1900, elle fut transformée en parc, abritant aujourd’hui diverses espèces dont des platanes, magnolias, ou encore Ginko Baloba. Une imposante fontaine à jets fut édifiée en afin de remplacer le kiosque. A la sortie du parc, après la fontaine, prenez en face rue des Fileuses de soie. Prenez ensuite à gauche, Boulevard de la République.
9- Sur votre gauche se trouve une autre des fontaines construites lors de l’élargissement des cours. Empruntez ensuite la première rue à droite, rue Arlatan. Continuez tout droit, dans la rue Trez Castel. Profitez des ornements installés par les riverains, vigne vierge et rosiers pour les principales espèces.
Au bout de la rue, vous pourrez admirer le dernier lavoir de Salon de Provence et sa fontaine , et profiter de l’ombre de son platane. Revenez sur vos pas, jusqu’à la rue du Moulin d’Isnard (50 m après le lavoir). Tournez à droite et remontez la rue. Arrivés sur la place de l’horloge, engagez-vous sur la droite et empruntez la ruelle Montée André Viallat.
Vous arrivez au pied du château de l’Emperi ’, sur la place des Centuries. Profitez du panorama composé du mur d’eau , du château et de la végétation environnante (photo f6) : oliviers, chênes vert et blanc, acacia, bignones pour n’en citer que quelques-unes. Prenez ensuite la rue qui fait dos au mur d’eau, en direction de l’Eglise St Michel. Prenez la rue du Bourg Neuf, à droite après l’Eglise.
10- Vous débouchez sur la place de la Révolution et sa fontaine ’, construite en 1903 à la demande des habitants pour un point d’eau potable. Elle est composée d’un obélisque, décoré d'une palme et surmonté d'un buste de Marianne. Prenez ensuite la rue Bastonenq derrière l’Eglise. Vous arrivez au croisement avec la rue J. Blanchard, qui remonte à gauche vers l’Office de Tourisme.

Randonnée pedestre

Afficher dans les filtres
Activé

Salon-de-Provence

Afficher dans les filtres
Activé
Toute l'année.

Articles les + lus

La Caravelle, là où l'on cuisine avec le coeur

La Caravelle, là où l'on cuisine avec le coeur

A Martigues, il est un restaurant bien caché qui ne se révèle que lorsqu’on ose s’aventurer au-delà des immenses cheminées d’acier. Niché au creux d’une petite plage, ce cabanon tenu par Dora Manticello semble hors du temps. On pousse les portes de la Caravelle avec vous ! 

TOP 5 DES BALADES DE PRINTEMPS

TOP 5 DES BALADES DE PRINTEMPS

Au cœur de la Provence ou en bord de mer, à cheval, à pied ou en train... Découvrez 5 idées balades dans les Bouches-du-Rhône à faire au printemps pour profiter de la douceur des températures et des jolies fleurs parfumées.

TOP DES LIEUX POUR PIQUE-NIQUER EN PROVENCE

TOP DES LIEUX POUR PIQUE-NIQUER EN PROVENCE

Le pique-nique, c’est l’occasion parfaite pour sortir du quotidien et se retrouver entre amis, en famille, en amoureux. Que ce soit au bord de l'eau, dans un parc ou dans les vignes, c'est un vrai moment de bonheur simple et de partage. Découvrez notre top des lieux pour pique-niquer en Provence.

3 RANDONNÉES FACILES AUTOUR DE SAINTE-VICTOIRE

3 RANDONNÉES FACILES AUTOUR DE SAINTE-VICTOIRE

La silhouette de la montagne Sainte-Victoire est reconnaissable parmi toutes les autres. Cependant, l'escalader peut s'avérer être un défi de taille. C'est pourquoi nous avons sélectionné pour vous 3 sentiers pour admirer la Sainte-Victoire sans avoir à la dompter !