Randonnée pedestre

Bouches-du-Rhône en Paysages - Aurons, musarder avec la cigale

au
Edito Media Carousel
Balade familiale d'1h30 pour découvrir les ruelles d'Aurons. Suivez le balisage symbolisé par la cigale, qui vous fera découvrir les richesses du village.
Les paysages des Bouches-du-Rhône sont l'un des attraits les plus forts du territoire.
Le département a d'ailleurs reçu en 2014 le label national Département Fleuri cette marque d'un accueil de qualité récompense les actions en faveur d'une amélioration du cadre de vie pour tous.
Pour découvrir ces paysages multiples, Bouches-du-Rhône Tourisme vous propose une sélection d'itinéraires de découverte. Tout au long de ces parcours, découvrez nos villes et villages, nos rues et nos ruelles : paysages connus ou pépites cachées, ils pourraient être ceux que nous empruntons quand nous voulons faire connaitre à nos amis nos sites préférés.

Musardez à Aurons, en suivant la cigale, c'est ce que vous propose ce circuit !
Vieux de onze siècles et perché au milieu d'une paisible campagne, Aurons est un superbe village stratégiquement situé à quelques minutes de Salon de Provence, à deux pas du Luberon et des Alpilles, qui mérite vraiment d'y faire un détour. Le village s'enroule en spirale autour d'une colline surmontée des ruines du château du Castellas, du sommet desquelles vous aurez une vue panoramique sur l'ensemble du site.


- Du parking des salins, dirigez-vous à pied sur la place Jean Moulin, face à l'hôtel de ville, sur votre gauche, prenez la rue de la République.
Sur la place Louis Estienne, le lavoir est protégé par ses tuiles. Vous découvrirez l'histoire du village inscrite sur un pan de ses murs. L'église St Pierre-ès-Liens lui fait face, construite au XIème siècle sur un site romain l'église fut d'abord un temple protestant. A la fin des guerres de religion le temple devint une église et un petit clocher y fut construit. Au centre de la place se dresse notre majestueux platane bicentenaire. A proximité, vous pourrez lire un poème de Louis Estienne lui rendant hommage.
- Remontez l'Avenue Gaston Cabrier, sur votre gauche se trouve le monument consacré à Gaston Cabrier, maire d'Aurons, fusillé en juin 1944. Ce monument fut élevé à la fin de la guerre. Lors de la fuite des allemands au lendemain du débarquement en Provence en août 1944, les Auronais récupérèrent les armes abandonnées qui servirent de fondation à la construction de ce monument.
- Continuez sur l'avenue et vous verrez en face de l'école l'ancien puits communal et la petite fontaine . La petite pompe est une pièce unique en son genre, même si son aspect reste des plus courants. L'originalité vient du fait que le corps de pompe soit réalisé avec la douille d'un obus datant de la première guerre mondiale.
- Après le puits, tournez à droite sur la rue des Campanes, puis prenez un petit escalier sur la droite qui vous mène sur la place du château. Cette place témoigne d'un intérêt particulier : vous pouvez apercevoir l'ancien moulin à grain et dans son prolongement, les anciennes écuries du château qui sont devenues une habitation. A côté, se trouve l'entrée du Château de la Marquise de Florans, côté village. De là, on aperçoit la Vierge tout en haut du Castellas et le clocher de l'église.
- En quittant la place, prenez à droite la Grand Rue sur quelques mètres, puis tournez à gauche et reprenez la rue des Campanes. Vous arrivez sur une charmante placette.
- Empruntez l'escalier qui va vous mener aux Grottes du Castellas, il s'agit plus précisément d'une fortification en partie troglodyte. Le château fortifié, aujourd'hui disparu, qui s'élevait autrefois sur le rocher du Castellas, fut vraisemblablement construit au Xème siècle. En 1399, Raymond de Turenne, dit le Fléau de Provence, siégea devant le Castellas. Les gardiens du site parvinrent à s'enfuir, tandis que Turenne quitta les lieux après avoir pillé le château, l'église et le village.
- Montez les quelques marches qui vous mènent devant la Vierge à l'Enfant (8). Vous avez d'ici une vue imprenable sur l'ensemble des paysages jusqu'aux Alpilles. La Vierge d'Aurons était à l'origine exposée au centre de la cour du Château de la Marquise de Florans, où des vestiges tels que les deux tours et les colonnades subsistent encore. Redescendez vers la rue Sylvain Allemand puis descendez les escaliers qui vous mènent dans la rue du Castellas.
- Tournez à gauche puis à droite pour retrouver la Grand Rue. Sur votre gauche, se trouve le four à pain, site remarquable de l'histoire d'Aurons, datant du XVIIème siècle. Il était autrefois le lieu de rencontre des auronais. Sur la maison d'en face, une plaque symbolise la maison du poète Louis Estienne. Descendez la Grand Rue sur quelques mètres et prenez à gauche la rue du Grand Jas.
- Traversez l'Avenue de la Transhumance et retrouvez en face, la rue du Grand Jas que vous remontez complètement avant de tourner à droite.
Vous retrouvez l'avenue de la Transhumance qui vous mène au square des Amandiers , sur votre gauche. Le square tient son nom de la culture de l'amande, qui était bien implantée à Aurons jusqu'au milieu du XX siècle. Revenez sur vos pas, et au croisement de l'avenue de la Transhumance, prenez à gauche le Vallon de l'Eoure.
- Suivez le chemin qui vous mènera au lavoir La Grand Font. Un grand bassin à côté du lavoir permettait de joyeuses baignades les jours d'été. Cet endroit bucolique vous invite au repos.
- Remontez le vallon, reprenez l'Avenue de la Transhumance. Face à la bibliothèque, tournez à gauche, vous pourrez admirer sur la gauche, un troisième lavoir. Continuez l'Avenue, passez devant l'ancien château de la Marquise de Florans. Admirez les colonnades qui entouraient la roseraie du Château de la Marquise.
- Continuez toujours tout droit, passez devant la fontaine, traversez l'Avenue Gaston Cabrier, prenez à droite la rue de la Mairie, où se termine la promenade.
Poi informations
Adresse
Mairie 13121
Temps
1h30m
Kilomètres
3 kilomètres

Programme en attente de validation

Balade familiale d'1h30 pour découvrir les ruelles d'Aurons. Suivez le balisage symbolisé par la cigale, qui vous fera découvrir les richesses du village.
Les paysages des Bouches-du-Rhône sont l'un des attraits les plus forts du territoire.
Le département a d'ailleurs reçu en 2014 le label national Département Fleuri cette marque d'un accueil de qualité récompense les actions en faveur d'une amélioration du cadre de vie pour tous.
Pour découvrir ces paysages multiples, Bouches-du-Rhône Tourisme vous propose une sélection d'itinéraires de découverte. Tout au long de ces parcours, découvrez nos villes et villages, nos rues et nos ruelles : paysages connus ou pépites cachées, ils pourraient être ceux que nous empruntons quand nous voulons faire connaitre à nos amis nos sites préférés.

Musardez à Aurons, en suivant la cigale, c'est ce que vous propose ce circuit !
Vieux de onze siècles et perché au milieu d'une paisible campagne, Aurons est un superbe village stratégiquement situé à quelques minutes de Salon de Provence, à deux pas du Luberon et des Alpilles, qui mérite vraiment d'y faire un détour. Le village s'enroule en spirale autour d'une colline surmontée des ruines du château du Castellas, du sommet desquelles vous aurez une vue panoramique sur l'ensemble du site.


- Du parking des salins, dirigez-vous à pied sur la place Jean Moulin, face à l'hôtel de ville, sur votre gauche, prenez la rue de la République.
Sur la place Louis Estienne, le lavoir est protégé par ses tuiles. Vous découvrirez l'histoire du village inscrite sur un pan de ses murs. L'église St Pierre-ès-Liens lui fait face, construite au XIème siècle sur un site romain l'église fut d'abord un temple protestant. A la fin des guerres de religion le temple devint une église et un petit clocher y fut construit. Au centre de la place se dresse notre majestueux platane bicentenaire. A proximité, vous pourrez lire un poème de Louis Estienne lui rendant hommage.
- Remontez l'Avenue Gaston Cabrier, sur votre gauche se trouve le monument consacré à Gaston Cabrier, maire d'Aurons, fusillé en juin 1944. Ce monument fut élevé à la fin de la guerre. Lors de la fuite des allemands au lendemain du débarquement en Provence en août 1944, les Auronais récupérèrent les armes abandonnées qui servirent de fondation à la construction de ce monument.
- Continuez sur l'avenue et vous verrez en face de l'école l'ancien puits communal et la petite fontaine . La petite pompe est une pièce unique en son genre, même si son aspect reste des plus courants. L'originalité vient du fait que le corps de pompe soit réalisé avec la douille d'un obus datant de la première guerre mondiale.
- Après le puits, tournez à droite sur la rue des Campanes, puis prenez un petit escalier sur la droite qui vous mène sur la place du château. Cette place témoigne d'un intérêt particulier : vous pouvez apercevoir l'ancien moulin à grain et dans son prolongement, les anciennes écuries du château qui sont devenues une habitation. A côté, se trouve l'entrée du Château de la Marquise de Florans, côté village. De là, on aperçoit la Vierge tout en haut du Castellas et le clocher de l'église.
- En quittant la place, prenez à droite la Grand Rue sur quelques mètres, puis tournez à gauche et reprenez la rue des Campanes. Vous arrivez sur une charmante placette.
- Empruntez l'escalier qui va vous mener aux Grottes du Castellas, il s'agit plus précisément d'une fortification en partie troglodyte. Le château fortifié, aujourd'hui disparu, qui s'élevait autrefois sur le rocher du Castellas, fut vraisemblablement construit au Xème siècle. En 1399, Raymond de Turenne, dit le Fléau de Provence, siégea devant le Castellas. Les gardiens du site parvinrent à s'enfuir, tandis que Turenne quitta les lieux après avoir pillé le château, l'église et le village.
- Montez les quelques marches qui vous mènent devant la Vierge à l'Enfant (8). Vous avez d'ici une vue imprenable sur l'ensemble des paysages jusqu'aux Alpilles. La Vierge d'Aurons était à l'origine exposée au centre de la cour du Château de la Marquise de Florans, où des vestiges tels que les deux tours et les colonnades subsistent encore. Redescendez vers la rue Sylvain Allemand puis descendez les escaliers qui vous mènent dans la rue du Castellas.
- Tournez à gauche puis à droite pour retrouver la Grand Rue. Sur votre gauche, se trouve le four à pain, site remarquable de l'histoire d'Aurons, datant du XVIIème siècle. Il était autrefois le lieu de rencontre des auronais. Sur la maison d'en face, une plaque symbolise la maison du poète Louis Estienne. Descendez la Grand Rue sur quelques mètres et prenez à gauche la rue du Grand Jas.
- Traversez l'Avenue de la Transhumance et retrouvez en face, la rue du Grand Jas que vous remontez complètement avant de tourner à droite.
Vous retrouvez l'avenue de la Transhumance qui vous mène au square des Amandiers , sur votre gauche. Le square tient son nom de la culture de l'amande, qui était bien implantée à Aurons jusqu'au milieu du XX siècle. Revenez sur vos pas, et au croisement de l'avenue de la Transhumance, prenez à gauche le Vallon de l'Eoure.
- Suivez le chemin qui vous mènera au lavoir La Grand Font. Un grand bassin à côté du lavoir permettait de joyeuses baignades les jours d'été. Cet endroit bucolique vous invite au repos.
- Remontez le vallon, reprenez l'Avenue de la Transhumance. Face à la bibliothèque, tournez à gauche, vous pourrez admirer sur la gauche, un troisième lavoir. Continuez l'Avenue, passez devant l'ancien château de la Marquise de Florans. Admirez les colonnades qui entouraient la roseraie du Château de la Marquise.
- Continuez toujours tout droit, passez devant la fontaine, traversez l'Avenue Gaston Cabrier, prenez à droite la rue de la Mairie, où se termine la promenade.

Randonnée pedestre

Afficher dans les filtres
Activé

Aurons

Afficher dans les filtres
Activé
Toute l'année.
Accès libre.

Articles les + lus

3 RANDONNÉES FACILES AUTOUR DE SAINTE-VICTOIRE

3 RANDONNÉES FACILES AUTOUR DE SAINTE-VICTOIRE

La silhouette de la montagne Sainte-Victoire est reconnaissable parmi toutes les autres. Cependant, l'escalader peut s'avérer être un défi de taille. C'est pourquoi nous avons sélectionné pour vous 3 sentiers pour admirer la Sainte-Victoire sans avoir à la dompter !

RECETTE DE LA POMPE À L’HUILE D’OLIVE

RECETTE DE LA POMPE À L’HUILE D’OLIVE

Oubliez les idées reçues, la pompe à l’huile est très facile à réaliser. Du petit-déjeuner au goûter, elle est délicieuse et figure parmi les emblèmes des 13 desserts. Voici la recette de Marie-Laure !

TOP DES LIEUX POUR PIQUE-NIQUER EN PROVENCE

TOP DES LIEUX POUR PIQUE-NIQUER EN PROVENCE

Le pique-nique, c’est l’occasion parfaite pour sortir du quotidien et se retrouver entre amis, en famille, en amoureux. Que ce soit au bord de l'eau, dans un parc ou dans les vignes, c'est un vrai moment de bonheur simple et de partage. Découvrez notre top des lieux pour pique-niquer en Provence.