Itinéraire vélo

Sur la Viarhona entre Arles et Port Saint Louis du Rhône

au
Edito Media Carousel
Aux portes de la Camargue, Arles et son extraordinaire patrimoine romain invite à s'immerger dans cette ville chargée d'art et d'histoire.
Depuis le pont Van Gogh, l'itinéraire ViaRhôna prend la direction du delta du Rhône sur une belle voie verte le long du canal d'Arles à Fos. À Port Saint Louis du Rhône, une piste cyclable vous conduira pour une baignade bien méritée à la plage Napoléon. Au Mas Thibert, ne manquez pas une excursion au marais du Vigueirat. Traversez le Rhône et découvrez le territoire de Salin de Giraud, le coron du Sud.

Au nord d'Arles la Via-Rhôna se poursuit :
- vers Beaucaire-Tarascon, puis reprend d'Avignon jusqu'au Lac Léman.
- vers Saint-Gilles, Aigues-Mortes, Palavas-les-Flots jusqu'à Sète.
Votre itinéraire commence à Arles, et plus précisement au Musée d'Arles Antique.

C'est dans un bâtiment contemporain, construit sur les restes du cirque romain par Henri Ciriani, que le musée départemental Arles antique, présente les collections archéologiques d'Arles (objets du quotidien, éléments d'architecture, mosaïques, sarcophages, maquettes...).La visite de ce lieu incontournable s'impose pour mieux comprendre l'évolution de la ville romaine. Le 5 octobre 2013 le musée départemental de l'Arles antique a ouvert au public une nouvelle aile de 800 mètres carrés qui accueille le chaland romain sorti du Rhône en 2010. Il s'agit d'un bateau à fond plat, long de 31 mètres, le mieux conservé au monde.

Suivez la Via Rhona jusqu'au Pont van Gogh (2,5 km)
Du nom de l'employé chargé de le garder et de le manipuler, le " pont de Langlois " a acquis une renommée mondiale grâce aux représentations qu'en a fait Van Gogh à la fin du XIXème siècle. Le pont que l'on peut voir à quelques kilomètres au sud du centre-ville, sur le canal d'Arles à Bouc, n'est pourtant pas celui peint par l'artiste. Il n'est pas non plus à son emplacement initial. Les progrès des techniques, l'évolution de l'urbanisme et les aléas de la guerre ont fait que nous ne voyons aujourd'hui qu'un exemplaire identique, autrefois installé à Fos.

Ici commence la Viarhona Arles – Port-Saint-Louis-du-Rhône en site propre. Roulez tranquillement 16 km jusqu'au haumeau Mas Thibert.
Le village de Mas-Thibert est situé entre le grand Rhône et le canal d'Arles à Bouc. Depuis 2011 (décret n° 2011-177 du 15 février 2011), le village fait partie du Parc Naturel Régional de la Camargue.Ce territoire appartenait autrefois aux Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem. Dans les années soixante, à la suite de la guerre d'Algérie, une communauté de harkis vint s'installer là. Elle est aujourd'hui une des plus importantes de France.

A Mas Thibert vous pouvez quitter la Viarhona pour déguster du vin au Domaine Attilon. Pour cela, prenez la direction d'Arles sur la RD35 (Aller-retour 7 km).

Le Domaine de l'Attilon est situé entre Crau et Rhône. L'exploitation de la vigne sur cette très ancienne propriété remonte au XVII ème siècle. La légende raconte même que Saint Louis, en partance pour les Croisades, se reposa sous les grands chênes de l'Attilon.
Viticulteur passionné, Renaud de ROUX dirige le Domaine et n'a eu de cesse depuis de nombreuses années de produire et élever un "vin naturel", respectueux des grands équilibres de la Nature.
Situés à la jonction des 2 écosystèmes exceptionnels que sont la Camargue et la Crau, les Marais du Vigueirat connaissent une biodiversité remarquable.
Dans ce vaste espace sauvage - un des plus grands territoires acquis par le Conservatoire du littoral dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur - vivent 286 espèces d'oiseaux, près de 20 000 canards, 641 espèces de plantes... et des manades de taureaux et de chevaux, si spécifiques à la Camargue.

Ouverte tous les jours d'avril à fin septembre, la buvette des Marais du Vigueirat propose une offre de restauration légère à base de produits du terroir et issus de l'agriculture biologique, en favorisant la vente directe et les circuits-courts depuis Mas-Thibert.

A partir du Marais du Vigueirat vous pouvez rejoindre pour la nuit soit la chambre d'hôte Mas Blanc de Boisviel (A partir du Marais : 16 km) ou la chambre d'hôte du Mas du Grand Peloux (Boisviel (A partir du Marais : 27 km)
Près du Mas Blanc de Boisviel est situé le Domaine viticole de l'Isle Saint-Pierre. (Aller-retour 2 km)

Le domaine viticole de l'Isle Saint Pierre, crée en 1927 est géré par les 3e et 4e génération d'une famille de vignerons qui a toujours été sensibles à son environnement. La viticulture au domaine Isle Saint Pierre : le respect des méthodes traditionnelles, sans aucun recours aux désherbants chimiques.Le vignoble est engagé auprès du label VDD (Vignerons en Développement Durable) afin de valoriser sa démarche responsable et éthique. Sur le domaine, un caveau est ouvert au public et propose des dégustations de l'ensemble des vins ainsi qu'une boutique. De plus, un parcours photo a été créé pour les personnes souhaitant se promener le long du Rhône et dans les vignes.
A partir du carrefour, vous pouvez rejoindre la chambre d'hôte du Mas du Grand Peloux.

Au coeur d'une propriété de 12 hectares entre prairies et rizières, ces chambres d'hotes se trouvent à l'intérieur d'un mas traditionnel camarguais datant du XVIII ème siècle. Cet établissement est engagé dans la Charte Européenne du Tourisme Durable.
Le lendemain rejoignez Port-Saint-Louis-du-Rhône.

Située à l'embouchure du grand Rhône, entre le fleuve et la mer, Port-Saint-Louis-du-Rhône, 8624 habitants, est l'une des trois portes d'entrée de la Camargue. La vocation de cette ville du ‘'bout du monde'' n'a pas toujours été touristique : en effet, née au début du siècle autour de l'activité portuaire, elle a su au fil des années s'adapter aux réalités économiques et se dessiner un nouveau visage.
Elle s'appuie aujourd'hui sur son patrimoine naturel et son identité culturelle pour re-dynamiser son territoire, le valoriser et mettre tout en oeuvre pour préserver cette qualité de vie.

En arrivant à la Tour de Port-Saint-Louis-du-Rhône vous avez parcouru environ 50 km.

Construite en 1737, grâce à un impôt sur le sel, elle abrite aujourd'hui la plus grande collection ornithologique de Camargue. Vous pourrez y admirer, au second étage, des expositions temporaires puis de la terrasse, une vue panoramique sur le Grand Rhône,
le Canal Saint Louis, la mer et les marais salants.

Renseignez-vous à l'office de tourisme qui se trouve au rez-de-chaussée de la Tour, et partez pour un petit tour de découverte.
Une piste cyclable vous amène rapidement à la plage de Carteau ou à la plage de Napoleon.

Sur la plage de Carteau, vous serez au coeur de l'anse de Carteau : Haut-lieu méditerranéen de production de coquillages avec sa fameuse moule de Carteau et désormais, depuis 2015 l'huître de Camargue. Une petite cinquantaine d'exploitants utilise une centaine de tables réparties sur plus de 1 700 hectares et 4 à 7 mètres de profondeur. La production, de 2500 à 3000 tonnes chaque année, classe Port-Saint-Louis du Rhône au premier rang des producteurs du département. Cette production représente près de 10 % de la production nationale.

Revenez sur la ville, et dirigez-vous en direction de la plage de Napoléon. Sur le chemin, vous pouvez vous arrêter au sentier de découverte du They du Mazet.
Cette balade découverte est dans une zone accessible en toutes saisons, sauf en cas de fortes pluies. Pendant ce circuit balisé avec des tables d'orientation, vous découvrez plusieurs pôles d'intérêt :

- Découverte du cordon dunaire
- Découverte du Canal de Saint Antoine
- Découverte de l'interface industrielle
- Découverte de la Sansouire
- Découverte du littoral du Mazet
Comprise entre le Rhône et mer, la plage a de nombreuses fois évolué en fonction du cours du Rhône. Pour preuve, vous trouverez au nord le banc de sable, appelé They de la Gracieuse, du nom d'un navire échoué. La plage Napoléon est aménagée afin de protéger l'espace naturel, le camping et caravaning y sont interdits, seul le stationnement est autorisé. Le sable des dunes est retenu par des ganivelles, assemblage de lattes de bois de châtaignier, reliées entres elles par du fil de fer. Cette barrière provoque une forte diminution de la vitesse du vent et la chute des grains de sable qui s'accumulent et reconstituent la dune, favorisant l'enracinement des plantes en consolidant le cordon dunaire et constituant ainsi un écosystème remarquable. La faune et la flore y sont abondantes. Les dunes sont colonisées par des oyats et des immortelles et fréquentées par des lézards, des scarabées et des lapins. C'est également le lieu de reproduction de nombreuses espèces d'oiseaux comme les limicoles, les sternes naines, les mouettes etc.

Port-Saint-Louis du Rhône est la dernière ville située sur le Rhône. La formation du delta du Rhône, au fil des siècles, a façonné sans cesse l'aspect de son embouchure.

Vous pouvez accéder à l'embouchure à partir de la plage Napoléon : En vous avançant à l'Ouest du parking voiture, vous atteindrez un enrochement. L'embouchure se trouve à 20 minutes de marche, toujours en direction de l'Ouest.
Retournez vers la ville, roulez jusqu'au bac du Baccarin qui vous permet de traverser le Rhône et atteindre Salin-de-Giraud.

Le bac fonctionne 365 jours par an de 4h20 à 02h00. Le passage pour des piétons et des vélos est gratuit.
Ici, l'exploitation du sel y est ancienne. Mais c'est à la fin du XIXe siècle que le bourg connut un développement particulier avec l'implantation de deux entreprises liées à cette activité, suscitant par ailleurs une forte migration de main d'oeuvre. La vaste zone des salins présente un grand intérêt écologique et paysager. Le développement d'un petit nombre d'espèces invertébrées offre aux oiseaux une nourriture abondante qui permet une nidification unique en Europe, notamment de flamants roses.

Avant d'explorer le territoire de Salin-de-Giraud, rendez-vous pour la nuit :

• Hôtel Les Saladelles (label Tourisme & Handicap)
• Chambre d'hôte Un nid en Camargue (Label Valeur de Parc)
• Camping Les bois flottés en Camargue

Le village dispose d'un bureau d'information touristique, une annexe de l'office de tourisme d'Arles qui peut vous renseigner sur les activités.

Le lendemain partez pour un circuit de découverte de la rive droite du Rhône ainsi la grande plage de Piemanson.
Premier halte, après environ 1,5 km : unbelvédère domine les salins et permet d'admirer les marais salants, la zone de récolte et de stockage du sel.
Continuez jusqu'au domaine de la Palissade.
Espace naturel protégé à Salin de Giraud, près de l'embouchure du Grand Rhône, le domaine de la Palissade est une propriété du Conservatoire du littoral, géré par le Parc de Camargue. Il est le dernier espace situé hors des digues, et continue d'évoluer naturellement. Conscients que la meilleure protection passe par le partage, le Conservatoire du littoral et le gestionnaire, le Parc naturel régional de Camargue, ouvrent largement le site aux visiteurs, leur offrant différents moyens de découverte. Des visites libres ou guidées, à pied ou à cheval sont possibles pour découvrir ce site naturel de toute beauté.
Arles, la plus grande commune de France, englobe une grande partie de la Camargue et s'étend entre les bras du Rhône jusqu'à la plage située à 45 kilomètres du centre-ville : la plage de Piémanson (zone naturiste à l'extrémité Est) et la plage de Beauduc. Ce sont 28 km de plages non urbanisées qui constituent la plus grande plage naturelle de Méditerranée.
A partir de Salin-de-Giraud vous pouvez rejoindre les Saintes-Maries-de-la-mer en prenant la digue à la mer (distance 30 km).

La digue à la mer a été construite en 1859 pour protéger la Camargue des intrusions marines. Les échanges d'eau entre la mer et les étangs se font par l'intermédiaire de vannes, appelées pertuis.

A partir de Stes-Maries-de-la-mer, vous avez la possibilité de rejoindre Arles par bus. Les bus de la ligne qui lie les deux communes sont équipées avec un porte-vélo (Deux places).
Poi informations
Adresse
Avenue
Presqu'Ile du Cirque Romain
13200

Programme en attente de validation

Aux portes de la Camargue, Arles et son extraordinaire patrimoine romain invite à s'immerger dans cette ville chargée d'art et d'histoire.
Depuis le pont Van Gogh, l'itinéraire ViaRhôna prend la direction du delta du Rhône sur une belle voie verte le long du canal d'Arles à Fos. À Port Saint Louis du Rhône, une piste cyclable vous conduira pour une baignade bien méritée à la plage Napoléon. Au Mas Thibert, ne manquez pas une excursion au marais du Vigueirat. Traversez le Rhône et découvrez le territoire de Salin de Giraud, le coron du Sud.

Au nord d'Arles la Via-Rhôna se poursuit :
- vers Beaucaire-Tarascon, puis reprend d'Avignon jusqu'au Lac Léman.
- vers Saint-Gilles, Aigues-Mortes, Palavas-les-Flots jusqu'à Sète.
Votre itinéraire commence à Arles, et plus précisement au Musée d'Arles Antique.

C'est dans un bâtiment contemporain, construit sur les restes du cirque romain par Henri Ciriani, que le musée départemental Arles antique, présente les collections archéologiques d'Arles (objets du quotidien, éléments d'architecture, mosaïques, sarcophages, maquettes...).La visite de ce lieu incontournable s'impose pour mieux comprendre l'évolution de la ville romaine. Le 5 octobre 2013 le musée départemental de l'Arles antique a ouvert au public une nouvelle aile de 800 mètres carrés qui accueille le chaland romain sorti du Rhône en 2010. Il s'agit d'un bateau à fond plat, long de 31 mètres, le mieux conservé au monde.

Suivez la Via Rhona jusqu'au Pont van Gogh (2,5 km)
Du nom de l'employé chargé de le garder et de le manipuler, le " pont de Langlois " a acquis une renommée mondiale grâce aux représentations qu'en a fait Van Gogh à la fin du XIXème siècle. Le pont que l'on peut voir à quelques kilomètres au sud du centre-ville, sur le canal d'Arles à Bouc, n'est pourtant pas celui peint par l'artiste. Il n'est pas non plus à son emplacement initial. Les progrès des techniques, l'évolution de l'urbanisme et les aléas de la guerre ont fait que nous ne voyons aujourd'hui qu'un exemplaire identique, autrefois installé à Fos.

Ici commence la Viarhona Arles – Port-Saint-Louis-du-Rhône en site propre. Roulez tranquillement 16 km jusqu'au haumeau Mas Thibert.
Le village de Mas-Thibert est situé entre le grand Rhône et le canal d'Arles à Bouc. Depuis 2011 (décret n° 2011-177 du 15 février 2011), le village fait partie du Parc Naturel Régional de la Camargue.Ce territoire appartenait autrefois aux Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem. Dans les années soixante, à la suite de la guerre d'Algérie, une communauté de harkis vint s'installer là. Elle est aujourd'hui une des plus importantes de France.

A Mas Thibert vous pouvez quitter la Viarhona pour déguster du vin au Domaine Attilon. Pour cela, prenez la direction d'Arles sur la RD35 (Aller-retour 7 km).

Le Domaine de l'Attilon est situé entre Crau et Rhône. L'exploitation de la vigne sur cette très ancienne propriété remonte au XVII ème siècle. La légende raconte même que Saint Louis, en partance pour les Croisades, se reposa sous les grands chênes de l'Attilon.
Viticulteur passionné, Renaud de ROUX dirige le Domaine et n'a eu de cesse depuis de nombreuses années de produire et élever un "vin naturel", respectueux des grands équilibres de la Nature.
Situés à la jonction des 2 écosystèmes exceptionnels que sont la Camargue et la Crau, les Marais du Vigueirat connaissent une biodiversité remarquable.
Dans ce vaste espace sauvage - un des plus grands territoires acquis par le Conservatoire du littoral dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur - vivent 286 espèces d'oiseaux, près de 20 000 canards, 641 espèces de plantes... et des manades de taureaux et de chevaux, si spécifiques à la Camargue.

Ouverte tous les jours d'avril à fin septembre, la buvette des Marais du Vigueirat propose une offre de restauration légère à base de produits du terroir et issus de l'agriculture biologique, en favorisant la vente directe et les circuits-courts depuis Mas-Thibert.

A partir du Marais du Vigueirat vous pouvez rejoindre pour la nuit soit la chambre d'hôte Mas Blanc de Boisviel (A partir du Marais : 16 km) ou la chambre d'hôte du Mas du Grand Peloux (Boisviel (A partir du Marais : 27 km)
Près du Mas Blanc de Boisviel est situé le Domaine viticole de l'Isle Saint-Pierre. (Aller-retour 2 km)

Le domaine viticole de l'Isle Saint Pierre, crée en 1927 est géré par les 3e et 4e génération d'une famille de vignerons qui a toujours été sensibles à son environnement. La viticulture au domaine Isle Saint Pierre : le respect des méthodes traditionnelles, sans aucun recours aux désherbants chimiques.Le vignoble est engagé auprès du label VDD (Vignerons en Développement Durable) afin de valoriser sa démarche responsable et éthique. Sur le domaine, un caveau est ouvert au public et propose des dégustations de l'ensemble des vins ainsi qu'une boutique. De plus, un parcours photo a été créé pour les personnes souhaitant se promener le long du Rhône et dans les vignes.
A partir du carrefour, vous pouvez rejoindre la chambre d'hôte du Mas du Grand Peloux.

Au coeur d'une propriété de 12 hectares entre prairies et rizières, ces chambres d'hotes se trouvent à l'intérieur d'un mas traditionnel camarguais datant du XVIII ème siècle. Cet établissement est engagé dans la Charte Européenne du Tourisme Durable.
Le lendemain rejoignez Port-Saint-Louis-du-Rhône.

Située à l'embouchure du grand Rhône, entre le fleuve et la mer, Port-Saint-Louis-du-Rhône, 8624 habitants, est l'une des trois portes d'entrée de la Camargue. La vocation de cette ville du ‘'bout du monde'' n'a pas toujours été touristique : en effet, née au début du siècle autour de l'activité portuaire, elle a su au fil des années s'adapter aux réalités économiques et se dessiner un nouveau visage.
Elle s'appuie aujourd'hui sur son patrimoine naturel et son identité culturelle pour re-dynamiser son territoire, le valoriser et mettre tout en oeuvre pour préserver cette qualité de vie.

En arrivant à la Tour de Port-Saint-Louis-du-Rhône vous avez parcouru environ 50 km.

Construite en 1737, grâce à un impôt sur le sel, elle abrite aujourd'hui la plus grande collection ornithologique de Camargue. Vous pourrez y admirer, au second étage, des expositions temporaires puis de la terrasse, une vue panoramique sur le Grand Rhône,
le Canal Saint Louis, la mer et les marais salants.

Renseignez-vous à l'office de tourisme qui se trouve au rez-de-chaussée de la Tour, et partez pour un petit tour de découverte.
Une piste cyclable vous amène rapidement à la plage de Carteau ou à la plage de Napoleon.

Sur la plage de Carteau, vous serez au coeur de l'anse de Carteau : Haut-lieu méditerranéen de production de coquillages avec sa fameuse moule de Carteau et désormais, depuis 2015 l'huître de Camargue. Une petite cinquantaine d'exploitants utilise une centaine de tables réparties sur plus de 1 700 hectares et 4 à 7 mètres de profondeur. La production, de 2500 à 3000 tonnes chaque année, classe Port-Saint-Louis du Rhône au premier rang des producteurs du département. Cette production représente près de 10 % de la production nationale.

Revenez sur la ville, et dirigez-vous en direction de la plage de Napoléon. Sur le chemin, vous pouvez vous arrêter au sentier de découverte du They du Mazet.
Cette balade découverte est dans une zone accessible en toutes saisons, sauf en cas de fortes pluies. Pendant ce circuit balisé avec des tables d'orientation, vous découvrez plusieurs pôles d'intérêt :

- Découverte du cordon dunaire
- Découverte du Canal de Saint Antoine
- Découverte de l'interface industrielle
- Découverte de la Sansouire
- Découverte du littoral du Mazet
Comprise entre le Rhône et mer, la plage a de nombreuses fois évolué en fonction du cours du Rhône. Pour preuve, vous trouverez au nord le banc de sable, appelé They de la Gracieuse, du nom d'un navire échoué. La plage Napoléon est aménagée afin de protéger l'espace naturel, le camping et caravaning y sont interdits, seul le stationnement est autorisé. Le sable des dunes est retenu par des ganivelles, assemblage de lattes de bois de châtaignier, reliées entres elles par du fil de fer. Cette barrière provoque une forte diminution de la vitesse du vent et la chute des grains de sable qui s'accumulent et reconstituent la dune, favorisant l'enracinement des plantes en consolidant le cordon dunaire et constituant ainsi un écosystème remarquable. La faune et la flore y sont abondantes. Les dunes sont colonisées par des oyats et des immortelles et fréquentées par des lézards, des scarabées et des lapins. C'est également le lieu de reproduction de nombreuses espèces d'oiseaux comme les limicoles, les sternes naines, les mouettes etc.

Port-Saint-Louis du Rhône est la dernière ville située sur le Rhône. La formation du delta du Rhône, au fil des siècles, a façonné sans cesse l'aspect de son embouchure.

Vous pouvez accéder à l'embouchure à partir de la plage Napoléon : En vous avançant à l'Ouest du parking voiture, vous atteindrez un enrochement. L'embouchure se trouve à 20 minutes de marche, toujours en direction de l'Ouest.
Retournez vers la ville, roulez jusqu'au bac du Baccarin qui vous permet de traverser le Rhône et atteindre Salin-de-Giraud.

Le bac fonctionne 365 jours par an de 4h20 à 02h00. Le passage pour des piétons et des vélos est gratuit.
Ici, l'exploitation du sel y est ancienne. Mais c'est à la fin du XIXe siècle que le bourg connut un développement particulier avec l'implantation de deux entreprises liées à cette activité, suscitant par ailleurs une forte migration de main d'oeuvre. La vaste zone des salins présente un grand intérêt écologique et paysager. Le développement d'un petit nombre d'espèces invertébrées offre aux oiseaux une nourriture abondante qui permet une nidification unique en Europe, notamment de flamants roses.

Avant d'explorer le territoire de Salin-de-Giraud, rendez-vous pour la nuit :

• Hôtel Les Saladelles (label Tourisme & Handicap)
• Chambre d'hôte Un nid en Camargue (Label Valeur de Parc)
• Camping Les bois flottés en Camargue

Le village dispose d'un bureau d'information touristique, une annexe de l'office de tourisme d'Arles qui peut vous renseigner sur les activités.

Le lendemain partez pour un circuit de découverte de la rive droite du Rhône ainsi la grande plage de Piemanson.
Premier halte, après environ 1,5 km : unbelvédère domine les salins et permet d'admirer les marais salants, la zone de récolte et de stockage du sel.
Continuez jusqu'au domaine de la Palissade.
Espace naturel protégé à Salin de Giraud, près de l'embouchure du Grand Rhône, le domaine de la Palissade est une propriété du Conservatoire du littoral, géré par le Parc de Camargue. Il est le dernier espace situé hors des digues, et continue d'évoluer naturellement. Conscients que la meilleure protection passe par le partage, le Conservatoire du littoral et le gestionnaire, le Parc naturel régional de Camargue, ouvrent largement le site aux visiteurs, leur offrant différents moyens de découverte. Des visites libres ou guidées, à pied ou à cheval sont possibles pour découvrir ce site naturel de toute beauté.
Arles, la plus grande commune de France, englobe une grande partie de la Camargue et s'étend entre les bras du Rhône jusqu'à la plage située à 45 kilomètres du centre-ville : la plage de Piémanson (zone naturiste à l'extrémité Est) et la plage de Beauduc. Ce sont 28 km de plages non urbanisées qui constituent la plus grande plage naturelle de Méditerranée.
A partir de Salin-de-Giraud vous pouvez rejoindre les Saintes-Maries-de-la-mer en prenant la digue à la mer (distance 30 km).

La digue à la mer a été construite en 1859 pour protéger la Camargue des intrusions marines. Les échanges d'eau entre la mer et les étangs se font par l'intermédiaire de vannes, appelées pertuis.

A partir de Stes-Maries-de-la-mer, vous avez la possibilité de rejoindre Arles par bus. Les bus de la ligne qui lie les deux communes sont équipées avec un porte-vélo (Deux places).

Itinéraire vélo

Afficher dans les filtres
Activé

Arles

Afficher dans les filtres
Activé

La Camargue

Afficher dans les filtres
Désactivé
Toute l'année.
Accès libre.

Articles les + lus

3 RANDONNÉES FACILES AUTOUR DE SAINTE-VICTOIRE

3 RANDONNÉES FACILES AUTOUR DE SAINTE-VICTOIRE

La silhouette de la montagne Sainte-Victoire est reconnaissable parmi toutes les autres. Cependant, l'escalader peut s'avérer être un défi de taille. C'est pourquoi nous avons sélectionné pour vous 3 sentiers pour admirer la Sainte-Victoire sans avoir à la dompter !

RECETTE DE LA POMPE À L’HUILE D’OLIVE

RECETTE DE LA POMPE À L’HUILE D’OLIVE

Oubliez les idées reçues, la pompe à l’huile est très facile à réaliser. Du petit-déjeuner au goûter, elle est délicieuse et figure parmi les emblèmes des 13 desserts. Voici la recette de Marie-Laure !

TOP DES LIEUX POUR PIQUE-NIQUER EN PROVENCE

TOP DES LIEUX POUR PIQUE-NIQUER EN PROVENCE

Le pique-nique, c’est l’occasion parfaite pour sortir du quotidien et se retrouver entre amis, en famille, en amoureux. Que ce soit au bord de l'eau, dans un parc ou dans les vignes, c'est un vrai moment de bonheur simple et de partage. Découvrez notre top des lieux pour pique-niquer en Provence.