Parking - Site / monument

Centre historique d'Aubagne

Edito Media Carousel
Aubagne vient du Latin Albanea, qui signifie " la blanche". La couleur éclatante du calcaire des collines qui entourent la ville aurait inspiré ce nom, mais on évoque aussi les peupliers blancs qui, jadis, suivaient le cours de l'Huveaune.
A voir:
- La maison natale de Marcel Pagnol ( 1895 - 1974) - 16 cours Barthélemy
- L'hôtel Jean Marie de Bruxelles - 16 rue de la République. Immeuble de rapport construit selon l'Ordre Nouveau créé par Pierre Puget à Marseille vers 1670 sur le Cours Belsunce.
- Le four à pain - Rue Torte. Four de boulanger construit à la fin du XVIIIe siècle, en cinérite, roche d'origine volcanique (Alpes-Maritimes). Siège de l'Association Les amis du Vieil Aubagne.
- L'Hôtel de Ville - boulevard Jean Jaurès. Installé dans cet immeuble en 1828. Façade restaurée en 1933 dans le style Art Déco.
- Les anciennes Halles - boulevard Jean Jaurès. Ancien hospice, il fut démoli en 1908 pour laisser place au marché couvert de la ville et à la justice de paix. Décor en carreaux émaillés des frères Bocca de style Art Nouveau. (actuellement mairie annexe)
- Le clocher triangulaire - Place de l'Observance. Ancien couvent des Observantins (XVIIe siècle) dont ne subsiste aujourd'hui qu'une chapelle convertie en église et le clocher (1623).
- Les Halles: marché couvert destiné à la vente de la viande puis du poisson (ce qui lui donnera le nom de Halle de la Poissonnerie). L'édifice actuel fut reconstruit en pierre de la Couronne en 1686. Mosaïques des frères Vaglini.
- L'horloge (1900) - rue Christine. Edifice et jardin public construits sur l'emplacement de plusieurs ilots d'habitations et des remparts de la ville. L'ancienne horloge était installée sur une tour de ces remparts à l'entrée du jardin actuel.
- Place de Guin: maison du XVIIIe siècle de type " Trois fenêtres marseillais". Fontaine du Dr Jean-Louis Barthélémy ( 1810-1890) édifiée en 1897 pour honorer la mémoire de l'historien d'Aubagne.
- Cour de Clastre: jardin du presbytère et de 1600 à 1778 ancien cimetière d'Aubagne.
- La chapelle des Pénitents Blancs - chemin de la planque. Confrérie créée en 1624. Chapelle construite en 1772 dans un style baroque. Statues de Saint -Pierre à gauche et saint-Paul à droite. Inscrit Monument Historique.
- La chapelle des Pénitents Noirs - Chemin St Michel. Ancienne chapelle St-Michel bâtie vers le IXe siècle, donnée à la confrérie des pénitents en 1551. Façade actuelle néoclassique datant de 1785. Inscrit Monument Historique.
- L'église paroissiale St-Sauveur: construite dès le XIe siècle, l'aspect actuel de l'église date de 1608 et la façade fut restaurée en ciment en 1900. A l'intérieur, vous pouvez admirer une Vierge à l'Enfant et l'autel principal de l'Atelier de Pierre Puget (XVIIe siècle) ainsi qu'un très bel orgue du XVIIIe siècle.
- La porte Gachiou: porte principale des remparts construits en 1363.
- La fontaine du Lion: place créée en 1864 pour aérer le tissu urbain.
- L'Hôtel de Bausset - rue Laget. Fenêtres au décor de la renaissance provençale (fleurs stylisées, angelots, perles et coquilles), sculptées vers 1525.
- Le cours Foch aménagé sur l'ancien lit de l'Huveaune détournée en 1838. aujourd'hui, c'est le lieu de toutes les festivités et le plus connu de la ville. Au centre le Monument aux morts sculpté par Henri Reybaud en 1923. Inscrit Monument Historique.
Poi informations
Adresse
13400
Téléphone
04 42 03 49 98

Aubagne vient du Latin Albanea, qui signifie " la blanche". La couleur éclatante du calcaire des collines qui entourent la ville aurait inspiré ce nom, mais on évoque aussi les peupliers blancs qui, jadis, suivaient le cours de l'Huveaune.
A voir:
- La maison natale de Marcel Pagnol ( 1895 - 1974) - 16 cours Barthélemy
- L'hôtel Jean Marie de Bruxelles - 16 rue de la République. Immeuble de rapport construit selon l'Ordre Nouveau créé par Pierre Puget à Marseille vers 1670 sur le Cours Belsunce.
- Le four à pain - Rue Torte. Four de boulanger construit à la fin du XVIIIe siècle, en cinérite, roche d'origine volcanique (Alpes-Maritimes). Siège de l'Association Les amis du Vieil Aubagne.
- L'Hôtel de Ville - boulevard Jean Jaurès. Installé dans cet immeuble en 1828. Façade restaurée en 1933 dans le style Art Déco.
- Les anciennes Halles - boulevard Jean Jaurès. Ancien hospice, il fut démoli en 1908 pour laisser place au marché couvert de la ville et à la justice de paix. Décor en carreaux émaillés des frères Bocca de style Art Nouveau. (actuellement mairie annexe)
- Le clocher triangulaire - Place de l'Observance. Ancien couvent des Observantins (XVIIe siècle) dont ne subsiste aujourd'hui qu'une chapelle convertie en église et le clocher (1623).
- Les Halles: marché couvert destiné à la vente de la viande puis du poisson (ce qui lui donnera le nom de Halle de la Poissonnerie). L'édifice actuel fut reconstruit en pierre de la Couronne en 1686. Mosaïques des frères Vaglini.
- L'horloge (1900) - rue Christine. Edifice et jardin public construits sur l'emplacement de plusieurs ilots d'habitations et des remparts de la ville. L'ancienne horloge était installée sur une tour de ces remparts à l'entrée du jardin actuel.
- Place de Guin: maison du XVIIIe siècle de type " Trois fenêtres marseillais". Fontaine du Dr Jean-Louis Barthélémy ( 1810-1890) édifiée en 1897 pour honorer la mémoire de l'historien d'Aubagne.
- Cour de Clastre: jardin du presbytère et de 1600 à 1778 ancien cimetière d'Aubagne.
- La chapelle des Pénitents Blancs - chemin de la planque. Confrérie créée en 1624. Chapelle construite en 1772 dans un style baroque. Statues de Saint -Pierre à gauche et saint-Paul à droite. Inscrit Monument Historique.
- La chapelle des Pénitents Noirs - Chemin St Michel. Ancienne chapelle St-Michel bâtie vers le IXe siècle, donnée à la confrérie des pénitents en 1551. Façade actuelle néoclassique datant de 1785. Inscrit Monument Historique.
- L'église paroissiale St-Sauveur: construite dès le XIe siècle, l'aspect actuel de l'église date de 1608 et la façade fut restaurée en ciment en 1900. A l'intérieur, vous pouvez admirer une Vierge à l'Enfant et l'autel principal de l'Atelier de Pierre Puget (XVIIe siècle) ainsi qu'un très bel orgue du XVIIIe siècle.
- La porte Gachiou: porte principale des remparts construits en 1363.
- La fontaine du Lion: place créée en 1864 pour aérer le tissu urbain.
- L'Hôtel de Bausset - rue Laget. Fenêtres au décor de la renaissance provençale (fleurs stylisées, angelots, perles et coquilles), sculptées vers 1525.
- Le cours Foch aménagé sur l'ancien lit de l'Huveaune détournée en 1838. aujourd'hui, c'est le lieu de toutes les festivités et le plus connu de la ville. Au centre le Monument aux morts sculpté par Henri Reybaud en 1923. Inscrit Monument Historique.

Parking

Parking
Afficher dans les filtres
Activé

Site / monument

Afficher dans les filtres
Activé

Aubagne

Afficher dans les filtres
Activé

Articles les + lus

La Caravelle, là où l'on cuisine avec le coeur

La Caravelle, là où l'on cuisine avec le coeur

A Martigues, il est un restaurant bien caché qui ne se révèle que lorsqu’on ose s’aventurer au-delà des immenses cheminées d’acier. Niché au creux d’une petite plage, ce cabanon tenu par Dora Manticello semble hors du temps. On pousse les portes de la Caravelle avec vous ! 

TOP 5 DES BALADES DE PRINTEMPS

TOP 5 DES BALADES DE PRINTEMPS

Au cœur de la Provence ou en bord de mer, à cheval, à pied ou en train... Découvrez 5 idées balades dans les Bouches-du-Rhône à faire au printemps pour profiter de la douceur des températures et des jolies fleurs parfumées.

TOP DES LIEUX POUR PIQUE-NIQUER EN PROVENCE

TOP DES LIEUX POUR PIQUE-NIQUER EN PROVENCE

Le pique-nique, c’est l’occasion parfaite pour sortir du quotidien et se retrouver entre amis, en famille, en amoureux. Que ce soit au bord de l'eau, dans un parc ou dans les vignes, c'est un vrai moment de bonheur simple et de partage. Découvrez notre top des lieux pour pique-niquer en Provence.

3 RANDONNÉES FACILES AUTOUR DE SAINTE-VICTOIRE

3 RANDONNÉES FACILES AUTOUR DE SAINTE-VICTOIRE

La silhouette de la montagne Sainte-Victoire est reconnaissable parmi toutes les autres. Cependant, l'escalader peut s'avérer être un défi de taille. C'est pourquoi nous avons sélectionné pour vous 3 sentiers pour admirer la Sainte-Victoire sans avoir à la dompter !