Site / monument

Place de la République

Edito Media Carousel
Véritable cœur de la ville, la place de la République résulte d’un aménagement progressif au gré de multiples opérations architecturales et urbaines.

Elle se situe au sud de l’ancien forum romain. Au Moyen Age elle est réduite à un étroit parvis entre l'église saint-Trophime et l’église Sainte-Anne. Sa surface actuelle était alors occupée par plusieurs îlots d’habitation.

C’est surtout à partir de la construction de l’hôtel de ville, au XVIIe siècle, que la place est profondément modifiée.

Elle s’enrichit au cours du temps de monuments au style et aux fonctions diverses, pour présenter finalement un ensemble original, scandé par l’ordonnance des multiples façades, qui lui confère des allures de place à l’italienne.

Sa vaste surface lui permet d’accueillir le public d’importantes manifestations traditionnelles, telle l’élection triennale de la « Reine d’Arles ».
La place de la République s’illustre par la grande diversité architecturale de ces monuments, en faisant un véritable florilège d’histoire de l’art.

L’Antiquité y trône en bonne place avec l’obélisque, provenant du cirque romain. La façade de l’église Saint-Trophime, construite au XIIe siècle, reçoit son magnifique portail historié pour le sacre de l’Empereur Frédéric Barberousse en 1178.

La tour de l’horloge avec son décor antiquisant est caractéristique de l’architecture raffinée de la Renaissance provençale. Les édiles souhaitèrent la conserver lors de la construction de l’hôtel de ville, lui-même triomphe du style classique.

Construite entre 1614 et 1630, l’église Sainte-Anne laisse apparaître dans sa nef de nettes survivances du gothique méridional. C’est au XVIIe siècle que l’on doit également le réaménagement de l’archevêché, dont la façade actuelle fut cependant réédifiée à la fin du XVIIIe siècle.

Enfin, l’ancien hôtel des postes, construit à la fin du XIXe siècle, résume à lui seul aussi bien l’éclectisme architectural de l’époque que celui de la place.
Poi informations
Adresse
Place De la République 13200
Téléphone
04 90 18 41 20

Programme en attente de validation

Véritable cœur de la ville, la place de la République résulte d’un aménagement progressif au gré de multiples opérations architecturales et urbaines.

Elle se situe au sud de l’ancien forum romain. Au Moyen Age elle est réduite à un étroit parvis entre l'église saint-Trophime et l’église Sainte-Anne. Sa surface actuelle était alors occupée par plusieurs îlots d’habitation.

C’est surtout à partir de la construction de l’hôtel de ville, au XVIIe siècle, que la place est profondément modifiée.

Elle s’enrichit au cours du temps de monuments au style et aux fonctions diverses, pour présenter finalement un ensemble original, scandé par l’ordonnance des multiples façades, qui lui confère des allures de place à l’italienne.

Sa vaste surface lui permet d’accueillir le public d’importantes manifestations traditionnelles, telle l’élection triennale de la « Reine d’Arles ».
La place de la République s’illustre par la grande diversité architecturale de ces monuments, en faisant un véritable florilège d’histoire de l’art.

L’Antiquité y trône en bonne place avec l’obélisque, provenant du cirque romain. La façade de l’église Saint-Trophime, construite au XIIe siècle, reçoit son magnifique portail historié pour le sacre de l’Empereur Frédéric Barberousse en 1178.

La tour de l’horloge avec son décor antiquisant est caractéristique de l’architecture raffinée de la Renaissance provençale. Les édiles souhaitèrent la conserver lors de la construction de l’hôtel de ville, lui-même triomphe du style classique.

Construite entre 1614 et 1630, l’église Sainte-Anne laisse apparaître dans sa nef de nettes survivances du gothique méridional. C’est au XVIIe siècle que l’on doit également le réaménagement de l’archevêché, dont la façade actuelle fut cependant réédifiée à la fin du XVIIIe siècle.

Enfin, l’ancien hôtel des postes, construit à la fin du XIXe siècle, résume à lui seul aussi bien l’éclectisme architectural de l’époque que celui de la place.

Site / monument

Afficher dans les filtres
Activé

Arles

Afficher dans les filtres
Activé

La Camargue

Afficher dans les filtres
Désactivé

Articles les + lus

TOP DES LIEUX POUR PIQUE-NIQUER EN PROVENCE

TOP DES LIEUX POUR PIQUE-NIQUER EN PROVENCE

Le pique-nique, c’est l’occasion parfaite pour sortir du quotidien et se retrouver entre amis, en famille, en amoureux. Que ce soit au bord de l'eau, dans un parc ou dans les vignes, c'est un vrai moment de bonheur simple et de partage. Découvrez notre top des lieux pour pique-niquer en Provence.

Le top de nos balades préférées accessibles toute l'année

Le top de nos balades préférées accessibles toute l'année

Durant toute la période estivale, l'accès aux massifs est réglementé. Alors pour prévenir les fermetures, on vous a préparé un top de nos sentiers préférés en Provence : des balades de 1 à 3 heures pour découvrir les merveilles du département. A vos chaussures, on se lance !

La Caravelle, là où l'on cuisine avec le coeur

La Caravelle, là où l'on cuisine avec le coeur

A Martigues, il est un restaurant bien caché qui ne se révèle que lorsqu’on ose s’aventurer au-delà des immenses cheminées d’acier. Niché au creux d’une petite plage, ce cabanon tenu par Dora Manticello semble hors du temps. On pousse les portes de la Caravelle avec vous ! 

3 RANDONNÉES FACILES AUTOUR DE SAINTE-VICTOIRE

3 RANDONNÉES FACILES AUTOUR DE SAINTE-VICTOIRE

La silhouette de la montagne Sainte-Victoire est reconnaissable parmi toutes les autres. Cependant, l'escalader peut s'avérer être un défi de taille. C'est pourquoi nous avons sélectionné pour vous 3 sentiers pour admirer la Sainte-Victoire sans avoir à la dompter !