Topo 13 : Alpilles : De Maussane aux Baux-de-Provence

Promenade - Toute l'année

Randonnée pédestre en plein coeur du Parc Naturel Régional des Alpilles, au départ de Maussane-les-Alpilles. Cette boucle passe emprunte les abords du village des Baux-de-Provence et de Paradou. Dans ce circuit campagnard, vous découvrirez les cultures d'oliviers classés en AOC, les multiples canaux d'irrigation des champs, les bastides en pierre de taille, une maison troglodyte... C'est aussi un circuit sans difficulté technique, l'itinéraire suit principalement les chemins forestiers ou les petites routes. Le tracé passe sous l'éperon rocheux des Baux qui ressemble à une proue de bateau, de près comme de loin il reste imprenable. Un peu plus loin, la garrigue dévoile après le Mas de Guerre un décor tout à fait atypique de la Provence, les "baou trouca" les rochers troués. Le sentier se termine par la traversé du vieux Maussane et le passage par le centre du village.

Maison du tourisme de Maussane-les-Alpilles

Maussane les Alpilles

Départ depuis la maison du tourisme/camping les Romarins. Traverser le petit parking en face de l'accueil (à droite panneaux d'informations sur le massif des Alpilles et une presse), prendre à gauche sur la D5, longer la route bordé de platanes. Tourner de suite à gauche pour récupérer le chemin des Baux à Mouriès, un peu plus loin tourner à droite (attention petite route sans bas côté). Juste après l'aqueduc du canal de la Vallée des Baux, quitter la D27, prendre à droite la route qui passe entre la propriété Manville et le pied de la colline (balisage jaune). Rester sur cette route, traversez le golf et au prochain croisement, direction plein ouest, tout droit sur une piste forestière dominée par les grand Pin d'Alep. Plus loin, un croisement représenté avec 2 Cyprès.

Croisement des 2 Cyprès

Maussane les Alpilles

Depuis le croisement des 2 Cyprès, tourner à droite sur la piste et plus loin à gauche. La falaise qui vous domine sur votre droite est la pointe prestigieuse du rocher des Baux. Au bout du chemin, prendre tout droit le sentier dans les restanques d'olivier, prendre pied sur la route D789. Traverser et longer cette route sur 100m, tourner à gauche. Suiver la petite route qui plonge dans le vallon entouré de champs, vous êtes dans le fameux vallon du val d'Enfer, sur votre gauche une très belle bastide, à droite le vallon verdoyant qui remonte parsemé de blocs et falaises et derrière vous le rocher des Baux tel les seigneurs l'ont trouvés quand ils sont arrivés au XIeme siècle. Profitez d'une visite du village des Baux.

Bastide du Val d'Enfer

Maussane les Alpilles

Continuer sur la route pendant 150m environ et tourner à gauche la ruelle qui descend entre les villas (balisage jaune). peu après le Mas de la Guerre, sur la droite des rochers jaillissent de la nature, certains on été aménagé en abri, d'autres son parsemé de trous béant. Attention, en haut de la petite côte l'itinéraire quitte la piste par un sentier à droite dans les chênes Vert. Vous récupérez la piste en contre-bas. Un peu plus loin sur votre droite, un aménagement dans la terre rouge apparaît, continuer sur la piste. Au prochain croisement prendre à droite, monter cette piste jusqu'à longer un mur en pierre. Au virage, continuer tout droit, laisser les panneaux de la propriété privé sur votre droite, la piste forestière monte légèrement vers la gauche. Rester sur la piste qui descend rejoindre la route D78f (1 petit km).

Bifurcation route D78f et la piste DFCI

Maussane les Alpilles

À la bifurcation de la route et la piste DFCI (Défense de la Forêt Contre les Incendies) continuer tout droit jusqu'au canal de la Vallée des Baux. Au canal, prendre à gauche direction le Paradou, Maussane et Mouries sur la piste qui le longe. 1km plus loin, au croisement des 5 chemins, continuer tout droit (plein Est) sur le chemin matérialisé par un oratoire sous un grand pin d'Alep. L'arrivée sur la château d'Escanin se reconnaît par la présence de platanes géants. Passer entre ces arbres séculaires.

Les platanes du château d'Escanin

Maussane les Alpilles

Passer la propriété du château, vous arrivez sur la route D78d, prendre à droite sur 50m puis à l'oratoire prendre à gauche le chemin de Bourgeac. Faire 600m environ et bifurquer à gauche. Au bout des champs d'olivier prendre à droite le chemin qui domine le village. Arrivé sur l'av de Jean Marie Cornille, rentrer dans le vieux village par le moulin oléicole JM Cornille. Descendre cette rue jusqu'au lavoir, prendre la ruelle du vieux Maussane de gauche (balisage jaune), traverser le pont. De-là, prendre à gauche puis à à droite sur la grande avenue de la Vallée es Baux. Passer l'église St Croix, la place du marché et remonter à gauche sur la D5 après l'av Baptiste Blanc, 100m plus loin vous retrouverez la maison du tourisme.

Information fournie par Provence Tourisme

  • Organisateur

    Provence Tourisme

    Le Montesquieu
    13 rue Roux de Brignoles

    13006 Marseille

  • Moyen de transport

    A pied

  • Longueur

    11.5km

  • Durée

    Entre 2 h et 3 h

  • Dénivelé

    170m

  • Téléphone

    • 04 91 13 84 13
  • Fax

    04 91 33 01 82

  • Site web

  • Télécharger le topo

Découvrir d'autres itinéraires

Alpilles, Vins et huile en Vallée des Baux-de-Provence

La Vallée des Baux est réputée pour ses huiles d'olives comme pour ses vins, alors pourquoi choisir ? Les-Baux-de-Provence vous attendent pour une journée placée sous le signe du terroir entre AOC Baux-de-Provence et IGP Alpilles. Du Domaine Dalmeran vous partirez vers le mystérieux Val d’Enfer qui a inspiré de grands artistes. Au Mas Sainte-Berthe, vous prendrez le temps de ressentir ce sol caillouteux si particulier avant de goûter à la grande cuisine de La Cabro d’Or. L’après-midi, la fabrication de l’huile d’olive sera à l’honneur au Moulin Castelas et au Mas de la Dame, pour finir par le Moulin Coopératif de Maussane. En route  !

Marseille, citybreak culturel - en centre ville

Depuis 2013, Marseille s'est résolument tournée vers la culture et tout autour du célèbre Vieux-Port entre autres, vous aurez l'embarras du choix côté sites et musées. Vous commencerez par le Fort Saint-Jean qui mène au MuCEM. Vous passerez à la Villa Méditerranée, pour vous rendre au musée Regards de Provence, installée dans l’ancienne station sanitaire maritime. En face, prenez quelques instants pour entrer dans la Cathédrale La Major. Après un déjeuner dans le quartier en plein essor de la Joliette, vous pourrez visiter la Vieille Charité. Cette journée à Marseille s'achèvera à la Friche Belle de Mai, lieu de culture et d'échange. Idéal pour une journée en escale.

Entre mer et collines, en famille à la Ciotat

Principalement connue pour être une station balnéaire, la ville de La Ciotat regorge cependant d'autres surprises: Flânerie côté mer avec sa "promenade littorale" ou côté collines en suivant la "voie douce", découverte de la nature avec Expenature et ses activités sportives ou aux jardins de l'Espérance, jeu et excitation au Casino les flots bleus ou bien encore culture au Théâtre l'Éden, le plus vieux cinéma du monde encore en activité... Aucun doute que La Ciotat saura satisfaire tous les goûts. De plus, la ville a récemment réaménagé les chemins de balade afin d'être accessible aux personnes à mobilité réduite, pour un séjour enchanteur entre ville et nature.

Inspirations

Paul Cézanne

Paul Cézanne

TRADITION & CULTURE

Inventeur de la modernité en peinture, Cézanne est célébré comme il se doit dans sa ville d’Aix-en-Provence, qu’il a magnifié en œuvres. Depuis quarante ans, sa figure rythme la vie artistique régionale.

Polar marseillais, l’école du crime, partie 2

Polar marseillais, l’école du crime, partie 2

Le polar marseillais, un style d'écriture directement lié à l'histoire de la cité phocéenne...

Prenant sa source dans la réputation sulfureuse de la ville depuis le début du XXème siècle, ce mouvement littéraire dérivé du roman noir impose un regard sans concessions sur une situation sociale et politique exceptionnelle en France, aujourd’hui comme hier.

Les santons

Les santons

Tradition & Culture

Les fêtes de Noël, culture et tradition au pays des santons

La pizza

La pizza

A Marseille, on l'appelle "la pits" et on la préfère "moitié-moitié"

Ce qu’il ne sait pas notre ami le touriste, c’est que LA spécialité de Marseille, ce n’est pas la bouillabaisse, non... La spécialité de Marseille, c’est LA PIZZA !