Sentier botanique de la Plaine de Carro

Promenade - Toute l'année - Gratuit

La plaine de Carro présente un intérêt floristique majeur lié en grande partie à l'existence d'un substrat original (dépôts de molasse du Miocène ou calcarénite du Burdigalien). Elle héberge, entre autres 8 espèces de flore vasculaire protégées.

La posidonie : C'est une espèce endémique de Méditerranée, ce n'est pas une algue mais une phanérogame (plante à fleur) qui a quitté la terre pour la mer il y a plus de 120 millions d'années. Les individus sont constitués de rhizomes ligneux bruns rampants (épaisseur 1 à 2 cm) sur lesquels se développent des rhizomes dressés qui se terminent par des faisceaux de 4 à 8 feuilles vertes rubanées larges de 1 cm environ et longues de 20 à 100 cm. Les rhizomes développent des racines qui s'ancrent dans le substrat sous-jacent.
Par la croissance en hauteur des rhizomes en réaction au dépôt de sédiments, la posidonie construit au fil des siècles un sol, appelé la matte, formé de l'entrelacement de rhizomes et de racines compactés par des sédiments. La matte peut atteindre plusieurs mètres d'épaisseur à raison d'un mètre par siècle. Les posidonies forment des herbiers de taille variable, pouvant atteindre plusieurs centaines d'hectares sans discontinuité. La régression des herbiers (pollution, action mécanique, etc.) conduit à des étendues de matte morte, qui se recouvre peu à peu de sédiment.

Parking les Arnettes;

Martigues

Traversez le parking du front de mer et passez entre les deux blocs de roche situés au fond du parking et pénétrez au coeur de la zone brûlée lors de l'incendie survenu le 26 juillet 2017. Vous pouvez y observé : le pin d'Alep, le chêne Kermès, l'euphorbe characias, des cistes, des asparagus, des brachipodes, des filaires, des poiriers sauvages.

Station d'épuration;

Martigues

Continuez tout droit puis à l'intersection prenez à droite le sentier balisé en bleu. Au croisement prenez à droite en direction de la station d'épuration et au bout du chemin prenez légèrement à gauche. Devant la station prenez à gauche et pénétrez dans le biotope de la garrigue (Coronille jaune, filaire, romarin, euphorbe characias, thym, cistes, iris, chêne Kermès, olivier, chardon, genévrier de Phénicie, lavande, valériane, orchidée, asparagus, pin d'Alep, ajonc).
Au bout du chemin prenez à droite. Ensuite prendre la montée puis suivez le chemin sur la gauche et pénétrez dans le biotope de l'oliveraie colonisée par les pins puis dans le biotope de la pinède.

Casemate de Bonnieu;

Martigues

Passez devant la casemate allemande de Bonnieu datant de la Seconde Guerre Mondiale.

La position de Bonnieu participait à la défense du littoral contre " un coup de main " sur l'anse d'Arnette, vers le sud et en liaison avec la position des Laurons, vers le nord. Elle contribue également à la protection rapprochée de la batterie d'Arnette. Dans sa partie sud, la position de Bonnieu possédait un canon de moyen calibre en casemate (axe de tir vers Carro), un projecteur, un lance-grenades et plusieurs mitrailleuses. Elle était protégée au sud par un réseau de tranchées encore visibles.

Contournez-la et prendre le chemin balisé en bleu sur la droite. Montez sur le plateau et pénétrez dans la prairie à brachipode. Passez à gauche de la soute à munition puis prendre le chemin sur la droite. Dans la descente, allez tout droit en direction de Bonnieu. Au croisement, prenez à droite et longez la zone couverte par l'Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope mis en place pour protéger le milieu naturel de la Merendera filifolia.

Merendera filifolia Cambess. (Colchicum filifolium) du nom du botaniste Mérender qui vivait au XVIIIe, siècle. C'est une plante vivace à feuilles filiformes, à fleurs roses d'une taille de 5 à 15 centimètres et fleurissant en septembre et octobre.

Puis prenez à gauche en direction du parking de Bonnieu sud. Suivez le chemin derrière les blocs de roche puis longez le chemin parallèle à la route en direction de la Donnelle.

Camp naturiste;

Martigues

Au niveau du camp de naturiste, poursuivez votre route vers la gauche en longeant la zone humide de Bonnieu et prenez la voie verte en direction de Carro. Vous longerez la frange littorale.

C'est un espace de transition entre la terre et la mer où l'on distingue 3 étages : la mer, les vagues et les embruns. Elle est caractérisée par des conditions de vie extrêmement difficiles où des espèces parfaitement adaptées peuvent survivre : la patelle, la littorine, la balanne, l'anémone, le crabe, le monodonte

Puis vous arriverez dans la crique des Arnettes où se développent des plantes halophiles mais aussi dans l'eau, la posidonie.
Poursuivez votre chemin sur la voie verte pour arriver à votre point de départ.

Un organisme halophile affectionne les milieux salés (végétation halophyte), qualifie les plantes terrestres qui tolèrent bien le sel. Les halophytes sont abondantes dans la frange supérieure des plages. L'une des halophytes les plus connues est la salicorne mais on trouve aussi sur les sols salés : la saladelle, l'obione, le fenouil marin, le panicot des dunes, le pavot cornu, le jonc acéré, le plantin à corne de cerf, l'inule fausse criste, la betterave maritime.

Information fournie par Provence Tourisme

  • Organisateur

    Provence Tourisme
    Le Montesquieu
    13 rue Roux de Brignoles

    13006 Marseille

  • Adresse de départ

    Martigues

  • Moyen de transport

    A pied

  • Longueur

    4km

  • Durée

    Entre 1 h et 2 h

  • Niveau

    Débutant

  • Dénivelé

    45m

  • Téléphone

    • 04 91 13 84 13
  • Fax

    04 91 33 01 82

  • Site web

Découvrir d'autres itinéraires

Marseille et le Bord de mer en 1 jour

En croisière, lors de votre escale à Marseille, vous souhaitez visiter le cœur de ville et le bord de mer  ? En 1 jour, vous pouvez suivre ce circuit et capter l’essentiel de la Cité Phocéenne. Vous pourrez passer la matinée au MuCEM, installé dans un bâtiment d’architecte, à la rencontre de l’histoire de Marseille depuis sa fondation. Avant déjeuner, le quartier du Panier fera une bonne balade pour rejoindre une table bistronomique du Café des Épices. L’après-midi passera vite entre la visite de la calanque de Port-Miou et une session shopping à Cassis.

Arles sur les pas de Ma cigale est fantastique

Arles l'Antique, Arles la Romaine, Avé César ! La ville toute entière est un musée à ciel ouvert. Arles, Capitale de la Camargue, est une ville envoûtante. Elle possède un patrimoine culturel et archéologique d'une extraordinaire richesse, si on y ajoute toutes les petites boutiques d'artisanat et de créateurs, une journée ne suffira pas pour tout voir. Je vais quand même essayer de vous en faire découvrir un bel aperçu, alors suivez-moi.

Aix-en-Provence, citybreak culturel

L’atelier de Cézanne servira d’introduction à ce week-end avant de faire le tour des sites les plus emblématiques d’Aix comme le Pavillon Vendôme et le musée des Tapisseries. L’ancien côtoiera le moderne comme la Fondation Vasarely répond aux hôtels somptueux en pierre du quartier Mazarin (Caumont, Granet, de Gallifet) et la flânerie vous amènera place d’Albertas devant sa fontaine. Entre 2 centres d’art, vous pourrez ravir vos yeux et vos papilles à la table de Mickaël Féval, un vrai délice des sens !

Inspirations

Marchés de Provence

Marchés de Provence

Retrouvez les parfums du matin, de la mer, du midi sur les marchés de Provence

"Il y a tout au long des marchés de Provence, qui sentent, le matin, la mer et le Midi, des parfums de fenouil, melons et céleris, avec dans leur milieu, quelques gosses qui dansent" G. Bécaud

L'OM

L'OM

Art de Vivre

L'OM, bien plus qu'un symbole: une raison d'être

L'Accent

L'Accent

Art de vivre

L'accent : notre identité

La courge

La courge

Le nouvel eldorado des gastronomes

Elle avait disparu des étals et puis, peut-être un effet collatéral de l’importation de la fête d’Halloween en France ? -, la courge a fait son grand retour sur nos marchés depuis une bonne dizaine d’années. Derrière ce nom générique, se cachent les cucurbitacées : potiron, citrouille, giraumon, coloquinte, calebasse...