Bouches-du-Rhône en Paysages - La Ciotat, la Voie Douce

Promenade - Toute l'année

Sur le tracé d'une ancienne voie de chemin de fer, la VOIE DOUCE permet de traverser la ville sur un chemin paysager. C'est à la découverte des différents quartiers de La Ciotat que vous partirez, en suivant l'évolution de l'urbanisation autour de la voie ferrée. C'est une balade pour flâner et découvrir tout autant la flore méditerranéenne que le patrimoine comme l'ancienne gare ou la bastide marin. Des bancs permettent au visiteur de faire des arrêts pour respirer les senteurs des plantes et des arbres.

Office de tourisme;

La Ciotat

Départ à l'Office de Tourisme. Suivez le boulevard Anatole France puis George Clémenceau. Au bout de cette avenue, laissez l'Avenue du Président Wilson sur votre droite et prenez la prochaine à droite : l'Avenue Frédéric Mistral.

Départ Voie Douce;

La Ciotat

La voie douce se situe à votre gauche au début de l'avenue Frédéric Mistral. Tout au long de la balade, vous découvrirez de la végétation méditerranéenne qui entoure l'itinéraire.

Pont du Vallat de Roubaud;

La Ciotat

Passage sur le Pont du Vallat de Roubaud.

Ancienne halte de Batignolles;

La Ciotat

Sur le chemin, l'ancienne halte des Batignolles - petite gare datant du temps du petit train des Batignolles qui amenait les personnes de la Gare à la Ville.

Passage D559;

La Ciotat

Passage sécurisé pour traverser la D559

Fin de la voie douce Avenue Guillaume Dulac;

La Ciotat

Extension Bastide Marin;

La Ciotat

Continuez sur l'avenue Guillaume Dulac environ 300m pour arriver à la Bastide Marin.
La Bastide Marin et ses jardins s'étendent sur 15000m². Ses illustres propriétaires étaient des navigateurs au long cours. Chevaliers de l'Ordre de Malte, ils parcouraient la Méditerranée, bravant les tempêtes, tissant des liens commerciaux et amicaux de l'Occident à l'Orient.

Information fournie par Provence Tourisme

Découvrir d'autres itinéraires

Les musées et centres d'art aixois

Une journée culturelle à Aix-en-Provence passe évidemment par la visite du musée Granet dans le quartier Mazarin. Un peu plus loin ouvrez les yeux sur les jeunes talents de l'art contemporain en poussant les portes de l’hôtel de Gallifet. Entre 2 centres d’art, vous pourrez ravir vos yeux et vos papilles à la table de Mickaël Féval, un vrai délice des sens ! Après cette pause gourmande, l’ancien côtoiera le moderne en passant du Centre d'Art de Caumont à la Fondation Vasarely.

Aubagne l'essentiel, les mains dans la terre

Cap sur Aubagne. Lors de cette journée, vous rencontrerez les artisans qui façonnent l'argile. Aubagne est en effet connue pour ses santons et ses poteries. Après un déjeuner aux 3 Farfalle, faites le tour des ateliers de potiers et santonniers. Dans le centre historique d’Aubagne, vous serez charmé par son patrimoine (Tour de l’Horloge) et l’Art Déco. Côté musée, vous aurez de quoi faire entre la Cité de l’Art Santonnier et le Musée de la Légion Étrangère. Idéal pour une étape croisière à seulement 1/2 heure du terminal.

Marseille, citybreak culturel

En 2 jours, découvrez Marseille, Capitale Européenne de la Culture 2013. A partir du Vieux-Port, à pied, en ferry-boat, en bus, vous accéderez à un patrimoine culturel immense grâce aux nombreux musées et lieux culturels : MuCEM, musées Regards de Provence, Cantini, Borély, MAC, Friche Belle de Mai, Cité radieuse du Corbusier et Mamo. Avant d'embarquer ou après votre croisière au départ de Marseille, laissez-vous surprendrele temps d'un week-end par le nouveau visage de la ville.

Inspirations

La Féria

La Féria

Tradition & Culture

Féria, une fête taurine mais pas seulement

La Lavande

La Lavande

Tradition & Culture

Le bonheur est dans les champs de lavande

L'ail

L'ail

Tout commence par une gousse écrasée

L’ail est inévitable dans la cuisine provençale. Comme le thym ou l’huile d’olive, c’est plutôt un préambule à chaque recette. Dans la marmite, un filet d’huile, un oignon et une gousse d’ail écrasée.

La Cagole

La Cagole

Mieux comprendre la Cagole, une femme bien de chez nous !

La Cagole, qui est-ce ? La cagole c’est une femme qui est dans le « trop » : trop de maquillage, trop de brillant, trop de voix, trop de parfum, trop de seins dehors, trop de bijoux, trop de fringues improbables, trop d’histoires, trop de gestes, trop de tout…