Martigues
Interactions au musée Ziem
  • 10/10
  • au
  • 03/02

En ce moment

31 janvier au 02 février
Sortir de l'oubli
Histoire, sciences et technologies

Sortir de l'oubli

Marseille

Libertés politiques et droits de l'homme, décolonisation des États, des corps, des esprits... Du 31 janvier au 2 février, le Mucem propose trois journées pour explorer la question des réappropriations postcoloniales. Alors qu'en Afrique et ailleurs, les archives officielles deviennent accessibles, historiens, journalistes, artistes et citoyens travaillent à la réappropriation et à la transmission de savoirs qui étaient oubliés, cachés ou encore parfois déformés. " Sortir de l'oubli " de ces histoires de vie participe alors d'une nouvelle écriture de ce qui s'est joué pendant et après la colonisation, nous incitant à devenir les acteurs d'un avenir partagé. Au programme de ces trois journées : La Nuit des idées (31 janvier) : une série de tables rondes consacrées à l'histoire récente de l'Afrique, depuis la décolonisation et les indépendances, jusqu'aux luttes contemporaines pour la démocratie. Sauvages, au coeur des zoos humains (1er février) : le film documentaire de Pascal Blanchard et Bruno Victor-Pujebet est précédé d'un moment de débat autour des liens entre colonialisme et racisme du XIXe siècle à nos jours (avec Abd al Malik). Mouvements en voie de disparition (1er et 2 février) : à travers rencontre et workshop, la chorégraphe Amanda Piña présente un ensemble de mouvements humains qui, bien que cultivés pendant des siècles, sont aujourd'hui oubliés, et menacés de disparition.

31 janvier au 01 février
Thierry Malandain - Noé
Spectacle de danse

Thierry Malandain - Noé

Aix en Provence

Le Pavillon Noir présente Noé : sur fond de récit biblique, un ballet audacieux et contemporain, d'une grande beauté formelle et symbolique. Thierry Malandain, le plus contemporain des chorégraphes néoclassiques et le plus surprenant des mélomanes, fait des choix de plus en plus audacieux. Le déluge, Noé, l'humanité en état de choc et l'espoir d'un nouveau départ : tels sont les motifs principaux d'un ballet plus symbolique que narratif, où le style si expressif et poignant de Thierry Malandain incarne la volonté et la force nécessaire pour "liquider le passé et repartir de zéro, en allant puiser de nouvelles énergies", autant collectives que musicales. Ces énergies ont une source : la Messa di Gloria de Rossini, avec son Kyrie et son Gloria, ses choeurs et ses ténors, une oeuvre monumentale, redécouverte par Thierry Malandain. Son Noé est moins héros ou sauveur qu'un état de conscience. D'où une danse parfois chorale, sans renoncer aux beaux duos qu'on aime tant chez le directeur du Malandain Ballet Biarritz. D'où le corps de ballet comme personnage-clé, se transformant en vague ou en passerelle, entouré de murs sur lesquels on sent les eaux monter, plus qu'on ne les voit. D'où une émotion partagée et toujours ravivée. ▶ Noé Création 2017 Pièce pour 22 danseurs ▶ Chorégraphie Thierry Malandain ▶ Musique Gioacchino Rossini Messa di Gloria ▶ Décor et costumes Jorge Gallandro

29 janvier au 31 janvier
Wade in the Water
Cirque

Wade in the Water

Marseille

Un homme peut-il échapper à son destin, un corps à la loi de la pesanteur ? La compagnie 14:20, pionnière de la magie nouvelle, lie son art à la danse et au théâtre, dans un voyage tout à fait étonnant. Faut-il lutter, se rebeller contre l'inéluctable ? Le héros de Wade in the Water affronte sous nos yeux, la séparation et le grand passage. Faut-il accepter son sort ou tenter de le surpasser ? Le cheminement intérieur de cet homme, au travers de ses états, ses vertiges, cette mise à l'épreuve face à sa propre perte nous interroge. Ce voyage allégorique - inspiré des cinq étapes du deuil de la psychiatre Elisabeth Kübler-Ross - est l'histoire d'un envol spirituel où les sons subliminaux d'Ibrahim Maalouf tissent le lien avec le Negro Spiritual. Car Wade in the Water était aussi un chant emblématique des esclaves d'Amérique du Nord, dans leur lutte pour la libération. Conception et mise en scène Cie 14:20 - Clément Debailleul et Raphaël Navarro Cirque Dès 14 ans - durée 1h # Autour du spectacle Bord de Scène Mercredi 30 janvier à 20h10 Rencontre avec l'équipe artistique traduite en LSF en partenariat avec l'ASIP, à l'issue de la représentation.

24 janvier au 10 février
L'envol - Théâtre du Centaure
Cirque

L'envol - Théâtre du Centaure

Marseille

Depuis deux ans, au fil des tournées, le Théâtre du Centaure a commencé un travail de recherche sur la différence et le handicap avec trois centaures : l'un aveugle, le second empêché dans sa motricité et le troisième en burn out. Manolo a souhaité écrire L'Envol à l'encre des corps de ses amis et danser avec son cheval Toshiro parce qu'avec lui, parfois, il a l'impression de voler. Cette pièce, justement, c'est l'énergie de se relever, un chant d'allégresse, un cri d'alliance. Les yeux bandés, debout sur son grand cheval noir, Camille avance à tâtons, avec une canne blanche hommage à tous les chiens d'aveugle et à cette relation entre deux êtres vivants pour voir, vivre, marcher et être ensemble. Bertrand et son cheval Akira prolongent et développent leur personnage de la précédente création : John, l'ancien trader haute fréquence qui a quitté le monde de la finance ne parle plus, sauf parfois à ses téléphones imaginaires, enfermé dans les stigmates du monde moderne, en lutte avec les scories de son ancienne vie. Quant à Manolo et Toshiro, ils esquissent ensemble une danse de petits pas. Une danse couchée au sol, une danse boiteuse avec deux béquilles à taille de centaure. Quel bonheur de danser encore et encore ! Création Cirque équestre Dès 5 ans - durée 50 min [sous chapiteau]

24 janvier au 26 janvier
Honji Wang et Sébastien Ramirez - W.A.M / We are Monchichi
Spectacle de danse

Honji Wang et Sébastien Ramirez - W.A.M / We are Monchichi

Aix en Provence

Le Pavillon Noir présente We are Monchichi : un regard tendre et amusé sur notre relation à l'autre, où le hip-hop croise danses et cultures d'ailleurs. En quelques années, la Compagnie Wang Ramirez a imposé sa signature dans le paysage chorégraphique. Le post-hip-hop de Honji Wang et Sébastien Ramirez est ouvert à l'art dramatique, à l'acrobatie ou à la danse contemporaine. Il nous parle du vivre-ensemble dans le monde d'aujourd'hui, avec humour et lucidité. Monchichi, leur première création et duo fondateur, fut un tendre billet d'humeur entre figures de hip-hop et danse-théâtre, sur leur propre relation, si joyeusement multiculturelle. Avec We are Monchichi, ils proposent leur première pièce pour petits et grands, dans l'idée du message d'ouverture tout en préservant la rencontre Asie-Europe : Shihya Peng est née à Taiwan mais elle vit à Paris Marco di Nardo est né à Naples, mais il vit à Berlin. Entre théâtre, hip hop, classique et contemporain, ils se cherchent, se frôlent, s'évitent, se heurtent, se retrouvent... Le grand dramaturge Fabrice Melquiot réinvente les dialogues et la dramaturgie en fonction de l'histoire et du parcours des interprètes. Ensemble, on imagine ici un pays à partager par tous, où les corps expriment la curiosité de soi-même et de l'autre. Fraîcheur, humanité et émotions pour tous les âges. ▶ W.A.M. We are Monchichi Création 2018 Pièce pour 2 danseurs ▶ Direction artistique, conception, chorégraphie Honji Wang et Sébastien Ramirez ▶ Interprétation Marco Di Nardo, Shihya Peng

26 janvier au 02 février
Festival Parallèle
Audiovisuel - photographie - numérique

Festival Parallèle

Marseille

Parallèle - Plateforme pour la jeune création internationale Janvier, le Festival Parallèle revient à nous. Rendez-vous annuel entre artistes de la nouvelle génération et spectateurs curieux, c'est un espace d'hospitalités, qui résonne d'échos multiples  un espace de partage des ressources—intellectuelles, sensibles, symboliques —, où se croisent différents regards sur le monde  une communauté incluante, où la contradiction est possible, où les points de vue diffèrent. Parallèle c'est une traversée vivifiante, un ensemble de dynamiques dans lesquelles le spectateur chemine, actif et impliqué. Venant de différents horizons, l'oeil et l'oreille grands ouverts, les artistes de la programmation mettent en mouvement ce qu'ils perçoivent du monde, leur corps comme chambre d'échos, lieu du langage et source d'actions. Ils se mettent en jeu, risquent l'instabilité, et s'adressent à nous.

23 janvier au 20 mai
On danse ?
Audiovisuel - photographie - numérique

On danse ?

Marseille

Oui, on danse. Tous. On n'est pas forcément Nijinski, Beyoncé, ni Fred Astaire, mais peu importe, à un moment ou à un autre, on danse : dans une fête, en club, dans un concert, ou seul dans son salon. La danse n'est pas qu'une affaire de virtuoses, nous la connaissons et la fabriquons tous. C'est bien de cela que traite l'exposition "On danse ?", présentée au Mucem : un fait social partagé, créateur de liens, qui traverse nos vies et nos sociétés de part en part. Du corps, premier territoire de la danse, à la transe qui nous le fait oublier, l'exposition invite à découvrir la danse là où on n'a pas l'habitude de la voir et à réaliser à quel point elle modifie le rapport à soi et aux autres. Dans une scénographie qui invite au mouvement, le visiteur est libre d'aller et venir, s'asseoir, s'étirer, s'allonger, s'adosser, pour découvrir films, pièces sonores et extraits de textes. Ces oeuvres sont agencées en un flux audiovisuel de six heures qu'il s'agit de prendre au vol pour quelques minutes ou quelques heures. Libre à vous de passer d'un écran à un autre, d'éprouver et choisir la façon dont vous regardez, écoutez, au gré des volumes, des courbes et des matières de l'espace d'exposition... On danse ? Portes ouvertes mardi 22 janvier de 16h à 21h.

23 janvier au 26 janvier
Névrotik Hôtel - Comédie musicale de chambre
Musique

Névrotik Hôtel - Comédie musicale de chambre

Marseille

Voilà un acteur capable, avec la même jubilation, de jouer Tartuffe et Tante Geneviève, Racine et une diva emperlousée, voix de tête et poitrine en obus. Michel Fau, comédien virtuose, nous livre ici sa dernière folie de théâtre et d'acteur. La Castafiore redessinée par Dubout, c'était dans Le Récital Emphatique. Dans Névrotik Hôtel, voilà Michel Fau en diva, que la vie a abandonnée aux mains d'un jeune groom dans la solitude d'une chambre d'hôtel très rose... Alors, il/elle chante : la vie d'hier, les lendemains incertains. On rit, on s'émeut. Artiste protéiforme et surdoué : Michel Fau ou le génie du travestissement. Mise en scène Michel Fau Spectacle créé au Festival de Figeac 2016 Autour du spectacle : Journée genre & transgenre Sam. 26 janvier 2019 14h00 Bal, tables rondes, rencontres...

24 janvier au 27 janvier
Saison de cirque - Cirque Aïtal
Cirque

Saison de cirque - Cirque Aïtal

Marseille

Victor Cathala et Kati Pikkarainen ne sont plus qu'un seul duo fusionnel. Après avoir partagé le meilleur et le pire dans leur précédent opus, ils invitent à la fête des artistes de coeur pour vivre collectivement une nouvelle Saison de cirque. Et, tout en parlant d'eux sans en avoir l'air, partent à la rencontre de l'autre : d'autres pistes, d'autres ambiances, d'autres mondes. Tous unis par une énergie de feu, ils défient les lois de la nature, des corps et de la pesanteur et réinventent "un cirque ancien nouveau" où se côtoient artistes et animaux, acrobates et musiciens : "un jongleur de masses complètement barré, des acrobates russes sacrément fortiches, un voltigeur équestre tout nouveau, tout beau...". Ils racontent galères et fantaisies de l'univers circassien tel qu'il est : poétique et fantasque. Une fois encore l'alchimie fonctionne dans cette nouvelle famille recomposée où les personnalités aux horizons multiples ont en partage le même état d'esprit et le même sens du travail. Cirque Dès 5 ans - durée 1h20 [sous chapiteau]

22 janvier au 23 janvier
Fractales - Libertivore
Cirque

Fractales - Libertivore

Marseille

Dans Fractales, le cycle de la vie s'imbrique dans celui de la nature, des belles saisons au cataclysme, de la naissance au renouveau. Qu'en est-il des accidents de parcours, de ces cassures, de ces espaces négatifs, obscurs entre deux énergies, deux masses que l'on nomme fractales ? Ces dernières sont-elles l'essence même de toute vie, de ses changements, de ses révolutions historiques et intimes ? Comment contribuent-elles à la métamorphose de nos mondes ? Qui, mieux que les arts du cirque, pour explorer ces points de ruptures, ces équilibres précaires, ces chutes fondatrices au gré de grands éclats de rire et d'immenses frissons. Cinq circassiens jonglent avec ces concepts pour n'en faire qu'une grande interrogation scénique, sensorielle sur la transformation et ses multiples visages. Après Hêtre et Phasmes, Fanny Soriano relève ce défi dans le dernier opus de son triptyque sur l'homme et la nature. Création Cirque et danse Dès 8 ans - durée 1h

22 janvier au 23 janvier
Grand Finale
Danse

Grand Finale

Aix en Provence

Attention, événement ! Grand Finale est la dernière création d'Hofesh Shechter, exceptionnel chorégraphe et star mondiale de la danse. Il nous présente un monde perdu, voué à une fin prochaine, dans ce spectacle pourtant plein de vie et d'une belle énergie. Pure énergie. Six musiciens délivrent " en live " leur partition, sur le plateau, en résonance avec dix danseurs que la musique semble emporter, traverser, bousculer. Grand finale nous entraîne dans une vision a priori sombre du destin de la terre et de ses habitants, entraînés à marche forcée vers une fin tragique. Chute des corps, mouvements spasmodiques, images fortes et chocs figurent cette issue inéluctable. L'ensemble prend parfois des allures chaotiques, à l'image du monde tel qu'il ne va pas... Hofesh Shechter porte une réflexion à la fois belle, grave et profonde sur cette catastrophe annoncée, et sur son rejet, avec une écriture chorégraphique ciselée, sensible, profondément humaine. Les danseurs, venus du monde entier, expriment aussi l'esprit de fraternité et de la belle énergie qui peut unir les hommes, même dans les moments les plus sombres. Des airs yiddish et arabes résonnent, des moments de légèreté viennent ponctuer le spectacle. Ainsi, cette prophétie apocalyptique devient l'occasion de montrer la force de la communauté humaine. Au Grand Théâtre ▶ Chorégraphie et musique : Hofesh Shechter ▶ Décors et costumes : Tom Scutt ▶ Danseurs : Chien-Ming Chang, Frédéric Despierre, Rachel Fallon, Mickael Frappat, Yeji Kim, Kim Kohlmann, Erion Kruja, Merel Lammers, Attila Ronai, Diogo Sousa ▶ James Adams, Chris Allan, Rebekah Allan, Mehdi Ganjvar, Sabio Janiak, Desmond Neysmith

20 janvier au 20 janvier
Muséique #1 - Bestiaire et autres vers...
Chant - Chorale

Muséique #1 - Bestiaire et autres vers...

Marseille

Fil Alex est un acteur - chanteur ! Il arpente la scène... il marche, il trotte, il court... il rampe... il est tour à tour au fil de ses chansons, serpent, lion, matou, rat d'égout - rien ne l'effraie ! - que sais-je encore ? Il est tout ce que nous aimons, tout ce que nous craignons aussi. Avec son compère et complice Patrick Fouque, son compagnon le plus fidèle, pianiste de talent, il offre un étrange spectacle, plein d'énergie et de folie... Fil Alex, chant, textes et musiques Patrick Fouque, piano et arrangements Une proposition de Marseille Concerts, en partenariat avec le Muséum d'histoire naturelle de Marseille, la Ville de Marseille et les Musées de la Ville de Marseille.

20 janvier au 20 janvier
Le pas grand chose - Johann Le Guillerm
Cirque

Le pas grand chose - Johann Le Guillerm

Marseille

"Tant qu'à vouloir faire le point sur le monde qui m'entoure en tentant une diffraction globale, faire le point sur le point me semble finalement une ambition raisonnable et irréductiblement modeste". Le Pas grand chose est une "tentative pataphysique mentale" dans laquelle Johann Le Guillerm nous livre son cirque mental. Ou comment recréer le monde à partir du point minimal, comment affirmer que le monde peut être réélaboré par soi-même pour ne pas le subir mais mieux l'éprouver, le penser, le vivre. Une utopie ? Sauf que quand Johann Le Guillerm dialogue avec le point, l'aventure prend des tours extrêmement inattendus. Accepter d'entrer dans les méandres de ce cerveau réfractaire nous fera perdre nos repères les plus élémentaires. Le déséquilibre menace, le tourbillon est permanent. Car accepter de penser contre le monde, c'est abandonner nos a priori mais peut-être aussi nos a posteriori... Les mots de ce manipulateur de fond sont un événement, lui qui nous avait habitués à un mutisme "presque aussi fameux que ses objets et performances nourries par une curiosité tout terrain". C'est dire si sa parole est d'or dans cette conférence inventive et jubilatoire sur le pas grand chose ! Tentative pataphysique ludique ou conférence performée Dès 12 ans - durée 1h20

19 janvier au 19 janvier
Fausse note
Théâtre

Fausse note

Marseille

Quête de vengeance ou recherche de vérité ? Un suspens poignant magnifiquement interprété. Une performance d'acteurs à voir absolument. Nous sommes au Philharmonique de Genève, dans la loge du chef d'orchestre de renommée internationale, H.P. Miller. À la fin d'un de ses concerts, ce dernier est importuné à maintes reprises par un spectateur envahissant, Léon Dinkel, qui se présente comme un grand admirateur venu de Belgique pour l'applaudir. D'agaçant, cet intrus devient peu à peu, inquiétant... Qui est donc ce Mr. Dinkel ? Que veut-il réellement ? Avec ce texte étincelant qui nous tient en haleine du début à la fin, Didier Caron aborde la délicate question de la relation père-fils et nous interroge. Dans ce tête-à-tête fiévreux, l'auteur aborde les thèmes de la transmission, de la réparation – Miller est allemand et, à l'époque nazie, il a pu participer aux persécutions ordonnées par Hitler – mais aussi de la vengeance qui semble apaiser mais qui, au final, ne répare rien. Un huis-clos et un bras de fer intenses et bouleversants, portés par un duo magistral. “ Bouleversant et jouissif.” Mis en scène par Didier Caron et Christophe Luthringer. Avec Christophe Malavoy et Tom Novembre.

17 janvier au 10 février
Lexicon - NoFit State Circus
Cirque

Lexicon - NoFit State Circus

Marseille

En 1768, l'écuyer anglais Philip Astley ouvrait dans la banlieue londonienne un théâtre circulaire dédié aux jeux équestres, mêlant acrobates et saltimbanques. Il inventait le "cirque moderne" ! Sous le signe d'une célébration historique" So British" de son héritage circassien, NoFit State Circus installe une piste et un gradin au coeur de son big top pour proposer Lexicon, The art of misbehaving. À mi-chemin entre performance innovante et célébration du passé, du présent et du futur entre nouveaux langages du genre et codes historiques du cirque. Structures suspendues, mobiles et objets, jeux sur les ombres et les lumières : le nouveau dispositif scénique les autorise à toujours plus d'inventions et d'imagination orchestrées par un groupe de musique qui ne cesse de changer de visage. Le tout sans temps mort ! La compagnie, habitée par une énergie folle et un humour dévastateur, parvient une fois de plus à briser les codes de l'ordre établi pour provoquer un magnifique chaos (organisé) qui se joue des frontières entre cirque traditionnel et cirque contemporain. Royaume-Uni Équilibre sur canes, roue Cyr, fil mou, monocycle, vélo acrobatique, main à main, antipodisme, jonglage, mât chinois, corde lisse, acrobatie, trapèze ballant Dès 6 ans - durée 2h [sous chapiteau]

17 janvier au 23 février
Mirages et miracles
Exposition

Mirages et miracles

Aix en Provence

Partant du constat que "Les pierres sont simples, lourdes et immobiles, [...] parlent des forces qui les ont consumées, des distances qu'elles auraient parcourues, des génies qui les habitent, ou des cheveux qui leur poussent sur le caillou", Claire Bardainne et Adrien Mondot ont imaginé une exposition comme une expérience immersive. La série Le silence des pierres est un hommage à la vie qui se niche au creux des choses apparemment inertes, immobiles et inorganiques. Entre leurs mains, les casques de réalité virtuelle peuvent être pris comme des machines à fantômes : il y a quelqu'un qui vous regarde, danse, vous parle, qui apparaît et disparaît, bouge et se fige. Il y a quelqu'un, une ombre, un courant d'air. Ou un esprit de poussière insaisissable. L'exposition donne à vivre un ensemble de scenarii inouïs, ludiques, à la frontière entre le réel et le virtuel, l'animé et l'inanimé, l'authentique illusion et le faux miracle. Autant de petits spectacles qui, par le trouble de la poésie, la force de l'informatique et la fiction magique, interrogent les contours de ce qui compose le vivant. ▶ AVERTISSEMENT : L'exposition est tout public, mais n'est pas spécifiquement destinée aux enfants en raison de la fragilité de certaines oeuvres et des techniques employées (iPads, théâtres optiques avec éléments en verre, dessins et objets sans protection). Les oeuvres en Réalité Virtuelle sont déconseillées aux moins de 13 ans. Les enfants de moins de 8 ans doivent être placés sous la responsabilité d'un adulte. A la Cité du Livre. Une programmation de la Ville d'Aix-en-Provence et de La Biennale des imaginaires numériques (Seconde Nature).

19 janvier au 27 janvier
Pastorale Maurel
Noël en Provence

Pastorale Maurel

Allauch

Ecrite à Marseille en 1844 par Antoine Maurel, la pastorale est une pièce théâtrale et musicale retraçant l'annonce de la naissance du Christ. Bethléem est d'ailleurs exceptionnellement située en Provence, pour les besoins du récit. Accompagné d'un orchestre, " Lou Tiatre dou Terraire " interprète la pastorale Maurel chaque année au moment des fêtes, devant plus d'un millier de spectateurs. La troupe allaudienne, actuellement composée de 70 comédiens amateurs, enchante petits et grands depuis presque 30 ans. Pendant près de trois heures, ils revendiquent haut et fort leur attachement à leurs racines provençales. La langue originelle de notre belle Provence reprend vie le temps de la représentation, pour un voyage dans le passé des plus divertissants et agréables. Et le talent des acteurs fait miracle! Leur jeu de scène remarquable permet au public de comprendre l'intégralité de l'intrigue, même sans connaître un seul mot de Provençal. Les 4 actes de la pastorale revisitent les grands moments de la Nativité, du réveil des bergers à leur arrivée à l'étable devant l'enfant Jésus. Dans un magnifique décor, le village de l'époque renaît avec son parler, ses costumes, sa population pittoresque, ses personnages cocasses... et ses animaux! Moutons, poules, ânes et cochons jouent les figurants pour encore plus d'authenticité. La pastorale Maurel a une âme: celle de la Provence du XIXème siècle. Le traditionnel verre de l'amitié vous sera servi à la fin du spectacle, symbole de convivialité et de fête. Pensez à réserver vos places longtemps à l'avance, le théâtre du Terroir joue chaque année à guichets fermés!

17 janvier au 18 janvier
Western
Théâtre

Western

Marseille

Véritable plongée dans l'Ouest américain, Western nous embarque dans les contrées périlleuses et enneigées du Wyoming, tiré d'un chef-d'oeuvre du genre, La Chevauchée des bannis. Comme au cinéma. " On ne trouve pas beaucoup de pitié sur cette terre perdue du Wyoming ", rétorque Blaise Starret au fermier qui veut installer des clôtures autour des terres, entérinant ainsi la naissance de la propriété au pays des grands espaces. Aux prémices du septième art, les cinéastes s'inspiraient du théâtre c'est désormais le théâtre qui adapte le cinéma. Mais comment rendre compte d'une épopée, des grands espaces sur un plateau de théâtre ? Défi passionnant relevé, en troupe et en musique, dans ce premier volet du diptyque représentant deux visions historiques emblématiques de la société américaine. Tirée du livre de Lee Wells et adaptée au cinéma en 1959 par André de Toth, La Chevauchée des bannis est une oeuvre sombre, au climat étouffant et à l'élégance austère qui reste pour beaucoup d'amoureux du western l'une des plus belles pépites du genre. Mathieu Bauer, musicien, cinéphile et directeur du Théâtre de Montreux, s'inspire de La Chevauchée des bannis et d'autres matériaux textuels et musicaux, pour jouer avec les codes cinématographiques – l'image, le jeu, la musique, le montage – qu'il traduit sur un plateau de théâtre pour évoquer les mythes fondateurs de la nation américaine, thème sacré de l'âge d'or du cinéma américain.

17 janvier au 20 janvier
Pour le meilleur et pour le pire - Cirque Aïtal
Cirque

Pour le meilleur et pour le pire - Cirque Aïtal

Marseille

Tranches de vie désopilantes et tendres d'un duo amoureux à la scène et à la ville, aux corps et aux âmes cabossés par le quotidien, éclaboussés d'amour, voltigeant dans les phares de leur Simca 1000. Une mise à nu de leur vie nomade, entre éclats de rires et larmes. "Au fil des improvisations, les différents espaces du spectacle ont commencé à se dessiner, sur le sable et la poussière. Le temps d'une panne, on voit la maison qu'on construit petit à petit, on s'aperçoit du jardin qui réclame une si grande attention qu'on se voit dans l'obligation de le laisser sur la route. [...] La terre, qui est l'élément scénographique central de cette création, exprime ce côté éphémère. La terre avec laquelle on se construit des territoires imaginaires, des châteaux de sable ou bien, qui nous révèle des secrets enfouis. Ce qu'on enterre, ce qu'on déterre... autant de gestes créatifs qui font de nous des humains si fragiles. Cette relation à la terre a été primordiale : mordre la poussière ou se coucher sur elle, qu'elle colle à nos semelles ou s'éparpille dans l'air... Constructeurs et jardiniers, archéologues et aventuriers des vivants... Voilà ce que nous avons essayé d'être pendant cette création : Pour le meilleur et pour le pire". Michel Cerda Cirque Dès 6 ans - 1h [sous chapiteau]

17 janvier au 10 février
Ici on est ailleurs - Yohanne Lamoulère
Audiovisuel - photographie - numérique

Ici on est ailleurs - Yohanne Lamoulère

Marseille

Inspirée par une forme de tradition documentaire, Yohanne Lamoulère capte la vie des rues de Marseille et suit les sillons laissés comme des griffures par les mutations de la ville. Elle croise la route de Raquel Rache de Andrade, codirectrice de la Biennale et voisine de quartier en 2005. Au fil des années, une véritable complicité s'établit, avec deux regards dirigés sur un sujet commun, celui du corps. Dans chacune de ses photos, Yohanne Lamoulère encadre toute l'humanité contenue dans une silhouette, celle de l'artiste de cirque. Pour cette nouvelle collaboration, elles se sont amusées à s'emparer de paysages connus ou inconnus, mais tous de la région. Vous êtes invités à un voyage ludique et à partager ce regard décalé et onirique sur ces paysages du quotidien. Création Photographie Dès 3 ans

11 janvier au 10 février
Biennale internationale des arts du cirque
Cirque

Biennale internationale des arts du cirque

Marseille

La 3e édition du plus grand festival de cirque au monde Du 11 janvier au 10 février 2019 Week-end d'ouverture les 12 et 13 janvier à la Friche Belle de Mai (Marseille) avec "Quel Cirque !" La troisième édition de ce qui est le plus grand festival de cirque au monde se déroulera du 11 janvier au 10 février 2019 à Marseille et dans toute la Région Sud Provence Alpes Côte d'Azur. Après un succès retentissant en 2017 avec plus de 112 000 spectateurs, le public pourra à nouveau découvrir une programmation exceptionnelle, des compagnies régionales, nationales et internationales. Ce sont ainsi 65 compagnies (dont 13 régionales et 18 internationales) qui présenteront 3 expositions, 65 spectacles dont 30 en création mondiale, au cours de 272 représentations. En 2019, la Biennale affirme son ancrage territorial avec la participation de 46 partenaires culturels qui présenteront des spectacles dans 62 lieux répartis dans 39 villes de la région. "Les spectateurs pourront découvrir "la magie nouvelle" avec de nombreux "rendez-vous magiques" concoctés par Raphaël Navarro, initiateur de ce courant artistique novateur et artiste phare de cette édition. Les femmes occuperont une place importante dans la programmation : des personnalités fortes et inventives, porteuses de projets ambitieux qui alimentent et réinventent la création du cirque d'aujourd'hui. Et bien sûr, le village chapiteaux, toujours au coeur de la manifestation sur les plages du Prado à Marseille, ainsi qu'un autre site au théâtre du Centaure. Ce sont 7 chapiteaux qui accueilleront 11 spectacles pour 63 représentations. La Biennale participe activement au développement du cirque contemporain à l'international ainsi qu'à l'attractivité et au dynamisme économique de nos territoires. " Raquel Rache de Andrade et Guy Carrara, co-directeurs d'Archaos Pôle National Cirque et de la Biennale. La semaine des "Rencontres Professionnelles" (22-27 janvier), s'affirme comme véritable "marché" du cirque contemporain, avec plus de 500 programmateurs du monde entier d'ores et déjà annoncés. ​ "La Biennale fait en outre preuve d'un remarquable esprit d'initiative en matière d'éducation artistique : de nombreux dispositifs pédagogiques sont à l'oeuvre pour sensibiliser les jeunes de Marseille et de sa région à l'art du cirque. (...) La rencontre avec un artiste est un moment unique et fondateur, et je veux que chaque enfant puisse en bénéficier au cours de sa scolarité." Françoise Nyssen, Ministre de la Culture Suivez la biennale sur les réseaux sociaux : #BIAC2019

12 janvier au 24 février
Traversée des apparences - Raphaël Navarro
Exposition

Traversée des apparences - Raphaël Navarro

Marseille

Traversée des apparences est la première exposition entièrement consacrée à la Magie nouvelle avec une sélection d'oeuvres d'artistes les plus marquants ou prometteurs de son renouveau. Tous convoquent une expérience visuelle mystérieuse, poétique et festive, où résonnance et silence répondent au burlesque et à l'absurde. Si la magie évoque habituellement l'univers du spectacle, l'exposition a pour but de réunir, exceptionnellement, les nombreux magiciens plasticiens, sculpteurs d'invisible, dompteurs de fantômes, manipulateurs d'ombres le temps d'un voyage à La Friche la Belle de Mai. Pendant cette traversée des apparences, le magicien lui même aura disparu... il ne restera plus que l'expérience interactive ou immersive de la magie elle-même. Car la force de la magie est d'être sans visage : elle existe avant d'apparaître dans une forme quelconque. Plus encore, elle désigne, dans l'usage courant, une émotion plutôt qu'une discipline. C'est là tout le propos de la Magie nouvelle : réaffirmer le magique comme une catégorie esthétique à part entière, invite à contempler les invisibles, et à croire aux mondes sensibles et aux crédibles merveilleux. Dans le cadre cadre de la BIAC - Biennale Internationale des Arts du Cirque. Création Magie nouvelle Dès 3 ans

08 janvier au 20 janvier
Trissotin ou Les Femmes Savantes
Théâtre

Trissotin ou Les Femmes Savantes

Marseille

Créé en 2015, Trissotin ou Les Femmes Savantes, a réuni plus de 90 000 spectateurs et donné plus de 120 représentations, rencontrant partout un grand succès public et critique. Le spectacle en tournée en Chine en mars 2018, à l'invitation de l'Institut Français de Chine, a été ovationné à Guangzhou, Shanghai, Beijing et Tianjin ! Grande comédie de moeurs sur l'émancipation des femmes, Trissotin est à la fois une critique sociale intense et la photographie d'un désastre familial. Parce qu'un parasite s'y est introduit, la maison Chrysale est au bord de l'implosion ! Folie d'une mère toute-puissante, filles sacrifiées, femmes hallucinées, stratagèmes, ruse, violence inouïe des discours misogynes conçus comme autant de programmes pour les femmes et désarroi des hommes. Macha Makeïeff, dans cette relecture inédite de ce chef-d'oeuvre, transpose judicieusement la pièce dans les années 70 et fait entendre avec force et malice la férocité et la drôlerie inégalée du texte de Molière. De Molière Un spectacle de Macha Makeïeff Spectacle créé aux Nuits de Fourvière à Lyon en juin 2015

15 décembre au 22 avril
L'armée de Rome la puissance et la gloire
Histoire, sciences et technologies

L'armée de Rome la puissance et la gloire

Arles

L'expansion de Rome n'aurait jamais pu être aussi forte, sur un temps aussi long et sur un territoire aussi vaste sans la puissance et le professionnalisme de son armée. C'est un sujet qui semble familier et dont pourtant de nombreux aspects restent encore aujourd'hui peu connus du grand public. L'exposition aura ainsi pour but de présenter l'organisation, la technicité et la puissance de l'un des piliers fondamentaux de la civilisation romaine. En fin de parcours, un espace sera consacré à l'histoire vivante et aux recherches en archéologie expérimentale conduites depuis plus de 20 ans par la Légion VIII Augusta.

30 novembre au 27 avril
A l'ombre des Bastides
Histoire, sciences et technologies

A l'ombre des Bastides

Marseille

De l'âge d'or à nos jours Inscrites dans la mémoire et le paysage marseillais, les bastides ont contribué au rayonnement de la ville. A la fois domaine agricole et lieu de villégiature, elles ont modelé la structuration et l'occupation du terroir marseillais et marqué les esprits par l'art de vivre qui s'y est développé. De "l'âge d'or" des bastides sous l'Ancien Régime à nos jours, qu'en reste-t-il aujourd'hui ? Autour de l'exposition : • Visites commentées (durée 1h) aux Archives de Marseille : - les mardis et samedis à 14h30 (pour les individuels) - les vendredis à 14h30 (pour les groupes, sur réservation au 04 91 55 33 75). • Conférences au musée d'Histoire : - mardi 4 décembre 2018 à 18h "Marseille, un terroir et ses bastides" en collaboration avec le Comité du Vieux-Marseille par Georges AILLAUD, maître de conférence honoraire de l'Université de Provence (E. R.), président du Comité du Vieux-Marseille, Georges REYNAUD, Enseignant-chercheur honoraire à la faculté des sciences de Marseille et Eliane RICHARD, maître de conférence honoraire de l'Université de Provence, membre de l'Académie de Marseille. - mardi 26 février 2019 à 18h " A la recherche des décors et du mobilier des bastides du terroir marseillais : sources et documents inédits " par Alexandre MAHUE, Doctorant en Histoire de l'Art, Aix-Marseille Université (UMR TELEMMe 7303- AMU CNRS). • Concert à la Magalone : - vendredi 22 mars 2019 à 20h30 " Les secrets de la Magalone, ou l'art de toucher le clavecin à la bastide " par Christine LECOIN, claveciniste, 1er Prix du Concours International de Clavecin de la Fondation Spivey-USA, Professeur au Conservatoire National à Rayonnement Régional de Marseille et à la Cité de la Musique de Marseille.

23 novembre au 03 mars
Kacimi 1993-2003, une transition africaine
Arts plastiques - graphiques

Kacimi 1993-2003, une transition africaine

Marseille

Mohammed Kacimi (1942-2003) est l'un des plus importants plasticiens marocains d'après-guerre. Artiste novateur et engagé, instigateur et témoin principal de la mondialisation de l'art contemporain arabe, il a largement influencé l'évolution de la scène artistique de son pays, et servi de modèle à nombre de jeunes artistes maghrébins aujourd'hui internationalement reconnus. L'exposition se consacre à la "période africaine" de Mohammed Kacimi (1993-2003), soit l'apogée de son oeuvre, qui le voit rompre avec l'art occidental et les différents courants esthétiques l'ayant influencé durant son parcours, pour ouvrir une nouvelle voie, beaucoup plus personnelle, caractérisée par une expression sans contrainte, libre, et de plus en plus transdisciplinaire. En mettant en évidence ce moment majeur, il s'agit de mieux comprendre en quoi l'oeuvre de Mohammed Kacimi a pu participer à la construction d'un nouvel imaginaire méditerranéen. À travers une sélection d'oeuvres exemplaires et de documents d'archives significatifs, cette exposition révèle le rôle déterminant joué par ce plasticien, véritable passeur ayant permis aux nouvelles générations d'artistes issus du monde arabe de sauter le pas vers une contemporanéité nouvelle, nourrie par ses propres ancrages culturels : "une transition africaine". Commissariat : Nadine Descendre, historienne et critique d'art Scénographie : Sylvain Massot (Dodeskaden) Avec le soutien de Art Holding Morocco

23 novembre au 24 février
L'art et la manière
Exposition

L'art et la manière

Marseille

Dessins français du XVIII° siècle Dans les collections des musées de Marseille Cette exposition qui présentera un choix de 120 dessins du XVIIIe siècle provenant des collections du musée des Beaux-arts et du musée Grobet-Labadié, sera l'occasion de découvrir des chefs d'oeuvres méconnus dont certains seront présentés pour la première fois au public. L'exposition sera accompagnée d'un catalogue scientifique rédigé par des spécialistes de la période, faisant pour la première fois le point sur ce fonds méconnu des collections des musées de Marseille, et qui met à l'honneur l'une des périodes les plus créatives de l'histoire du dessin.

14 novembre au 04 mars
Georges Henri Rivière
Histoire, sciences et technologies

Georges Henri Rivière

Marseille

Inventer un musée pour le 20e siècle. Le 19e siècle fut un temps de fondation des musées, et le 20ème celui de leur développement, de leur mise en cause, de leur réinvention et souvent de leur redistribution. Avec ses collections issues du musée du Trocadéro, du musée de l'Homme et du Musée des arts et traditions populaires, avec les questions contemporaines auxquelles il se confronte, le Mucem peut incarner une part essentielle de cette évolution grâce aux objets et aux idées ici transmises par un homme, Georges Henri Rivière (1897-1985). En prenant la vie de Georges Henri Rivière comme fil constitutif de cette histoire, l'exposition décline en une trentaine de séquences l'étendue de ses contacts personnels et l'ampleur de sa vision d'un monde en pleine transformation. Elle dresse d'abord son portrait intime : ses origines, sa formation, son rôle d'intermédiaire jusqu'au moment où il va engager, avec tous ceux qu'il entraîne à sa suite, une véritable révolution des musées, qui précède et inspire leur situation actuelle. Fils d'un père bourgeois et d'une mère paysanne. Il se destine à la musique et découvre avec son oncle Henri Rivière, l'un des animateurs du cabaret du Chat noir, le monde des collectionneurs et des érudits mais aussi le regard d'un artiste parmi les siens, ami de Degas, graveur et photographe remarquable. Sa soeur, Thérèse Rivière, le suivra au Trocadéro, devenant, dès sa première mission dans les Aurès avec Germaine Tillon, une excellente ethnologue dont la carrière fut brisée par la folie. On découvre un Rivière musicien curieux de tout ce qu'apportent les années folles, de l'art moderne au Jazz et à la mode, de la photographie et du cinéma au music-hall. Journaliste polémiste, participant aux meilleures revues, Cahiers d'art et Documents, il s'impose au musée du Trocadéro, après avoir réalisé en 1928 la première exposition sur Les arts anciens de l'Amérique. Infatigable intercesseur et organisateur d'événements chocs, prenant en exemple les musées étrangers, il conçoit le Musée de l'Homme, autour de ses collections ethnographiques, comme un instrument de partage social et scientifique ouvert par le Front populaire à l'occasion de l'exposition internationale de 1937. Rivière comprend qu'au-delà de l'ethnologie des cultures exotiques il faut s'intéresser au bouleversement annoncé des cultures rurales et ouvrières des pays de France, créant cette même année 1937 un " musée des arts et traditions populaires ". Notre parcours en déploie l'évolution, à travers ses expositions de préfiguration, jusqu'à son ouverture en 1972. Tout en restant proche des artistes, Picasso, Léger, et de leurs mécènes. Rivière explore et analyse les savoir-faire artisanaux et toutes les facettes de l'invention populaire, de l'imagerie jusqu'aux arts du cirque. Il révèle les forces, les beautés, l'humour et les potentialités d'un monde que l'on croyait révolu. Commissariat général : Germain Viatte, conservateur. Commissariat associé : Marie-Charlotte Calafat, adjointe du département des collections et ressources documentaires du Mucem. J4 niveau 2 (1 200 m²)

10 novembre au 31 mars
Traverser la lumière
Peinture

Traverser la lumière

Aix en Provence

Le musée Granet propose une exposition organisée en collaboration avec la Fondation Jean et Suzanne Planque. En 2018-2019, l'exposition itinérante Traverser la lumière défendra la cause d'un groupe de peintres français, proches les uns des autres, qui, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, préférèrent que leurs oeuvres soient dénommées "non-figuratives" plutôt qu' "abstraites", par opposition à celles des maîtres de la pure abstraction, dans la continuité de Kandinsky et de Mondrian, aussi bien qu'à celles de "l'expressionnisme abstrait" américain (Jackson Pollock, Willem de Kooning ...) alors en voie de s'imposer en Europe. Outre Roger Bissière, qui en fut à la fois le représentant le plus âgé et en un sens le maître, ce courant regroupait Jean Bazaine, Elvire Jan, Jean Le Moal, Alfred Manessier et Gustave Singier. En dépit du soutien de certaines grandes galeries, comme, à Paris, la galerie Drouin, la galerie de France, la galerie Jeanne Bucher et la galerie Maeght, de différents écrivains, collectionneurs et critiques, ce courant fut injustement négligé, surtout à partir des années 1970, et le moment paraît venu de lui restituer son importance. C'est en 1952 que Jean Planque, encore sous l'emprise de la leçon de Cézanne, découvre très ému la peinture d'Alfred Manessier à la Galerie de France. Cette révélation marque un tournant dans son approche de l'art moderne : "Devant ces tableaux, j'ai soudain eu le pressentiment d'une vérité, d'un art non figuratif qui pourrait exprimer mieux, et plus fortement, que l'art figuratif", écrit-il dans son journal en 1972. Le coeur de l'exposition sera constitué, à côté des peintures de Bissière choisies par Jean Planque, par une centaine d'oeuvres réunies par un collectionneur suisse, auxquelles viendront s'ajouter les prêts de plusieurs musées importants. Commissaires de l'exposition : Florian Rodari et Bruno Ely, conservateur en chef du musée Granet.

01 novembre au 24 mars
Chagall, du noir et blanc à la couleur
Peinture

Chagall, du noir et blanc à la couleur

Aix en Provence

Caumont Centre d'Art accueille l'exposition Chagall, du noir et blanc à la couleur. Culturespaces présente une dimension inexplorée de l'oeuvre de Marc Chagall, célébré maître de la couleur par les artistes et les critiques de son temps. L'exposition, consacrée à la deuxième partie de la carrière de l'artiste, met en lumière son renouvellement artistique et révèle chaque étape de création de son oeuvre à partir de l'année 1948 jusqu'à son décès, en 1985. Plus de 100 oeuvres (peintures, sculptures, dessins, gravures, lavis, gouaches, collages) témoignent de l'exploration artistique du noir et blanc vers une maîtrise revisitée de couleurs particulièrement lumineuses, intenses et profondes. Pour Chagall, le dialogue entre le noir et blanc et la couleur commence dès les années vingt, lorsqu'il découvre toutes les techniques de gravure à Berlin. Sur commande d'Ambroise Vollard, dans les années 1920 et 1930, il illustre les Fables de La Fontaine et de la Bible. L'artiste saisit alors les gammes de couleurs des paysages d'Auvergne et de la Palestine avant d'appréhender la densité et les profondeurs des noirs. À son retour en France, à la fin de 1947, après l'exil américain, l'oeuvre de Chagall est enrichie par son expérience au Mexique et à New York, qui lui insuffle une nouvelle dimension plastique et monumentale. Toujours à l'écoute de son temps, Chagall entreprend un cheminement audacieux où l'interrogation du volume l'amène à explorer l'univers des lumières, des ombres, des matières et des transparences contenues dans le noir et blanc. Cette recherche autour des subtilités chromatiques et lumineuses du noir et blanc aboutit à l'épanouissement de couleurs vives et intenses qui renouvellent son oeuvre picturale. Dans une vaste sélection d'oeuvres, qu'il s'agisse des lavis à l'encre de Chine, des sculptures en marbre blanc, en plâtre et en bronze ou des céramiques, l'univers de Chagall se déploie vers une palette enrichie de couleurs. Toutes ces matières explorées par l'artiste permettent au visiteur de redécouvrir l'univers du peintre, dessinateur, sculpteur, céramiste et graveur par son exploration de la couleur, et plus particulièrement du noir et blanc, à l'Hôtel de Caumont dès le 1er novembre prochain.

11 octobre au 26 janvier
La Photographie Marseille #8
Audiovisuel - photographie - numérique

La Photographie Marseille #8

Marseille

Festival de Photographie Contemporaine Créé en 2011 à l'initiative de l'association LES ASSO(S), en partenariat avec la Mairie 9/10 de Marseille et l'ESADMM, le festival est la première manifestation dédiée à la photographie contemporaine à Marseille. Le festival se donne comme axes forts la découverte de jeunes talents avec le Prix Maison Blanche, et la mise en lumière de photographes confirmés de la scène contemporaine. La manifestation fait ainsi le lien entre l'histoire de la photographie et ses pratiques actuelles à travers des expositions et des actions pédagogiques auprès du public (visites médiatisées, ateliers, conférences, rencontres). Rendez-vous à Marseille en octobre 2018 pour l'ouverture de la huitième édition du festival ! Programme complet disponible en septembre ! Nouveauté cette année : un salon du livre photo.

15 mai au 24 février
Muséonérique - Le réveil des collections
Histoire, sciences et technologies

Muséonérique - Le réveil des collections

Marseille

En 2019, le Muséum fêtera son Bicentenaire, et à cette occasion, il souhaite mêler passé, présent et futur avec cette nouvelle exposition temporaire. Les visiteurs sont transportés entre rêve numérique et réalité onirique, dans une scénographie étonnante et vivifiante, confiée au Collectif d'artistes, La Fabulerie. Tout à la fois lieu de sciences, fabuleux, terrifiant, fascinant, poussiéreux, vieux, actuel, sacré, amusant, ou ennuyeux ?... Si chacun a sa propre vision d'un muséum, voici la sienne, inédite et exquise : des portraits animés dialoguent avec des chimères et autres curiosités. Le muséum invite à explorer ses coulisses et à assister au réveil de ses collections... AUTOUR DE L'EXPOSITION MARDIS DU MUSÉUM Cycle de conférences à 18h [Salle de conférence du Muséum] > 9 octobre : Taxidermie 1/2 La taxidermie, une manière de dire et de montrer la Nature avec Jacques Cuisin > 13 novembre : Taxidermie 2/2 : Naturalisation et représentation : métamorphoses artistiques contemporaines de l'exploitation industrielle de l'animal avec Charlotte Boulc'h > 4 décembre : Dernières nouvelles de Néandertal et Sapiens avec Silvana Condemi Tarifs : gratuit - Sans réservation. FÊTE DE LA SCIENCE Du 6 au 14 octobre Expositions temporaire et de référence en libre accès. Tarifs : gratuit - Sans réservation. FESTIVAL RISC Rencontres Internationales Sciences et Cinémas Jeudi 27 novembre à 20h30 Projection de films documentaires ou courts métrages en compétition, suivi d'un débat. PROJECTION Mardi 16 octobre à 18h30 : Sous la peau des collections Courts métrages et vidéos d'art sélectionnés par l'association Polly Maggoo, sur le métier de taxidermiste, la naturalisation de collections et la seconde vie des animaux. Tarifs : gratuit - Réservation conseillée. SAFARIS RACONTÉS Vendredis 14 et 28 décembre à 18h30 : Exploration nocturne de la salle Safari et de ses animaux les plus fameux. Apporter sa lampe torche. A partir de 6 ans Tarifs : droit d'entrée - gratuit pour les moins de 18 ans - Sur réservation. SAFARIS NOCTISSIMO Vendredi 16 et samedi 17 novembre, à 18h30 et à 20h Performances dansées avec participation du public pour voyager entre son propre espace imaginaire et les espaces du muséum. Par la compagnie Les Corps Parlants A partir de 10 ans. Tarifs : adultes 8 EUR, enfants 3 EUR/1,50 EUR (jusqu'à 18 ans). Sur réservation.

26 septembre au 24 février
Mordre la machine - Julien Prévieux
Arts plastiques - graphiques

Mordre la machine - Julien Prévieux

Marseille

Le Musée d'Art Contemporain [mac] de Marseille, présente, en collaboration avec le Festival Actoral, une grande exposition monographique du plasticien Julien Prévieux, "Mordre la machine", du 26 septembre 2018 au 13 février 2019. L'exposition regroupe une vingtaine d'oeuvres récentes de l'artiste ou réalisées spécifiquement pour l'occasion. C'est une véritable anthologie proposant une lecture spécifique du travail de Julien Prévieux. Elle met en avant le caractère précurseur d'une démarche qui s'est propagée à toute une génération d'artistes créant des oeuvres dans le contexte des transformations globales induites par internet. La fluidité apparemment sans contraintes des réseaux est sous-tendue par une réalité très concrète de câbles et data centers. Le travail de Julien Prévieux se situe dans ces modalités de traduction, entre les données informatiques et des mises en forme parfois artisanales, mais aussi entre deux temporalités. Il y a dans son exposition des échos "anticipés" à des questions de notre époque Si Julien Prévieux conçoit son oeuvre en écho à la mise en données et en information du monde, en donnant notamment à voir les données autrement, il interprète cet arrière-plan pour mieux produire des formes, des expériences singulières et des stratégies critiques. Le parcours élaboré au [mac] met en avant les notions d'expériences et de programme (économique, social, informatique, architectural) déjà à l'oeuvre dans ses fameuses Lettres de non-motivation, et que l'on retrouvera notamment dans une nouvelle série de photographies réalisées avec un système de Machine Learning ou dans une installation créée pour l'occasion utilisant un langage graphique conçu pour communiquer avec les singes. Julien Prévieux explore les rapports aux codes et les agencements multiples que l'homme construit dans et avec son environnement, et nous donne les outils pour le mettre à distance. Vernissage mardi 25 septembre à 18h30.

10 octobre au 03 février
"Interactions", créations d'Alejandro Guzzetti
Audiovisuel - photographie - numérique

"Interactions", créations d'Alejandro Guzzetti

Martigues

Place à la nature... Le musée Ziem vous invite à découvrir les créations d'Alejandro Guzzetti. Autodidacte et fier de l'être, ses créations relèvent de ce que l'on appelle communément le Land Art. Alejandro Guzzetti tisse des liens avec du bois, crée des chemins sur l'eau à l'aide de coquillages, sculpte avec le vent ou la glace... son travail est éminemment poétique. Pour le musée Ziem, l'artiste a accepté de créer des oeuvres destinées à investir un espace intérieur, les apparentant ainsi plus à des ""installations". D'une légèreté extrême, celles-ci sculptent les espaces du musée et parviennent à en abolir les murs. Pour cela, une seule et unique plante, la molinia caerulea, choisie par l'artiste tel un pinceau. Avec la rigueur d'un mathématicien et la minutie d'un horloger, Guzzetti donne vie aux ombres et donne corps à des oeuvres en lévitation - Le jeudi 18 octobre à 18h : rencontre avec l'artiste !, le musée vous invite à venir rencontrer Alejandro Guzzetti et à découvrir toute la poésie de son univers. - Jeudi 15 novembre à 18h, salle des conférences de l'hôtel de ville : conférence par Benjamin Riado. Il présentera les spécificités du Land Art, mouvement artistique majeur apparu au 20 e siècle. - Visites commentées gratuites, à 16h, les dimanches 14 octobre, 11 novembre, 9 décembre et 13 janvier. - Visite commentée à deux voix, le dimanche 3 février à 16h. En partenariat avec la médiathèque Louis Aragon. - Visites commentées gratuites, sur réservation, pour les scolaires et les groupes d'au moins cinq personnes. En parallèle de cette exposition vous pourrez découvrir l'ensemble des collections du musée : oeuvres de Félix Ziem, archéologie, ex-voto ... Différentes formes d'ateliers d'initiation à l'histoire de l'art et aux pratiques plastiques sont proposées aux enfants et aux adultes tout au long de l'année. Stages et ateliers gratuits, se renseigner auprès du musée. Le musée est labellisé "charte du Môm'Art" : elle a pour but d'aider les musées, les muséums, les sites culturels à améliorer leur accueil et leurs services pour les familles.

My Provence Culture

Des idées de sorties en Provence

Vous êtes en vacances en Provence, le temps d’une soirée à Aix-en-Provence ou d’un week-end à Marseille et vous ne savez pas quoi faire ? Avec l’agenda culturel My Provence, retrouvez plus de 5000 événements: un concert à Arles, un spectacle à La Ciotat, une féria aux Saintes-Maries-de-la-Mer, un marché ou un vide-grenier à Saint-Rémy-de-Provence… Le plus dur sera de choisir.

Les visites guidées en Provence

Les visites guidées en Provence

Pour découvrir des lieux, des villes, des musées sans se perdre, restez guidé !

Voir le guide Les visites guidées en Provence
Aix-en-Provence

Aix-en-Provence

Vous partez en séjour du côté d'Aix en Provence ? Consultez l'agenda culturel pour trouver des idées de sorties et les événements à ne pas manquer à Aix !

Voir le guide Aix-en-Provence
Arles

Arles

Concerts, ferias, expos : ça bouge à Arles ! Toute l'année, festivals et animations ont lieu dans la cité antique, pour le plaisir du grand public.

Voir le guide Arles
Sport

Sport

Du semi-marathon aux concours de pétanque, en passant par les régates, retrouvez tous les événements sportifs dans ce guide 100% Provence.

Voir le guide Sport
Festivals

Festivals

Cinéma à Gardanne, Jazz à Marseille ou festival de théâtre à Salon-de-Provence : les festivals des Bouches-du-Rhône battent leur plein toute l'année.

Voir le guide Festivals
l'agenda culturel de My Provence Culture

l'agenda culturel de My Provence Culture

Tous les événements culturels des musées et sites départementaux sont sur myprovence :

Voir le guide l'agenda culturel de My Provence Culture
Gastronomie

Gastronomie

Provence Prestige, fête de la gastronomie, vendanges étoilées : découvrez tous les événements gastronomiques en Provence et bloquez vos agendas.

Voir le guide Gastronomie
Marchés

Marchés

De l'aube à l'heure de l'apéro, les marchés de Provence égaient le quotidien. Ville par ville, les jours et lieux de marchés des Bouches-du-Rhône.

Voir le guide Marchés
Projections - Cinéma

Projections - Cinéma

Et si on se faisait une toile sous les étoiles de Provence ? Listes les salles de cinéma et projections en plein air dans les Bouches-du-Rhône.

Voir le guide Projections - Cinéma

Les rendez-vous incontournables

L’agenda culturel My Provence sélectionne pour vous les événements incontournables en Provence, quelle que soit la saison. Festival international d’art lyrique d’Aix-en-Provence, Rencontres d’Arles, Fiesta des Suds à Marseille… avec le guide culturel My Provence, organisez votre séjour en Provence en fonction de l’actualité culturelle du département et ne manquez plus une seule date importante.

Rassemblements - Événements culturels

Rassemblements - Événements culturels

Liste des rassemblements et évènements culturels en Provence : journées du Patrimoine, fête de la science ou forums en Provence.

Voir le guide Rassemblements - Événements culturels
Fêtes traditionnelles

Fêtes traditionnelles

Fière de son passée, la Provence perpétue les fêtes d'antan. Transhumances de St-Rémy, feria d'Arles ou Pélerinages aux Saintes : toutes les dates.

Voir le guide Fêtes traditionnelles
Noël en Provence

Noël en Provence

En ce mois de décembre, que d'animations et de manifestations de Noël en Provence ! Fêtes traditionnelles, chants de Noël, illuminations, marchés de Noël, foires artisanales, spectacles et animations pour les enfants... mais pas que !

Voir le guide Noël en Provence
Les crèches en Provence

Les crèches en Provence

Qu'elle soit vivante ou statique, animée ou immobile, d'argile ou en porcelaine, la crèche est un élément central dans la tradition du Noël en Provence.

Voir le guide Les crèches en Provence
Réveillon du 31 décembre 2018

Réveillon du 31 décembre 2018

Amis, cotillons, bulles et musique: fêtez la Saint-Sylvestre en Provence

Voir le guide Réveillon du 31 décembre 2018
Marseille

Marseille

Un film au Prado, une expo à La Friche Belle de Mai ou un concert au Dôme, sans oublier les festivals d'été et marchés d'hiver : tout l'agenda culturel.

Voir le guide Marseille
Les Incontournables de l'année

Les Incontournables de l'année

Feria d'Arles, transhumances de Saint-Rémy-de-Provence, Nuits d'Istres, festivals, concerts et marchés de Noël provençaux : tous les événements à ne pas manquer dans les Bouches-du-Rhône.

Voir le guide Les Incontournables de l'année
Enfants

Enfants

De passage en Provence avec toute votre marmaille ? Bienvenue dans l'agenda spécial enfants de Bouches-du-Rhône Tourisme. Des manifestations adaptées aux touts-petits comme aux ados.

Voir le guide Enfants
Concert - Opéra

Concert - Opéra

Des opéras de Marseille aux concerts lyriques au Grand Théâtre de Provence, retrouvez la liste des concerts et opéras des Bouches-du-Rhône.

Voir le guide Concert - Opéra

Un agenda pour chaque ville

Pour chaque ville des Bouches-du-Rhône, découvrez un agenda culturel riche en événements. Les différents guides de l’agenda My Provence vous propose tout au long de l’année tous les événements à Marseille, Arles, Aix-en-Provence... Choisissez votre ville, une date et laissez-vous tenter par un concert à Cassis, une pièce de théâtre à Martigues, le salon des santonniers à Aubagne, la foire aux peintres de Saint-Rémy… vous n’aurez que l’embarras du choix.

Conférences - Congrès

Conférences - Congrès

Conférences en histoire de l'art, congrès scientifiques, professionnels ou politique : toutes les dates et adresses à retenir et adresses.

Voir le guide Conférences - Congrès
Expositions

Expositions

Art, histoire ou sciences naturelles : découvrez toutes les dates des expositions en Provence.

Voir le guide Expositions
Fêtes de rue

Fêtes de rue

Bonne humeur et émerveillement garantis lors des fêtes de rue et carnavals en Provence ! Les saltimbanques du monde entier vous donnent rendez-vous.

Voir le guide Fêtes de rue
Tout l'agenda

Tout l'agenda

Spectacles, sport, gastronomie, foires, vide-greniers : le cœur de la Provence bat au rythme de 1001 évènements. Toutes les animations ville par ville.

Voir le guide Tout l'agenda
Foires - Salons

Foires - Salons

Gastronomie à Trets, moto à Marseille, santons à Aubagne : les passionnés de tous horizons se rencontrent dans les foires et salons de Provence.

Voir le guide Foires - Salons
Nuit

Nuit

Où danser et écouter de la musique live en Provence ? Bars branchés, cafés-concerts : bons plans pour sortir dans les Bouches-du-Rhône.

Voir le guide Nuit
Spectacles

Spectacles

One man show au Dôme de Marseille, ballet au Pavillon Noir d'Aix-en-Provence ou spectacle aux Carrières de Lumières des Baux-de-Provence : toutes les infos pratiques.

Voir le guide Spectacles
Théâtre

Théâtre

Comédie, pièce classique ou théâtre contemporain : les scènes de Provence accueillent 1001 spectacles à applaudir en famille.

Voir le guide Théâtre
Vide-greniers et brocantes

Vide-greniers et brocantes

Dénichez des trésors dans les vide-greniers et foires à la brocante de Provence. Toutes les dates pour faire des bonnes affaires et acheter d'occasion.

Voir le guide Vide-greniers et brocantes