MATÌAS AGÜERO, DE LA MÊLÉE AUX FOURNEAUX

Publiée le lun 20/03/2023 - 13:02 / mis à jour le ven 19/01/2024 - 11:55

Avant quasiment deux décennies à écumer les terrains de la planète ovalie, Matìas Agüero a conclu sa première vie par deux saisons sous le maillot de Provence Rugby. C’est désormais en cuisine que l’ancien pilier (se) régale.

Deux participations à la coupe du monde et trois au Tournoi des Six Nations sous le maillot de l’Italie (sélection avec laquelle il totalise 40 capes), plusieurs saisons à défendre les couleurs de grands clubs européens : de Bologne à Aix-en-Provence en passant par Leicester, Matìas Agüero a écrit les premières lignes de son histoire sur le rectangle vert à grand renfort de poussées pour déstabiliser les mêlées adverses.

Après avoir suivi le programme de reconversion proposé par son ultime club, Provence Rugby, il a lancé son food truck. Sa spécialité ? Les empanadas, ce chausson fourré typique d’une Argentine qui colle naturellement à la peau du natif de San Nicolás de los Arroyos (province de Buenos Aires). « J’ai toujours adoré cuisiner, mais je n’avais jamais pensé à le faire au-delà du cercle familial. Et puis un ami m’a mis la puce à l’oreille et incité à creuser cette idée, notamment car la cuisine de mon pays d’origine n’était pas encore représentée à Aix-en-Provence. Et voilà où nous en sommes », raconte celui qui ne boude pas son plaisir à retrouver les supporters de son ancien club lorsque son camion fait halte au pied des travées du stade Maurice-David les soirs de matchs à domicile. 

Des spécialités argentines au centre-ville d’Aix-en-Provence

Et même les aixois non rugbophiles s’entichent de cette touche argentine dont ils peuvent désormais profiter en cœur de ville, où Matìas et Victoria, sa compagne, viennent d’ouvrir leur premier lieu de vente fixe. Une nouvelle adresse qui en appelle d’autres ? « Pour l’instant, notre objectif est de consolider les bases et les équipes en place. Cela dit, si on peut revenir à Marseille pour la coupe du monde, comme nous l’avions fait en octobre dernier pour le match France – Afrique du Sud au stade Vélodrome, pourquoi pas… ».

Gestion, logistique, contact avec la clientèle : à 42 ans, l’ancien rugbyman se passionne pour un nouveau métier qui ne lui fait donc pas oublier pour autant ses premiers amours pour un sport qu’il continue à observer avec un œil aguerri. « Après un début de saison un peu compliqué, je pense que Provence Rugby peut atteindre son objectif, qui est d’intégrer le top 6 du championnat de Pro D2 pour participer, ensuite, à la phase finale qui déterminera qui accède au Top 14 ». Pour la prochaine coupe du monde de rugby en France (8 septembre – 24 octobre), qu’il se languit de regarder, c’est le sang de Matìas Agüero qui parle : « le XV de France va jouer à domicile, ce qui peut générer une certaine pression. Mais pour eux, c’est l’année ou jamais ! L’Italie ? J’ai grandi en tant que personne et comme joueur avec ce pays, que je respecte infiniment. Je leur souhaite aussi d’aller le plus loin possible… même si mon cœur reste argentin ». Un clin d’œil naturel pour celui qui, en cuisine aussi, s’évertue à rendre hommage à son pays et à sa grand-mère, Lydia, aux côtés de qui il a appris ses meilleures recettes. Les secrets de celle d’une bonne empanada ? « Beaucoup d’amour et de simplicité », sourit-il.

À vos fourneaux - Matías Agüero
Où manger des empanadas ?

- Les commerces de la bastide, Rte du Puy Sainte-Réparade, Aix-en-Provence

- Dans sa boutique 12 rue Gaston Saporta, Aix-en-Provence 

yellow
NEWSLETTER

La newsletter pour les aficionados de sport qui aiment suer à grosses gouttes !

light-blue

Articles les + lus