5 choses à savoir sur l’Orange Vélodrome

Lecture 6 min

Publiée le ven 11/02/2022 - 01:00 / mis à jour le mar 15/02/2022 - 01:00

Il vibre au son des chants des supporters et explose lorsque son équipe marque un but : véritable « volcan » marseillais, l’Orange Vélodrome figure parmi les plus beaux stades d’Europe. Symbole de l’Olympique de Marseille et plus globalement de la cité phocéenne, l’enceinte nous ouvre ses portes lors des vacances scolaires avec l’OM Stadium Tour.

L’OM Tour, c'est l'occasion de découvrir les coulisses de ce stade mythique, l’histoire de l’Olympique de Marseille à travers anecdotes et trophées et de plonger en immersion dans les lieux privilégiés du Vélodrome. Avant de percer tous ses secrets, on vous a concocté une liste de 5 choses à savoir sur le Stade.

Image
L'Orange Vélodrome vu du ciel
L'Orange Vélodrome vu du ciel

Un stade qui a su conquérir le cœur des marseillais

Inauguré en 1937 lors d’une journée de gala, il n’a pas été tout de suite adopté par les supporters olympiens. Un bon nombre d’entre eux regrettaient le Stade de l’Huveaune, considéré comme le véritable terrain de l’Olympique de Marseille. Le Vélodrome, lui, était vu comme le « stade de la mairie ». Avec la seconde guerre et les réquisitions allemandes, l’OM va rejouer en grande partie au Stade de l’Huveaune, et va même quitter pendant un temps le Vélodrome en 1965 à la suite d’un désaccord entre la direction de l’OM et la mairie.

Côté architecture, il possédait à l’origine une immense piste cyclable entourant la pelouse, et qui accueillait de nombreuses compétitions cyclistes : c’est d’ailleurs de là que vient son nom, le Vélodrome. Malgré sa suppression en 1985, le stade va conserver son nom initial. En vue de la Coupe du Monde 98, le Vél’ va se transformer : sa capacité d’accueil passe à 60 000 places, laissant place à un stade plus moderne à ciel ouvert. Mais c’est à partir de 2014 qu'il va véritablement rentrer dans une nouvelle dimension : pour l’Euro 2016, des travaux d’envergure sont lancés et le stade va se métamorphoser. Il devient l’Orange Vélodrome : il peut désormais accueillir 67 000 spectateurs et sa gigantesque toiture blanche lui donne des allures de volcan en ébullition les soirs de match. Aujourd’hui, le Vél’ est LE stade incontournable pour les passionnés de foot et il est considéré comme l’un des plus chauds en termes d’ambiance dans toute l’Europe. Il a su s’imposer dans le cœur des marseillais et est aujourd’hui l’un des symboles incontournables de la ville.

Temple sacré de l’Olympique de Marseille, club au palmarès unique en France

Terrain de jeu de l’équipe marseillaise, le Stade Vélodrome abrite aujourd’hui quelques-uns des nombreux trophées remportés par le club depuis sa naissance en 1899. Considéré comme l’un des meilleurs clubs français, l’OM possède un palmarès d’exception qui fait la plus grande fierté de ses supporters. Avec 10 Coupes de France, 11 championnats et 3 Coupes de la Ligue, l’Olympique de Marseille demeure l’un des clubs les plus titrés de l’Hexagone. Mais ce qui en fait un club exceptionnel, c’est sa Ligue des Champions remportée le 26 mai 1993, date inoubliable pour tous les fervents supporters. Jusqu’aujourd’hui, c’est le seul club français à l’avoir remportée. L’OM est le seul à s’être distingué par ses performances lors d’une compétition européenne, et le club est d’ailleurs surnommé « la seule étoile de France », dont l’étoile brille au-dessus du logo.

Lors du Stadium Tour, vous aurez la chance de découvrir certains de ces trophées, témoins des plus grands succès de l’OM, tels que la fameuse Ligue des Champions ou encore l’Hexagoal (trophée du championnat de Ligue 1) remporté en 2010.

La plus belle ambiance de France

Sans eux, le Stade sonnerait bien vide : on parle évidemment des supporters. Ils donnent de la voix et mettent l’ambiance lors de chaque confrontation pour pousser leur équipe vers la victoire, et sont réputés au-delà des frontières pour leur ferveur. Dévoués et passionnés, ils ont su s’organiser en groupes pour encourager leur club partout en France et en Europe. C’est d’ailleurs au Vélodrome que nait le premier groupe de supporters Ultra en France : en 1984, les supporters les plus actifs situés au Virage Nord vont se regrouper et former le Commando Ultras ’84 (CU’84). Drapeaux, tambours, chants et bâches : c’est le début de ce qui va devenir la meilleure ambiance de France. Très vite, d’autres groupes vont se créer : les South Winners voient le jour en 1987, et se distinguent par leurs tenues orange en Virage Sud, qu’ils ont adopté lors d’un déplacement au Parc des Princes en portant le bombers retourné, coté orange. L’année suivante, les Fanatics s’installent au Virage Nord et sont rejoint par les Dodger’s en 1992. Deux ans après, un supporter, Patrice de Peretti – dit Depé – crée les MTP (Marseille Trop Puissant). Assistant à toutes les rencontres de l’OM torse nu, été comme hiver, Depé va rapidement se démarquer et devenir une figure du supportérisme marseillais.

Aujourd’hui, le Virage Nord porte son nom en hommage à son dévouement pour le club. A travers les années, les supporters phocéens ont imposé leur style unique et le Vélodrome est considéré comme l’une des meilleures ambiances d’Europe. A travers des chants mythiques tels que « Aux armes », ils font vibrer le Stade pour transcender les joueurs et les mener vers la victoire. Un match de l’OM dans cette ambiance folle, c’est à vivre au moins une fois dans sa vie !

Image
Les South Winners, supporters du virage Sud
Les South Winners, supporters du Virage Sud

Jump ! Hymne mythique à la motivation

Aucun marseillais ne reste insensible face à ces premières notes reconnaissables parmi tant d’autres… A chaque début de match, c’est la même mélodie qui fait vibrer l’enceinte du Boulevard Michelet : Jump ! Ce morceau de Van Halen accompagne les joueurs olympiens sur la pelouse depuis plus de 35 ans maintenant… mais d’où ça vient ?

En 1986, lors de son arrivée à la tête du club, le président Bernard Tapie veut rajouter un aspect spectaculaire aux matchs de son équipe. Ecrans géants, feu d’artifice et show de son et lumière : il veut faire du stade un lieu de fête. En tête des écoutes à ce moment-là, c’est le morceau Jump du groupe américain Van Halen qui va être choisi par la direction comme musique d’entrée des joueurs. Pendant 3 matchs, certains ont voulu essayer de changer de musique, mais l’OM n’a jamais gagné. Alors, on a considéré ça comme un signe et Jump n’a plus jamais quitté le Vélodrome. Hymne à la motivation aux paroles entrainantes, Jump a très rapidement su conquérir le cœur des supporters et des joueurs. Aujourd’hui, lorsqu’on entend ce morceau, on pense tout de suite à l’OM. Ce qui est sûr, c’est que cette mélodie continuera de résonner encore longtemps dans l’Orange Vélodrome et fera la fierté de ses supporters…

Lors de l’OM Tour, vous pourrez vivre une expérience plus vraie que nature avec une entrée sur la pelouse sur la célèbre mélodie. Glissez-vous dans la peau d’un joueur le temps d’un instant !

L’OM…mais pas que !

Certes, le Vélodrome est le stade résident de l’Olympique de Marseille. Mais attention, son rôle ne s’arrête pas à accueillir des matchs de football. D’ailleurs, aucun autre stade au monde n’a abrité autant d’évènements différents, jusqu’aux plus insolites ! 
A l’origine, le stade possédait une piste cyclable ainsi qu’un circuit d’athlétisme. Ces infrastructures ont permis d’accueillir de nombreuses activités : sprints, gymnastique, courses de moto, concours de boule ou encore course de lévrier ! Sur la pelouse : rugby, baseball, patinage et même essais de ballon dirigeable…le Vélodrome en a vu de toutes les couleurs. 
Aujourd’hui, le stade héberge en grande partie les matchs de football de l’OM, mais accueille également des matchs de rugby du RCT. Outre sa vocation sportive, l’enceinte se transforme aussi en salle de concerts : Céline Dion, les Rolling Stones ou encore Soprano ont enflammé les allées du Vél’ ces dernières années.

L’Orange Vélodrome, c’est donc un lieu incontournable et un symbole de Marseille que vous ne pouvez pas rater. Avec l’OM Stadium Tour, le Stade et l’Olympique de Marseille n’auront plus aucun secret pour vous ! 

Articles les + lus