Top des ports où acheter du poisson frais

« Comment ça il est pas frais mon poisson ? »

Publié le 3 août 2018 Mis à jour le 31 août 2018

« Comment ça il est pas frais mon poisson ? »

Pour éviter de vivre en vrai une des scènes mythiques des albums d’Astérix, et à défaut de pêcher vous-même votre poisson, soyez matinal et rendez-vous donc sur les ports de pêche pour acheter directement votre poisson aux pêcheurs. Issu de la pêche artisanale et locale, de nombreuses variétés (selon les saisons) sont vendues chaque jour sur les ports de pêche. Ça tombe bien, on vous dit où les trouver !

Marché aux poissons de Martigues (Carro)

Marché aux poissons de Martigues (Carro)

Pour acheter du poisson à Martigues, il faut vous rendre à Carro, en fait. Sur ce joli port de pêche, des dizaines de revendeurs vous attendent.

Tous les jours de 8h30 à 12h30, selon sorties.

Découvrir
Marché aux poissons du Vieux-Port

Marché aux poissons du Vieux-Port

Sans doute le marché aux poissons le plus connu des Bouches-du-Rhône avec plus d'une dizaine de revendeurs. Beaucoup de touristes qui viennent prendre des photos (attention, certains font payer la photo !) mais surtout des habitants qui viennent s’approvisionner quotidiennement sur le Vieux-Port.

Tous les jours, 7h30 à 13h, selon sorties.

Découvrir
Marché aux poissons du petit port d'Ensues-la-Redonne

Marché aux poissons du petit port d'Ensues-la-Redonne

Sur le port du Grand Méjean, venez faire le plein de produits iodés. Comme le marché est assez petit, on vous conseille quand même de vous renseigner avant d’y aller, histoire de ne pas revenir bredouille de la pêche :-)

Tous les jours, selon sorties, le matin.

Découvrir
Marché aux poissons de La Ciotat

Marché aux poissons de La Ciotat

Pour acheter votre poisson directement aux pêcheurs, il va falloir vous lever tôt car dès l’ouverture, ça se bouscule sur le port de la Ciotat (Quai F.Mitterand).

Tous les jours, selon sorties, 7h00 à 12h00.

Découvrir
Marché aux poissons et crustacés des Saintes-Maries-de-la-Mer

Marché aux poissons et crustacés des Saintes-Maries-de-la-Mer

Sur le port des Saintes-Maries-de-la-Mer, poissons et crustacés de Camargue viennent garnir les étals des pêcheurs. Ici aussi, tout est frais et issu directement de la pêche locale.

Tous les jours (selon sorties) de 8h00 à 12h00.

Découvrir
Marché aux poissons de Cassis

Marché aux poissons de Cassis

Marché aux poissons et fruits de mer (oursin l’hiver), c’est ce qui vous attend sur le port de Cassis. Du bateau au panier, il n’y a qu’un pas !

Tous les jours, selon sorties et météo, le matin.

Découvrir

Autres articles

Gérald Passedat, parrain de l'année de la gastronomie

Gérald Passedat, parrain de l'année de la gastronomie

L’année qui s'ouvre sera celle de Marseille Provence Gastronomie 2019, placé sous le parrainage du chef triplement étoilé Gérald
Passedat. Sa cuisine est un manifeste pour l’éducation du goût, une vision, un cap à tenir.

Green food à Marseille : nos adresses vegan et végétarienne

Green food à Marseille : nos adresses vegan et végétarienne

2019, sera green ou ne sera pas !

Et si « manger bon et sain » devenez notre bonne résolution à tous ! Découvrez ci-dessous nos lieux pour manger bien, bon, local et sans viande.

MPG 2019

MPG 2019

Une année de la gastronomie en Provence

MPG2019 est un événement inédit qui se déploiera sur l’ensemble du territoire des Bouches-du-Rhône pour célébrer l’art populaire de la gastronomie de mars à décembre 2019.

Dans la cuisine de Mireille : les pieds paquets

Dans la cuisine de Mireille : les pieds paquets

Les pieds paquets n'auront plus de secret !

Aujourd’hui on va dans la cuisine de Mireille, qui va partager avec nous sa recette familiale de pieds paquets !

La figue

La figue

Francis, au pied de son arbre, vivait heureux

La figue de Provence invite à la damnation quand elle est cueillie mûre à point sur l’arbre, on peut aussi en parsemer un plateau et la laisser sécher 3 jours au soleil pour en manger tout l’hiver. Juste frais, ouvert et posé sur la pâte à tarte, en confiture bien sûr, ce fruit en mode sucré est un délice.

Le coing

Le coing

Petites histoires sur un fruit bonne pâte

Il est jaune comme un soleil et chaleureux comme un feu de cheminée en hiver… Le coing n’est pas très beau mais a su se faire aimer des Provençaux.

La tomate

La tomate

En sauce ou en salade, pour rougir de plaisir

Ne pas avoir le bac n’empêche pas de réussir sa vie. Et c’est pareil pour la tomate qui a raté son arrivée en Occident mais est devenue, après bien des péripéties, la star des menus Provençaux. Au plus elle est charnue, joufflue voire fessue, au plus elle a la cote.

L’amande

L’amande

A la (re)conquête de la Provence

Peut-on résister à l’amande ? On les déguste fraîches ou séchées, entières, grillées, effilées, pilées voire en crème ou en lait !

La courge

La courge

Le nouvel eldorado des gastronomes

Elle avait disparu des étals et puis, peut-être un effet collatéral de l’importation de la fête d’Halloween en France ? -, la courge a fait son grand retour sur nos marchés depuis une bonne dizaine d’années. Derrière ce nom générique, se cachent les cucurbitacées : potiron, citrouille, giraumon, coloquinte, calebasse...

Les fruits confits de Provence

Les fruits confits de Provence

Un péché gourmand

Depuis toujours, la Provence est reconnue pour ses fruits confits. Au début du 16ème siècle, notre région est alors assez pauvre. Pourtant les fruits y poussent en abondance, mais de grandes quantités se perdent chaque année. Nostradamus a alors l’idée de les conserver dans le sucre…

Brousses et fromages de chèvres

Brousses et fromages de chèvres

La spécialité fromagère des Bouches-du-Rhône

Pas de lait de vaches dans les Bouches du Rhône ou très peu. Ici, la chèvre est la reine. Et ne cherchez pas, vous ne trouverez pas d’autres spécialités fromagères dans le département que le fromage de chèvre.

L'ail

L'ail

Tout commence par une gousse écrasée

L’ail est inévitable dans la cuisine provençale. Comme le thym ou l’huile d’olive, c’est plutôt un préambule à chaque recette. Dans la marmite, un filet d’huile, un oignon et une gousse d’ail écrasée.