Pompe, gibassié ou fougasse de Provence

Tout savoir et acheter les pains plats et brioches de Provence

Publié le 17 décembre 2018 Mis à jour le 3 janvier 2019

En Provence, le pain, comme beaucoup d’autres choses, n’est pas comme ailleurs (comprendre dans le Nord). Ici on mange la Fougasse, le gibassié ou la pompe. Souvent à Noël mais parfois toute l’année, à la fleur d’oranger ou à l’anis, au dessert ou à l’apéro… Top de nos meilleures adresses.

Fougasse, pompe ou gibassié, mais qu’est-ce que c’est ? Eh bien, pas facile de répondre à cette question simple. Tout cela pouvant être très différent selon qu’on l’on vienne du nord de la Provence ou de Marseille, d’une famille ou d’une autre, parce que chacun a son rituel, son histoire, sa recette, impossible de mettre tout le monde d’accord. Le point commun incontestable de ces pains plats, l’huile d’olive de Provence !
My Provence vous dit de quoi il en retourne (du point de vue plutôt marseillais) et surtout vous donne sa sélection des meilleures adresses où acheter ces délicieuses brioches de Provence.

La Fougasse

C’est quoi ? Un pain parfumé à mie épaisse et moelleuse
Quand le mange-t-on ? Toute l’année au moment de l'apéritif ou bien, au déjeuner avec une salade verte

La fougasse, ou fougace, est un pain provençal à trous, à croûte molle. Réalisé comme une pâte à pain agrémentée d’huile d’olive et d’oignons, d’olives noires, d’anchois ou de lardons.

Recette de la fougasse de Provence

La pompe à l'huile

C’est quoi ? un pain brioché sucré et délicatement parfumé à la fleur d’oranger
Quand la mange-t-on ? A Noël, trempé dans le vin le 24 au soir à la fin du repas, et dans le café le 25 au matin.

La pompe à l’huile d’olive est l’un des 13 desserts provençaux. C’est un pain plat, allongé et entaillé 7 fois, moelleux et sucré, délicieusement parfumé à l’huile d’olive et à la fleur d’oranger.

Recette de la pompe à l'huile par Anne Garabédian

En savoir plus

Le Gibassié

C’est quoi ? Une galette dure et plate, friable comme un gâteau sablé
Quand le mange-t-on ? Pour certains à Noël, pour d’autres toute l’année, au goûter trempé dans le vin cuit.

C'est en fait une sorte de pompe à l'huile ronde, percée de trous, non levée et donc plus sèche. Selon le Trésor du Félibrige, la pompe serait un gâteau de Noël à pâte briochée et le gibassié, un gâteau plus croquant à pâte sablée souvent parfumé à l’anis.

La recette du gibassié

En savoir plus
Fournil du Logis neuf à Allauch & Maison Elyse à Marseille

Les pompes à l'huile de la Maison Elyse

Fournil du Logis neuf à Allauch & Maison Elyse à Marseille

On ne pouvait pas passer à côté de ces deux belles maisons dirigées par deux sœurs passionnées, Nadine et Sylvie, qui depuis 2012 ont reçu plusieurs fois le prix de “Meilleurs pompes et gâteaux des rois des Bouches-du-Rhône”. Une récompense bien méritée pour leur pompe à l'huile légère, ni sèche ni grasse qui fait se déplacer les foules d’amateurs éclairés le 24 décembre !

Maison Elyse : 63 Avenue du 24 Avril 1915, 13012 Marseille - 04 91 19 21 15
Fournil du Logis Neuf - 98 Avenue Lei Rima, 13190 Allauch - 04 91 68 20 54

Découvrir
Pâtisserie Plauchut à Marseille

Pâtisserie Plauchut à Marseille

On peut apercevoir d’appétissantes pompes dès la vitrine de ce salon de thé-pâtisserie né en 1820 sur la célèbre Canebière. On y vient pour le cadre désuet et rare à Marseille, l’accueil discret et poli, on y achète des chocolats, on y boit un thé avec une pâtisserie ou une glace, et bien sûr on repart avec une pompe en période de Noël. Tout est très bon, très frais.

Patisserie Plauchut - 168 La Canebière, 13001 Marseille - 04 91 48 06 67

Découvrir
Boulangerie Fassy à Maillane

Boulangerie Fassy à Maillane

A la boulangerie Fassy, on pétrit des fougasses depuis six générations. Un savoir-faire incomparable, des ingrédients choisis avec soin, une cuisson parfaite, un découpage à la main, bref une maîtrise qui se retrouve en bouche ! Outre les pompes et gibassiés à Noël, les Fassy proposent toute l’année de délicieuses fougasses au chorizo, aux olives, aux herbes ou à la courge.

Boulangerie Fassy - 4 Cours Jeanne d'Arc, 13910 Maillane - 04 90 95 74 01

Marc Favalessa à Rousset

Marc Favalessa à Rousset

A la Pâtisserie Favalessa, on cultive un héritage italo-provençal en transmettant beaucoup de générosité, un amour des produits locaux et le respect des traditions Provençales. Chaque année, à noël, vous y trouverez donc les pompes à l'huile et gibassiés, réalisés à l'aide de la pâte secrète, souple, à base d'huile d'olive, de zestes de citron et d'orange.

Marc Favalessa - avenue Louis Alard, 13790 Rousset - 04 42 53 27 02

Découvrir
Maison Tamisier, Fournil de l’horloge à Salon

Maison Tamisier, Fournil de l’horloge à Salon

Les fougasses de Thierry Tamisier, le gérant du Fournil de l'Horloge, ont du succès jusqu’aux Etats-Unis, au Canada et dans toute la France. Un délicat parfum d'huile d'olive, d'anis ou de fleur d'oranger embaume la pâtisserie toute l'année, assurant la présence des Belles Navettes, des P'tites Fougasses, de la pompe à huile et du fameux Gibassier de Noël.

Maison Tamisier - 96 Rue de l'Horloge, 13300 Salon-de-Provence - 04 90 56 55 74

Découvrir
La Maison du Blé à Saint-Rémy-de-Provence

La Maison du Blé à Saint-Rémy-de-Provence

Voici l’adresse préférée des gourmands et amateurs de fougasses. Ici, ce pain provençal traditionnel est la spécialité, réalisée à base d’une farine bio puis parfumée aux lardons ou aux olives, ou sucrées.

La Maison du Blé - 39 Boulevard Mirabeau, 13210 Saint-Rémy-de-Provence - 09 87 31 60 34

Découvrir
Le Four des navettes à Marseille

Le Four des navettes à Marseille

Le savoir-faire du Four des navettes ne s’arrête pas à la fabrication de ces célèbres biscuits. En décembre, les marseillais et habitants des alentours viennent chercher pour leurs 13 desserts, la pompe à l’huile qui sent tout aussi bon la fleur d’oranger. Insitution locale, le Four des navettes est un lieu authentique qui perpétue avec un grand savoir faire les traditions. On y va les yeux fermés, mais les narines grandes ouvertes.
Le Four des navettes - 136 Rue Sainte, 13007 Marseille - 04 91 33 32 12

Découvrir
Béchard à Aix

Béchard à Aix

Pour les aixois, toute promenade dans le centre historique d’Aix-en-Provence passe le long du Cours Mirabeau, et finit souvent par une pause à la Maison Béchard. Difficile de résister aux spécialités locales qu’elle propose, entre autres la fameuse pompe à l’huile en vente ici à l’année et en version mini.

Pâtisserie Béchard - 12 Cours Mirabeau, 13100 Aix-en-Provence - 04 42 26 06 78

Découvrir

Autres articles

Dans la cuisine de Mireille : les pieds paquets

Dans la cuisine de Mireille : les pieds paquets

Les pieds paquets n'auront plus de secret !

Aujourd’hui on va dans la cuisine de Mireille, qui va partager avec nous sa recette familiale de pieds paquets !

La figue

La figue

Francis, au pied de son arbre, vivait heureux

La figue de Provence invite à la damnation quand elle est cueillie mûre à point sur l’arbre, on peut aussi en parsemer un plateau et la laisser sécher 3 jours au soleil pour en manger tout l’hiver. Juste frais, ouvert et posé sur la pâte à tarte, en confiture bien sûr, ce fruit en mode sucré est un délice. Privilégiez toujours les figues bio vous les cuisinerez avec la peau sans problème… Canard, lapin, pintade sont les meilleurs amis de la figue aussi délicieuse en mode salé.

Le coing

Le coing

Petites histoires sur un fruit bonne pâte

Il est jaune comme un soleil et chaleureux comme un feu de cheminée en hiver… Le coing n’est pas très beau mais a su se faire aimer des Provençaux. On peut même dire qu’une passion est née entre ce fruit aux formes irrégulières, ressemblant un peu à une poire rustique qu’on aurait cabossée, et ce peuple amateur de confitures, gelées et pâtes car le coing, c’est un peu tout ça, tantôt rouge comme un soleil couchant par jour de mistral en hiver, tantôt orange comme les feuilles des arbres lorsqu’on part en forêt chercher les champignons.

La tomate

La tomate

En sauce ou en salade, pour rougir de plaisir

Ne pas avoir le bac n’empêche pas de réussir sa vie. Et c’est pareil pour la tomate qui a raté son arrivée en Occident mais est devenue, après bien des péripéties, la star des menus Provençaux. Au plus elle est charnue, joufflue voire fessue, au plus elle a la cote.

L’amande

L’amande

A la (re)conquête de la Provence

Peut-on résister à l’amande ? La culture populaire ayant attribué à ce fruit la forme des yeux au regard irrésistible, il semble que non. Et si l’on est tous allergique aux amendes, nous sommes tous très friands en revanche de cette petite source de tant de bonheurs qui se plie à tous les caprices. On les déguste fraîches ou séchées, entières, grillées, effilées, pilées voire en crème ou en lait !

La courge

La courge

Le nouvel eldorado des gastronomes

Elle avait disparu des étals et puis, peut-être un effet collatéral de l’importation de la fête d’Halloween en France ? -, la courge a fait son grand retour sur nos marchés depuis une bonne dizaine d’années. Derrière ce nom générique, se cachent les cucurbitacées : potiron, citrouille, giraumon, coloquinte, calebasse...

Les fruits confits de Provence

Les fruits confits de Provence

Un péché gourmand

Depuis toujours, la Provence est reconnue pour ses fruits confits. Au début du 16ème siècle, notre région est alors assez pauvre. Pourtant les fruits y poussent en abondance, mais de grandes quantités se perdent chaque année. Nostradamus a alors l’idée de les conserver dans le sucre…

Brousses et fromages de chèvres

Brousses et fromages de chèvres

La spécialité fromagère des Bouches-du-Rhône

Pas de lait de vaches dans les Bouches du Rhône ou très peu. Ici, la chèvre est la reine. Et ne cherchez pas, vous ne trouverez pas d’autres spécialités fromagères dans le département que le fromage de chèvre.

L'ail

L'ail

Tout commence par une gousse écrasée

L’ail est inévitable dans la cuisine provençale. Comme le thym ou l’huile d’olive, c’est plutôt un préambule à chaque recette. Dans la marmite, un filet d’huile, un oignon et une gousse d’ail écrasée. Bien des recettes commencent ainsi, et se terminent en ratatouille, en daube ou en pieds-paquets.

Nos adresses pour manger au coin de la cheminée

Nos adresses pour manger au coin de la cheminée

Ambiance chaleureuse autour du feu

Quand l’hiver frissonne, nous rêvons tous d’une soirée au coin de la cheminée. Et, quoi de plus réconfortant que la chaleur d’un feu de cheminée associée à un bon repas accompagné d’un verre de vin ?

Dans les coulisses de la récolte des olives Grossane

Dans les coulisses de la récolte des olives Grossane

Une variété 100% provençale

Rencontre avec une petite olive typique de la vallée de Baux-de-Provence, la Grossane. Et ça se mange ?

Dans la cuisine de Christian et Stéphanie

Dans la cuisine de Christian et Stéphanie

La recette de la pizza noire: aux supions et à l'encre !

Créé en 1960 par le grand-père de Christian, Zé, c’est un de nos restaurants préférés à 2 pas des Calanques de Sormiou et Morgiou. Christian et Stéphanie nous ont livré leurs secrets de la pizza aux supions et à l’encre.