L'OM

Art de Vivre

Mis à jour le 17 septembre 2019

Dans la peau d'une supportrice

On a cherché à comprendre d’où vient cet engouement qui déchaîne les passions (oui là on s’est pris clairement pour Bernard de la Villardière). L’OM, club emblématique de Marseille, des maillots plein les rues, des drapeaux accrochés aux appartements, les chants de supporters, son stade… À Marseille, c’est plus qu’une simple équipe, c’est quasiment un état d’esprit…

C’est comme la bouillabaisse, cette ville sans l’OM c’est pas possible… Le club rassemble et unit.
On a donc demandé à notre amie Émilie, supportrice absolue de l’équipe de nous expliquer l’OM. Parce que pour parler de ce club, seule une fan pouvait le faire…

Émilie, d’où te vient cette passion pour l’OM ?
Émilie : « C’est d'abord avec mon papa que j'ai commencé à m'intéresser au foot. Le virus OM est surtout arrivé pendant les années 90' où l'Olympique surclassait tout le monde. Mon père tirait à la carabine sur le balcon, ça klaxonnait de partout, du grand n'importe quoi ! Ce que j'ai ressenti ce jour-là c'était tellement énorme et ça m'a plus quitté... »

Être supporter de l'OM c'est quoi ?
Émilie : « Aller au stade, c'est une chose. Faire partie du mouvement supporter en est une autre. Être supporter de l'OM c'est avant tout une mentalité. C'est presque une religion... on est extrême, il n'y a pas de demi-mesure. On se sent Marseillais avant tout, l'amour pour ce club c'est viscéral, une question d’identité. Le stade, c'est un endroit où tout le monde se mélange, où l’on se lâche sans crainte du jugement. Tous genres et toutes classes confondus, on est uni derrière une même cause, on exulte, on est de mauvaise foi, on est parfois (oui bon ok, souvent!) grossier mais ça fait partie du jeu... Les virages, ce sont les poumons du Vel’ : c’est là qu'on trouve les groupes de supporters (il y en a 8 à Marseille) dont le MTP qui font littéralement vibrer le stade. La culture supporter s'est développée à Marseille dans les années 80, puisant ses racines dans le mouvement Ultra italien et les Sud-Américains ou Grecs pour qui le stade est avant tout un lieu de fête et de ferveur. Être supporter de l'OM c'est surtout ça en fait... C'est brûler de ferveur, de passion, de fierté pour ce club. C’est vouloir voir briller Marseille plus haut que tout, parce que, comme on dit ici : Marseille, c'est pas pareil ! »

Qui saute pas n’est pas Marseillais ! héééé !

Emilie en plein match de l'OM !

Les MTP justement, tu peux nous en parler ?
Émilie : « Le rôle d'un groupe de supporters c'est, essentiellement, d'animer les tribunes des stades, mais surtout d'encourager son équipe. J'ai été membre active au MTP (Marseille Trop Puissant) durant une dizaine d'années. Dix ans vraiment incroyables, jalonnés de moments très forts, d'explosions de joie, de quelques "embrouilles", de voyages, d'amitiés mais aussi de grandes tristesses parfois. On a vécu nos drames, on a vu partir pas mal de nos amis... L'histoire du MTP est un peu marquée par sa devise : à la vie à la mort, pour ma ville, pour mon club. Le MTP a été fondé en 1994 par Patrice De Peretti (dit Depé). Il nous a brutalement quitté le 28 juillet 2000, mais c'était un mec tellement charismatique et passionné que son esprit reste encore très présent. En août 2008, autre drame : un accident de car emporte nos potes Imad et Lahcen. Il a fallu se battre, encore, pour surmonter ce traumatisme. Mais tous ces malheurs, paradoxalement ça crée des liens très forts, comme une seconde famille... Mon rôle à moi, c'était surtout d'organiser les tifos (les animations géantes qu'on peut voir à l'entrée des joueurs) et le "bâchage" au Vel' (la mise en place de toutes les bâches). Mais au-delà de l'organisation, j'avais une place un peu spéciale, surtout auprès des plus jeunes... On m'a baptisée "Tatie" et c'est resté... Aujourd'hui, même si je suis beaucoup plus en retrait, je resterai et je me sentirai toujours MTP... Ce groupe c'est une part importante de ma vie.... C'est entre autres là que j'ai connu mon mari qui est devenu le père de mon enfant !

Voilà, je pense que personne, et surtout pas nous, n’aurait pu parler aussi bien de l’OM. Merci Émilie tu es la meilleure !

Nouveau Stade Orange Vélodrome

Nouveau Stade Orange Vélodrome

On est Anaïs et Pedro, on aime plein de choses comme les USA, le Japon, les pizzas, Motörhead, la cuisine Vietnamienne et le karaoké… Sur notre blog on parle des endroits qu'on aime sur Marseille et ailleurs, de nos voyages, et on organise aussi des soirées très drôles de temps en temps.

http://www.anaisetpedro.com

Autres articles

Arles, n°1 des destinations à visiter en 2021 par le Routard

Arles, n°1 des destinations à visiter en 2021 par le Routard

Pour un savant mélange de culture et nature

Si vous avez un grand besoin d'évasion et de projeter votre prochaine escapade, suivez les conseils du Routard (et le nôtre) et mettez le cap sur Arles et la Camargue. Entre culture et nature, la destination est incontournable en 2021 !

Salon-de-Provence, la destination tendance en 2021

Salon-de-Provence, la destination tendance en 2021

Selon Airbnb

Berceau du savon de Marseille, ville de Nostradamus, un joli centre ville et une belle campagne environnante... Salon-de-Provence a tout pour plaire et la tendance se confirme en 2021 !

Où acheter son santon de Provence ?

Où acheter son santon de Provence ?

Une sélection des santonniers de Provence proposant la vente à l'atelier et en ligne de leurs créations

Pour compléter sa crèche sans se déplacer, My Provence fait une sélection des santonniers de Provence proposant la vente en ligne de leurs créations.

Des gels hydroalcooliques aux senteurs de Provence

Des gels hydroalcooliques aux senteurs de Provence

Fleur d’oranger, vin rosé ou lavandin tout un programme pour nos mains !

Le gel hydroalcoolique est devenu avec la crise sanitaire notre allié au quotidien, il se devait de distiller les odeurs de notre Provence. C’est chose faite, avec des entreprises locales qui ont créé des gels hydroalcooliques aux senteurs aussi subtiles qu’originales.

    Un Noël créatif à Miramas

    Un Noël créatif à Miramas

    Qu'allez-vous découvrir en ouvrant le calendrier de l'avent de Miramas aujourd'hui ?

    Cadeaux à gagner, animations créatives, escape games... tout pour retrouver l'esprit de Noël façon Miramas.

    Les foires aux santons sont maintenues

    Les foires aux santons sont maintenues

    Quel nouveau santon allez-vous ajouter à votre crèche ?

    Bonne nouvelle ! Certaines foires aux santons sont maintenues en 2020. Elles commencent ce samedi 5 décembre.

    Faire ses cadeaux de Noël dans les boutiques des partenaires Pass My Provence

    Faire ses cadeaux de Noël dans les boutiques des partenaires Pass My Provence

    Découvrir les coulisses des cadeaux de Noël

    Avec le Pass MyProvence (Je visite à 2, je paie pour 1), c’est un peu Noël toute l’année mais puisque les fêtes de fin d'année sont vraiment là, on met les petits avantages dans les grands !

    Les calendriers de l’avent 100% provençaux

    Les calendriers de l’avent 100% provençaux

    Le compte à rebours avant Noël a commencé !

    Avec cette sélection de calendriers de l’avent 100% provençaux et ô combien festifs, nous vous proposons 24 jours de découvertes en attendant Noël : sucreries, huiles, condiments, bières et cosmétiques made in Provence, il y en aura pour tous les goûts.

    Nos idées de cadeaux de Noël made in Provence

    Nos idées de cadeaux de Noël made in Provence

    Cette année encore plus, on consomme local

    A Noël, cette année encore plus que d’habitude, on consomme local et on soutient les entreprises et artisans. Coup de projecteur sur une sélection made in Provence à offrir ou se faire offrir.

    En Provence, consommez local, cliquez local

    En Provence, consommez local, cliquez local

    Ceci est une demande du père Noël

    Le père Noël a dit... Je ne veux que des produits locaux dans ma hotte en 2020. Alors consommez local, cliquez local

    Provence Prestige 2020 : une édition numérique

    Provence Prestige 2020 : une édition numérique

    Le meilleur de la Provence en quelques clics

    Du 19 au 23 novembre, installez-vous confortablement derrière votre ordinateur et participez à la 27ème édition de Provence Prestige en ligne.

      Comment consommer local pendant le confinement ?

      Comment consommer local pendant le confinement ?

      La solution des offices de tourisme

      Les offices de tourisme des Bouches-du-Rhône se mobilisent pour soutenir leurs commerces pendant le confinement. Click and collect de producteurs et artisans, listes des commerces ouverts, qui livrent ou font à emporter... Aucune excuse pour ne pas consommer local!