Tout savoir sur le vin des Bouches-du-Rhône

Lecture 4 min

Publiée le lun 26/10/2020 - 01:00 / mis à jour le lun 29/03/2021 - 02:00

Votre guide oeno indispensable pour briller à l'apéro ! Tel un petit cours d'oenologie, on vous dit tout sur les vins des Bouches-du-Rhône. Cépages, IGP et AOP, accords mets et vins de Provence... A vos carnets

Image
Photo
Vendanges manuelles en Provence

L’histoire de la vigne en Provence remonte à 600 ans av J.-C. Elle a été importée par les grecs phocéens à Marseille mais ce sont les romains qui ont planté la quasi-totalité du vignoble. Aujourd’hui, la vigne pousse sur plus de 29 000 ha et fait partie intégrante de notre paysage. Avant d'arpenter la route des vins de Provence, on vous propose un mini cours d'œnologie pour mieux connaître notre terroir et ses spécificités. A vos carnets.

UN TERROIR D’EXCEPTION

Situé dans la région Sud, le département des Bouches-du-Rhône possède toutes les caractéristiques idéales pour produire des vins de caractère.

Le climat méditerranéen et la géologie des sols permettent à la vigne de bénéficier de nombreux atouts. Coincé entre mer et montagne, le vignoble ne subit pas de grands écarts de températures entre les saisons. Aussi, sur ces terres de soleil, le mistral protège les vignes, le calcaire apporte au vin de la minéralité, et l’argile du gras et de la complexité.

6 AOP & 3 IGP POUR UNE GARANTIE DE QUALITÉ

Entre les IGP (indications géographiques protégées) et AOP (appellation d’origine protégée), le choix est varié !

L’AOP Côtes de Provence qui s’étend sur 3 départements - le Var, une partie des Bouches-du-Rhône et une commune dans les Alpes-Maritimes – est assez hétérogène en qualité comme en prix. Elle propose 90 % de rosés. A proximité de la mer, Cassis a la particularité d’offrir des blancs élégants et minéraux. Elle est composée de 12 domaines. En remontant dans l'arrière-pays, on compte 3 appellations autour d'Aix-en-Provence. Reconnue pour ses blancs racés, Palette se compose de 4 domaines autour du Tholonet. L’AOP Coteaux d’Aix-en-Provence offre des rouges à forte personnalité, des rosés fruités et des blancs aux arômes subtils. Elle est répartie sur 49 communes, ce qui en fait la plus vaste appellation des Bouches du Rhône. Reconnue seulement depuis 2005, l’AOP Côtes de Provence Sainte-Victoire dispose d’un véritable terroir d’expression pour les vins rouges et les vins rosés. Dans les Alpilles, l'AOP Les Baux-de-Provence, située sur un terroir exigeant, propose presque autant de rouges que de rosés. Les IGP Bouches-du-Rhône, IGP Alpilles et IGP Méditerranée sont quant à elles, les anciens vins de pays. Considérés comme des vins de table, plutôt sur le fruit, certains d’entre eux sont désormais de plus en plus structurés grâce à des vignerons exigeants.

Image
Photo
Route des vins de Provence autour de Sainte Victoire

CÉPAGES, PARFUMS & CARACTÉRISTIQUES

Entre fin août et mi-octobre, la période de vendange est le moment idéal pour en apprendre un peu plus sur les cépages. Il en existe plus d’une douzaine en Provence.

Les cépages noirs se composent majoritairement de Syrah qui dévoile des notes épicées et de Cabernet-Sauvignon qui donne des vins corsés, tanniques et aptes à vieillir. Le Merlot s'exprime sur des arômes de fruits noirs comme le cassis et la mûre. Le Cinsault apporte une touche de souplesse. Quant au Mourvèdre, on le trouve davantage près de la mer. Rude dans sa jeunesse, il demande plusieurs années pour développer sa palette aromatique. Enfin, le Carignan acide et charpenté, produit des vins au degré élevé.

Les cépages blancs sont également typiques. L’Ugni blanc apporte de la finesse, la Clairette du parfum et le Grenache blanc de la complexité aromatique. Parmi les cépages emblématiques, il y a aussi le Rolle. Floral, anisé et fruité, ce cépage aromatique offre en bouche une impression de rondeur. Le Chardonnay apporte de l’élégance, et le Bourboulenc, le Sémillon et le Chasan viennent compléter la palette aromatique.

Image
Photo
Connaître les cépages de Provence

PALETTE DE STYLES & ACCORDS SAVOUREUX

Dans une région qui possède le plus grand terroir pour la fabrication du rosé, il ne faut pas oublier que les vins provençaux sont aussi réputés pour être vinifiés en blancs et en rouges.

Léger et frais, le rosé de presse permet de façonner un vin clair qui s’accompagne facilement pour l’apéritif et les plats estivaux. Souvent plus vineux et complexe, le rosé de saignée, à la couleur plus foncée, offre un potentiel de garde supérieur et se marie mieux avec de la charcuterie, une spécialité provençale ou un plat gastronomique. Vifs et légers ou plutôt riches et complexes, les blancs couvrent un large éventail de styles. Ils peuvent être dégustés pour l’apéritif, avec un poisson grillé ou encore une viande blanche. Présentés comme rustiques sans être austères, les rouges sont souples et puissants avec une belle rondeur. Ils offrent au nez des notes de garrigue et de pin avec une touche de fraîcheur. Lorsqu’ils vieillissent en cave, ils dévoilent des arômes de sous-bois et fruits noirs et s’apprécient avec des plats mijotés comme de la daube provençale ou un gâteau au chocolat.

Image
Photo
Dégustation de vin de Provence

Articles les + lus