LA LAVANDE

Lecture 3 min

Publiée le mer 01/07/2015 - 02:00 / mis à jour le mar 03/08/2021 - 02:00

Peu présente dans les Bouches-du-Rhône, on y trouve tout de même quelques champs de lavandes par-ci par-là pour apprécier et mieux connaître cette fleur qui sent bon la Provence.

Sur notre littoral pas de vastes étendues de lavande, mais des champs qui alternent avec les champs d'oliviers, de petites touches colorées de mauve tel un paysage de Cézanne, impressionniste à souhait.

Dans notre Provence, les plus grands champs de lavande, se dispersent comme soufflés par le Mistral entre les Alpilles, la vallée des Baux, de Graveson à Saint Rémy, en passant par le Grand Site Sainte Victoire, et à Jouques principalement. La lavande a besoin d'altitude et d'humidité pour se développer comme à Jouques où les nuits sont plus fraîches.
C'est d'ailleurs là, au Moulin Saint Vincent que l'on trouve la seule et dernière distillerie de lavande et d'huiles essentielles des Bouches-du-Rhône encore en activité. Une vraie distillerie artisanale comme autrefois. Elle se visite durant le mois d'août et c'est gratuit. Elisabeth et Eric Garcin nous font découvrir les différentes étapes de la distillation, un processus d'une quarantaine de minutes :
La lavande récoltée par les producteurs locaux est mise en vapeur, les cristaux de la fleur vont peu à peu se transformer en mélange aqueux, puis en huile essentielle de lavande ou lavandin, la visite est vraiment passionnante.

Comment reconnaitre la lavande du lavandin, on nous dit tout et son contraire, il existe tellement de variétés que la couleur n'est pas une indication. Une valeur sûre la tige, celle de la lavande est courte, celle du lavandin est plus longue avec deux autres tiges symétriques plus petites.
La lavande pousse bien en altitude, elle est reconnue depuis l'antiquité pour ses nombreuses propriétés, elle est recherchée par les parfumeurs pour son parfum subtil, elle est principalement utilisée pour ses vertus médicinales, on l'appelle parfois le couteau suisse de l'aromathérapie. Je confirme : elle est calmante, désinfectante, cicatrisante, efficace pour tous les troubles cutanés, agréable en friction pour une détente musculaire après le sport.
Etonnant, la lavande devient incontournable dans les recettes de cuisine estivale. Pour les plus réticents je conseille de commencer par la dégustation d'une glace artisanale pour en apprécier le goût délicat et rafraîchissant. Son parfum est souvent associé à celui du miel, miel de lavande naturellement.

Jean Giono

"La lavande est l’âme de la Provence"

Le lavandin est un hybride de deux lavandes, la fine et l'aspic. Il se développe mieux sous notre climat plus sec, c'est l'espèce la plus cultivée. Sa fleur est très productive en huile essentielle, le parfum d'extrait de lavandin est plus fort que celui de la lavande.

Je suis fan du lavandin, je l'utilise au quotidien : quelques gouttes dans l'eau du bain, le diffuseur de parfum, la machine à laver, le sac aspirateur et pour le plaisir le soir, j'aime bien en vaporiser sur l'oreiller.
Son parfum est puissant et persistant, ce sont les fleurs de lavandin que l'on met, une fois séchées, dans les petits sachets pour éloigner les mites et désodoriser nos armoires. Il entre dans la composition de nombreux produits cosmétiques et ménagers.

Lavande ou lavandin ?! Pourquoi choisir, les deux sont essentiels pour notre bien-être, indispensables dans notre trousse de vacances et tout le reste de l'année pour respirer la Provence.

Articles les + lus