Les boissons phares à siroter au bar

Top 4 des boissons sans alcool dont les provençaux raffolent

Mis à jour le 9 novembre 2020
Par Agathe Hernandez
Par Agathe Hernandez

Mijoteuse de bons & beaux contenus sur ce qu'il se passe dans l'assiette et tout autour. A retrouver aussi sur Agathe What You Need.

En Provence, le pastis n’est pas la seule boisson phare à commander au bar. D’autres bouteilles ultra locales, à siroter hiver comme été, se hissent au rang stars sur l’étagère des cafés de quartier. Bonne nouvelle, elles sont sans alcool et peuvent donc se consommer sans modération!

Quand on veut boire comme un vrai provençal, que faut-il commander à la terrasse d’un café ? My Provence a fait la tournée des bars marseillais pour demander à leurs tauliers quelles sont ces boissons du coin qui se vendent comme des petits pains. A l’unanimité, elles sont quatre à se partager la vedette au comptoir : PAC à l’eau, Gambetta, café et sirop d’orgeat. Tour d’horizon de ces quatre boissons locales sans alcool qui font tourner la tête des marseillais.

Le pac à l'eau

Un Pac citron et l'addition !

Le pac à l'eau

« Le PAC à l’eau, c’est vraiment un truc de locaux! » d’après Diane, la patronne du Café de la Banque. Pour elle, difficile de faire plus typique que ce sirop de citron qu’on ne trouve d’ailleurs que dans la région. En 1962 à Avignon, la distillerie familiale Blachère a l’idée fulgurante d’inventer un sirop de citron sans trop de sucre et sans colorant pour désaltérer la Provence après un été caniculaire. Le PAC est né ! Et son nom rigolo formé à partir des initiales des minots de son inventeur (Pierre Annick, Christian et Colette) est sur toutes les bouches. Madeleine de Proust de tout bon Provençal, il s’installe vite comme la boisson incontournable au bar du quartier car à l’époque il est introuvable au supermarché. Aujourd’hui, au bar de la Relève, le patron Greg en sert une quantité astronomique, environ « une soixantaine de verres dans la journée dès que le soleil pointe le bout de son nez ! ». Et à chaque saison, il prend bien la précaution de ne jamais en manquer car « un bar sans PAC citron c’est la révolte assurée ! ».

lE GAMBETTA

Le Gambetta, boisson typique des Bouches-du-Rhône

lE GAMBETTA

« Mettez-moi un Gambetta limonade s’il vous plaît ! » est une phrase que David entend une quinzaine de fois par jour dans son café de quartier, Le Saint-Eugène. C’est simple, pour lui le Gambetta « c’est tout bêtement le coca marseillais ! », et selon lui «n’importe quel bar provençal doit en avoir une bouteille derrière le bar». Concocté depuis 1928 par la distillerie Janot à Aubagne, ce sirop mi sucré, mi amer est obtenu à partir de plantes, d’écorces, de fruits dont le secret de macération est bien gardé sans oublier une larme de caramel qui lui donne sa couleur ambrée. S’il peut se boire dilué avec de l’eau ou du lait, pour David le « vrai Gambetta » se sert avec une limonade artisanale, dans un grand verre rempli de glaçons, parce qu’« un Gambetta ça se boit bien frais ou ça ne se boit pas ! ».

Le café

L'histoire de Marseille et le café

Le café

« Le vrai marseillais ne boit pas le café chez lui, il le prend toujours au bar », nous glisse à l’oreille une habituée du Café de la Banque. A Marseille bien plus qu’ailleurs, le bar est un lieu mythique de la vie de quartier. Boire un café bien noir et très serré en papotant avec le serveur ou le voisin d’à côté est un rituel sacré dans la journée d’un Marseillais. Et ça commence tôt le matin. A partir de 7h30, Diane la patronne du Café de la Banque, sert le café à ses clients réguliers et sait comment ils vont le commander avant même qu’ils soient installés. Avec la tasse bien chaude, elle leur apporte aussi la presse et là « c’est le petit moment calme de leur journée ». Si la culture du café est si bien ancrée à Marseille, c’est qu’elle ne date pas d’hier, mais de l’année 1670 exactement, date d’ouverture du premier café Phocéen, tout premier café à ouvrir ses portes en France !

LE SIROP D’ORGEAT

Sirop d'orgeat à siroter en Provence

LE SIROP D’ORGEAT

« Chez nous, on fait un super cocktail avec le sirop d’orgeat, on appelle ça la Mauresque ! » scande rieur Greg, du bar de la Relève. Si le sirop d’orgeat est érigé au rang de boisson typiquement provençale c’est parce qu’il s’acoquine bien souvent avec du pastis. Mais ce sirop emblématique se suffit à lui-même puisqu’il trouve sa place « dans le top trois des sirops les plus commandés », au café Saint-Eugène. Lorsqu’il est bien fait, il se compose d’amandes douces et amères, de sucre et d’une pointe de fleur d’oranger. Très sucré, chacun l’allonge à son goût avec de l’eau bien fraîche. Certains fanatiques d’orgeat en versent même une ou deux gouttes dans leur café après le repas !
Et en prime My Provence vous glisse dans l'oreillette deux endroits où siroter de l'orgeat maison de folie : au verre chez Quartier Libre et en bouteille chez Maison Journo.

Autres articles

Quand l’opération « Sauve ton resto » inspire Arles & Allauch

Quand l’opération « Sauve ton resto » inspire Arles & Allauch

La dégustation continue

La Grande Tournée des Chefs dans le cadre de "Sauve ton resto" a fait des petits. Retrouvez de bons plats mijotés par les chefs d'Allauch et Arles à emporter !

Les rêveries d’une bergère philosophe

Les rêveries d’une bergère philosophe

Rencontre avec Mathilde Sainjon à Saint-Rémy-de-Provence

Et si une promenade bucolique nourrie de réflexions philosophiques se transformait en métier ? Mathilde Sainjon, bergère entre Le Dévoluy et Saint-Rémy-de-Provence nous enseigne l’art de protéger le vivant.

Le guide ultime pour consommer local dans les Alpilles

Le guide ultime pour consommer local dans les Alpilles

Produits locaux, de saison et de qualité à deux pas de chez vous

D’Aureille à Barbentane, en passant par Eyragues ou Maillane, le "consommer local" est à l’honneur dans les Alpilles.

Un marché paysan et artisanal chez Bière Academy

Un marché paysan et artisanal chez Bière Academy

Ce dimanche 28 février 2021

Ce dimanche 28 février, ne manquez pas la 6ème édition du marché artisanal et paysan de Bière Academy à Marseille.
Un rendez-vous locavore à ne pas manquer.

Cinq adresses où passer la St Valentin en Provence

Cinq adresses où passer la St Valentin en Provence

Nuitée romantique et dîner servi en chambre pour un dépaysement total

Un week-end en amoureux sous le soleil de la Provence, dans un cadre idyllique et romantique Cette année, faites une pause et célébrez la St Valentin à l’hôtel. Et pour changer du traditionnel repas au restaurant, cette année, le dîner sera servi en chambre.

Des menus de chefs à emporter pour la Saint Valentin

Des menus de chefs à emporter pour la Saint Valentin

Quels menus pour un dîner romantique de Saint Valentin ?

Cette année, Covid ou pas, les chefs de Provence mettent les petits plats dans les grands pour offrir à tous les amoureux de Provence, une belle Saint Valentin. Découvrez notre sélection d'adresses pour commander votre dîner romantique à emporter ou en livraison pour impressionner votre dulcinée ou votre chéri.

Il était une fois, les Knipping à Beaudinard, Aubagne

Il était une fois, les Knipping à Beaudinard, Aubagne

Les mains dans une terre chargée d'histoires

A Aubagne, avec une vue surplombante sur le Garlaban et les autres massifs environnants, se trouve la plaine de Beaudinard. L’agriculture a toujours rythmé la vie de ce hameau authentique. Rencontre avec Bruno et Jean Knipping pour qui le maraîchage est une histoire de famille.

Au Nord Pinus, la tradition du marché ressuscitée

Au Nord Pinus, la tradition du marché ressuscitée

Une épicerie de choc pour un Pop-Up so chic !

Au Moyen Âge, la place du Forum abritait un marché aux légumes, fruits et plantes médicinales. Aujourd’hui c’est l'Épicerie au Nord Pinus, sous la direction d’Armand Arnal, chef de la Chassagnette, qui adapte l’esprit du marché médiéval à nos besoins.

Une troisième étoile Michelin pour AM par Alexandre Mazzia, à Marseille

Une troisième étoile Michelin pour AM par Alexandre Mazzia, à Marseille

Palmarès

Le restaurant fait partie des 4 lauréats des Bouches-du-Rhône cette année.

Rencontre avec Lionel Escoffier, éleveur de brebis Mérinos d’Arles

Rencontre avec Lionel Escoffier, éleveur de brebis Mérinos d’Arles

Le gardien des traditions pastorales de Provence

Des bergeries impériales au prêt-à-porter : comment la laine Mérinos d’Arles est devenue la plus prisée d’Europe.

L'oeil de Sainte Nana

L'oeil de Sainte Nana

Sur le Vieux-Port de Marseille, Nana, gardienne des yeux de Sainte Lucie

My Provence présente "Jour de marché " : chaque mois, l’équipe se faufile entre les étals des plus beaux marchés provençaux pour tirer le portrait de la crème de la crème des paysans et artisans locaux ! Rencontre avec Nana qui vend les yeux de Sainte Lucie sur le Vieux-Port de Marseille

Recette de Noël en Provence : du poisson pour le réveillon

Recette de Noël en Provence : du poisson pour le réveillon

La recette de Noël de Ludovic Turac

En manque d'idée pour le menu du réveillon ? Prenez un bon poisson et suivez la recette du chef Ludovic Turac. La rascasse des côtes marseillaises façon bouillabaisse va en impressionner plus d'un !