Le Muséum d'Histoire Naturelle

Publié le 27 juillet 2017 Mis à jour le 9 avril 2019

Labellisé "Musées de France" depuis 2002, le Muséum d'Histoire Naturelle de Marseille se distingue par la qualité scientifique et patrimoniale de ses collections. Il couvre l’ensemble des disciplines traditionnelles des muséums d'histoire naturelle à travers ses collections de botanique, de paléontologie, de minéralogie, de zoologie et de sciences humaines.

L’accroissement constant des collections le rende «itinérant» : d’abord aux Bernardines aux côtés du Musée des Beaux-Arts et de la bibliothèque, puis au 49, boulevard du Musée, dans une ancienne loge dite des « Ecossais ».

Toujours en manque de place, un projet de bâtiment consacré aux collections d’histoire naturelle apparaissent officiellement en 1847 sur le site du plateau Longchamp.

Profitant du souhait d’un édifice consacrant l’arrivée de l’eau à Marseille, sur le site Longchamp, lieu d’arrivée du canal, des bassins de rétentions et du château d’eau, l’architecte Henry Espérandieu se voit confier la tâche de réaliser un Palais à la gloire de l’eau, des arts et des sciences.

Depuis son inauguration, le Muséum n’a pas cessé son activité : accroissement des collections, modifications apportées par les différents directeurs, nombreuses activités scientifiques. Son histoire est fortement liée à celle du Jardin zoologique, créé en 1854, dont les hôtes trouvent une seconde vie dans les collections.

En 1879, E. Heckel crée la Bibliothèque scientifique à partir du fonds ancien, où viennent s’ajouter très rapidement des dons importants. Et pour que cette bibliothèque scientifique soit vivante, en 1883 les annales du Muséum sont créées.

Une riche variété d'espèces

Quatre salles composent le musée. Chacune d'entre-elles représentent une période de l'histoire de l'Humanité.

La première est une salle Safari, plus de 300 spécimens naturalisés dont certains ont plus d'un siècle sont répartis dans les 400 m² de la salle. Girafe, éléphant, ours, thylacine, perroquets, lions, tigres, puma, chacal, et bien d'autres habitent la salle principale du Muséum, haute de plus de 7 mètres. Parmi les animaux sauvages actuels sont présentées des espèces menacées, voire disparues.

Une mappemonde accueille les visiteurs, en particulier les plus jeunes, qui sont guidés de continent en continent en suivant un code couleur repris sur l'ensemble de la signalétique. Au-dessus des vitrines, d'immenses peintures murales reprises dans les années 1970, représentent l'évolution des êtres vivants. C'est une oeuvre très proche des fresques du Musée Carnegie de New- York peint par R. Knight.

Place ensuite à la Terre des Hommes, cette salle retrace l'aventure de l'Homme depuis son apparition sur la Terre jusqu'à l'âge des métaux.

En partant du questionnement « Qu'est ce qu'un primate ? », le visiteur pourra découvrir ce qui distingue les hominidés des grands singes : génétique, anatomie comparée, physiologie... Les connaissances actualisées sur l'évolution des hominidés se fera en s'appuyant sur une échelle chronologique, avec plusieurs niveaux de lecture.Une réflexion sur l'évolution des climats et des paléo-environnements se fera selon une approche globale présentant des éléments généraux sur le période concernée, ainsi qu'une approche plus régionale présentant les connaissances locales sur l'évolution de l'environnement.

Enfin, tout en privilégiant un regard sur la Provence, une présentation sera faite des données générales sur les différentes acquisition techniques et culturelles, ainsi que l'évolution des modes de vie et des techniques depuis les premiers outils jusqu'à l'âge du Fer. Les collections présentées intègrent les apports archéologiques des terres provençales qui ont révélé toute la richesse et l'ancienneté du peuplement humain dans cette partie du monde.
On retrouve également un espace sur l'art préhistorique en Provence, avec décor en trois dimensions inspiré de la grotte Cosquer, abritera une présentation vidéo.
Les fresques, réalisées dans les années 1960, recréant l'ambiance des grottes préhistoriques, présentent les scènes majeures de l'art rupestre depuis le Paléolithique.

Des squelettes impressionnants

La troisième salle est un immense amas d'ossement retraçant les animaux actuels ou disparus. Intitulé la « Terre du vivant », parmi les nombreux squelettes exposés, un éléphant, Toby, a été l'un des premiers pachydermes du Jardin zoologique Longchamp. Le crâne d'un homme hydrocéphale du début du XVIème siècle est certainement le plus ancien échantillon du Muséum.
Les fresques des années 1970 qui ornent cette salle dévoilent différents écosystèmes d'Afrique et d'Australie.

Enfin, la « Salle de Provence » offre un écrin unique aux spécimens fossiles et naturalisés de Provence, d'où de nombreuses espèces ont aujourd'hui disparues.
Classée aux Monuments historiques, cette salle illustre une vision précoce de l'écologie. Les paysages dépeints par R. Ponson en 1869 sont en rapport avec les 40 blasons provençaux figurés. Les peintures didactiques réalisées, à la demande de Barthélémy-Lapommeraye, alors Directeur du Muséum, représentent les principaux écosystèmes régionaux. Ces illustrations mettent encore l'accent sur le rôle et le pouvoir de l'eau en Provence. Apparaissent également sur les murs, les noms des personnalités ayant contribué au financement du Muséum ainsi qu'à l'enrichissement des collections scientifiques.

Fabien Cassar

Informations pratiques

Muséum d’histoire naturelle de Marseille
Palais Longchamp (aile droite)
13233 MARSEILLE cedex 20
Téléphone : 04 91 14 59 50

Ouvert tous les jours de 10h à 18h.
Fermé le lundi (sauf les lundis de Pâques et de Pentecôte) et certains jours fériés :
1er janvier, 1er mai,1er novembre, 25 et 26 décembre.
Expositions temporaire et permanentes* : 8 €/5 €
Expositions permanentes* : 5 €/3€
(sans exposition temporaire)

Pour aller plus loin

Le Musée des Beaux-Arts : Une collection riche de quatre siècles d'Histoire

Le Musée des Beaux-Arts : Une collection riche de quatre siècles d'Histoire

Rénové en 2013, le musée des Beux-Arts de Marseille est le doyen des musées marseillais. Retraçant 4 siècles d'histoire de l'art du XVIe au XIXe siècle, le musée s'articule autour de deux thèmes principaux : l'art en Provence au XVIIe XVIIIe siècle et l'école française du XIXe siècle avec l'influence de nos paysages sur les artistes.

La Vieille Charité: Un édifice rempli d'histoire

La Vieille Charité: Un édifice rempli d'histoire

Lieu emblématique du Vieux Marseille, la Vieille Charité se trouve naturellement au cœur du Panier, noyau historique de la ville. L’ensemble contient en outre pas moins de musées, la moindre des choses pour un lieu chargé d’histoire comme celui-ci.

Observatoire Astronomique de Marseille
Loisir en famille

Observatoire Astronomique de Marseille

Marseille

L'Observatoire de Marseille, créé en 1702 par les Jésuites dans leur collège de Sainte-Croix, à la Montée des Accoules, fut repris par l'Etat en 1763 et, un siècle plus tard, transféré au plateau Longchamp où il se trouve encore. L'association ANDROMEDE y fait découvrir le ciel, les constellations, les planètes, le mouvement de la lune, du soleil, comprendre l'univers...et fait visiter la salle des instruments anciens. Des séances de planétarium pour tous les publics sont proposées : elles sont suivies quand le temps le permet d'observation des taches solaires. Avant et après ces séances des expositions et des visites guidées permettent de découvrir : la grande lunette de l'Observatoire, le télescope de Foucault de 80 cm de diamètre, "Histoire d'un grand télescope", "La Lune et les satellites des planètes", "Lumière et instruments d'astronomie"... L'association propose trois niveaux de cours d'astronomie et des séminaires, ouverts à tous.

Agenda

Expositions

Expositions

Art, histoire ou sciences naturelles : découvrez toutes les dates des expositions en Provence.

Voir le guide Expositions
Marseille

Marseille

Un film au Prado, une expo à La Friche Belle de Mai ou un concert au Dôme, sans oublier les festivals d'été et marchés d'hiver : tout l'agenda culturel.

Voir le guide Marseille
Tout l'agenda culturel

Autres articles

Un Dimanche de la Canebière en famille

Un Dimanche de la Canebière en famille

le dimanche 28 avril 2019

Une Canebière sans voitures, dédiée à la culture, la fête et la convivialité, ça vous dit?

Les Envies Rhônements nomades

Les Envies Rhônements nomades

du 4 au 8 mai et du 9 au 15 juin 2019

Une nouvelle saison d’envies ... Pour la saison 2019-2020, les Envies Rhônements se déploie à travers trois événements.
Trois visions artistiques, entre installations et spectacle vivant, qui interrogent notre relation à l’environnement.

Le festival Les Musiques à l'écoute de la société

Le festival Les Musiques à l'écoute de la société

du 9 au 18 mai 2019

Au cœur des musiques de création, qu’elles soient écrites, improvisées ou expérimentales, le festival Les Musiques mêle les genres, croise les esthétiques et les disciplines.

Les apparitions furtives d'Éloigne moi de toi

Les apparitions furtives d'Éloigne moi de toi

du 27 avril au 29 décembre 2019

Annabel Aoun Blanco démontre que disparition et apparition existent en simultané, en perpétuelle instantanéité dans un espace fixe, celui de la photographie. Le va et vient entre mémoire et oubli s’exprime à travers l’apparition furtive d’un visage anonyme et universel.

Jean Dubuffet, un barbare en Europe

Jean Dubuffet, un barbare en Europe

du 24 avril au 2 septembre 2019

Peintre, écrivain, inventeur de « l’Art Brut », Jean Dubuffet (1901-1985) fut un acteur majeur de la scène artistique du XXe siècle.

Grand Ensemble, L'immeuble Musical

Grand Ensemble, L'immeuble Musical

Les 5 et 12 mai 2019

Imaginez votre voisin de balcon invitant tous ses amis musiciens à venir jouer sur les terrasses de votre immeuble, le tout formant un orchestre symphonique. C'est le pari fou que va relever l'orchestre régional Avignon Provence le 5 mai à Martigues et le 12 à Marseille.

Aznavour by Aznavour !

Aznavour by Aznavour !

du 26 mars au 10 octobre 2019

Aznavour l'expo présente une sélection d'objets et d'ac­cessoires ayant appartenu à l'artiste et provenant de sa maison de Mouriès : mobilier, trophées, veste de scène, stylo, documents personnels, vidéos, souvenirs, affiches, disques, etc. Voici donc un Charles Aznavour intime et inédit !

Les Reliquaires de A à Z, un abécédaire des collections du Mucem

Les Reliquaires de A à Z, un abécédaire des collections du Mucem

du 10 avril au 2 septembre 2019

Les grands thèmes relatifs aux pratiques et à la croyance chrétienne se déclinent en 26 lettres à travers l'exposition « Les Reliquaires de A à Z » : un abécédaire mystique composé à partir des collections du Mucem !

Des balades urbaines et culturelles pour sortir des sentiers battus

Des balades urbaines et culturelles pour sortir des sentiers battus

Envie de découvrir le Département autrement ? My Provence Culture vous propose une sélection de balades urbaines à faire en famille ou entre amis. Entre les nombreuses randonnées proposées sur le territoire et les visites originales à travers les quartiers de nos villes, il y en a pour tous les goûts.

Persona, oeuvres d’artistes roumains

Persona, oeuvres d’artistes roumains

du 5 avril au 23 juin 2019

Mêlant art contemporain, folklore et arts populaires, l'exposition du Mucem, au Fort Saint-Jean, confronte des objets traditionnels roumains issus des collections du Mucem avec les créations de huit artistes roumains de générations différentes.

Les jeunes font leur musée avec Osez l'interdit

Les jeunes font leur musée avec Osez l'interdit

du 2 avril au 26 juillet 2019

Le Centre de conservation et de ressources du Mucem a donné carte blanche à une classe de 3ème du collège Coin Joli Sévigné avec une exposition qui est une invitation à penser la notion d'interdit.

Double exposition de Yom de Saint Phalle à Aubagne

Double exposition de Yom de Saint Phalle à Aubagne

du 30 mars au 15 juin / 22 septembre 2019

Après le succès de la double exposition Hans Hartung en 2016, la Légion étrangère et la Ville d’Aubagne renouvellent l’expérience avec Yom de Saint Phalle, sculpteur et ancien légionnaire.