La Ciotat 1720 : une page d’histoire

Comment la ville a été épargnée par la peste de Marseille

Mis à jour le 25 août 2021
Virginie d'Humières
Virginie d'Humières

Journaliste, aimant parcourir, comprendre et raconter la Provence.

C’est avec fierté que les Ciotadens participent chaque année au Festival La Ciotat 1720, une reconstitution historique célébrant la lutte menée par les habitants pour repousser la peste de Marseille de 1720. À l’occasion du tricentenaire, retour sur ce fait sanitaire historique en Provence.

C'était il y a 300 ans exactement. La dernière épidémie de peste en Occident décimait Marseille et la Provence, n'épargnant que la ville de La Ciotat. Un épisode historique qui devait être célébré dans le cadre du Festival La Ciotat 1720, sous l'égide de Mireille Benedetti, metteuse en scène et fondatrice de l’association « Il était une fois » : “Cette année devait être très particulière puisque nous souhaitions évoquer les leçons de l’histoire. Jamais nous n’aurions pu imaginer qu’elle allait se répéter de cette manière avec une nouvelle épidémie mondiale”.
Depuis 1996, elle imagine, avec l’aide de bénévoles et d’artistes, une reconstitution historique pour raconter de quelle manière La Ciotat a su éviter la grande Peste venue de la cité phocéenne.

Le Grand Saint-Antoine réveille la peste à Marseille

C’est le 25 mai 1720 que débarque à Marseille le « Grand Saint-Antoine », un navire de commerce chargé de cotonnades, laines et soieries. Les conditions d'entrée des bateaux au port sont strictes car la France a déjà subi plusieurs épidémies de peste. Le navire est mis en quarantaine dans l’archipel du Frioul dans le respect du protocole sanitaire en vigueur. Mais malgré ces précautions, des tissus infectés par le bacille sont déchargés vers la ville pour des clients pressés. La peste se répand alors à Marseille avant de ravager toute la région.
Seule La Ciotat résiste à ce fléau.

Le Grand St Antoine (c) La Ciotat 1720, il était une fois

Reconstitution (c) La Ciotat 1720, il était une fois

La Ciotat épargnée

Comment la ville a-t-elle réussit à se préserver de l’épidémie ? Grâce à ses fortifications d’abord, qui ont permis de fermer la ville, mais aussi grâce à une fronde des femmes de la cité. Ensemble, elles s’unissent pour refuser l'arrivée des soldats de la garnison du roi qui souhaitent se réfugier entre leurs murs au risque de contaminer les habitants. “À l'époque, les hommes qui composent le conseil des consuls qui dirige la ville n’ont pas le droit de refuser l’accueil des soldats” rappelle Mireille Benedetti, “c’est à la détermination de ces femmes que la Ciotat doit son salut”. Epargnée, la Ciotat devient alors l’unique port de ravitaillement pour toute la Provence et permet à la région d’éviter la famine.

Une reconstitution historique unique

Après une première édition discrète en 1996, le Festival prend de l’ampleur à partir de 2003 jusqu’à rassembler près de 35 000 visiteurs l’an passé.
Cette année, pour célébrer le Tricentenaire, outre une transformation totale du Port-Vieux et un spectacle sons et lumières sur le théâtre de la Mer, l’association « Il Était une fois » avait également prévu une reconstitution de l'arrivée du Grand Saint-Antoine au Frioul. Ces événements ayant tous été reportés, vous pourrez vous consoler en assistant au spectacle “Mystère et Lumière” à la Bastide Marin le 17 octobre 2020 (horaire à confirmer) et en découvrant au Musée d’Histoire de Marseille le cycle d'expositions consacrées à la grande Peste à partir du 27 octobre 2020.

Autres articles

Elsa Lenthal : gardienne de la tradition des fuseaux de lavande

Elsa Lenthal : gardienne de la tradition des fuseaux de lavande

Fabriquer des fuseaux de lavande est un savoir-faire ancestral, presque un art. C’était la passion d’Elsa Lenthal, elle en a fait son métier. Rencontre avec celle qui perpétue une tradition qui a bien failli disparaître.

Rose & Marius : sentir et ressentir la Provence

Rose & Marius : sentir et ressentir la Provence

Selon vous, quel est le parfum de la Provence ? De la figue aux fruits rouges, en passant par le raisin, rencontre avec celle qui a capturé l’essence de notre région.

L'atelier Louis Sicard : une histoire de famille et de passion

L'atelier Louis Sicard : une histoire de famille et de passion

La cigale entre tradition et modernité

Depuis 130 ans à Aubagne, l'atelier Louis Sicard est une référence de la faïence ! Rencontre avec Florence et Marianne Amy, qui perpétuent l'héritage et le savoir-faire de cette enseigne emblématique.

Visite sur canapé : le Château Borély comme si vous y étiez !

Visite sur canapé : le Château Borély comme si vous y étiez !

Participez aux visites virtuelles live à 360°

Cet automne, le Château Borély à Marseille vous donne RDV pour 3 visites virtuelles à 360°, commentées et inédites ! Inscrivez-vous vite !

La programmation du Musée Départemental Arles Antique à ne pas manquer cet automne/hiver

La programmation du Musée Départemental Arles Antique à ne pas manquer cet automne/hiver

Expositions, conférences, cours et stages; les incontournables de la fin d'année

Le Musée Départemental Arles Antique, récemment labellisé Unesco, dévoile sa programmation de fin d'année. Découvrez-la sans plus attendre.

LUMA Arles, le nouveau centre culturel expérimental arlésien au Parc des Ateliers

LUMA Arles, le nouveau centre culturel expérimental arlésien au Parc des Ateliers

Le campus créatif interdisciplinaire signé Maja Hoffmann

Luma Arles a ouvert ses portes lors de son inauguration le 26 juin 2021. Expositions, spectacles vivants, conférences… Le projet LUMA initié par la fondatrice de la Fondation, Maja Hoffmann, se caractérise par un réel campus créatif interdisciplinaire où les artistes, penseurs et scientifiques peuvent laisser libre cours à leur imagination et leurs projets.

Le Miroir aux oiseaux à Martigues

Le Miroir aux oiseaux à Martigues

Un incontournable d’une balade dans la Venise provençale

Classé depuis 1942, ce petit port pittoresque au surnom poétique a conquis le monde entier grâce à ses couleurs et sa lumière. Comme Delacroix, Ziem ou encore Dufy, laissez-vous charmer par ses façades colorées et ses petites barques traditionnelles !

Le constructivisme à l’honneur à la Fondation Vasarely avec l’exposition Sud-Est

Le constructivisme à l’honneur à la Fondation Vasarely avec l’exposition Sud-Est

Attention les yeux !

L’exposition « Sud-Est, le constructivisme en héritage » se prolonge jusqu’au 12 septembre 2021 à la Fondation Vasarely à Aix-en-Provence. Le centre architectonique accueille à cette occasion une vingtaine d’œuvres d’artistes sud-américains et est-européens prêtées par le Centre Pompidou.

Rocher Mistral : le parc à thème qui met la Provence à l'honneur

Rocher Mistral : le parc à thème qui met la Provence à l'honneur

Un saut dans le temps

Spectacles, marché provençal et pièces de théâtre, le Rocher Mistral vient d'ouvrir ses portes aux visiteurs

Museon Arlaten – musée de Provence, le musée ethnographique arlésien

Museon Arlaten – musée de Provence, le musée ethnographique arlésien

Au coeur de la culture provençale

Après 11 ans de travaux, le Museon Arlaten a réouvert ses portes. My Provence vous emmène dans ce musée arlésien à ne pas rater pour tout savoir sur la culture provençale.

Bon plan : les dernières places du festival d'Aix-en-Provence

Bon plan : les dernières places du festival d'Aix-en-Provence

Profiter du festival d'Art Lyrique à tous les prix

Incontournable en Provence, on a déniché dans la billetterie les dernières places pour profiter du festival d'Art Lyrique ! En plus de ça, plusieurs tarifs sont encore disponibles pour rendre le festival accessible à tous les budgets.

Se retrouver pour la Nuit Européenne des Musées le 3 juillet

Se retrouver pour la Nuit Européenne des Musées le 3 juillet

« La nuit au musée » IRL pour petits et grands

La nuit européenne des musées, c’est ce samedi 3 juillet ! De retour pour une 17ème édition, de nombreux musées ouvriront leurs portes gratuitement au grand public pour faire vivre la culture au travers de visites de nuit à la lampe torche, de jeux d’enquête ou de l’opération « La classe, l’œuvre ! ».