Viva Villa a choisi Marseille

29 septembre au 7 octobre 2018

Publié le 28 septembre 2018 Mis à jour le 9 avril 2019

Le Festival ¡ Viva Villa ! est né en 2016 sous l’impulsion commune de trois résidences artistiques françaises, d’envergure internationale : l’Académie de France à Rome – Villa Médicis à Rome, la Villa Kujoyama à Kyoto et la Casa de Velázquez à Madrid.

Conçu, dès son édition zéro, comme un rendez-vous annuel gratuit, le festival réunit les artistes résidents de ces trois grandes institutions, dans une optique résolument transversale. Au sein d’une même programmation, les disciplines se croisent, se rencontrent et entrent en dialogue. ¡ Viva Villa ! offre ainsi au public un aperçu vivant de la jeune création contemporaine, à travers la pluralité des regards et des perspectives qui la caractérise.

Sous le commissariat de Cécile Debray et Federico Nicolao, le festival ¡ Viva Villa ! s’articule autour d’un parcours d’exposition dont les orientations thématiques proposent une lecture d’ensemble au- tant qu’elles viennent souligner la singularité de chacun des artistes exposés.

Clément Carat © N.Ammirati

© N.Ammirati

En contrepoint de l’exposition, un programme de performances, concerts, lectures, films, rencontres et tables-rondes donne rythme et dimension au festival. Ces espaces de débats, ouverts à tous, permettent d’interroger les problématiques actuelles de la création contemporaine, de la recherche artistique et du travail en résidence.

Moment de partage avec le public, ces rencontres sont avant tout conçues comme des espaces de convivialité et de proximité avec les artistes résidents et les nombreux invités qui répondent à l’appel de ¡ Viva Villa !.

Après deux éditions parisiennes - au Palais Royal en 2016 et à la Cité internationale des arts en 2017 - ¡ Viva Villa !, avec les soutiens de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, de l’Institut français et de l’Académie des Beaux Arts, s’installe à la Villa Méditerranée, à Marseille du 29 septembre au 7 octobre 2018.

Nicolas Delprat © N.Ammirati

Giulia Andreani © N.Ammirati

Frontières

Exposer ensemble les artistes des trois grandes résidences françaises – la Casa de Velázquez, de la Villa Kujoyama et de la Villa Médicis – issus de la promotion 2017/18, tel est le pari de ce festival ¡ Viva Villa ! Au sein d’un bâtiment singulier, remarquable et très présent – la Villa Méditerranée de Stefano Boeri – s’est imposé peu à peu un propos, à partir de résonances et d’interrogations communes autour de thématiques actuelles, incontournables et essentielles en ces temps incertains : celles des frontières et limites, de l’architecture comme signifiant, des stigmates laissés à travers le temps dans le paysage ou la mémoire. Beaucoup d’œuvres, toutes disciplines confondues – dessin, vidéo, photographie, installation, peinture, musique, cinéma, performance – qui y seront présentées ont pour arrière-plan, plus ou moins affirmé, le politique. Cette inflexion conduit nombre d’artistes d’aujourd’hui à revisiter l’art des années 70 et 80, les années Fluxus, Arte Povera, néo-dada, pop et post-modernes autour des écritures d’anticipation et de science-fiction.

Ainsi, le parcours proposé ménage des échos avec quelques acteurs singuliers de la scène artistique des années 60-70. Il rend hommage simultanément à l’ombre tutélaire de Gordon Matta-Clark et de ses actions déconstructives d’anarchitecte, aux performances vocales, les « Crirythmes », de François Dufrêne et au compositeur Alvin Curran, figure importante de la culture musicale underground et expérimentale des années 70.

© N.Ammirati

© N.Ammirati

L’exposition est ensuite articulée en grands thèmes qui permettent de confronter les différentes œuvres qui trouvent-là une nouvelle amplitude : Futures archéologies, Architectures fantômes et futuristes, Résurgences et apparitions, Stigmates urbains entre mémoire et organicité, Murs, Paysages en question, Usages de l’architecture (niveau médian), Transparence et visibilité (niveau supérieur).

Architectures futuristes désertées et ruinées, constructions imaginaires utopistes et intérieures, maquettes de processus de destruction organique, vidéos sur l’espace urbain militarisé, séries photographiques sur des digues anti-tsunami qui balafrent le paysage, ufologie et phénomènes spectraux, résurrection par la peinture d’artistes femmes oubliées, ballet de migrants et de douaniers autour d’une frontière, installation sonore et plastique de verres, langues enfermées et empêchées dans des globes, motifs de portes murées et éventrées, séries de murs, de façades, de pierres tombales aux plaques arrachées, cartographie de symptômes du bâtiment de Boeri, pièce musicale pour instruments de musique mécanisés… autant d’expressions et de motifs qui invitent à penser notre époque – celle de dérèglement climatique, de déplacements migratoires, de frontières invisibles, de crises politiques et identitaires, de sophistication technologique et d’ouverture très grande des écritures artistiques. Se dessine en creux le portrait d’une génération d’artistes impliqués, engagés à la fois dans le monde et dans les questions de formes.

Les artistes

Claire Lavabre © N.Ammirati

Odysseas Yiannikouris & Alessandra Monarcha © N.Ammirati

Programmation

Découvrez l'ensemble de la programmation du festival entièrement gratuite !
Rencontres et débats, cartes blanches aux institutions, performances musicales, concerts, conversations et une journée jeunesse au programme !

Plus d'infos

Les Institutions

La Villa Kujoyama (Kyoto)

Inaugurée en 1992, la Villa Kujoyama est l’une des premières résidences artistiques de recherche fondée en Asie. Elle a, depuis 25 ans d’existence, invité plus de 340 artistes et créateurs emblématiques qui ont largement contribué à lui donner ses lettres de noblesse et ont profondément marqué la création contemporaine française. La Villa Kujoyama est aujourd’hui l’un des cinq établissements de l’Institut français du Japon. Elle bénéficie du soutien de l’Institut français Paris et de la Fondation Bettencourt-Schueller pour l’accueil des résidents et le financement du programme.

La Casa de Velázquez (Madrid)

Inaugurée en 1928 à Madrid, la Casa de Velázquez est depuis près d’un siècle un lieu de vie et de création permettant à des artistes, d’origines géographique et culturelle di- verses -une cinquantaine chaque année- d’affirmer leurs orientations de travail et leurs expressions singulières. Elle a pour particularité d’accueillir également en résidence des chercheurs en Sciences Humaines et Sociales. Elle fait partie du réseau des cinq Écoles françaises à l’étranger, sous la tutelle du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Largement tournées vers l’international, les activités de la Casa de Velázquez s’orientent particulièrement vers la péninsule Ibérique, le Maghreb et l’Amérique Latine.

L’Académie de France à Rome - Villa Médicis

L’Académie de France à Rome – Villa Médicis, sous la tutelle du ministère de la Culture, favorise la création artistique et promeut le dialogue entre les cultures et les arts. Fondée en 1666 par Louis XIV, l’Académie de France à Rome a comme mission fondatrice l’accueil d’artistes et de chercheurs en résidence, la mission Colbert. Soucieuse de s’ouvrir au public, elle propose aussi une programmation culturelle, la mission Malraux qui en fait un véritable laboratoire artistique entre la France et l’Italie, dans un esprit d’ouverture sur l’Europe et sur le reste du monde. Enfin la mission patrimoine a pour vocation de conserver et de faire connaître la Villa Médicis, son siège depuis 1803, ses jardins et ses collections.

Laureline Galliot © N.Ammirati

Laureline Galliot © N.Ammirati

Infos pratiques

Infos pratiques

Villa Méditerranée – Promenade Robert Lafont (Esplanade du J4) – 13002 Marseille

Entrée libre et gratuite
horaires:
ouverture au public le samedi 29 septembre à 13h00
puis 10h00 – 22h00 tous les jours

Découvrir

Agenda

Expositions

Expositions

Art, histoire ou sciences naturelles : découvrez toutes les dates des expositions en Provence.

Voir le guide Expositions
Marseille

Marseille

Un film au Prado, une expo à La Friche Belle de Mai ou un concert au Dôme, sans oublier les festivals d'été et marchés d'hiver : tout l'agenda culturel.

Voir le guide Marseille
Marseille Vieux-Port sur les pas d'Anaïs et Pedro

Marseille Vieux-Port sur les pas d'Anaïs et Pedro

On t’emmène faire une balade autour du mythique port de Marseille à la découverte de super adresses. Que ce soit vers le quai des Belges ou vers la Mairie, le Vieux Port nous réserve plein de surprises. Restaurants, boutiques, lieux incontournables... De jour comme de nuit, on trouve toujours quelque chose à faire dans le coin. Voici quelques adresses plutôt « traditionnelles » que tu vas adorer.

Voir
Tout l'agenda culturel

Autres articles

Alexis Rosenfeld, la sentinelle des océans #11

Alexis Rosenfeld, la sentinelle des océans #11

Série Photographe

Alexis Rosenfeld photographe et plongeur expérimenté enchaîne les expéditions dans les océans du monde entier. Avec l’envie de témoigner sur la nécessité de protéger les fonds sous-marins.

Les expos à ne pas rater en 2020

Les expos à ne pas rater en 2020

De grands artistes seront à l'honneur, cette année encore, dans toute la Provence. La programmation des expositions 2020 est pour le moins alléchante ! Tous à vos agendas!

Voyage, Voyages, sources d'inspiration artistique

Voyage, Voyages, sources d'inspiration artistique

du 22 janvier au 4 mai 2020

Avec Henri Matisse, Marcel Duchamp, Andy Warhol, Richard Baquié… Un voyage à la découverte de nouveaux mondes artistiques !

Un Dimanche de la Canebière en famille

Un Dimanche de la Canebière en famille

le dimanche 26 janvier 2020

Une Canebière sans voitures, dédiée à la culture, la fête et la convivialité, ça vous dit? Chaque dernier dimanche du mois, le centre-ville de Marseille se transforme et propose aux marseillais un rendez-vous festif incontournable.

Les musées à découvrir en Provence !

Les musées à découvrir en Provence !

Le département des Bouches-du-Rhône n’est pas avare en proposition culturelle. My Provence Culture vous propose un petit guide des musées immanquables lors de votre séjour dans le département.

Un mois de cirque grâce à l'entre-deux Biennales et Les Élancées

Un mois de cirque grâce à l'entre-deux Biennales et Les Élancées

du 16 janvier au 16 février 2020

Cette parenthèse entre deux « Biennale Internationale des Arts du Cirque » met en lumière le cirque, Art miroir de son temps, au carrefour des arts vivants avec des spectacles exigeants et accessibles à tous.

Visitez le Mémorial des Déportations

Visitez le Mémorial des Déportations

Nouveau musée ouvert depuis le 20 décembre 2019

25 ans après son ouverture le Mémorial des camps de la mort, devient le Mémorial des déportations et propose un parcours renouvelé au sein d’une exposition dont les contenus s’enrichiront dans les prochaines années.

Visite du site archéologique de Saint-Blaise

Visite du site archéologique de Saint-Blaise

Voyage dans le temps sur les traces de Gyptis et Protis

C'est lors d'une balade sur le nouveau sentier "Entre mer et étangs" que nous avons visité l'une des plus anciennes cités de Provence : le site de Saint-Blaise à Martigues.

Ce que vous réserve MPG en 2020...

Ce que vous réserve MPG en 2020...

Marseille Provence Gastronomie remet le couvert

Après un succès de 1102 évènements dans 105 communes avec MPG2019, l'année de la gastronomie en Provence remet le couvert. My Provence vous dévoile ce que vous réserve Marseille Provence Gastronomie en 2020

La Pastorale Maurel à Allauch, "Qu'es acò" ?

La Pastorale Maurel à Allauch, "Qu'es acò" ?

Les samedis 18 & 25 et les dimanches 19 & 26 janvier 2020

Avec ses personnages aussi pittoresques que cocasses, cette pièce écrite en 1844 par Antoine MAUREL, revisite les grands moments de la Nativité en Provence, du réveil des bergers à leur arrivée à l’étable devant l’enfant Jésus.

Expo Marseille : Les points de fuite d'Olivier Ratsi

Expo Marseille : Les points de fuite d'Olivier Ratsi

Du 18 décembre 2019 au 22 mars 2020

Vanishing Points est un road movie mental : un univers parallèle proposé par Olivier Ratsi qui propose à chacun une expérience plastique et ludique.

PASS’ez un joyeux Noël en Provence !

PASS’ez un joyeux Noël en Provence !

Découvrez les arts de la table (de Noël) avec le Pass My Provence

Le « Temps de Noël » dure 40 jours. Il commence le 4 décembre, jour de la sainte Barbe, durant lequel il ne faut pas oublier de planter le blé de l’espérance qui garantira la prospérité du foyer et se termine le 2 février, jour de la Chandeleur, où les crêpes voltigent dans la demeure.