Le Fort Saint-Jean, Gardien de la culture Méditerraneenne

Publié le 24 juillet 2017 Mis à jour le 9 avril 2019

À l’entrée du port de Marseille, en aplomb au-dessus du môle J4, le fort Saint-Jean devient un espace d’exposition pour les collections permanentes. Il accueille également des manifestations temporaires, tout en proposant au visiteur un parcours dans un jardin méditerranéen. Le fort Saint-Jean constitue un véritable point de jonction entre la ville et le musée, entre l’histoire et son écrin contemporain.

Le fort Saint-Jean doit son nom à la commanderie des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem établie le prolongement de la butte Saint-Laurent, vers la fin du XIIe siècle. Le fort, a toujours eu une place importante dans la vie et la culture phocéenne.

L'origine du Fort Saint Jean remonte au XIIe siècle. A l'époque des croisades, le site est concédé aux Hospitaliers de Jérusalem, qui s’y installent et élèvent leur commanderie pour acheminer les troupes vers la Terre Sainte.

Au milieu du XVIIe, les armateurs marseillais veulent fortifier l’ensemble du fort par une tour de vigie, suffisamment haute pour être visible des navires de commerce à plus de 20Km de la rade de Marseille. On fait alors construire la "Tour du Fanal" ou Tour Ronde.

A la suite de la rébellion des Marseillais contre le pouvoir royal (de 1658 à 1660), Louis XIV est décidé à tenir la ville en respect. Il fait construire les citadelles à l'entrée du port.

Jusqu'à la Révolution Française le Fort Saint-Jean avait un rôle purement militaire, puis il a été transformé en prison d'état.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, l'armée Allemande a occupé le Fort et en a fait un dépôt de munition. Lorsque ce dernier fut détruit en août 1944, l'explosion a causé la perte de nombreux batiments datant du XII et du XIX siècles. En arrivant sur place, les dégats étaient tels, que l'Armée française a décidé de seulement déblayer les décombres. Le 16 juin 1964, le Ministère des affaires culturelles fait classer le Fort Saint-Jean monument historique.

Un nouveau lieu de vie

Depuis 2012, la cité phocéenne a une utilisation plus culturelle du Fort. En effet, il a abrité le Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (DRASSM), et depuis peu, le Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MuCEM).

Les travaux de restauration du Monument Historique du fort Saint-Jean ont été conduits sous la maîtrise d’œuvre de François Botton, Architecte en Chef des Monuments Historiques. La maîtrise d’œuvre architecturale de l’ensemble des espaces intérieurs et des éléments nécessaires à l’accessibilité a été réalisée par Roland Carta associé à Rudy Ricciotti. La muséographie a été confiée à Zette Cazalas, de Zen+dCO. Le traitement des espaces extérieurs a été conçu et dirigé par l’Agence APS.

Le fort est relié au nouveau J4 par une passerelle de 115 mètres de long, une seconde passerelle, d’une longueur de 70 mètres, est dressée entre le port et le parvis de l’église Saint-Laurent dans le quartier du Panier, assurant ainsi une continuité dans le parcours urbain entre la partie la plus ancienne de la ville et les nouveaux équipements culturels rassemblés sur le boulevard du littoral.

Le jardin des migrations

Au terme d’un concours lancé par le Ministère de la Culture et de la Communication, l’aménagement des espaces extérieurs du fort a été confié à l’agence APS, une équipe de paysagistes, urbanistes et architectes basée à Valence. Ils offrent une promenade paysagère au cœur d’un jardin méditerranéen de
12 000 m2, révélant la situation exceptionnelle du fort Saint- Jean dans sa relation avec Marseille et ses horizons.

Cette valorisation du patrimoine architectural, archéologique et naturel du site s’inscrit dans une démarche de développement durable et d’éco-responsabilité. Le “Jardin des migrations ” prend acte de l’irrégularité du terrain comme autant de strates de l’histoire du lieu.

En hommage aux voyageurs de tous horizons qui ont naguère débarqué là, quinze tableaux sont aménagés pour évoquer le brassage des cultures, des hommes et des plantes autour de la Méditerranée. Le jardin est conçu comme un livre toujours ouvert, qui interpelle les sens au gré des saisons.

Dans un contexte de jardin sec, cette collection botanique unique de plantes méditerranéennes s’offrira au visiteur tout au long de l’année, indépendamment des périodes de floraison. Trésors écologiques d’Europe et de Méditerranée, les plantes et les pratiques qui y seront associées constituent des supports de mémoire informelle de savoirs et de savoir- faire, en écho à la mission du MuCEM.

Fabien Cassar

Pour aller plus loin

Le MuCEM, un musée des civilisations pour le XXIe siècle

Le MuCEM, un musée des civilisations pour le XXIe siècle

Flottant entre le ciel et l’eau, à l’entrée du Vieux-Port de Marseille, un musée national ouvre ses portes. Avec le Fort Saint-Jean relié par une passerelle au bâtiment contemporain créé par Rudy Ricciotti sur le môle J4, le Mucem est, par sa situation même, un grand projet pour la Méditerranée.

Le CCR, les coulisses du MuCEM

Le CCR, les coulisses du MuCEM

Pour stocker ses nombreuses collections, le MuCEM dispose d'un Centre de conservation (CCR) situé dans le quartier de la Belle de Mai. Avec plus de 250 000 objets, c'est une conséquente base de donnée qui a été constituée.

Un Musée d'Histoire pour un patrimoine vivant

Un Musée d'Histoire pour un patrimoine vivant

Partez à la découvert des origines de la ville de Marseille avec le nouveau musée d'Histoire de la ville qui retrace le parcours tumultueux amenant la mutation de Massalia au Marseille d'aujourd'hui.

Agenda

Expositions en Provence

Expositions en Provence

Art, histoire ou sciences naturelles : découvrez toutes les dates des expositions en Provence.

Voir le guide Expositions en Provence
Marseille

Marseille

Un film au Prado, une expo à La Friche Belle de Mai ou un concert au Dôme, sans oublier les festivals d'été et marchés d'hiver : tout l'agenda culturel.

Voir le guide Marseille
Tout l'agenda culturel

Autres articles

L'Agenda du week-end

L'Agenda du week-end

du jeudi 14 au dimanche 17 novembre 2019

Besoin d'idées ? Retrouvez chaque mercredi, notre sélection de sorties pour le week-end, nos bons plans et nos coups de cœu

Des estampes de grands maîtres du Japon pour la première fois en France

Des estampes de grands maîtres du Japon pour la première fois en France

Du 8 novembre 2019 au 22 mars 2020

L’Hôtel de Caumont présente les coutumes et la culture japonaise de l’époque Edo, à travers plus de 150 estampes ukiyo-e et autres objets remarquables dévoilés au public français pour la toute première fois. Pour la plupart issus de la collection de Georges Leskowicz, l’une des plus importantes collections d’estampes japonaises dans le monde.

La Nuit du Cirque

La Nuit du Cirque

Le 15 novembre 2019

Le 15 novembre, l'Europe entière vibrera d'ondes circassiennes, avec la première Nuit du cirque. À vivre, pour nous plonger dans l'âme du cirque d'aujourd'hui !

Le Jazz en Provence

Le Jazz en Provence

À l'occasion de Jazz sur la ville, l'événement musical incontournable de la fin de l'automne, découvrez l'histoire du Jazz en Provence. Le jazz est né il y a 100 ans. Il a rythmé et imprégné la Provence durablement grâce aux structures et festivals qui le font rayonner toute l'année.

Le sublime...Par hasard

Le sublime...Par hasard

Du 18 octobre au 23 février 2020

Les expositions à la Vieille Charité et à la Friche la Belle de Mai déroulent une typologie chronologique du hasard comme processus créatif à travers les plus importants courants et artistes de la seconde moitié du XIXème siècle à nos jours.

Les expositions autour de Giono à Marseille et en Provence

Les expositions autour de Giono à Marseille et en Provence

Du 29 octobre 2019 au 24 mai 2020

Avec une des plus grande rétrospective consacrée à Jean Giono au Mucem, cette année ne néglige pas le fidèle Lucien Jacques qui sera à l’honneur au musée Regards de Provence, en face, ainsi que "sa" Provence. Une année qui mobilise tous les acteurs du cinéma, de la littérature, du spectacle vivant qui ont chacun « leur » Giono.

La Fête de la Science au Musée départemental Arles antique

La Fête de la Science au Musée départemental Arles antique

Du 10 au 13 octobre 2019

Venez découvrir les faces cachées du musée départemental Arles antique, celle de la numérisation 3D, celle des techniques innovantes de conservation-restauration, celle des nouvelles technologies mises au service des chercheurs.

Henri Person, naviguer en couleurs en Méditerranée

Henri Person, naviguer en couleurs en Méditerranée

Du 5 octobre 2019 au 3 mai 2020

Le Musée Regards de Provence met à l’honneur le peintre Henri Person. La Méditerranée fût une source inépuisable d’inspirations pour cet artiste, enthousiasmé par le pointillisme et la quiétude des eaux du port de Saint-Tropez.

Nicolas Pagnol, un territoire ancré dans ses traditions

Nicolas Pagnol, un territoire ancré dans ses traditions

Nicolas Pagnol gère depuis 2004 l’ oeuvre de son grand-père et en assure la restauration et la promotion pour les prochaines générations.

(Re)Découvrez le Port antique de la plus ancienne ville de France : Marseille

(Re)Découvrez le Port antique de la plus ancienne ville de France : Marseille

Renaissance d'un site archéologique

Avec sa requalification, le site du Port antique de Marseille est entré dans une nouvelle phase de sa très longue histoire.

Fiesta des Suds, le bonheur à la carte !

Fiesta des Suds, le bonheur à la carte !

Du 10 au 12 octobre 2019

La Fiesta des Suds renouvelle la promesse d’un festival sans égal, avec ses divas magistrales et ses pépites musicales, ses bombes scéniques et son décor féérique, ses déambulations festives nourries de l’appel du large et des parfums d’Ailleurs.

Satire à vue à l'Estaque !

Satire à vue à l'Estaque !

du 23 au 29 septembre 2019

Le Festival International de la caricature, du Dessin de Presse et de la satire de l'Estaque accueillera pour la 8e année 45 dessinateurs, expositions, projections et bien sûr de nombreux échanges et débats.