Randonnée pedestre

Alpilles : Mouriès - Aureille : Au coeur d'une oliveraie

au
Edito Media Carousel
Cette balade traverse d’ouest en est un terroir façonné par l’homme autour des cultures de l’olivier, de la vigne et des arbres fruitiers. Cheminant dans la dépression du Destet, le promeneur découvre la fertilité d’un massif réputé pour sa sécheresse.
Longeant le versant sud des Alpilles entre les villages de Mouriès et d'Aureille, cette balade sans difficulté particulière traverse d'ouest en est un terroir façonné par l'homme autour des cultures de l'olivier, de la vigne et des arbres à fruits.
Cheminant notamment dans la dépression du Destet, encadrée de pinèdes et de garrigue, le promeneur découvre avec surprise la soudaine fertilité d'un massif réputé pour sa sécheresse.
Sur le piémont, mas et domaines ont élu domicile, conférant à cette dépression une allure d'oasis agricole accueillante.
Plus loin, la plaine de Gemon est dominée par les parcelles d'oliviers. Elle annonce l'arrivée dans le village d'Aureille, reconnaissable au clocher ajouré de son église.
Quittez le parking de l'Europe en suivant l'Avenue des Alpilles. Après 100m, quittez la pour prendre la Route de Servannes. Suivez cette route pendant environ 600 m. Dans un virage à gauche, quittez la route pour prendre un sentier qui monte vers la crête du Castellas à travers la garrigue.
Arrivé en haut tournez à droite pour parcourir la ligne de crête du Castellas (alt. 118 m) qui vous offre une belle vue sur le village de Mouriès, les Caisses de Jean-Jean et le golf de Servannes.
En descendant de la crête, vous allez croiser la CD24, traversez la route et suivez en face la CD24a sur 350 m. A gauche une piste de terre qui traverse l’immense oliveraie de la plaine de Geymon. Vous allez suivre le tracée de l’ancien chemin de fer Salon-Arles. Après environ 1 km dans un léger virage, le sentier quitte les oliviers pour être bordé d’arbres.
Laissez à gauche un sentier qui vous amène vers les Baumettes, traversez une percée de l’ancien chemin de fer dans la roche. Attention, laissez - après cet ouvrage - le sentier à gauche, cherchez la petite sente qui vous amène sur l’ancien talus reconquis par la végétation (chênes, canne de Provence).
A hauteur de la propriété de Malaceris, l’ancien pont disparu vous oblige à descendre le talus, traversez l’allée d’accès et remontez en face à nouveau sur le talus. Continuez tout droit en ignorant une 1ère bifurcation balisée à gauche (le sentier vers le Destet).
1 km plus loin quittez le tracé de l’ancien chemin de fer et tournez à gauche, traversez le canal de la Vallée des Baux, et remontez vers le Nord jusqu’à un chemin goudronné à droite (chemin du Pas de Clavel). L’empruntez jusqu’ à l’oratoire qui vous offre une vue splendide sur Aureille, son clocher et son “Castellas”.
Continuez vers le village d’Aureille pour une pause. Où 200 m après l’oratoire, prenez l’épingle à cheveux à gauche (goudronné et balisé rouge et blanc).

En arrivant du village d’Aureille par le chemin d’Estende-dous, prenez le chemin de Grande Randonnée (GR6). Après 600m le GR6 monte, quittez le et continuez tout droit vers l’Ouest en longeant le petit massif du Pas du Cerf. A la fin du chemin goudronné vous retrouvez le balisage jaune.
Continuez sur ce chemin, laissez à votre gauche le Moulin à huile de Vaudoret, et rejoignez par une large piste qui longe l’ancien circuit de motocross, la CD24. Avant de la traverser, dans le creux du gaudre du Destet, sur votre droite, vous trouverez les ruines d’un ancien moulin à blé et une cascade. Il permettait d’alimenter en eau ce premier moulin, les meules étaient placées en contrebas, l’eau non utilisée arrivait dans une “marmitte de sorcière” et s’en échappait en une cascade d’une hauteur de 5 m pour s’écouler vers un autre moulin à proximité des arcades de l’acqueduc du canal de la vallée des Baux.
Traverser la CD24. Continuer vers l’ancienne sablière. Ce piémont de la chaîne des Alpilles est constitué d’un gisement de sable. Traversez à nouveau le canal de la vallée de Baux.
Passez devant les ruines de la ferme du Cagalou, et poursuivez le chemin vers Mouriès “par le gaudre de Malaga”. En contournant les caisses de Jean-Jean vous traversez une oliveraie et un petit pont sur le gaudre avant d’arriver sur une route que vous emprunterez.
Dépassez le château de Servannes à gauche, et continuez jusqu’au centre de Mouriès.
Poi informations
Adresse
Parking de l'Europe 13890
Temps
4h30m
Kilomètres
15 kilomètres
Denivelé
325 mètres

Programme en attente de validation

Cette balade traverse d’ouest en est un terroir façonné par l’homme autour des cultures de l’olivier, de la vigne et des arbres fruitiers. Cheminant dans la dépression du Destet, le promeneur découvre la fertilité d’un massif réputé pour sa sécheresse.
Longeant le versant sud des Alpilles entre les villages de Mouriès et d'Aureille, cette balade sans difficulté particulière traverse d'ouest en est un terroir façonné par l'homme autour des cultures de l'olivier, de la vigne et des arbres à fruits.
Cheminant notamment dans la dépression du Destet, encadrée de pinèdes et de garrigue, le promeneur découvre avec surprise la soudaine fertilité d'un massif réputé pour sa sécheresse.
Sur le piémont, mas et domaines ont élu domicile, conférant à cette dépression une allure d'oasis agricole accueillante.
Plus loin, la plaine de Gemon est dominée par les parcelles d'oliviers. Elle annonce l'arrivée dans le village d'Aureille, reconnaissable au clocher ajouré de son église.
Quittez le parking de l'Europe en suivant l'Avenue des Alpilles. Après 100m, quittez la pour prendre la Route de Servannes. Suivez cette route pendant environ 600 m. Dans un virage à gauche, quittez la route pour prendre un sentier qui monte vers la crête du Castellas à travers la garrigue.
Arrivé en haut tournez à droite pour parcourir la ligne de crête du Castellas (alt. 118 m) qui vous offre une belle vue sur le village de Mouriès, les Caisses de Jean-Jean et le golf de Servannes.
En descendant de la crête, vous allez croiser la CD24, traversez la route et suivez en face la CD24a sur 350 m. A gauche une piste de terre qui traverse l’immense oliveraie de la plaine de Geymon. Vous allez suivre le tracée de l’ancien chemin de fer Salon-Arles. Après environ 1 km dans un léger virage, le sentier quitte les oliviers pour être bordé d’arbres.
Laissez à gauche un sentier qui vous amène vers les Baumettes, traversez une percée de l’ancien chemin de fer dans la roche. Attention, laissez - après cet ouvrage - le sentier à gauche, cherchez la petite sente qui vous amène sur l’ancien talus reconquis par la végétation (chênes, canne de Provence).
A hauteur de la propriété de Malaceris, l’ancien pont disparu vous oblige à descendre le talus, traversez l’allée d’accès et remontez en face à nouveau sur le talus. Continuez tout droit en ignorant une 1ère bifurcation balisée à gauche (le sentier vers le Destet).
1 km plus loin quittez le tracé de l’ancien chemin de fer et tournez à gauche, traversez le canal de la Vallée des Baux, et remontez vers le Nord jusqu’à un chemin goudronné à droite (chemin du Pas de Clavel). L’empruntez jusqu’ à l’oratoire qui vous offre une vue splendide sur Aureille, son clocher et son “Castellas”.
Continuez vers le village d’Aureille pour une pause. Où 200 m après l’oratoire, prenez l’épingle à cheveux à gauche (goudronné et balisé rouge et blanc).

En arrivant du village d’Aureille par le chemin d’Estende-dous, prenez le chemin de Grande Randonnée (GR6). Après 600m le GR6 monte, quittez le et continuez tout droit vers l’Ouest en longeant le petit massif du Pas du Cerf. A la fin du chemin goudronné vous retrouvez le balisage jaune.
Continuez sur ce chemin, laissez à votre gauche le Moulin à huile de Vaudoret, et rejoignez par une large piste qui longe l’ancien circuit de motocross, la CD24. Avant de la traverser, dans le creux du gaudre du Destet, sur votre droite, vous trouverez les ruines d’un ancien moulin à blé et une cascade. Il permettait d’alimenter en eau ce premier moulin, les meules étaient placées en contrebas, l’eau non utilisée arrivait dans une “marmitte de sorcière” et s’en échappait en une cascade d’une hauteur de 5 m pour s’écouler vers un autre moulin à proximité des arcades de l’acqueduc du canal de la vallée des Baux.
Traverser la CD24. Continuer vers l’ancienne sablière. Ce piémont de la chaîne des Alpilles est constitué d’un gisement de sable. Traversez à nouveau le canal de la vallée de Baux.
Passez devant les ruines de la ferme du Cagalou, et poursuivez le chemin vers Mouriès “par le gaudre de Malaga”. En contournant les caisses de Jean-Jean vous traversez une oliveraie et un petit pont sur le gaudre avant d’arriver sur une route que vous emprunterez.
Dépassez le château de Servannes à gauche, et continuez jusqu’au centre de Mouriès.

Randonnée pedestre

Afficher dans les filtres
Activé

Mouriès

Afficher dans les filtres
Activé

Les Alpilles

Afficher dans les filtres
Désactivé
Toute l'année.
Accès libre.

Articles les + lus

3 RANDONNÉES FACILES AUTOUR DE SAINTE-VICTOIRE

3 RANDONNÉES FACILES AUTOUR DE SAINTE-VICTOIRE

La silhouette de la montagne Sainte-Victoire est reconnaissable parmi toutes les autres. Cependant, l'escalader peut s'avérer être un défi de taille. C'est pourquoi nous avons sélectionné pour vous 3 sentiers pour admirer la Sainte-Victoire sans avoir à la dompter !

RECETTE DE LA POMPE À L’HUILE D’OLIVE

RECETTE DE LA POMPE À L’HUILE D’OLIVE

Oubliez les idées reçues, la pompe à l’huile est très facile à réaliser. Du petit-déjeuner au goûter, elle est délicieuse et figure parmi les emblèmes des 13 desserts. Voici la recette de Marie-Laure !

TOP DES LIEUX POUR PIQUE-NIQUER EN PROVENCE

TOP DES LIEUX POUR PIQUE-NIQUER EN PROVENCE

Le pique-nique, c’est l’occasion parfaite pour sortir du quotidien et se retrouver entre amis, en famille, en amoureux. Que ce soit au bord de l'eau, dans un parc ou dans les vignes, c'est un vrai moment de bonheur simple et de partage. Découvrez notre top des lieux pour pique-niquer en Provence.