L'OM

L'OM symbole de la ville de Marseille

Découvrez

Dans la peau d’une supportrice.

On a cherché à comprendre d’où vient cet engouement qui déchaîne les passions (oui là on s’est pris clairement pour Bernard de la Villardière). L’OM, club emblématique de Marseille, des maillots plein les rues, des drapeaux accrochés aux appartements, les chants de supporters, son stade… À Marseille, c’est plus qu’une simple équipe, c’est quasiment un état d’esprit…

C’est comme la bouillabaisse, cette ville sans l’OM c’est pas possible… Le club rassemble et unit.
On a donc demandé à notre amie Émilie, supportrice absolue de l’équipe de nous expliquer l’OM. Parce que pour parler de ce club, seule une fan pouvait le faire…

Émilie, d’où te vient cette passion pour l’OM ?
Émilie : « C’est d'abord avec mon papa que j'ai commencé à m'intéresser au foot. Le virus OM est surtout arrivé pendant les années 90' où l'Olympique surclassait tout le monde. Mon père tirait à la carabine sur le balcon, ça klaxonnait de partout, du grand n'importe quoi ! Ce que j'ai ressenti ce jour-là c'était tellement énorme et ça m'a plus quitté... »

Être supporter de l'OM c'est quoi ?
Émilie : « Aller au stade, c'est une chose. Faire partie du mouvement supporter en est une autre. Être supporter de l'OM c'est avant tout une mentalité. C'est presque une religion... on est extrême, il n'y a pas de demi-mesure. On se sent Marseillais avant tout, l'amour pour ce club c'est viscéral, une question d’identité. Le stade, c'est un endroit où tout le monde se mélange, où l’on se lâche sans crainte du jugement. Tous genres et toutes classes confondus, on est uni derrière une même cause, on exulte, on est de mauvaise foi, on est parfois (oui bon ok, souvent!) grossier mais ça fait partie du jeu... Les virages, ce sont les poumons du Vel’ : c’est là qu'on trouve les groupes de supporters (il y en a 8 à Marseille) dont le MTP qui font littéralement vibrer le stade. La culture supporter s'est développée à Marseille dans les années 80, puisant ses racines dans le mouvement Ultra italien et les Sud-Américains ou Grecs pour qui le stade est avant tout un lieu de fête et de ferveur. Être supporter de l'OM c'est surtout ça en fait... C'est brûler de ferveur, de passion, de fierté pour ce club. C’est vouloir voir briller Marseille plus haut que tout, parce que, comme on dit ici : Marseille, c'est pas pareil ! »

s
Qui saute pas n’est pas Marseillais ! héééé !
b

Emilie en plein match de l'OM !

Les MTP justement, tu peux nous en parler ?
Émilie : « Le rôle d'un groupe de supporters c'est, essentiellement, d'animer les tribunes des stades, mais surtout d'encourager son équipe. J'ai été membre active au MTP (Marseille Trop Puissant) durant une dizaine d'années. Dix ans vraiment incroyables, jalonnés de moments très forts, d'explosions de joie, de quelques "embrouilles", de voyages, d'amitiés mais aussi de grandes tristesses parfois. On a vécu nos drames, on a vu partir pas mal de nos amis... L'histoire du MTP est un peu marquée par sa devise : à la vie à la mort, pour ma ville, pour mon club. Le MTP a été fondé en 1994 par Patrice De Peretti (dit Depé). Il nous a brutalement quitté le 28 juillet 2000, mais c'était un mec tellement charismatique et passionné que son esprit reste encore très présent. En août 2008, autre drame : un accident de car emporte nos potes Imad et Lahcen. Il a fallu se battre, encore, pour surmonter ce traumatisme. Mais tous ces malheurs, paradoxalement ça crée des liens très forts, comme une seconde famille... Mon rôle à moi, c'était surtout d'organiser les tifos (les animations géantes qu'on peut voir à l'entrée des joueurs) et le "bâchage" au Vel' (la mise en place de toutes les bâches). Mais au-delà de l'organisation, j'avais une place un peu spéciale, surtout auprès des plus jeunes... On m'a baptisée "Tatie" et c'est resté... Aujourd'hui, même si je suis beaucoup plus en retrait, je resterai et je me sentirai toujours MTP... Ce groupe c'est une part importante de ma vie.... C'est entre autres là que j'ai connu mon mari qui est devenu le père de mon enfant !

Voilà, je pense que personne, et surtout pas nous, n’aurait pu parler aussi bien de l’OM. Merci Émilie tu es la meilleure !

A faire

02 février
Bénédiction des navettes
Tradition provençale

Bénédiction des navettes

Marignane

Chaque année, à l'occasion de la chandeleur, est célébrée la bénédiction des navettes à la Chapelle Notre Dame de Pitié, sur la Colline. Ainsi le veut la tradition, reprise en 1990 (après la disparition de celle de la chapelle du Rouet à Carry) par le Président des Amis du Vieux…

Le Moulin Bleu
Gourmandise

Le Moulin Bleu

Allauch

Dès que vous poussez la porte du Moulin Bleu, une "odeur de Provence"vous envahit.Tant par les odeurs, mélanges de chocolat, de fleur d'oranger, vanille ou mieux encore par son ambiance chaleureuse et provençale.Vous entrez vraiment dans la Provence profonde. Fort de l'authenticité, le Moulin…

02 février au 09 février
Octave de la Chandeleur
Tradition provençale

Octave de la Chandeleur

Marseille

Sa tradition remonterait à l'An Mil, attribuée à l'abbé bénédictin Isarn. Elle se passe autour de l'abbaye St-Victor et dure neuf jours. C'est, pour tous les Marseillais et les pélerins venant de toute la région et de la Provence, le début d'une fête qui va durer une semaine. Ils…

Tout l'agenda

Inspirations

Tradition & Culture

Marcel Pagnol

En savoir plus
Gastronomie & Vins

Le Pastis

En savoir plus
Art de Vivre

L'OM

En savoir plus
Plus d'inspirations