spécialités

Pour tout savoir des spécialités locales, rendez-vous sur My Provence. Entre terre et mer, sucré et salé, tout le monde y trouvera son goût.

L'Oursin

L'Oursin

Plongeon dans l’iode garanti

Selon Marcel Pagnol, «si l'on jugeait les choses sur les apparences, personne n'aurait jamais voulu manger un oursin ». Et pourtant... un bout de pain, une lichette de beurre, une langue dessus, et le plongeon dans l’iode est garanti.

Le Gâteau des Rois

Le Gâteau des Rois

Galette ou gâteau ?

L’épiphanie en Provence c’est pas pareil. Une brioche à la fleur d’oranger, recouverte de sucre, décorée de fruits confits, ronde avec un trou au milieu fait le bonheur des tables tout le mois de janvier.

L'Olive

L'Olive

Aux herbes, en huile, en savon...

Dans le sud, la cuisine est toujours bien huilée. Anchoïade, tapenade, aïgo boulido, canard aux olives, les déclinaisons culinaires de ce petit fruit sont nombreuses. Le sud met de l'huile à toutes les sauces.

La Navette

La Navette

Le biscuit marseillais que l'on bénit !

A chaque fois, ce fumet confortable et rassurant de fleur d'oranger me trahit. Là, impossible de résister. je croque dans la pâtisserie, c'est sec, je regoûte, c'est parfumé, peu sucré, je termine, c'est bon.

Le Pastis

Le Pastis

Un petit jaune s'il vous plaît !

Quand on débarque à Marseille, l'envie d'un pastis naît instantanément. Non pas que l'on ait soif, mais plutôt que cette première gorgée anisée permet de poser ses valises, de se sentir happé par le Provence.

La Sardine

La Sardine

En faire des tartines sur la sardine

Le tout petit poisson bleu d'été typique de la grande bleue jouit d'autant de légendes que de préparations. Certains la mettent en boite. Dans le sud on l'aime comme Ordralfabétix : fraîche !

21 - 26 • 26 résultats