PinkNoColor : À la croisée des chemins musicaux

1 an après sa création, la formation marseillaise bâtit autour de plusieurs groupes locaux s’apprête à sortir leur premier album.

Au nombre de cinq, les différents membres du groupe se complètent tels les cinq doigts d'une main. Complémentaire mais aussi indépendant, au point où il est difficile d'en retirer un leader. Entre Aurélie la batteuse, Anna la violoniste, Patrick le bassiste, Christophe le guitariste et Uli le saxophoniste le son ne fait qu'un.

« Le rose n'est pas une couleur, c'est le cerveau qui l'a produit ». Voilà comment le groupe PinkNocolor définit son nom de scène mais aussi son style. À la recherche constante de création et de nouvelles sonorités, le groupe ne se donne aucun cadre de travail, « il n'y a aucune contrainte dans nos créations, on essaye simplement de procurer un état émotionnel au public grâce à notre musique » détaille Christophe. À l'image de la cité phocéenne, leur musique est composé d'éléments contraires qui ne prennent jamais le pas sur l'autre comme la glace et le feu. Leurs titres successifs coulent tel l'eau à l'état statique mais peuvent également faire bourdonner le public jusqu'au chaos total.

Changement de style et d’envie d'ailleurs

PinkNoColor
PinkNoColor

Formé sur les cendres du groupe Kabbalah ( Ana, Uli et Patrick composaient le groupe ). PinkNoColor s'est créé autour de différentes rencontres qui ont coïncidé avec un changement de style et d’envie d'ailleurs. Après avoir écumé une grande partie des salles marseillaises, le groupe a enchaîné les résidences afin de peaufiner leur show et les ajustements de leur futur album. Sur scène pour la première fois en avril dernier au cabaret aléatoire, le collectif marseillais avoue avoir évolué depuis leur dernier passage. « Au cabaret, le format était court, à la Fiesta des suds, on a joué plus d'une heure, c'est un aboutissement ».
En 6 mois, le groupe s'est renforcé d'une coach vocal qui les accompagne, de nouveaux morceaux ont également été créés. PinkNoColor est unique en son genre et voit bien plus haut que la scène locale. « De ne pas se limiter on accède à tous les styles » ajoute Christophe, le choix de l'anglais n'est pas fait par hasard, au-delà d'être musicalement compatible avec leur musique, la langue de Shakespeare s'exporte également très bien.

Groupe PinkNoColor
Groupe PinkNoColor

Formé sur les cendres du groupe Kabbalah ( Ana, Uli et Patrick composaient le groupe ). PinkNoColor s'est créé autour de différentes rencontres qui ont coïncidé avec un changement de style et d’envie d'ailleurs. Après avoir écumé une grande partie des salles marseillaises, le groupe a enchaîné les résidences afin de peaufiner leur show et les ajustements de leur futur album. Sur scène pour la première fois en avril dernier au cabaret aléatoire, le collectif marseillais avoue avoir évolué depuis leur dernier passage. « Au cabaret, le format était court, à la Fiesta des suds, on a joué plus d'une heure, c'est un aboutissement ».
En 6 mois, le groupe s'est renforcé d'une coach vocal qui les accompagne, de nouveaux morceaux ont également été créés. PinkNoColor est unique en son genre et voit bien plus haut que la scène locale. « De ne pas se limiter on accède à tous les styles » ajoute Christophe, le choix de l'anglais n'est pas fait par hasard, au-delà d'être musicalement compatible avec leur musique, la langue de Shakespeare s'exporte également très bien.

Un premier live réussi

L'essence même du groupe atteint son paroxysme sur scène. Sobre dans le style et impressionnant dans les enchaînements des titres, les cinq compères emmènent leur public dans un voyage coloré et agréable. Leur volonté d'explorer tous les genres les amènent à proposer aussi bien de la pop que du rap en passant par une pointe d'électro avec l'usage de pad numérique.
Chaque musicien se laissant tenter par moment à un solo inspiré enchaînant sur un titre. Ce mélange de sonorité apporte une teinte particulière au live où on se retrouve à se demander si c'est la même formation qui joue devant nous tout au long du show. PinkNoColor répond aux attentes de tous les amoureux de musique, en assemblant les instruments de cette manière, le groupe a trouvé une formule qui marche.
Reste plus qu'a transformer l'essai avec la sortie prochaine de leur album pour que l'étoile montante de la pop jazzy marseillaise puisse s'envoler très haut dans le ciel musical national.

Plus d'information sur le groupe : PinkNoColor.com

Fabien Cassar

PinkNoColor - Don't Lose Control (Live)

Agenda

Concert - Opéra

Des opéras de Marseille aux concerts lyriques au Grand Théâtre de Provence, retrouvez la liste des concerts et opéras des Bouches-du-Rhône.

Voir le guide Concert - Opéra

Tout l'agenda

Spectacles, sport, gastronomie, foires, vide-greniers : le cœur de la Provence bat au rythme de 1001 évènements. Toutes les animations ville par ville.

Voir le guide Tout l'agenda

Festivals

Cinéma à Gardanne, Jazz à Marseille ou festival de théâtre à Salon-de-Provence : les festivals des Bouches-du-Rhône battent leur plein toute l'année.

Voir le guide Festivals
Tout l'agenda culturel

Autres articles

Onefoot, du jazz futuriste made in Marseille

Onefoot, du jazz futuriste made in Marseille

En à peine trois ans, le trio originaire de Marseille est déjà adoubé par les plus prestigieux festivals de Jazz.

Juan Carmona, l’une des plus belles guitares du Flamenco

Juan Carmona, l’une des plus belles guitares du Flamenco

Au croisement entre modernité musicale et traditions flamencas les plus anciennes
et les plus vivantes d’Andalousie, Juan Carmona est un novateur, un des maillons les plus vaillants de
sa génération.

Embarquez dans le Train Bleu

Embarquez dans le Train Bleu

du 31 mars au 9 avril 2017

Théâtre, musique, danse, ciné-concert, osez Le Train Bleu, le grand rendez-vous culturel du printemps.

Edmonde Charles-Roux parle de la Comtesse Lily Pastré

Edmonde Charles-Roux parle de la Comtesse Lily Pastré

Parmi les grandes figures qui ont donné une dimension culturelle internationale à leurs actions, la Comtesse Pastré occupe une place unique.

Il sole non si muove, la nouvelle création de Rassegna

Il sole non si muove, la nouvelle création de Rassegna

Sortie le 24 février 2017

Voilà 17 ans que la Cie Rassegna croise les musiques populaires de Méditerranée. Avec ce nouvel album, elle se penche sur la circulation des chansons profanes au XVIème siècle.

Mars en baroque fête Concerto Soave

Mars en baroque fête Concerto Soave

du 1er au 31 mars 2017

Tout est réuni cette année pour que, sous le signe de l’ouverture et de la pluralité des langages artistiques, Concerto Soave vous souhaite un « Happy Baroque » !

Les Muséiques, concerts au coeur des musées

Les Muséiques, concerts au coeur des musées

jusqu'au 2 juillet 2017

Chaque 1er dimanche du mois, un concert est offert dans un musée de Marseille.
Sauf une exception tout est entièrement gratuit expo du musée et concert !

La Maîtrise des Bouches du Rhône recrute !

La Maîtrise des Bouches du Rhône recrute !

avant le vendredi 3 février 2017

Auditions d’entrée à la Maîtrise des Bouches du Rhône, chœur d’enfants du département sur le site de Marseille.

Oai Star « Foule color » : « Microphone et fraternité »!

Oai Star « Foule color » : « Microphone et fraternité »!

«Foule Color», sixième album du Oai Star, porte son nom comme un étendard. Un hymne à «la France qui se mélange», un hymne à un pays en mouvement.

Siska - De la rebellion à la sérénite

Siska - De la rebellion à la sérénite

Sa sublime voix puissante balaye tout sur son passage telle une onde sonore qui captive les sens et fait vibrer les cœurs.

Jehro, la Soul gorgée de soleil

Jehro, la Soul gorgée de soleil

"Avec ma voix, certains pensent que je suis Black, brésilien ou espagnol, assure le chanteur." Jérôme Cotta est pourtant né à Marseille il y a 51 ans.

Alain Aubin, Chef de coeur

Alain Aubin, Chef de coeur

Contre ténor, compositeur, chef de chœur, Alain Aubin a plusieurs casquettes. Nous avons voulu en savoir plus sur cet artiste lyrique hors du commun.

Tous les articles