Gaio, la folk/soul au masculin

D’où vient votre nom de scène ?

Mon nom m’est venu naturellement, en écrivant. Il sonne le soleil, tout comme mes origines (Gaïo est un nom masculin dérivé de l’espagnol « gallo » qui signifie poulet et de Gaïa, la terre mère dans la mythologie grecque, NDLR)

Quelles sont vos influences, vos inspirations ? Où les puisez-vous ?

Je puise mes influences dans la soul avec des artistes comme Otis Reding ou Marvin Gaye mais aussi dans les musiques plus actuelles, la « folk acoustique » : je pense à Jeff Buckley particulièrement. Tous ces artistes m’inspirent, en plus de la musique que j’écoute, de mes expériences personnelles, des émotions ressenties et du contact que je peux avoir avec les gens.

Quel est votre parcours ? Comment la musique s’est elle imposée à vous ?

J’ai commencé un peu comme tout le monde : la voix m’a « accroché ». J’aimais le gospel, le fait de déployer sa voix. C’est à partir de là que j’ai fait partie de groupes au lycée : on composait nos propres chansons, on faisait des reprises. Le chant et la composition ont continué de me poursuivre pendant des années : c’est ainsi que j’ai enchainé les reprises de chant dans un groupe, les Mama’z qui deviendront Blue Mary. Notre répertoire se composait d’adaptations, d’Aretha Franklin notamment mais aussi de compositions personnelles. Nous jouions dans la rue pour vendre des disques. Avec les années, mon projet musical a muri, le jeu sur scène est apparu, mes chansons devenaient plus que de simples reprises. La grande chance que j’ai eu, c’est d’avoir été entouré par des gens qui m’ont aidé, très vite : mes managers. Dès que j’avais bouclé une composition, on travaillait sur scène. De là, l’année 2010 a été très riche avec l’enregistrement d’un EP en janvier, la machine s’est lancée à ce moment là avec dans la foulée, le tournage d’un clip et des scènes.

Deux mots sur votre chanson « I am a boy » : quel(s) message(s) avez-vous voulu faire passer dans ce titre ?

J’ai eu envie de parler de mon ressenti, du fait que je me sens comme un enfant même si je suis sensé être un adulte, un peu comme Peter Pan. Je garde mon cœur d’enfant tout en prenant des responsabilités, je rêve encore un peu. Concernant le clip, il a été tourné avec les moyens du bord, preuve qu’on peut faire bien avec peu ; le scénario a été écrit pour moi, par mon équipe de production, des amis de longue date. Il reflète mon côté multi-facettes en proposant un angle spirituel, une vue créatrice grâce à une image simple et directe.

GAIO - I AM A BOY

Pourquoi ce choix de chanter en anglais ?

Tout simplement, parce que j’ai beau être français, je baigne et je suis entouré dans tout cet univers de la musique afro-américaine. Chanter en anglais me vient plus simplement, plus intuitivement ; certaines tournures de phrase sont plus simples, plus mélodiques.

Quel a été votre ressenti quand vous avez appris que vous faisiez partie des pré-selectionnés de l’UDCM pour concourir dans la catégorie « Découvertes du Printemps Bourges » (en PACA) ?

C’était génial ! Avant cette année, où j’ai été pré-selectionné, je n’avais rien, aucun outil de communication. L’UDCM (Union des Diffuseurs de Création Musicale, Antenne Régionale du Printemps de Bourges, NDLR) m’a suivi toute l’année et ma candidature a été retenue. Au final, je pense que le Printemps de Bourges via l’UDCM offre une réelle opportunité à la découverte d’artistes.

Comment s’est faite votre collaboration avec le contrebassiste de Poum Tchak ?

Nous nous sommes rencontrés en contact par le biais d’un ami, cela s’est fait simplement. Nous recherchions des musiciens dont un contrebassiste. Après un test concluant, nous nous sommes bien entendu. Depuis, nous travaillons ensemble et partagerons la scène aux Voix du Gaou.

Pour aller plus loin

02 juillet
Muséique #8 - Gaïo
Jazz - swing - blues

Muséique #8 - Gaïo

Marseille

Gaïo nous envoûte par son blues, son soul et sa folk. Instrument né au début du XXe siècle à Hawaï, son ukulélé fait écho à l’exposition "Jack London dans les mers du sud". Un nouvelle aventure s’offre à vous ! Une proposition de Marseille Concerts

Agenda

Concert - Opéra

Des opéras de Marseille aux concerts lyriques au Grand Théâtre de Provence, retrouvez la liste des concerts et opéras des Bouches-du-Rhône.

Voir le guide Concert - Opéra

Nuit

Où danser et écouter de la musique live en Provence ? Bars branchés, cafés-concerts : bons plans pour sortir dans les Bouches-du-Rhône.

Voir le guide Nuit
Tout l'agenda culturel

Autres articles

Les Muséiques, concerts au coeur des musées

Les Muséiques, concerts au coeur des musées

jusqu'au 2 juillet 2017

Chaque 1er dimanche du mois, un concert est offert dans un musée de Marseille.
Sauf une exception tout est entièrement gratuit expo du musée et concert !

Juan Carmona, l’une des plus belles guitares du Flamenco

Juan Carmona, l’une des plus belles guitares du Flamenco

Au croisement entre modernité musicale et traditions flamencas les plus anciennes
et les plus vivantes d’Andalousie, Juan Carmona est un novateur, un des maillons les plus vaillants de
sa génération.

Embarquez dans le Train Bleu

Embarquez dans le Train Bleu

du 31 mars au 9 avril 2017

Théâtre, musique, danse, ciné-concert, osez Le Train Bleu, le grand rendez-vous culturel du printemps.

Le fleuron de la culture russe au 22e Festival russe du Toursky

Le fleuron de la culture russe au 22e Festival russe du Toursky

du 10 au 25 mars

Une 22e édition dédiée à Sergueï Artsybachev . La force, l’imagination, l’innovation et le génie ont fait de la culture russe une des plus brillantes écoles de la grande tradition littéraire, théâtrale et poétique en apportant à la création contemporaine un souffle nouveau.

Edmonde Charles-Roux parle de la Comtesse Lily Pastré

Edmonde Charles-Roux parle de la Comtesse Lily Pastré

Parmi les grandes figures qui ont donné une dimension culturelle internationale à leurs actions, la Comtesse Pastré occupe une place unique.

Il sole non si muove, la nouvelle création de Rassegna

Il sole non si muove, la nouvelle création de Rassegna

Sortie le 24 février 2017

Voilà 17 ans que la Cie Rassegna croise les musiques populaires de Méditerranée. Avec ce nouvel album, elle se penche sur la circulation des chansons profanes au XVIème siècle.

Mars en baroque fête Concerto Soave

Mars en baroque fête Concerto Soave

du 1er au 31 mars 2017

Tout est réuni cette année pour que, sous le signe de l’ouverture et de la pluralité des langages artistiques, Concerto Soave vous souhaite un « Happy Baroque » !

La Maîtrise des Bouches du Rhône recrute !

La Maîtrise des Bouches du Rhône recrute !

avant le vendredi 3 février 2017

Auditions d’entrée à la Maîtrise des Bouches du Rhône, chœur d’enfants du département sur le site de Marseille.

Oai Star « Foule color » : « Microphone et fraternité »!

Oai Star « Foule color » : « Microphone et fraternité »!

«Foule Color», sixième album du Oai Star, porte son nom comme un étendard. Un hymne à «la France qui se mélange», un hymne à un pays en mouvement.

PinkNoColor : À la croisée des chemins musicaux

PinkNoColor : À la croisée des chemins musicaux

Sobre dans le style et impressionnant dans les enchaînements des titres, les cinq compères emmènent leur public dans un voyage coloré et agréable.

Siska - De la rebellion à la sérénite

Siska - De la rebellion à la sérénite

Sa sublime voix puissante balaye tout sur son passage telle une onde sonore qui captive les sens et fait vibrer les cœurs.

Jehro, la Soul gorgée de soleil

Jehro, la Soul gorgée de soleil

"Avec ma voix, certains pensent que je suis Black, brésilien ou espagnol, assure le chanteur." Jérôme Cotta est pourtant né à Marseille il y a 51 ans.

Tous les articles