Edmonde Franchi ou l’univers d’une comédienne aussi originale qu’attachante

Par Anaïs Farrugia

Rencontre en 4 temps avec Edmonde Franchi, comédienne, écrivain, metteur en scène et chanteuse, qui sera en Octobre sur les planches du Toursky. Cette originale marseillaise de 60 ans a plusieurs cordes à son arc. C’est avec le sourire aux lèvres et sa bonne humeur habituelle, qu’elle nous fait découvrir son nouveau spectacle Sérénade en mer, qu’elle a écrit et mis en scène.

Gilda (Edmonde Franchi) et Roberto (Diego Bordonaro) sont compagnons de scène et animent des soirées sur un bateau de croisière. Les deux personnages sont très différents, elle est exubérante, joviale, lui est renfrogné, de mauvaise humeur. Mais ils sont complices, et entre eux l’interaction se produit naturellement. Ce spectacle mêle à la fois musique, chant et texte dans une ambiance très fantaisiste. Les costumes sont de couleurs « flashy » tout autant que les éclairages. « Je suis une adepte du théâtre fantaisiste. J’admire les comédiens qui transgressent les codes, qui créent des spectacles incongrus, atypiques. Le spectacle burlesque se perd et ça me chagrine beaucoup. J’ai voulu recréer une ambiance de cabaret dans Sérénade en mer »

La plupart des spectacles d’Edmonde Franchi sont drôles et ludiques à la fois. Dans sa dernière création, un message se profile derrière l’humour. « Gilda raconte sa rencontre avec un africain dont elle est tombée amoureuse. Cet amour lui a permis de se réaliser et l’a rendu plus forte. Elle-même est italienne d’origine et comprend le déracinement qu’a vécu son compagnon. » explique-t-elle. L’amour entre deux personnes issues de cultures différentes est un thème qu’Edmonde a déjà exploré (La caresse du crocodile). Avec cette pièce, elle dévoile un peu sa vie, entre autobiographie et sublimation. « Cet homme originaire d’Afrique n’existe pas ! » reprend-elle les yeux rieurs « mais il est vrai que je me suis un peu inspirée de ma propre histoire »

Edmonde est une comédienne engagée et elle aborde des thèmes actuels qui lui tiennent à cœur comme l’immigration, le racisme, le métissage … mais jamais de manière frontale, toujours avec humour. « On est tous des enfants d’immigrés ! On a tous au fond de notre cœur une blessure ignorée, transmise dans le silence. Dans mes pièces j’aime parler en toute simplicité de choses profondes. » dit-elle avec sincérité. Dans Carmen Seitas, elle traite de la condition des femmes ouvrières, dans** De toute beauté**, de l’injustice qu’ont subie les retraités expulsés de leurs logements lors de la rénovation de la rue de la République. Ses écrits ne sont pas un engagement politique, mais sont la preuve de sa grande sensibilité et de son coté éminemment humain. Cette femme déborde d’amour et explore aussi bien des thèmes sociaux, actuels, que des thèmes plus intimes. La confrontation avec l’étranger, les perceptions qu’ont deux personnes issues d’univers différents ou encore la condition de la femme modeste, sont des sujets qui l’intéressent particulièrement.

Le théâtre n’était en revanche pas une vocation. Edmonde a d’abord été enseignante, formatrice puis assistante sociale dans les quartiers de Marseille dits « sensibles ». « J’ai eu une éducation très stricte. Jeune, j’ai évolué dans un milieu austère. Les personnes qui m’entouraient avaient des aprioris sur tout et tout le monde. Très tôt j’ai eu envie de m’intéresser et d’aider ceux qui sont dans le besoin » témoigne-t-elle. Mais un jour, une rencontre impromptue a changé sa vie : après avoir assisté à une représentation théâtrale, elle rencontre un des comédiens de la troupe, professeur de théâtre. Elle s’inscrit à ses cours et c’est à ce moment-là qu’Edmonde s’est réellement épanouie. Alors propulsée dans une formidable aventure, elle enchaîne les représentations et les collaborations. Elle commence à écrire ses propres pièces dans les années 90 ce qui lui valut un grand succès. Elle se produit dans des théâtres comme le Toursky, l’Odéon mais aussi en appartement, dans des centres sociaux ou encore dans de petits café théâtres de 60 places. La télévision et le cinéma lui ont aussi ouverts leurs portes et après quelques rôles, Edmonde réalise que sa vraie passion est de jouer sur scène devant un public. « Le théâtre est mon échappatoire ! Quand je joue, le public et moi sommes embarqués dans le même univers. Je ressens lorsque les spectateurs retiennent leur souffle, je les entends pleurer ou rire parfois. Il y a un réel échange, une complicité entre nous. Ce dont on est privé face à une caméra. Nous les comédiens, sommes des artisans de la vie, avant même d’être des artistes » dit elle avec émotio

Agenda

Théâtre

Comédie, pièce classique ou théâtre contemporain : les scènes de Provence accueillent 1001 spectacles à applaudir en famille.

Voir le guide Théâtre

Spectacles

One man show au Dôme de Marseille, ballet au Pavillon Noir d'Aix-en-Provence ou spectacle aux Carrières de Lumières des Baux-de-Provence : toutes les infos pratiques.

Voir le guide Spectacles

Marseille

Un film au Prado, une expo à La Friche Belle de Mai ou un concert au Dôme, sans oublier les festivals d'été et marchés d'hiver : tout l'agenda culturel.

Voir le guide Marseille
Tout l'agenda culturel

Autres articles

Pour leur prochaine saison, les Théâtres mélangent les genres

Pour leur prochaine saison, les Théâtres mélangent les genres

Saison 2017 - 2018

Pour leur nouvelle saison, les Théâtres font le pari de l'éclectisme. Spectacle, musique, danse ou magie, la programmation n'est pas en reste et devrait contenter les grands comme les petits, les curieux comme les aficionados.

Les artistes à la rescousse du Toursky pour la nouvelle saison

Les artistes à la rescousse du Toursky pour la nouvelle saison

Saison 2017 - 2018

Afin d'aider le théâtre à surpasser ses difficultés financières, certains artistes se produiront dans le cadre de soirée de gala. La programmation officielle, elle, ne débutera qu'en 2018.

Andréa Ferreol l’ambassadrice du Sud

Andréa Ferreol l’ambassadrice du Sud

Actrice entière et bonne vivante, la comédienne de «La Grande Bouffe» est une femme du sud qui ne perd jamais une occasion pour exprimer son amour de la Provence et surtout l’attachement qu’elle porte à Aix sa ville natale.

Le Département assure l’avenir du Toursky et du Badaboum théâtre

Le Département assure l’avenir du Toursky et du Badaboum théâtre

Deux théâtres emblématiques de Marseille, en proie à des difficultés financières envisagent désormais leur avenir un peu plus sereinement.

La Criée de Macha Makeïeff

La Criée de Macha Makeïeff

Depuis 2011, Macha Makeïeff dirige le Théâtre national La Criée . « Ce théâtre vous appartient qui que vous soyez vivant dans cette ville».

Le songe de Charles-Eric Petit

Le songe de Charles-Eric Petit

Acteur, auteur et metteur en scène, Charles-Eric petit nous présente son spectacle avec la compagnie L’Individu : Le songe d’une nuit d’été, d’après William Shakespeare.

Kid Francescoli, amoureux transi

Kid Francescoli, amoureux transi

Alors qu’il vient de livrer « Play Me Again », son quatrième album, Kid Francescoli est à l’affiche du festival Marsatac au côté de M Oizo ou Nicolas Jaar. Quelques jours avant de fouler la scène du Parc Chanot, il se confiait, dans son studio rue Paradis, sur sa musique pop, ses amours et ses inspirations. Rencontre avec cet artiste Marseillais qui tire son nom du célèbre joueur de foot.

Marseille M'rire!

Marseille M'rire!

27 juin au 1er juillet 2017

Marseille a enfin son festival du rire, pour sa première édition M'Rire prépare une programmation cinq étoiles avec Elie Semoun, Les chevaliers du Fiel, le tout animé par Patrick Bosso et Titoff

À nous de jouer ce dimanche sur la Canebière

À nous de jouer ce dimanche sur la Canebière

Dimanche 25 juin 2017

Dans le cadre de la manifestation Les Dimanches de la Canebière, l’avenue emblématique de Marseille est une nouvelle fois à la fête le 25 juin 2017.

Les Nuits Métis, bouillon de culture planétaire

Les Nuits Métis, bouillon de culture planétaire

21 au 24 juin 2017

Le festival musical gratuit, les Nuits Métis, revient pour une nouvelle édition à Miramas ! Au programme : Chinese Man, Bonga, Radio Babel et bien d'autres

Où voir des films en plein air en Provence?

Où voir des films en plein air en Provence?

Ah l'été, son soleil, sa chaleur. Avec un temps pareil, pas question de s'enfermer dans une salle de ciné. Fort heureusement, des associations organisent des séances en plein air dans tous le département. L'occasion de découvrir des chefs d’œuvres du 7ème art comme des films méconnus.

Le Pavillon Noir promet une saison riche en danses

Le Pavillon Noir promet une saison riche en danses

Saison 2017 - 2018

Véritable temple de la danse, Le Pavillon Noir à Aix réserve pour la saison prochaine son lot de surprises, avec notamment la nouvelle création d'Angelin Preljocaj et de son ballet.

Tous les articles