Le Musée de la Camargue: Art, Nature et Société

L’île de Camargue, entre Rhône et Méditerranée, possède un environnement exceptionnel, fruit de la rencontre des eaux douces avec les eaux salées et des activités humaines qui s’y sont développées. Le Parc naturel régional de Camargue a pour vocation de protéger et faire vivre ce patrimoine naturel, culturel et humain pour construire l’avenir de ce territoire.

C'est au Mas du Pont de Rousty que le Parc naturel régional de Camargue a installé le Musée de la Camargue, vitrine du territoire. Récemment rénovée dans une logique de développement durable, la bergerie, sous sa charpente d'origine, propose une immersion dans la Camargue d’hier et d’aujourd’hui avec l'exposition permanente "Le fil de l'eau, le fil du temps". Pièces historiques, installations interactives, ludiques, sonores, vidéos et œuvres d’art contemporaines invitent petits et grands à surfer entre passé, présent et futur, loin des clichés véhiculés.

Une exposition permanente au fil de l'eau

L’expérience peut être prolongée grâce au sentier aménagé qui longe le canal et les rizières jusqu'au marais, en passant par la cabane du gardian. Situé dans l'ancienne bergerie du mas du Pont de Rousty, le Musée de la Camargue a rouvert ses portes en novembre 2013 après une année de rénovation. Crée en 1979, ce musée de société constitue une introduction à la visite d'un territoire façonné par l'interaction de l'homme avec la nature.

Sur cette île de la Camargue, formée par la rencontre du Rhône avec la mer, les transformations sont rapides et brutales, imposant à l'homme une adaptation permanente du milieu pour pouvoir vivre et travailler. Rien n'est totalement naturel, mais rien n'est totalement artificiel. La Camargue d'hier n'est pas celle d'aujourd'hui qui n'est pas celle de demain.

En introduction à la visite, une grande table interactive avec la carte du delta invite à naviguer dans l'espace et le temps... On y découvre la formation géologique du delta, les traces de l'homme dans l'Antiquité, l'évolution de l'occupation du sol, les systèmes d'irrigation et de drainage, ainsi que des problématiques comme l'inondation, le moustique, les flamants roses.

Des images, des paroles, des objets montrent le rôle de la nature dans les réformes sociales et les migrations humaines. Cet espace révèle la complexité d'un territoire où les transformations rapides obligent l'homme à s'adapter mais aussi à transformer. La Camargue formée par le Rhône et la mer présente une grande variété de paysages issue d'un incessant travail d'aménagement du delta par l'homme. L'eau est le fil conducteur d'une histoire interprétée en images, en objets, en paroles et en sons.

La Camargue en images fait défiler les photographies témoins des mutations paysagères, économiques et sociales, au 20ème siècle. Les collections Naudot et Bouzanquet numérisées sont projetées sur des écrans qui permettent aux visiteurs de naviguer selon des thématiques. Un espace de projections dédié aux films qui ont participé à la médiatisation de la Camargue est également aménagé. Il sera le lieu d'un important travail pédagogique sur l'image et les clichés.

Une prolongation au coeur de la Camargue

La visite du musée se prolonge sur un sentier de découverte de 3.5 km qui présente les activités agricoles du domaine, les cultures, les pâturages, les marais, au détour d'une cabane de gardian.

Au départ du sentier, Horizons, observatoire de bois réalisé par l'artiste Tadashi Kawamata pour le musée, permet aux visiteurs de s'élever pour contempler le paysage agricole du mas du Pont de Rousty. A cette première oeuvre du parcours « Les sentiers de l'eau en Camargue », s'ajoutent Escale sur les bords du grand Rhône, à la station de pompage de la grande Montlong (route de Salin-de-Giraud) et Décise, œuvre mobile actuellement présentée à Salin-de-Giraud.

Le musée vit toute l’année avec des spectacles, projections, rencontres débats et visites thématiques au musée ou sur le territoire du Parc qui offrent une approche ludique et différente de la culture camarguaise.

Infos pratiques

Musée de la Camargue
Parc naturel régional de Camargue
Mas du pont de Rousty
13200 ARLES
04 90 97 10 82

Horaires d’ouverture:
Octobre à fin mars : de 10h à 12h30 et de 13h à 17h.
Avril à fin septembre : de 9h à 12h30 et de 13h à 18h.
Dernière entrée 1h avant fermeture.

Le musée est ouvert tous les jours sauf le 1er janvier, le 1er mai, le 25 décembre et les week-ends du mois de janvier.
Durée moyenne de la visite du musée : 1h
Durée de la visite du sentier : 1h30

Tarifs :

Tarif plein : 5€
Tarif réduit : 3€

Pour aller plus loin

Le Chaland Arles Rhône 3, un trésor national
Dossier

Le Chaland Arles Rhône 3, un trésor national

En 2004, une équipe d'archéologue sort une embarcation romaine dans un état impeccable. Six ans plus tard, le chaland est exposé dans un musée pour ce qui est encore aujourd'hui l'une des plus belles pièces remontés des eaux provençales.

Le musée Réattu, entre photographies et peintures
Dossier

Le musée Réattu, entre photographies et peintures

Le musée arlésien rend hommage au peintre Jacques Réattu avec un musée dédié au peintre provençal. La photographie a également une place importante dans un musée associé aux rencontres photographiques d'Arles

Le Musée départemental d’Arles Antique renoue avec ses origines romaines
Dossier

Le Musée départemental d’Arles Antique renoue avec ses origines romaines

C'est dans un bâtiment contemporain, construit sur les restes du cirque romain par Henri Ciriani, que le Musée Départemental Arles antique, présente les collections archéologiques d'Arles. La visite de ce lieu incontournable s'impose pour mieux comprendre l'évolution de la ville romaine.

Agenda

Arles

Concerts, ferias, expos : ça bouge à Arles ! Toute l'année, festivals et animations ont lieu dans la cité antique, pour le plaisir du grand public.

Voir le guide Arles

Expositions

Art, histoire ou sciences naturelles : découvrez toutes les dates des expositions en Provence.

Voir le guide Expositions
Tout l'agenda culturel

Autres articles

Les villes et leurs Connectivités en Méditerranée à parcourir au Mucem

Les villes et leurs Connectivités en Méditerranée à parcourir au Mucem

Exposition semi-permanente Galerie de la Méditerranée

Quatre ans après l’ouverture de la Galerie de la Méditerranée, le Mucem achève la refonte totale de la seconde section avec la mise en place d’une présentation inédite sur les cités en Méditerranée et leurs connexions.

Les couleurs de Laurent Corvaisier

Les couleurs de Laurent Corvaisier

du 7 novembre 2017 au 27 janvier 2018

Le centre d’art Les Pénitents Noirs d’Aubagne donne carte blanche au plasticien Laurent Corvaisier. Il y présente plus d’une centaine d’oeuvres, pour l’essentiel des grands formats.

Harun Farocki-Empathie et notion de travail

Harun Farocki-Empathie et notion de travail

Du 25 novembre 2017 au 18 mars 2018

La Friche Belle de Mai et le Goethe- Institut à Marseille déploient une ample exposition et de multiples propositions autour de la notion de travail, largement mise en jeu dans l’oeuvre de l’artiste Harun Farocki.

Les Muséiques, concerts au coeur des musées

Les Muséiques, concerts au coeur des musées

jusqu'au 10 juin 2018

Chaque 1er dimanche du mois, un concert est offert dans un musée de Marseille.

Ikbal/Arrivées, regard croisé sur l’Algérie contemporaine

Ikbal/Arrivées, regard croisé sur l’Algérie contemporaine

du 25 novembre 2017 au 18 février 2018

20 photographes proposent un témoignage vibrant de la vie du pays et de sa scène photographique, marquée historiquement par l’impact et le quasi monopole du photojournalisme.

Cézanne, enfin chez lui, at home

Cézanne, enfin chez lui, at home

du 20 octobre 2017 au 1er avril 2018

Cézanne chez lui, chez nous. At home. Quoi de plus naturel, de plus évident. Et pourtant…Né ici, mais reconnu ailleurs comme ce monstre sacré de la peinture moderne, Paul Cézanne, que l’on a surnommé le « Maître d’Aix », était surtout, au tournant du XXe siècle à Aix-en-Provence, le paria, l’incompris, le méprisé.

Tal Coat, un breton dans la lumière de Cézanne

Tal Coat, un breton dans la lumière de Cézanne

Du 18 novembre 2017 au 11 mars 2018

Sur plus de 500 m2, le public peut découvrir de façon chonologique près de 180 oeuvres qui présentent le parcours de Tal Coat. De ses début figuratifs à sa période qu’on dit « abstraite » après son séjour en pays d’Aix (1943 à 1956) où son travail évolue considérablement à la lumière de Provence.

Drôles de Noëls féérique à Arles

Drôles de Noëls féérique à Arles

du 22 au 24 décembre 2017

Trois jours de festival et un rendez-vous familial, original et populaire unique où la magie et l'humour se mélangent harmonieusement pour offrir aux visiteurs des moments festifs avant le grand soir du réveillon. Plus de 50 rendez-vous gratuits avec 15 compagnies professionnelles.

Botero dialogue avec Picasso, entre fascination et regard subjectif sur la réalité

Botero dialogue avec Picasso, entre fascination et regard subjectif sur la réalité

Du 24 novembre 2017 au 11 mars 2018

L’exposition Botero, dialogue avec Picasso présente la riche production du maître colombien sous un angle inédit qui explore ses affinités artistiques avec Pablo Picasso.

Fantasmes et idées reçues d'une Vie simple

Fantasmes et idées reçues d'une Vie simple

du 7 octobre 2017 au 2 avril 2018

En présentant de jeunes artistes en vis-à-vis de l’oeuvre de Vincent van Gogh, de l’art et du goût populaires, l’exposition « La Vie simple – Simplement la vie » met au jour les fantasmes et idées reçues d’un modèle de vie attrayant et romantisé.

Le Monde tel qu'il va...au J1

Le Monde tel qu'il va...au J1

du 1er novembre 2017 au 7 janvier 2018

Le MJ1 et les Rencontres d’Arles prolongent l’été avec huit expositions photos en entrée libre.

Antoine Raspal, témoin de la vie de ses contemporains

Antoine Raspal, témoin de la vie de ses contemporains

7 octobre 2017 au 7 janvier 2018

Cette exposition constitue la plus importante monographie jamais consacrée à ce peintre aussi rare que singulier dans le paysage artistique provençal du XVIIIe siècle et propose de redécouvrir ses oeuvres les plus célèbres en regard de peintures qui n’ont, pour certaines, jamais été exposées au public.

Tous les articles