Vue sur l'anatomie du paysage

du 28 janvier au 11 juin 2017

lionel roux (né en 1970), Sans titre (plaine de la Crau), dépôt des rencontres d’arles, 2015 © lionel roux

Depuis 2013, le musée Réattu a entrepris un vaste chantier de relecture de son riche département photographique. aux grandes expositions rétrospectives – Les Clergue d’Arles en 2014 et Oser la photographie en 2015 – succèdent des accrochages thématiques, qui placent chaque année la collection sous un jour nouveau. Un cycle prenant pour sujet des thèmes incontournables de l’histoire de l’art a été entamé sur les questions du corps, de l’architecture et du portrait, et se poursuit aujourd’hui avec celle du paysage. Car le Réattu, en plus d’être un musée et un monument, c’est aussi une vue.

Le musée bénéficie en effet d’une perspective idyllique sur le Rhône qui constitue sa
plus belle carte postale, sa première « photographie ». En s’installant ici, les chevaliers de malte inventaient, probablement sans l’imaginer, un paysage parfaitement cadré, qui allait aimanter la vision des artistes des siècles plus tard. Le premier fut Jacques Réattu, auquel succédèrent de nombreux peintres, sculpteurs et photographes, tous fascinés par cet environnement sculpté par les caprices de l’eau et du vent.

Kishin Shinoyama (né en 1940), Sans titre, de la série Death Valley, 1969, don de l’artiste, 1975
Kishin Shinoyama (né en 1940), Sans titre, de la série Death Valley, 1969, don de l’artiste, 1975

Vue. Cadre. Perspective. Ces termes, hérités de la peinture, se retrouvent dans le vocabulaire de la photographie. Ils traduisent l’idée d’une découpe dans le réel opérée par l’artiste, qui prélève un élément du pays qui l’entoure pour en faire un « paysage » digne d’être regardé, commenté, admiré. D’où l’idée d’une forme d’anatomie, d’un art de la découpe appliqué au paysage, dont l’instrument n’est plus le scalpel ou le pinceau, mais l’objectif photographique.

L’exposition Anatomie du paysage, à travers une sélection de près de 130 œuvres issues des collections du musée, illustre ainsi la diversité des regards face à l’environnement, naturel ou urbain, sauvage ou quotidien. Elle retrace la conquête perpétuelle des photographes de nouveaux modèles et souligne leur capacité à inventer des paysages.

Brigitte Bauer (née en 1959), Sans titre, série Paysage de la Sainte Victoire, 1992-1994, dépôt des rencontres d’arles, 2002
Brigitte Bauer (née en 1959), Sans titre, série Paysage de la Sainte Victoire, 1992-1994, dépôt des rencontres d’arles, 2002

Certains célèbrent la beauté et le mystère de paysages rendus célèbres par d’immenses artistes, comme la montagne sainte-Victoire de Brigitte Bauer, hantée par le souvenir de Cézanne, ou les grands parcs naturels américains photographiés par Alan Ross mais sublimés avant lui par son maître Ansel Adams.

D’autres ont entrepris de défricher de nouveaux territoires photographiques, tels Robert Doisneau – créateur d’une véritable esthétique de la banlieue parisienne – ou Ambroise Tézenas, dont l’œuvre offre une vision nouvelle des lieux les plus tragiques de notre histoire contemporaine. D’autres enfin, de Lucien Clergue et ses corps-paysages à René Mächler et ses Paysages de femmes, ont su déceler les liens subtils que le corps entretient avec la nature, repoussant toujours plus loin les limites d’un genre longtemps considéré comme mineur, mais devenu depuis une véritable conquête de l’art moderne et contemporain.

Willy Ronis (1910-2009), La péniche aux enfants, Paris, 1969, don de l’artiste, 1973 © Willy Ronis / Gamma-rapho

Gabriele Basilico (1944-2013), Boulogne-sur-Mer, 1984, don de l’artiste, 2002 © Gabriele Basilico

Pour aller plus loin

Musée Réattu
Musée

Musée Réattu

Arles

Construit à la fin du XVème dans un tête-à-tête magique avec le Rhône, le Grand-Prieuré de l’Ordre de Malte doit sa destinée à Jacques Réattu (1760-1833), peintre arlésien et Grand Prix de Rome, qui en fit sa maison, son atelier et le laboratoire de ses rêves. Devenu musée en 1868,…

19 septembre au 14 janvier
Un rêve d'artiste - Jacques Réattu
Exposition

Un rêve d'artiste - Jacques Réattu

Arles

En 2017, la ville d'Arles organise la première exposition rétrospective d'envergure nationale consacrée à Jacques Réattu. Cette exposition est l'aboutissement d'un travail de recherches mené par de multiples personnes qui ont à tour de rôle abordé l'oeuvre de Jacques Réattu. Il faut…

Musée départemental Arles antique
Musée

Musée départemental Arles antique

Arles

C'est dans un bâtiment contemporain, construit sur les restes du cirque romain par Henri Ciriani, que le musée départemental Arles antique, présente les collections archéologiques d'Arles (objets du quotidien, éléments d'architecture, mosaïques, sarcophages, maquettes...).La visite de ce…

Agenda

Arles

Concerts, ferias, expos : ça bouge à Arles ! Toute l'année, festivals et animations ont lieu dans la cité antique, pour le plaisir du grand public.

Voir le guide Arles

Expositions

Art, histoire ou sciences naturelles : découvrez toutes les dates des expositions en Provence.

Voir le guide Expositions
Tout l'agenda culturel

Autres articles

Sur la terre...comme à La Criée

Sur la terre...comme à La Criée

du 3 au 11 mars 2017

2 spectacles et une conférence autour du thème de la planète bleue !

Après Babel, traduire ou savoir-faire avec les différences

Après Babel, traduire ou savoir-faire avec les différences

jusqu'au lun 20 mar 2017 - Nuit Vernie le 10 février

Le Mucem présente du 14 décembre 2016 au 20 mars 2017 l’exposition Après Babel, traduire.
« Babel » : en hébreu, cela veut dire « Confusion ». Babel, la diver- sité des langues, est-ce une malédiction ou une chance ? Réponse : une chance, à condition de traduire.

Félix Ziem entre ciel et mer vs Rodin et Camille Claudel

Félix Ziem entre ciel et mer vs Rodin et Camille Claudel

du 15 février au 23 avril 2017

Deux expositions au Musée Ziem ! "Entre ciel et mer" car l'eau et le ciel occupent une place prédominante dans les paysages qui ont fait la renommée de Félix Ziem et la collection de Pierre-Antide Edmond Bigand Kaire avec le buste de Rodin et autres pièces majeures habituellement en réserve.

Le musée des Beaux-Arts réouvre ses portes !

Le musée des Beaux-Arts réouvre ses portes !

le 18 février 2017

A l’occasion du nouvel accrochage des collections, le public pourra découvrir ou redécouvrir des chefs-d’œuvre nouvellement restaurés.

11 expos à ne pas rater en 2017 dans le département !

11 expos à ne pas rater en 2017 dans le département !

Alfred Sisley, Van Gogh, Jack London, Félix Ziem, Robert Doisneau, Lucien Clergue. La programmation des expositions 2017 est pour le moins alléchante !

Histoires de sports dans les Bouches-du-Rhône

Histoires de sports dans les Bouches-du-Rhône

du 3 février au 29 avril 2017

L’exposition présente près de 180 objets, trophées et documents ainsi que des reportages audiovisuels dans une scénographie dynamique, numérique et interactive.

Arts et Modernité de David Dellepiane

Arts et Modernité de David Dellepiane

Jusqu'au 19 mars 2017

Le Musée Regards de Provence met à l’honneur le peintre, affichiste, lithographe, portraitiste, illustrateur et décorateur, David Dellepiane, provençal singulier, dont l'approche mêle tradition et expérimentation.

Trames d’Aubusson le renouveau de la tapisserie contemporaine

Trames d’Aubusson le renouveau de la tapisserie contemporaine

jusqu'au sam 15 avr 2017

Le centre d’art Les Pénitents Noirs s’associe à la Cité Internationale de la Tapisserie - Aubusson pour présenter une exposition, inédite en région, de tapisseries de grands maîtres du XXe siècle et de contemporains.

Yazid Oulab, ouvrier de l'art contemporain

Yazid Oulab, ouvrier de l'art contemporain

Teinté de poésie, ses oeuvres parlent du travail et de la pensée. Elles les mélangent, les entrelacent pour nous faire comprendre la vie de l'artiste et son cheminement. Plus que des objets, ce sont des questionnements sur la vie, la religion, la famille, les origines.

Rencontre avec le Photographe-Marcheur Eric Bourret

Rencontre avec le Photographe-Marcheur Eric Bourret

Nous sommes allé à la rencontre du photographe-marcheur Eric Bourret qui photographie des paysages depuis plus de vingt ans. Eric Bourret a ainsi photographié durant trois hivers les montagnes des Alpilles, de la Sainte Victoire et de la Sainte Baume.

Tous les articles