Vue sur l'anatomie du paysage

du 28 janvier au 11 juin 2017

lionel roux (né en 1970), Sans titre (plaine de la Crau), dépôt des rencontres d’arles, 2015 © lionel roux

Depuis 2013, le musée Réattu a entrepris un vaste chantier de relecture de son riche département photographique. aux grandes expositions rétrospectives – Les Clergue d’Arles en 2014 et Oser la photographie en 2015 – succèdent des accrochages thématiques, qui placent chaque année la collection sous un jour nouveau. Un cycle prenant pour sujet des thèmes incontournables de l’histoire de l’art a été entamé sur les questions du corps, de l’architecture et du portrait, et se poursuit aujourd’hui avec celle du paysage. Car le Réattu, en plus d’être un musée et un monument, c’est aussi une vue.

Le musée bénéficie en effet d’une perspective idyllique sur le Rhône qui constitue sa
plus belle carte postale, sa première « photographie ». En s’installant ici, les chevaliers de malte inventaient, probablement sans l’imaginer, un paysage parfaitement cadré, qui allait aimanter la vision des artistes des siècles plus tard. Le premier fut Jacques Réattu, auquel succédèrent de nombreux peintres, sculpteurs et photographes, tous fascinés par cet environnement sculpté par les caprices de l’eau et du vent.

Kishin Shinoyama (né en 1940), Sans titre, de la série Death Valley, 1969, don de l’artiste, 1975
Kishin Shinoyama (né en 1940), Sans titre, de la série Death Valley, 1969, don de l’artiste, 1975

Vue. Cadre. Perspective. Ces termes, hérités de la peinture, se retrouvent dans le vocabulaire de la photographie. Ils traduisent l’idée d’une découpe dans le réel opérée par l’artiste, qui prélève un élément du pays qui l’entoure pour en faire un « paysage » digne d’être regardé, commenté, admiré. D’où l’idée d’une forme d’anatomie, d’un art de la découpe appliqué au paysage, dont l’instrument n’est plus le scalpel ou le pinceau, mais l’objectif photographique.

L’exposition Anatomie du paysage, à travers une sélection de près de 130 œuvres issues des collections du musée, illustre ainsi la diversité des regards face à l’environnement, naturel ou urbain, sauvage ou quotidien. Elle retrace la conquête perpétuelle des photographes de nouveaux modèles et souligne leur capacité à inventer des paysages.

Brigitte Bauer (née en 1959), Sans titre, série Paysage de la Sainte Victoire, 1992-1994, dépôt des rencontres d’arles, 2002
Brigitte Bauer (née en 1959), Sans titre, série Paysage de la Sainte Victoire, 1992-1994, dépôt des rencontres d’arles, 2002

Certains célèbrent la beauté et le mystère de paysages rendus célèbres par d’immenses artistes, comme la montagne sainte-Victoire de Brigitte Bauer, hantée par le souvenir de Cézanne, ou les grands parcs naturels américains photographiés par Alan Ross mais sublimés avant lui par son maître Ansel Adams.

D’autres ont entrepris de défricher de nouveaux territoires photographiques, tels Robert Doisneau – créateur d’une véritable esthétique de la banlieue parisienne – ou Ambroise Tézenas, dont l’œuvre offre une vision nouvelle des lieux les plus tragiques de notre histoire contemporaine. D’autres enfin, de Lucien Clergue et ses corps-paysages à René Mächler et ses Paysages de femmes, ont su déceler les liens subtils que le corps entretient avec la nature, repoussant toujours plus loin les limites d’un genre longtemps considéré comme mineur, mais devenu depuis une véritable conquête de l’art moderne et contemporain.

Willy Ronis (1910-2009), La péniche aux enfants, Paris, 1969, don de l’artiste, 1973 © Willy Ronis / Gamma-rapho

Gabriele Basilico (1944-2013), Boulogne-sur-Mer, 1984, don de l’artiste, 2002 © Gabriele Basilico

Pour aller plus loin

Musée Réattu
Musée

Musée Réattu

Arles

Construit à la fin du XVème dans un tête-à-tête magique avec le Rhône, le Grand-Prieuré de l’Ordre de Malte doit sa destinée à Jacques Réattu (1760-1833), peintre arlésien et Grand Prix de Rome, qui en fit sa maison, son atelier et le laboratoire de ses rêves. Devenu musée en 1868,…

Musée départemental Arles antique
Musée

Musée départemental Arles antique

Arles

C'est dans un bâtiment contemporain, construit sur les restes du cirque romain par Henri Ciriani, que le musée départemental Arles antique, présente les collections archéologiques d'Arles (objets du quotidien, éléments d'architecture, mosaïques, sarcophages, maquettes...).La visite de ce…

Agenda

Arles

Concerts, ferias, expos : ça bouge à Arles ! Toute l'année, festivals et animations ont lieu dans la cité antique, pour le plaisir du grand public.

Voir le guide Arles

Expositions

Art, histoire ou sciences naturelles : découvrez toutes les dates des expositions en Provence.

Voir le guide Expositions

L'année du département

Musées, bibliothèques, archives : les lieux culturels départementaux proposent une riche programmation toute au long de l'année. A vos agendas !

Voir le guide L'année du département
Tout l'agenda culturel

Autres articles

Les yéyés sous l'oeil de Jean-Marie Périer

Les yéyés sous l'oeil de Jean-Marie Périer

31 mai au 2 septembre 2017

Jean-Marie Périer, célèbre photographe de la période yéyé, nous invite à replonger dans les sixties avec son exposition : “Jean-Marie Périer - Des années 60 à nos jours” aux Archives et bibliothèque départementales à Marseille. Jacques Dutronc, Françoise Hardy, Sylvie Vartan, Alain Delon, Mick Jagger, Keith Richards, les Beattles… 160 photos, des plus emblématiques aux plus insolites, pour un bol d’air rétro et vintage. Et aussi 30 clichés inédits représentant sa vision du département

Au mois de mai, l'Art Contemporain s'invite en Provence

Au mois de mai, l'Art Contemporain s'invite en Provence

Printemps de l'Art Contemporain, Arts Éphémères, double exposition au Mac : au mois de mai, l'art contemporain sous toutes ses formes envahit la cité phocéenne.

Parcours du Printemps de l'Art Contemporain dans le quartier Préfecture - Cours Julien - La Plaine

Parcours du Printemps de l'Art Contemporain dans le quartier Préfecture - Cours Julien - La Plaine

Jeudi 25 mai

Le centre ville commerçant de Marseille et le Cours Julien bouillonnent d’énergies créatives et expérimentales. Ce vaste parcours artistique se
déploie le jeudi 25 mai dans une myriade de petites galeries privées et associatives de grande qualité.

Parcours du Printemps de l'Art Contemporain dans le quartier Joliette - Belsunce - Panier

Parcours du Printemps de l'Art Contemporain dans le quartier Joliette - Belsunce - Panier

Vendredi 26 mai

Dans les quartiers historiques du port, du Panier, de Belsunce et de la Joliette, la déambulation et le questionnement de la ville se poursuivent. Au programme de ce parcours du Printemps de l'Art Contemporain du vendredi 26 mai : grandes institutions, les galeries privées, les ateliers d’artistes et espaces expérimentaux.

Parcours du Printemps de l'Art Contemporain dans le quartier Canebière - National - Belle de Mai

Parcours du Printemps de l'Art Contemporain dans le quartier Canebière - National - Belle de Mai

Samedi 27 mai

Autour de la mythique Canebière jusqu’à la Friche la Belle de Mai, vivent et travaillent de nombreux artistes. Ce parcours artistique du Printemps de l'Art Contemporain propose une découverte conviviale le samedi 27 mai d'ateliers d’artistes, de galeries privées ou de lieux associatifs, et ce jusqu'à 22h.

Marseille, le hip-hop et le graff, un triangle amoureux à découvrir au Mac

Marseille, le hip-hop et le graff, un triangle amoureux à découvrir au Mac

13 mai 2017 au 14 janvier 2018

L'exposition "Hip-hop, un âge d'or" au Musée d'Art Contemporain présente une multitude d'objets. L'occasion d'effectuer un véritable voyage dans le temps.

L’Appel du Large

L’Appel du Large

1er juillet au 30 septembre 2017

Embarquement immédiat pour un fabuleux périple en Méditerranée et jusqu’aux confins de l’océan Indien avec l’événement culturel L’Appel du Large autour de 8 expositions proposées cet été à Marseille, Martigues, Arles et Aubagne sur le voyage maritime.

Parcours d'Art Contemporain à Arles

Parcours d'Art Contemporain à Arles

Un réseau de 17 lieux, fédérés autour d’une même idée : Arles EST [aussi] un territoire pour l’art contemporain !

Bon plan : visiter des expositions gratuitement

Bon plan : visiter des expositions gratuitement

Aller au musée sans dépenser d'argent, c'est possible. Pléthore d’endroits ouvrent de temps à autres leurs portes sans demander de ticket d'entrée. Découvrez quand !

« Rêvons la ville » : Quand des élèves de troisième font leur musée

« Rêvons la ville » : Quand des élèves de troisième font leur musée

6 avril au 9 juin 2017

Des élèves du collège Versailles de Marseille ont tenté d'imaginer la ville idéale.

Avec "Beautiful Africa", visitez l'Afrique à la Galerie du 5ème

Avec "Beautiful Africa", visitez l'Afrique à la Galerie du 5ème

8 avril au 10 juin 2017

L'Afrique envahit la Galerie du 5ème à Marseille. 9 jeunes artistes prometteurs sont chargés de la ballade, non sans apporter à chaque fois leur regard critique sur la situation actuelle.

Tous les articles