Vue sur l'anatomie du paysage

du 28 janvier au 11 juin 2017

lionel roux (né en 1970), Sans titre (plaine de la Crau), dépôt des rencontres d’arles, 2015 © lionel roux

Depuis 2013, le musée Réattu a entrepris un vaste chantier de relecture de son riche département photographique. aux grandes expositions rétrospectives – Les Clergue d’Arles en 2014 et Oser la photographie en 2015 – succèdent des accrochages thématiques, qui placent chaque année la collection sous un jour nouveau. Un cycle prenant pour sujet des thèmes incontournables de l’histoire de l’art a été entamé sur les questions du corps, de l’architecture et du portrait, et se poursuit aujourd’hui avec celle du paysage. Car le Réattu, en plus d’être un musée et un monument, c’est aussi une vue.

Le musée bénéficie en effet d’une perspective idyllique sur le Rhône qui constitue sa
plus belle carte postale, sa première « photographie ». En s’installant ici, les chevaliers de malte inventaient, probablement sans l’imaginer, un paysage parfaitement cadré, qui allait aimanter la vision des artistes des siècles plus tard. Le premier fut Jacques Réattu, auquel succédèrent de nombreux peintres, sculpteurs et photographes, tous fascinés par cet environnement sculpté par les caprices de l’eau et du vent.

Kishin Shinoyama (né en 1940), Sans titre, de la série Death Valley, 1969, don de l’artiste, 1975
Kishin Shinoyama (né en 1940), Sans titre, de la série Death Valley, 1969, don de l’artiste, 1975

Vue. Cadre. Perspective. Ces termes, hérités de la peinture, se retrouvent dans le vocabulaire de la photographie. Ils traduisent l’idée d’une découpe dans le réel opérée par l’artiste, qui prélève un élément du pays qui l’entoure pour en faire un « paysage » digne d’être regardé, commenté, admiré. D’où l’idée d’une forme d’anatomie, d’un art de la découpe appliqué au paysage, dont l’instrument n’est plus le scalpel ou le pinceau, mais l’objectif photographique.

L’exposition Anatomie du paysage, à travers une sélection de près de 130 œuvres issues des collections du musée, illustre ainsi la diversité des regards face à l’environnement, naturel ou urbain, sauvage ou quotidien. Elle retrace la conquête perpétuelle des photographes de nouveaux modèles et souligne leur capacité à inventer des paysages.

Brigitte Bauer (née en 1959), Sans titre, série Paysage de la Sainte Victoire, 1992-1994, dépôt des rencontres d’arles, 2002
Brigitte Bauer (née en 1959), Sans titre, série Paysage de la Sainte Victoire, 1992-1994, dépôt des rencontres d’arles, 2002

Certains célèbrent la beauté et le mystère de paysages rendus célèbres par d’immenses artistes, comme la montagne sainte-Victoire de Brigitte Bauer, hantée par le souvenir de Cézanne, ou les grands parcs naturels américains photographiés par Alan Ross mais sublimés avant lui par son maître Ansel Adams.

D’autres ont entrepris de défricher de nouveaux territoires photographiques, tels Robert Doisneau – créateur d’une véritable esthétique de la banlieue parisienne – ou Ambroise Tézenas, dont l’œuvre offre une vision nouvelle des lieux les plus tragiques de notre histoire contemporaine. D’autres enfin, de Lucien Clergue et ses corps-paysages à René Mächler et ses Paysages de femmes, ont su déceler les liens subtils que le corps entretient avec la nature, repoussant toujours plus loin les limites d’un genre longtemps considéré comme mineur, mais devenu depuis une véritable conquête de l’art moderne et contemporain.

Nathalie Ammirati

Willy Ronis (1910-2009), La péniche aux enfants, Paris, 1969, don de l’artiste, 1973 © Willy Ronis / Gamma-rapho

Gabriele Basilico (1944-2013), Boulogne-sur-Mer, 1984, don de l’artiste, 2002 © Gabriele Basilico

Pour aller plus loin

Musée Réattu
Musée

Musée Réattu

Arles

Construit à la fin du XVème dans un tête-à-tête magique avec le Rhône, le Grand-Prieuré de l’Ordre de Malte doit sa destinée à Jacques Réattu (1760-1833), peintre arlésien et Grand Prix de Rome, qui en fit sa maison, son atelier et le laboratoire de ses rêves. Devenu musée en 1868,…

Musée départemental Arles antique
Musée

Musée départemental Arles antique

Arles

C'est dans un bâtiment contemporain, construit sur les restes du cirque romain par Henri Ciriani, que le musée départemental Arles antique, présente les collections archéologiques d'Arles (objets du quotidien, éléments d'architecture, mosaïques, sarcophages, maquettes...).La visite de ce…

Agenda

Arles

Concerts, ferias, expos : ça bouge à Arles ! Toute l'année, festivals et animations ont lieu dans la cité antique, pour le plaisir du grand public.

Voir le guide Arles

Expositions

Art, histoire ou sciences naturelles : découvrez toutes les dates des expositions en Provence.

Voir le guide Expositions

L'année du département

Musées, bibliothèques, archives : les lieux culturels départementaux proposent une riche programmation toute au long de l'année. A vos agendas !

Voir le guide L'année du département
Tout l'agenda culturel

Autres articles

Revivre Les Suds en hiver

Revivre Les Suds en hiver

du 3 au 5 février 2017

Cette année, SUDS revisite son traditionnel REVIVRE. Rendez-vous chaleureux et festif entre deux éditions, il réunit chaque hiver le public et les partenaires des Suds.

Des journées nationales de l'archéologie pour passionnés d'histoire ou simples curieux

Des journées nationales de l'archéologie pour passionnés d'histoire ou simples curieux

15 au 17 juin 2018

Que vous soyez passionnés d'histoire ou simples curieux, familles, scolaires ou étudiants, les journées de l'archéologie sont l'occasion de découvrir les coulisses du patrimoine et de la recherche archéologique dans des lieux exceptionnellement ouverts au public.

De l'art contemporain dans les jardins aixois avec les Flâneries

De l'art contemporain dans les jardins aixois avec les Flâneries

16 & 17 juin 2018

Le temps d'un week-end, des jardins aixois de prestige ouvrent gratuitement leurs portes au public à l’occasion des Flâneries de l'Art Contemporain. A l'intérieur, expositions, lectures et concerts pour découvrir artistes connus et nouveaux talents.

Sous le son, la plage by Marsatac

Sous le son, la plage by Marsatac

Les 15, 16 & 17 juin 2018

En juin, à Marseille, Marsatac transforme le Parc Chanot en Coconut Beach. Sur la grève, au couchant, le festival plante ses faux palmiers, sa vraie fureur de vivre et sa programmation ultra-gourmande : IAM, Nekfeu, Nina Kraviz, Paul Kalkbrenner, Nasser..

Etang d'Arts, fête et développement durable

Etang d'Arts, fête et développement durable

Les 19 & 20 mai 2018

Depuis 20 ans., le festival Etang d'Arts met à l'honneur la culture marseillaise avec passion, établissant l'art comme vecteur de sensibilisation au développement durable et à l'économie solidaire.

Le festival littéraire Oh les Beaux jours envahit Marseille

Le festival littéraire Oh les Beaux jours envahit Marseille

Du 22 au 27 mai 2018

Marre des écrans ? Pendant une semaine, le festival littéraire Oh les beaux jours s'invite à Marseille. Rencontres, concerts, spectacles, lectures dessinées, tout est mis en oeuvre pour découvrir la lecture autrement.

Culture et Éducation, de concert pour C'est Sud !

Culture et Éducation, de concert pour C'est Sud !

du 18 au 20 mai 2018

"C’est Sud !", c'est 30 spectacles et propositions artistiques gratuits, dispersés en 12 lieux différents d’Aix-en-Provence à chaque week-end de Pentecôte.

Un Printemps de l'Art Contemporain foisonnant de surprises

Un Printemps de l'Art Contemporain foisonnant de surprises

du 9 au 26 mai 2018

Comme une parenthèse, le PAC, Printemps de l'Art Contemporain et ces Love Letters, permet d’échapper aux trajectoires quotidiennes et se laisser guider, d’une exposition à l’autre, par le tracé inédit de plus de cinquante projets artistiques.

Suivez l’Étoile du Nord, elle vous guidera !

Suivez l’Étoile du Nord, elle vous guidera !

le 21 avril 2018

L’Étoile du Nord est une fête pour tous les habitants de Marseille. Quand Marseille perd le nord elle se divise et se fait âpre. Lorsque Marseille chante le Nord, qu’elle le célèbre, le danse et le met en partage, alors elle s’unife et s’apaise.

Rendez-vous à Sirènes et midi net

Rendez-vous à Sirènes et midi net

Mercredi 2 mai 2018

Lieux publics vous invite tous les premiers mercredis du mois à midi devant l'Opéra de Marseille.

Hors les vignes, le rendez-vous des saveurs

Hors les vignes, le rendez-vous des saveurs

le 14 avril 2018

Hors les vignes, le rendez-vous des saveurs des goûts et de la création. Une rencontre festive et unique avec les sens. C’est 9 trios mis en scène durant un journée : 9 chefs, 9 artistes et 9 vignerons.

Saint-Mauront, je vous aime, une journée d'amour et de poésie

Saint-Mauront, je vous aime, une journée d'amour et de poésie

le 14 avril 2018

L’Art de vivre, KLAP Maison pour la Danse, Les Pas Perdus, Les Têtes de l’art et le Théâtre Toursky s’associent pour imaginer et concevoir une journée d’amour et de poésie dans leur quartier de résidence et de travail, le quartier de Saint-Mauront. Découvrez le potentiel sensible et la poésie du quotidien de ce quartier avec des propositions artistiques autour du thème de l’amour : danse, théâtre, arts plastiques et visuels …

Tous les articles