Voir le monde avec les yeux des autres à la Biennale des écritures du réel

du 17 mars au 13 avril 2018

La trace d’un rêve n’est pas moins réelle que la trace d’un pas

Depuis la création de la Biennale en 2012, elle s'efforce de mettre tout en oeuvre pour qu’au-delà d’un festival, cet événement soit à l’image d’un grand atelier de l’hospitalité.
À chaque édition, ils tentent de « voir le monde avec les yeux des autres ». Ce qui nous traverse, nous bouleverse, ce qui nous empêche, mais aussi comment nous nous en libérons. Témoigner de notre monde tout en le dessinant autre. C’est le pari de la Biennale que de tenter de rendre compte de cet élan et ainsi continuer ce très ancien dialogue entre poésie et politique.
Cette quatrième édition est placée sous le signe d’un art du rapprochement, d’une éthique de l’attention faite de gestes simples de considération comme en parle très bien Marielle Macé dans son livre Sidérer, considérer. Et bon nombre de propositions seront dédiées à l’association SOS Méditerranée, en soutien à ses actions.

« Donnez-nous de nouvelles données », chantait Bashung, c’est ce qu'il va être essayé de faire au travers de cette programmation de quatre semaines. Cinq axes la rythmeront : Continent Jeunesse auquel participent près d’une centaine d’adolescents de Marseille, Auteurs face au réel, Dans le vif du sujet sur les questions de radicalisation et de rupture affective et sociale, Europe quel Théâtre et L’expérience Gatti, hommage au poète décédé il y aura bientôt un an.

Ouverture

Samedi 17 mars et dimanche 18 mars

Des formes artistiques pour accueillir, réconforter et ravigoter les relations; des propositions offertes dans des espaces plus familiers qu’à l’accoutumée et en premier lieu la rue, des bars, des restaurants…
Une invitation à tous, y compris aux passants, optimiste et joyeuse.

Au programme:

Théâtre in vivo avec L'Instant CroXel, commandez un verre et laissez-vous gentiment chatouiller !
Happening de Frédérique Lecomte et Congo Paradiso aux Variétés.
Une expo photo Traversées de Sinawi Medine, exposée au Funiculaire et à L’Autoportrait, témoigne, d’une part du sauvetage de personnes en Méditerranée par l’Aquarius, et d’autre part des conditions d’arrivée et de vie de migrants.
Une performance Apprenez-moi à faire de l’art au WAAW.
Et pour finir le week end, du théâtre avec Je passe...1 & 2. Sept comédiens portent sept récits d’artistes en exil pour sept groupes de spectateurs, à l'Église Saint-Ferréol.

L'Instant-Croxel

Fier d’être Fakoly @olivier-favier

Europe quel Théâtre

Jeudi 22 mars, samedi 24 mars et mardi 3 avril

Dans quelle Europe aurait-on envie de vivre demain ? Comment est-ce que des grandes valeurs méditerranéennes, comme l’ouverture, l’hospitalité, la solidarité, l’échange interculturel, qui sont au coeur de ce territoire peuvent enrichir l’Europe de demain ? Comment nourrir et cultiver, dans un grand cadre européen, son amour-propre et l’amour de l’autre dans la construction d’un projet d’avenir commun ?

Au programme:

Une Création théâtrale J'appelle mes frères à la Friche, sur quelle attitude adopter quand on ressemble comme un frère à ceux qui…?.
Spectacle qui mêle onze amateurs et quatre comédiens, des citoyens sur le plateau, pour les scènes du choeur, comme des Amplificateurs de voix.
Une Rencontre Traduire...des formulaires ou textes d’administrations françaises pour les migrants.
Un ambitieux spectacle musical documentaire Simple as ABC #2 sur la digitalisation de la gestion migratoire.

LD_Bouziane-Bouteldja

LYCEE-AMPERE

Continent jeunesse

Du mardi 20 mars au dimanche 25 mars

« La jeunesse est devenue un nouveau continent, écrit Edward Bond, et le théâtre ne peut pas prétendre à un objectif humain s’il ne parvient pas à s’y engager et à l’explorer. »
À l’invitation du Théâtre La Cité, des artistes ont, chacun à leur manière, noué un dialogue avec des adolescents. Les créations partagées qui en naissent nous parlent autant de leurs mondes, déjà multiples, que de l’état du monde.

Au programme:

Un film Sécurité de Natacha Samuel au Gyptis, tourné l’été dernier dans un lycée désert, qui plonge dans l'imaginaire de lycéens, où se côtoient désir d’héroïsme et terreur d’enfant, cruauté folle et tendresse immense, jeu et réalité.
Trois créations théâtrales : D'ailleurs, avec la troupe, aujourd’hui constituée de jeunes marseillais et de jeunes arrivants, Karine Fourcy explore la condition d’une jeunesse en exil et Barbare isthme qui sépare deux mers : l’océan des langues propres aux enfants de cette classe internationale et l’océan du français que l’école leur enseigne. Et Pourquoi M. Seguin a-t-il emprisonné sa chèvre ? qui tend un miroir à notre humanité, poser des questions politiques et philosophiques sur leurs vies, la vie en général et notre société.
Un workshop Dance Seuls ensembles ! comment traverse-t-on les problèmes du quotidien, la vie dans un quartier ? Le chorégraphe et danseur Bouziane Bouteldja est allé à la rencontre de jeunes danseurs des quartiers nord de Marseille.
Une table ronde projection Ce qu'ils en disent, une conférence avec François Gemenne, politologue du climat et une conférence spectacle La convivialité. Peut-être avez-vous assisté à la petite forme en appartement lors de la Biennale #3 ? Le Merlan vous propose de découvrir la version théâtrale !

ça-ira-fin-de-Louis-cr-Elisabeth-Carecchio

La découverte de l’Amazonie par les Turcs enchantés - Strait_of_Gibraltar_by_Piri_Reis

Auteurs face au réel

Du vendredi 23 mars au dimanche 1er avril

« Je me dis comme tout le monde, quand un fait divers m’impressionne, qu’il est impensable, inimaginable. Or, justement, c’est seulement imaginable. C’est tout ce que nous avons pour essayer de comprendre le réel et le monde. » ▸ Laurent Mauvignier
Qu’ils aient pour point de départ un fait divers, une enquête, un territoire arpenté, une rencontre...
Les récits à découvrir sont des invitations à emprunter des voies nouvelles imaginées par leurs auteurs, tels des pirates en quête de sens cachés. Voyages immobiles pour nous spectateurs, et pourtant nous franchirons des frontières et nous plongerons dans des inconnus. Et peut-être en sortirons-nous agrandis.

Au programme:

Pour ceux qui n’auraient pas pu voir Ça ira (1) fin de Louis à Marseille, La Garance Scène nationale de Cavaillon et l’Opéra Grand Avignon programment cette dernière création de Joël Pommerat. Et une Rencontre avec Marion Boudier, son dramaturge au Théâtre Joliette.
La partie 2 des Traversées, des rencontres, un film et des lectures.
Du Théâtre avec Mais il faut bien vivre!, les acteurs, dans une forme relevant des séries télévisées, mettent en perspective et tension, les lignes de force entre fictions populaires et culture des élites. Laurent Mauvignier (comme Ancelin Preljocaj) explore avec Ce que j’appelle oubli une tragédie survenue à Lyon en 2009 : la sauvage mise à mort d’un voleur de bière par quatre vigiles, dans l’arrière-boutique d’un supermarché. Un voyage au coeur de l’homophobie avec Ogres.
De la musique avec Iraka puise directement à la source d’un rap littéraire, crasseux, où l’organique et l’électronique numérique se cherchent et magnifient les sentiments humains.
Des lectures sur le dépaysement Voyages en France et Chemin faisant...Huveaune. No border sur la “Jungle” de Calais et Fier d’être Fakoly, une rencontre avec deux jeunes mineurs guinéens.
Un work in progress Le Cabaret de la Madone qui explore la question de genre, des limites, des drag queens, des droits LGTB, du féminisme et de la masculinité.
Une performance La découverte de l’Amazonie par les Turcs enchantés.

Iraka

OGRES-credit-Olivier-Balladur

Dans le vif du sujet

Du mardi 3 avril au vendredi 6 avril

Ce programme pour partager les productions d’une démarche engagée par des artistes, des chercheurs, des jeunes, des parents, des enseignants et des éducateurs, autour des questions de rupture affective et sociale, voire de radicalisations, dont certains jeunes peuvent être à la fois victimes et acteurs.

Au programme :

Du théâtre avec 20 November. Lars Norén nous offre l’opportunité de voir et d’entendre, une heure durant, le jeune homme de 18 ans qui s’apprête à commettre un massacre dans son lycée d’Emstetten en Westphalie. Ne laisse personne te voler les mots, ce spectacle, qui s’adresse avant tout à la jeunesse, part de l’histoire vécue de Selman Reda et nous conduit jusque dans le désert d’Arabie occidentale il y a de cela quinze siècles.
Une conférence Une violence, de l’intime au politique. Religion ou pas, d’où vient l’extrême violence et comment la prévenir, la question travaille nos sociétés et nos liens.

Un bOn moment

Samedi 7 avril à la Gare Franche

Ce bOn moment imaginé avec la Gare Franche, le Bureau des guides du GR®2013 et Hôtel du Nord, nous conduira du jour à la nuit et s’inscrit dans les Mille & Une Nuits, série de rendez-vous, de marches et d’histoires aux abords du GR®2013.

Au programme : Marches d’approche, Troc de plantes et atelier pain, Récit de Suzanne D et Repas préparé par la Gare Franche suivi de la Boum Bal animée par Isabelle Cavoit et ses complices et DJ set proposé par les Mobylettes Sound System.

Plus d'infos

Seuls et ensemble © Sigrun Sauerzapfe

Armand Gatti dirigeant son film, «El Otro Christobal» sur la révolution cubaine

L’expérience Gatti

À partir du mardi 10 avril

En avril 2018, cela fera un an qu’Armand Gatti est décédé après une longue vie d’engagements, nous laissant une oeuvre protéiforme. Il est l’homme qui a rencontré Malraux, Mao, Castro, Che Guevara, Soupault, Michaux, Leiris, Vilar…

Qui, pendant trois quarts de siècle, a couru le monde, de l’Algérie à la Chine, de l’Amérique du Sud à l’Irlande du Nord. Sa vie s’accorde avec les batailles du siècle, celles pour l’émancipation de l’homme. Possédé par « la nécessité de l’expression », Armand Gatti n’a cessé d’expérimenter le pouvoir libérateur des gestes de création. Il a mené un chemin unique dans le théâtre français du XX e siècle et nous laisse également des oeuvres cinématographiques inclassables dans leur mode de fabrication et de production. Et toujours, il a écrit, poursuivant son aventure de La parole errante.

Et puis on peut dire que Gatti aimait Marseille, une ville dont il éprouvait le caractère rebelle et populaire. Il y a consacré plusieurs années de sa vie, y réalisant des oeuvres véritablement monumentales et des moments artistiques exceptionnels.

Au programme :

Gatti, un récit à 4 voix. Ces contributions seront émaillées d’archives sonores et visuelles, de lectures de textes de Gatti choisis par les invités, et seront suivies d’un échange avec le public.
Une série de 8 films, Le Lion, sa cage et ses ailes et une performance poétique Chant public d’une planète provisoire.
Le récit collectif Sur la piste d’Arti Manga et un plateau radio en live Gatti et Marseille.
Une rétrospective de son oeuvre cinématographique, La montagne de l’évidence, que peu de gens connaissent. Durant cette semaine consacrée à la filmographie d'Armand Gatti se grefferont des archives sonores et visuelles, des films sur et autour des expériences qu'il mena.

Infos pratiques

Obtenir des renseignements sur les propositions de la Biennale auprès du Théâtre La Cité (04 91 53 95 61).
Réservations

Pour aller plus loin

Agenda

Les rendez-vous de MP2018

Vous avez aimé MP2013 ? MP2018 est le nouveau rendez-vous festif et culturel de l'année 2018.

Voir le guide Les rendez-vous de MP2018

Théâtre

Comédie, pièce classique ou théâtre contemporain : les scènes de Provence accueillent 1001 spectacles à applaudir en famille.

Voir le guide Théâtre

Projections - Cinéma

Et si on se faisait une toile sous les étoiles de Provence ? Listes les salles de cinéma et projections en plein air dans les Bouches-du-Rhône.

Voir le guide Projections - Cinéma
Tout l'agenda culturel

Autres articles

Mille et une Nuits de récits sur le sentier du GR2013 - Saison 2

Mille et une Nuits de récits sur le sentier du GR2013 - Saison 2

SAISON 2 du 1 mai au 30 juin 2018

Une expédition poétique pour aller voir la nuit tomber sur le sentier. La promesse de mille et une nuits de récits dans des lieux insolites sur le chemin de randonnée, pour raconter nos liens avec le territoire par le Bureau des Guides du GR2013.

Des journées nationales de l'archéologie pour passionnés d'histoire ou simples curieux

Des journées nationales de l'archéologie pour passionnés d'histoire ou simples curieux

15 au 17 juin 2018

Que vous soyez passionnés d'histoire ou simples curieux, familles, scolaires ou étudiants, les journées de l'archéologie sont l'occasion de découvrir les coulisses du patrimoine et de la recherche archéologique dans des lieux exceptionnellement ouverts au public.

De l'art contemporain dans les jardins aixois avec les Flâneries

De l'art contemporain dans les jardins aixois avec les Flâneries

16 & 17 juin 2018

Le temps d'un week-end, des jardins aixois de prestige ouvrent gratuitement leurs portes au public à l’occasion des Flâneries de l'Art Contemporain. A l'intérieur, expositions, lectures et concerts pour découvrir artistes connus et nouveaux talents.

Sous le son, la plage by Marsatac

Sous le son, la plage by Marsatac

Les 15, 16 & 17 juin 2018

En juin, à Marseille, Marsatac transforme le Parc Chanot en Coconut Beach. Sur la grève, au couchant, le festival plante ses faux palmiers, sa vraie fureur de vivre et sa programmation ultra-gourmande : IAM, Nekfeu, Nina Kraviz, Paul Kalkbrenner, Nasser..

Etang d'Arts, fête et développement durable

Etang d'Arts, fête et développement durable

Les 19 & 20 mai 2018

Depuis 20 ans., le festival Etang d'Arts met à l'honneur la culture marseillaise avec passion, établissant l'art comme vecteur de sensibilisation au développement durable et à l'économie solidaire.

Le festival littéraire Oh les Beaux jours envahit Marseille

Le festival littéraire Oh les Beaux jours envahit Marseille

Du 22 au 27 mai 2018

Marre des écrans ? Pendant une semaine, le festival littéraire Oh les beaux jours s'invite à Marseille. Rencontres, concerts, spectacles, lectures dessinées, tout est mis en oeuvre pour découvrir la lecture autrement.

Culture et Éducation, de concert pour C'est Sud !

Culture et Éducation, de concert pour C'est Sud !

du 18 au 20 mai 2018

"C’est Sud !", c'est 30 spectacles et propositions artistiques gratuits, dispersés en 12 lieux différents d’Aix-en-Provence à chaque week-end de Pentecôte.

Un Printemps de l'Art Contemporain foisonnant de surprises

Un Printemps de l'Art Contemporain foisonnant de surprises

du 9 au 26 mai 2018

Comme une parenthèse, le PAC, Printemps de l'Art Contemporain et ces Love Letters, permet d’échapper aux trajectoires quotidiennes et se laisser guider, d’une exposition à l’autre, par le tracé inédit de plus de cinquante projets artistiques.

Suivez l’Étoile du Nord, elle vous guidera !

Suivez l’Étoile du Nord, elle vous guidera !

le 21 avril 2018

L’Étoile du Nord est une fête pour tous les habitants de Marseille. Quand Marseille perd le nord elle se divise et se fait âpre. Lorsque Marseille chante le Nord, qu’elle le célèbre, le danse et le met en partage, alors elle s’unife et s’apaise.

Rendez-vous à Sirènes et midi net

Rendez-vous à Sirènes et midi net

Mercredi 2 mai 2018

Lieux publics vous invite tous les premiers mercredis du mois à midi devant l'Opéra de Marseille.

Hors les vignes, le rendez-vous des saveurs

Hors les vignes, le rendez-vous des saveurs

le 14 avril 2018

Hors les vignes, le rendez-vous des saveurs des goûts et de la création. Une rencontre festive et unique avec les sens. C’est 9 trios mis en scène durant un journée : 9 chefs, 9 artistes et 9 vignerons.

Saint-Mauront, je vous aime, une journée d'amour et de poésie

Saint-Mauront, je vous aime, une journée d'amour et de poésie

le 14 avril 2018

L’Art de vivre, KLAP Maison pour la Danse, Les Pas Perdus, Les Têtes de l’art et le Théâtre Toursky s’associent pour imaginer et concevoir une journée d’amour et de poésie dans leur quartier de résidence et de travail, le quartier de Saint-Mauront. Découvrez le potentiel sensible et la poésie du quotidien de ce quartier avec des propositions artistiques autour du thème de l’amour : danse, théâtre, arts plastiques et visuels …

Tous les articles