Parcours d'Art Contemporain à Arles

**Un réseau de 17 lieux, fédérés autour d’une même idée : Arles EST [aussi] un territoire pour l’art contemporain !

Le réseau Arles contemporain donne rendez-vous au public pour un parcours inédit dans le centre historique d’Arles. Ces lieux vous accueillent autour de leurs sélections artistiques du moment.

Arles Contemporain : étonnez-vous ! parlez-en !

Si l’on vous dit “Arles”, vous répondez : mistral, soleil et vieilles pierres, César, Van Gogh et les Arlésiennes, taureaux, chevaux, photo et flamants roses… Et vous avez raison… Mais Arles est aussi, et peut-être même avant tout une ville d’aujourd’hui, dotée d’une vie culturelle dynamique et variée, qui égrène tout au long de l’année (oui, oui, même en novembre et en février) événements et manifestations autour de l’art contemporain : expositions, lectures et conférences, rencontres avec les artistes , vernissages en musique…

De nombreuses structures, institutionnelles, associatives ou privées, anciennes ou toutes récentes, se consacrent à le diffusion de l’art contemporain. Sur un territoire resserré (le centre ancien), ce sont 17 lieux qui aujourd’hui se fédèrent pour créer le réseau arles contemporain, et éditent un dépliant trimestriel commun qui recense les différentes initiatives de ses membres.

ANNE CLERGUE GALERIE

EX VOTOS - CHRISTINE SPENGLER

José Claro « Pepete », Madrid, 1988 © Christine Spengler
José Claro « Pepete », Madrid, 1988 © Christine Spengler

15/04 > 24/06

Christine Spengler, photographe-plasticienne présentera ses photomontages oniriques de vierges et toreros des années 80, comme des « Ex-Votos » inspirés de son enfance madrilène et de sa fascination pour le monde de la tauromachie. L’influence baroque donne une dimension mystique à ces images où s’entremêlent croix, dorures, piments, fleurs et coquillages, dentelles, peignes sertis de brillants, éventails et bijoux précieux de Christian Lacroix.
anneclergue.fr

ASSOCIATION DU MÉJAN

ERNEST PIGNON-ERNEST

08/04 > 04/06

Ernest Pignon-Ernest change les rues du monde en oeuvre d’art éphémère.
Considéré comme le précurseur de l’art urbain, il est aujourd’hui une figure incontournable et populaire de la scène artistique. Unique par sa tenue éthique et esthétique, son parcours quelque soit les thèmes abordés, a réussi le rare prodige de concilier un engagement sans concession ni reniement avec une expression artistique d’une extrême exigence, au point que certaines de ses images, notamment les fusillés de la Commune, ou son Rimbaud vagabond reproduit à des milliers d’exemplaires, sont devenues de véritables icônes des temps modernes.
Inscrites ainsi dans les lieux, les évènements qui leur donnent tout leur sens, ces images sont livrées au caprice du temps jusqu’à disparaître. Ne restent que les croquis, les esquisses préparatoires, les dessins matrices des sérigraphies et les photographies in situ que réalise l’artiste.
lemejan.com

CHÂTEAU DE TARASCON CENTRE D’ART RENÉ D’ANJOU

Christian Lacroix, Hervé Hôte, Thibault Franc, Bernard Pourrière et Pascal Monteil

«Llanto por la Monja gitana» (détail) © Pascal Monteil
La Tarasque © M. Christian Lacroix - XCLX
«Llanto por la Monja gitana» (détail) © Pascal Monteil La Tarasque © M. Christian Lacroix - XCLX

L’exposition débute dans la Salle des Festins, somptueusement ornée d’un grand tapis créé par M. Christian Lacroix sur le thème de la Tarasque, monstre totémique de la cité. Elle vous entraîne sur les pas des fondateurs de ce château et se poursuit à l’étage avec la découverte du bestiaire fantastique peint et sculpté au XVe siècle. Les photographies d’Hervé Hôte subliment ces chimères et confrontent le public à un « mano a mano enluminé ». Le bestiaire revit et se réinvente grâce aux interprétations artistiques commandées par le Centre d’art René d’Anjou, auprès de M. Christian Lacroix et de Thibault Franc. Enfin, les murs du château tapissés de centaines de graffiti révèlent l’histoire de cette forteresse-palimpseste dont l’installation sonore de Bernard Pourrière se fait l’écho.

En 2017, le Centre d’art René d’Anjou et Christian Lacroix invitent l’artiste Pascal Monteil. Ce dernier crée, à cette occasion, un parcours d’exception dans les anciens appartements des princes d’Anjou-Provence. Véritable découverte de ses thèmes de prédilection (l’étrange, la différence, les mythes antiques méditerranéens, l’aventure humaine fracturée, au travers de fresques brodées et de personnages colorés, grimés et maquillés de fils poétiques), ses pantins et autres oeuvres inédites habitent le château et dévoilent en filigrane l’identité sensible des peuples de la Méditerranée, entre Orient et Occident, entre christianisme, judaïsme et islam. Le visiteur se voit accoster sur les rives du merveilleux récit des Origines.
chateau.tarascon.fr

COLLECTIF E3

La Fête de Lhuma

15/04 > 13/05

Exposition collective festive des artistes Renaud Bargues, Marine Duboscq, Thibault Franc, Robin Lopvet, Hervé Hôte et Rémi Sabouraud autour des notions de bien commun, d’humanité culturelle, de merguez et de tourelles.

LE CORRIDOR

ÉMERGENCES - FABIEN BOITARD LUCA GILLI

© Fabien Boitard & Luca Gilli
© Fabien Boitard & Luca Gilli

01/04 > 06/05

L’exposition Émergences réunit les peintures de Fabien Boitard et les photographies de Luca Gilli. Le premier nous propose une série de toiles autour de l’eau, le second nous invite à un parcours du noir et blanc au blanc primordial. Au-delà des différences formelles, les deux artistes invitent notre regard à se déplacer entre fond et objet, chacun d’eux pouvant ainsi devenir l’élément principal. Le mouvement du regard change le mode d’apparition des objets, de leurs aspects. Émergent alors au sens physique du terme, d’autres présences dans le surgissement de la lumière.
[arles-corridorartcontemporain.com](http://www.arles-corridorartcontemporain. com)

ESPACE POUR L’ART - ASPHODELE

RELEVÉS

21/04 > 21/05

Le principe consiste à faire se déployer une vingtaine d’oeuvres dans l’espace public de la ville d’Arles. Les oeuvres choisies appartiennent toutes à la tradition des « statements » (que nous traduisons par « relevés ») linguistiques qui se saisissent de leur lieu spécifique dans l’espace public (façades de musée et d’école, galerie, surfaces publicitaires, surfaces d’affichages, journaux, commerces, murs, etc.). Les oeuvres seront aussi bien des banderoles, des affiches, des tracs, des documents distribués, des publications, des néons, des dessins.
Un parcours précis sera proposé pour l’ensemble de ces oeuvres à partir de la galerie Espace pour l’art (5 rue Réattu) où le spectateur lecteur pourra trouver une série de textes et de fiches retraçant l’histoire de chaque oeuvre. L’ensemble constituera une édition originale qui proposera une histoire critique et théorique de ces oeuvres « statements ».

FLAIR GALERIE

MON PREMIER CERCLE - ANOUK GRINBERG

Sans titre, 2016. Peinture d’Anouk Grinberg © Xavier Pruvot
Sans titre, 2016. Peinture d’Anouk Grinberg © Xavier Pruvot

08/04 > 24/06

Moi et mes dessins
J’ai commencé le théâtre et le cinéma à 13 ans, mais j’ai toujours dessiné en secret, dans les loges, les coulisses, à la place des bavardages, et surtout pour les enfants dont je me sentais faire partie. Longtemps, j’ai dessiné des animaux, des paysages et des miniatures, comme un imagier des bonheurs, une façon de me recomposer un monde. Sans doute que l’incroyable fragilité de ce qui est bon et vrai m’y poussait. Un fort appétit du bonheur aussi. Je dessinais sans du tout me prendre au sérieux, un peu comme des femmes font des tartes, juste pour la chaleur. Avec le temps, ça s’est aggravé. Les dessins ont sérieusement envahi ma vie, ma tête, et ils sont devenus plus âpres, moins civilisés. Ils sortaient comme des geysers. Des parades. J’étais sourde aux modes, je ne m’occupais que de transcrire littéralement ce que je voyais du monde.
Isabelle Wisniak, dans sa petite galerie toute ludique, me fait la joie de rassembler les deux versants de mon regard, sans plus opposer le sombre à l’innocent. Et je crois bien que ça, c’est moi. Anouk Grinberg, 2016
flairgalerie.com

FONDATION VINCENT VAN GOGH

ALICE NEEL : PEINTRE DE LA VIE MODERNE

Alice Neel, Jackie Curtis et Ritta Redd, 1970. The Cleveland Museum of Art, Leonard C. Hanna, Jr. Fund 2009.345 © Succession d’Alice Neel
Alice Neel, Jackie Curtis et Ritta Redd, 1970. The Cleveland Museum of Art, Leonard C. Hanna, Jr. Fund 2009.345 © Succession d’Alice Neel

04/03 > 17/09

En parallèle, de l'exposition « Calme et Exaltation. Van Gogh dans la Collection Bührle », la rétrospective itinérante « Alice Neel : peintre de la vie moderne » présente plus de soixante-dix toiles, dont le portrait d’Andy Warhol. Les oeuvres d’Alice Neel, l’une des plus importantes artistes nordaméricaines, racontent des histoires intimes et non conventionnelles aussi bien sur les personnes vivant en marge de la société et des subcultures que sur l’élite culturelle new-yorkaise et sa propre famille. Tels des totems, deux sculptures en bronze peintes de Rebecca Warren s’élèvent dans la cour d’entrée sur plus de trois mètres. Ces formes oblongues, aussi massives, exubérantes qu’élancées, contrastent avec l’architecture de la Fondation.
fondationvincentvangogh-arles.org

GALERIE HUIT

TENTACLES II - KG AUGENSTERN

Tentacles, 2015 © Edwin Fauthoux-Kresser
Tentacles, 2015 © Edwin Fauthoux-Kresser

22/04 > 05/05

Le collectif artistique Augenstern (composé de Christiane Prehn et Wolfgang Meyer) vit et travaille à bord de la péniche Anuschka depuis huit ans. Pour la deuxieme fois, la MS Anuschka part de Berlin en direction de Paris avant de gagner le sud de la France, observant sur son trajet les nombreux ponts qui surplombent les canaux. Équipée de tentacules faisant résonner les structures métalliques des ponts, la péniche Anuschka devient alors un laboratoire sonore et sensible interagissant avec le territoire.
Les « tentacules » sont composées d’immenses cannes en fibre de carbone dont Christiane règle la hauteur en fonction de l’architecture des ponts. Elle-même actionne à la main une canne, pour «scratcher les ponts ». Depuis Berlin, chaque ouvrage sous lequel la péniche est passée a fait l’objet d’un « grattage », avec enregistrement et mise en ligne sur le canal SoundWays de KG Augenstern. Durant le voyage, Kg Augenstern présente également des performances audiovisuelles à observer depuis les berges.
galeriehuit.com

GALERIE JOSEPH ANTONIN

ENTRE DEUX - CLAUDE CHUZEL, CÉCILE HUG

© Claude Chuzel & Cécile Hug
© Claude Chuzel & Cécile Hug

22 /04 > 20/05

La galerie développe le regard croisé de deux artistes plasticiennes, exposées en février 2017 dans le cadre d’Immersions sensibles, au Palais de l’Archevêché.
Cécile Hug travaille sur le motif du sexe féminin et réalise des compositions précieuses, mixtes, faites de sculpture et de dessin, de collection d’éléments raffinés et naturels (végétaux, insectes). Dans cet espace poétique et plastique nouvellement crée à la façon d’une botanique du corps humain, l’artiste tisse un champ de résonance entre métaphore et intime, dicible et indicible, laissant la délicatesse et le sensible déborder le cadre strict de la science.
Claude Chuzel,artiste protéiforme, agrégée de lettres, ex femme panthère à la foire du trône, interprète le thème du paysage au travers de l’épuisement de la machine, créant une trame onirique à partir du processus d’automatisation de la fabrication en série. Des surfaces colorées balayées par le jet de l’imprimante, deviennent la cible d’expérimentations, la trace de mirages, lieu d’une
approche sensitive où le réel s’accorde à la puissance de notre désir, témoignant au travers du prisme de la couleur et du champ des rayures, d’un curser de l’émoi ou de l’affect, entre Turner et Rothko.
galeriejosephantoninarles.blogspot.fr

GALERIE OMNIUS

VERCORS

© Jean Bruller
© Jean Bruller

01/04 > 01/05

Avant d’entrer en résistance et de publier clandestinement « Le silence de la mer » en 1942, écrit l’année précédente, Vercors était le caricaturiste Jean Bruller.
découvrez l'exposition de ses dessins avec la sortie de sa biographie et d’un texte inédit aux éditions “Portaparole” d’Emilia Aru.
L’exposition rend hommage au parcours du dessinateur-graveur qu’il fut dans l’entre-deux guerres, de l’écrivain aussi célèbre qu’ignoré, et en filigrane de l’homme qui, face aux honneurs comme à l’ingratitude, sut rester modeste et lucide, intègre et toujours fidèle à ses convictions humanistes.
galerieomnius.com

GALERIE VOIES OFF

GERMINATIONS - GEORGES PACHECO

© Georges Pacheco
© Georges Pacheco

22/04 > 31/05

Pensant que l’humain devait être replacé au coeur du monde agricole, Georges Pacheco a souhaité s’immerger dans les univers de la jeunesse et de la formation aux métiers de l’agriculture. Pendant deux ans, à travers des interventions artistiques et une résidence au lycée agricole La Germinière de Rouillon, il a voulu revenir aux sources de ces métiers et photographier le quotidien des élèves.
Il a ainsi arpenté l’établissement, exploré la ferme pédagogique et les ateliers, fréquenté les salles de cours et les internats, réalisant un travail photographique inédit sur la vie d’un lycée agricole. Avec sensibilité, il nous montre la complexité de la vie affective d’adolescents en prise avec leurs doutes, leurs questionnements, leurs espérances, et témoigne des rituels propres à cette période transitoire et à ce type d’enseignement.
voies-off.com

LA GALERIE NOMADE

JULIEN PARSY & MATHILDE GANANCIA

© Julien Parsy & Mathilde Ganancia
© Julien Parsy & Mathilde Ganancia

21/04 > 27/05

Alors que les révolutions formelles se suivent, que reste-t-il de la peinture ?
De la surface explorée à l’invisible recherché, Mathilde Ganancia et Julien Parsy témoignent de la vitalité de la représentation, un chemin dans l’oeuvre peinte en 2 expositions séparées, 2 approches picturales et une vidéo.
L’oeuvre de Julien PARSY se distingue par une douceur chromatique singulière mêlée à des compositions troublantes où la révélation progressive du sujet laisse apparaître une sorte d’invisible mémoire, l’évocation d’un réel diffus, une plasticité particulière des paysages.
Mathilde GANANCIA développe à travers des installations, des textes, des peintures et des supports numériques, un corpus d’oeuvres hétéroclites dans lequel les paradoxes de notre temps sont interprétés et critiqués. S’adaptant aux contextes et à certaines postures qu’elle observe dans la société, elle teste, s’infiltre et exagère des comportements afin d’en extraire des réalités complexes et potentiellement polémiques.
www.lagalerienomade.fr

© Elena Franco

© Elena Franco

MUSÉE DE LA CAMARGUE

HOSPITALIA - ELENA FRANCO

20/04 > 30/04

À travers une projection, le musée présente le projet photographique d’Elena Franco sur les anciens hôpitaux européens, exposé simultanément à l’Espace Van Gogh. Un glossaire visuel qui propose de nouvelles clés pour la lecture du paysage camarguais.
museedelacamargue.com

MUSÉE RÉATTU

ANATOMIE DU PAYSAGE

28/01 > 11/06

L’exposition Anatomie du paysage, à travers une sélection de près de 130 oeuvres issues des collections du musée, illustre ainsi la diversité des regards face à l’environnement, naturel ou urbain, sauvage ou quotidien. Elle retrace la conquête perpétuelle des photographes de nouveaux modèles et souligne leur capacité à inventer des paysages.
Certains célèbrent la beauté et le mystère de paysages rendus célèbres par d’immenses artistes, comme la montagne Sainte-Victoire de Brigitte Bauer, hantée par le souvenir de Cézanne, ou les grands parcs naturels américains photographiés par Alan Ross mais sublimés avant lui par son maître Ansel Adams. D’autres ont entrepris de défricher de nouveaux territoires photographiques, tels Robert Doisneau – créateur d’une véritable esthétique de la banlieue parisienne – ou Ambroise Tézenas, dont l’oeuvre offre une vision nouvelle des lieux les plus tragiques de notre
histoire contemporaine. D’autres enfin, de Lucien Clergue et ses corps paysages à René Mächler et ses Paysages de femmes, ont su déceler les liens subtils que le corps entretient avec la nature, repoussant toujours plus loin les limites d’un genre longtemps considéré comme mineur, mais devenu depuis une véritable conquête de l’art moderne et contemporain.

À découvrir aussi l'exposition Germaine Pratsevall, peintre de la couleur et surtout de la lumière.
museereattu.arles.fr

Pour aller plus loin

Musée de la Camargue
Musée

Musée de la Camargue

Arles

L'île de Camargue, entre Rhône et Méditerranée, possède un environnement exceptionnel, fruit de la rencontre des eaux douces avec les eaux salées et des activités humaines qui s'y sont développées. Le Parc naturel régional de Camargue a pour vocation de protéger et faire vivre ce…

Musée Réattu
Musée

Musée Réattu

Arles

Construit à la fin du XVème dans un tête-à-tête magique avec le Rhône, le Grand-Prieuré de l’Ordre de Malte doit sa destinée à Jacques Réattu (1760-1833), peintre arlésien et Grand Prix de Rome, qui en fit sa maison, son atelier et le laboratoire de ses rêves. Devenu musée en 1868,…

03 juillet au 25 septembre
Festival Voies Off
Théâtre

Festival Voies Off

Arles

Au cœur du Festival, les Soirées de projections permettent d’appréhender la qualité et la vitalité de la création photographique émergente. Chaque soir une séance de projection est proposée sur un grand écran installé en plein air dans la Cour de l’Archevêché. En alternative à…

Galerie Huit Arles
Chambre d'hôte

Galerie Huit Arles

Arles

Magnifique hôtel particulier, idéalement situé au cœur du centre historique. Vastes chambres doubles ou simples + une belle suite. Meubles anciens et confort contemporain. Petit déjeuner bio dans un authentique cadre provençal ou dans la cour verdoyante. Salon farniente et galerie d'art au…

Fondation Vincent van Gogh Arles
Musée

Fondation Vincent van Gogh Arles

Arles

Vincent van Gogh est une figure incontournable de l'art du XXe siècle. À ce jour, son influence perdure auprès des artistes et son oeuvre exerce un magnétisme sans précédent sur le public. C'est précisément à Arles qu'il produisit en seulement quinze mois ses plus beaux chefs d'oeuvres.…

04 mars au 17 septembre
Van Gogh : " Calme et Exaltation. Van Gogh dans la collection Bührle "
Exposition

Van Gogh : " Calme et Exaltation. Van Gogh dans la collection Bührle "

Arles

Cette exposition présente huit toiles de Vincent van Gogh, dont sept en provenance de la collection de l’industriel suisse Emil Bührle (1890-1956). Six d’entre elles appartiennent désormais à la Collection Fondation E.G. Bührle de Zurich. La huitième œuvre est quant à elle prêtée…

04 mars au 17 septembre
Alice Neel : peintre de la vie moderne
Exposition

Alice Neel : peintre de la vie moderne

Arles

Cette rétrospective sur Alice Neel (1900-1984) – l’une des plus importantes artistes nord-américaines, pourtant longtemps ignorée lors de son vivant – est le fruit d’un partenariat entre diverses institutions européennes. L’exposition à la Fondation Vincent van Gogh Arles souhaite…

Château de Tarascon - Centre d'art René d'Anjou
Monument

Château de Tarascon - Centre d'art René d'Anjou

Tarascon

L'imposante forteresse de Tarascon se dresse comme une sentinelle dominant les eaux du Rhône. Située durant le Moyen-Age à la fontière du Comté de Provence, face à Beaucaire et aux terres françaises, le château impose l'idée de défense. En 1400, Louis II duc d'Anjou et comte de provence…

Atelier du Midi
Chambre d'hôte

Atelier du Midi

Arles

Situation exceptionnelle entre les Thermes de Constantin et le Musée Réattu, cette maison-galerie propose 2 jolies chambres à prix doux. A 5 minutes à pied de la gare et de tous les monuments, l'accueil y est familial et amical. Petit déjeuner en terrasse à la saison chaude. Parking payant…

08 avril au 04 juin
Exposition, Ernest Pignon-Ernest
Exposition

Exposition, Ernest Pignon-Ernest

Arles

Du plateau d’Albion à Certaldo, de Charleville à Paris, de Naples à Alger, de Nice à Soweto, du Chili à la Palestine, depuis 1966, Ernest Pignon-Ernest change les rues du monde en œuvres d’art éphémère. Considéré comme le précurseur de l’art urbain, il est aujourd’hui une…

Agenda

Arles

Concerts, ferias, expos : ça bouge à Arles ! Toute l'année, festivals et animations ont lieu dans la cité antique, pour le plaisir du grand public.

Voir le guide Arles

Expositions

Art, histoire ou sciences naturelles : découvrez toutes les dates des expositions en Provence.

Voir le guide Expositions

L'année du département

Musées, bibliothèques, archives : les lieux culturels départementaux proposent une riche programmation toute au long de l'année. A vos agendas !

Voir le guide L'année du département
Tout l'agenda culturel

Autres articles

Vue sur l'anatomie du paysage

Vue sur l'anatomie du paysage

du 28 janvier au 11 juin 2017

L’expo Anatomie du paysage, à travers une sélection de près de 130 œuvres illustre la diversité des regards face à l’environnement, naturel ou urbain, sauvage ou quotidien.

Les yéyés sous l'oeil de Jean-Marie Périer

Les yéyés sous l'oeil de Jean-Marie Périer

31 mai au 2 septembre 2017

Jean-Marie Périer, célèbre photographe de la période yéyé, nous invite à replonger dans les sixties avec son exposition : “Jean-Marie Périer - Des années 60 à nos jours” aux Archives et bibliothèque départementales à Marseille. Jacques Dutronc, Françoise Hardy, Sylvie Vartan, Alain Delon, Mick Jagger, Keith Richards, les Beattles… 160 photos, des plus emblématiques aux plus insolites, pour un bol d’air rétro et vintage. Et aussi 30 clichés inédits représentant sa vision du département

Au mois de mai, l'Art Contemporain s'invite en Provence

Au mois de mai, l'Art Contemporain s'invite en Provence

Printemps de l'Art Contemporain, Arts Éphémères, double exposition au Mac : au mois de mai, l'art contemporain sous toutes ses formes envahit la cité phocéenne.

Parcours du Printemps de l'Art Contemporain dans le quartier Préfecture - Cours Julien - La Plaine

Parcours du Printemps de l'Art Contemporain dans le quartier Préfecture - Cours Julien - La Plaine

Jeudi 25 mai

Le centre ville commerçant de Marseille et le Cours Julien bouillonnent d’énergies créatives et expérimentales. Ce vaste parcours artistique se
déploie le jeudi 25 mai dans une myriade de petites galeries privées et associatives de grande qualité.

Parcours du Printemps de l'Art Contemporain dans le quartier Joliette - Belsunce - Panier

Parcours du Printemps de l'Art Contemporain dans le quartier Joliette - Belsunce - Panier

Vendredi 26 mai

Dans les quartiers historiques du port, du Panier, de Belsunce et de la Joliette, la déambulation et le questionnement de la ville se poursuivent. Au programme de ce parcours du Printemps de l'Art Contemporain du vendredi 26 mai : grandes institutions, les galeries privées, les ateliers d’artistes et espaces expérimentaux.

Parcours du Printemps de l'Art Contemporain dans le quartier Canebière - National - Belle de Mai

Parcours du Printemps de l'Art Contemporain dans le quartier Canebière - National - Belle de Mai

Samedi 27 mai

Autour de la mythique Canebière jusqu’à la Friche la Belle de Mai, vivent et travaillent de nombreux artistes. Ce parcours artistique du Printemps de l'Art Contemporain propose une découverte conviviale le samedi 27 mai d'ateliers d’artistes, de galeries privées ou de lieux associatifs, et ce jusqu'à 22h.

Marseille, le hip-hop et le graff, un triangle amoureux à découvrir au Mac

Marseille, le hip-hop et le graff, un triangle amoureux à découvrir au Mac

13 mai 2017 au 14 janvier 2018

L'exposition "Hip-hop, un âge d'or" au Musée d'Art Contemporain présente une multitude d'objets. L'occasion d'effectuer un véritable voyage dans le temps.

L’Appel du Large

L’Appel du Large

1er juillet au 30 septembre 2017

Embarquement immédiat pour un fabuleux périple en Méditerranée et jusqu’aux confins de l’océan Indien avec l’événement culturel L’Appel du Large autour de 8 expositions proposées cet été à Marseille, Martigues, Arles et Aubagne sur le voyage maritime.

Bon plan : visiter des expositions gratuitement

Bon plan : visiter des expositions gratuitement

Aller au musée sans dépenser d'argent, c'est possible. Pléthore d’endroits ouvrent de temps à autres leurs portes sans demander de ticket d'entrée. Découvrez quand !

« Rêvons la ville » : Quand des élèves de troisième font leur musée

« Rêvons la ville » : Quand des élèves de troisième font leur musée

6 avril au 9 juin 2017

Des élèves du collège Versailles de Marseille ont tenté d'imaginer la ville idéale.

Avec "Beautiful Africa", visitez l'Afrique à la Galerie du 5ème

Avec "Beautiful Africa", visitez l'Afrique à la Galerie du 5ème

8 avril au 10 juin 2017

L'Afrique envahit la Galerie du 5ème à Marseille. 9 jeunes artistes prometteurs sont chargés de la ballade, non sans apporter à chaque fois leur regard critique sur la situation actuelle.

Anne Marie Filaire, la possibilité des images

Anne Marie Filaire, la possibilité des images

4 mars au 29 mai 2017

Anne-Marie Filaire construit depuis plus de vingt ans une oeuvre dense, engagée, rigoureuse, monumentale. Attentive aux cicatrices d’un temps infini qui a fait ravage, elle prélève les signes en quête d’indices inscrits en creux.

Tous les articles