My Fair Lady à l'Opéra pour les fêtes de fin d'année

du 30 décembre au 7 janvier 2018

Que ce soit pour passer la soirée de la St Sylvestre ou débuter l'année en beauté, quoi de mieux qu'une des plus connues des comédies musicales !

© MARC VANAPPELGHEM

L'Histoire

L’action se déroule à Londres, à l’époque victorienne.
À Covent Garden, Eliza Doolittle est une petite vendeuse de fleurs à la sauvette. Affublée d’un terrible accent cockney, elle accepte de suivre les leçons du phonéticien Henry Higgins pour assouvir son rêve de travailler dans un magasin de fleurs. Elle y arrive si bien qu’elle se fait accepter dans la haute société et réussit à rendre Higgins amoureux.
D’après Pygmalion de George Bernard Shaw, Lady). La littérature regorge d’adaptations diverses du sculpteur tombé amoureux de son oeuvre parfaite..

© MARC VANAPPELGHEM

De Pygmalion de George Bernard Shaw (1914) à My Fair Lady (1956)

George Bernard Shaw (1856-1950) naît à Dublin dans une famille bourgeoise et protestante. C’est à Londres qu’il entame la lecture des écrits de Karl Marx qui sera déterminante de son engagement politique en faveur des thèses socialistes.

Autour des années 1900, il réduit ses actions politiques pour se consacrer presque exclusivement à l’écriture, notamment théâtrale. Il est également critique musical et théâtral particulièrement redouté des grandes institutions de la capitale britannique. Dans ses écrits, il dénonce les travers des moeurs bourgeoises de son temps ainsi que les abus sociaux engendrés par l’économie de marché.

À titre d’exemple, l’on peut lire dans son Bréviaire du révolutionnaire (1929) : « L'esclavage humain a atteint son point culminant à notre époque sous forme de travail librement salarié ». Plus de cinquante pièces figurent à son catalogue. Il reçoit le Prix Nobel de littérature en 1925.

Pygmalion est créé le 11 avril 1914 au Her Majesty’s Theatre. La pièce porte la trace de la noirceur du point de vue de Shaw lorsqu’il traite des questions sociales : pour Shaw, l’enseignement des codes culturels et sociaux de la haute société est vain s’il ne s’accompagne pas de la mise à disposition d’un capital économique suffisant. Également, le risque de rupture avec l’environnement social d’origine apparaît inévitable.

Trop distinguée pour ses anciens compagnons de Covent Garden, Eliza ne semble pourtant pas, au final, acceptée dans l’univers de la haute société anglaise. Dans cette pièce, Eliza et Higgins ne se marient pas. En guise de conclusion, les spectateurs peuvent entendre le rire cynique du docteur dont la pensée est occupée par l’idée du mariage à venir entre Eliza et Freddy.

© MARC VANAPPELGHEM

Anthony Asquith et Leslie Howard réalisent une adaptation cinématographique de la pièce en 1938 mais Shaw refuse de céder ses droits au producteur Gabriel Pascal en vue d’une adaptation de Pygmalion en comédie musicale. Ce n’est qu’après la mort de Shaw, en 1950, que le projet est relancé. Frederic Loewe est en charge de la musique.

Afin de correspondre aux attentes des spectateurs qui avaient été surpris par le final peu réjouissant de la pièce d’origine, Frederick Loewe et son librettiste Alan Jay Lerner, décident d’étayer la relation entre le maître et son élève. Jamais, chez Shaw, Higgins n’admet son amour pour Eliza. Dans l’adaptation musicale, cet amour est largement sous entendu et surtout, l’on comprend qu’Eliza décide de passer le reste de ses jours aux côtés d’Higgins. Également, les aspects les plus politiques de l’intrigue de Shaw sont soigneusement gommés.

© MARC VANAPPELGHEM
© MARC VANAPPELGHEM

La création a lieu au Mark Hellinger Theatre de New York le 15 mars 1956. C’est un triomphe ! L’oeuvre reste à l’affiche à Broadway pendant 2717 soirées et figure au top dix des comédies musicales les plus jouées. La reprise à Londres en 1958 bat également tous les records de longévité avec pas moins de 2281 représentations. La partition possède en effet toutes les recettes pour en faire un succès durable : forte caractérisation des personnages principaux, histoire d’amour complexe mais d’autant plus attachante, de grandes scènes impressionnantes (Ascot et le grand bal) et surtout, une succession de tubes indémodables. « I could have dance all night », numéro le plus célèbre de la partition, n’est qu’une toute petite partie des talents mélodiques de Loewe dont la plume alterne pages sentimentales, mélancoliques, comiques et cyniques.

L’adaptation au cinéma de cette partition par George Cukor est réalisée en 1964. Elle participe au succès et à la notoriété de l’ouvrage en raison, notamment, de son casting éblouissant : Audrey Hepburn et Rex Harrison forment un couple mythique particulièrement attachant. Le film est récompensé par huit Oscars en 1965, dont celui du Meilleur film, du Meilleur réalisateur et du Meilleur acteur pour Rex Harrison. Il est également nommé Meilleur film musical, la même année, lors de la cérémonie des Golden Globes.

Ce classique de Broadway fait escale pour la première fois sur la scène de l’Opéra de Marseille. Afin d’en faciliter la compréhension, les textes parlés ont été traduits en français par Olivier Cautrès et adaptés par Jean Liermier. Les chansons demeurent dans leur langue d’origine. Voici donc un spectacle festif, une petite incartade au genre purement lyrique, un ouvrage de circonstance pour débuter joyeusement l’année 2018. Enjoy !

Autour du spectacle

Concert à l'Alcazar

LES COMÉDIES MUSICALES AMÉRICAINES
SAMEDI 23 DÉCEMBRE À 17H

Salle de conférence
Entrée libre (dans la limite des places disponibles)
Bibliothèque Municipale à Vocation Régionale
58, cours Belsunce 13001 Marseille

Infos pratiques

30 décembre 2017 14:30
31 décembre 2017 20:00
03 janvier 2018 20:00
05 janvier 2018 20:00
07 janvier 2018 14:30

Réservation : http://opera.marseille.fr/programmation/opera/my-fair-lady

Pour aller plus loin

Les Fêtes de Noël en Provence
Dossier

Les Fêtes de Noël en Provence

Envie de sorties en famille ou entre amis pour s'émerveiller devant des spectacles ou des manifestations pendant les fêtes de Noël ? Où faut il aller en Provence? Que faut il ne pas rater? On vous aide à garder l'esprit de Noël durant toutes les fêtes !

Où faire ses cadeaux de Noël en Provence
Blog

Où faire ses cadeaux de Noël en Provence

Illuminations, marchés de Noël, et puis…les cadeaux ! Mais où les trouver? Et si la Provence s’invitait sous votre sapin?

Opéra de Marseille
Lieu culturel

Opéra de Marseille

Marseille

Inauguré en 1787, l’Opéra de Marseille est parmi les salles actuelles, le deuxième Grand théâtre construit en province après celui de Bordeaux. Cependant, l’incendie du 13 novembre 1919 n’a épargné que les structures extérieures : les murs, la colonnade et le péristyle. Tout le…

Agenda

Concert - Opéra

Des opéras de Marseille aux concerts lyriques au Grand Théâtre de Provence, retrouvez la liste des concerts et opéras des Bouches-du-Rhône.

Voir le guide Concert - Opéra

Enfants

De passage en Provence avec toute votre marmaille ? Bienvenue dans l'agenda spécial enfants de Bouches-du-Rhône Tourisme. Des manifestations adaptées aux touts-petits comme aux ados.

Voir le guide Enfants
Tout l'agenda culturel

Autres articles

L’Opéra de Marseille dévoile une programmation alléchante pour la prochaine saison

L’Opéra de Marseille dévoile une programmation alléchante pour la prochaine saison

Saison 2017 - 2018

Au programme : pièces classiques, œuvres contemporaines, opérettes et spectacles jeune public.

Lumière sur le Polar à Vitrolles

Lumière sur le Polar à Vitrolles

du 3 au 11 février 2018

Films, Débats, Rencontres, Exposition, Ateliers, Remise du prix de la "Gâchette d'or" au programme du Festival Polar en lumières un rendez-vous incontournable de l’agenda culturel vitrollais.

2 jours 2 nuits d'amour pour fêter MP2018

2 jours 2 nuits d'amour pour fêter MP2018

Fêtes d'ouverture du 16 au 18 février 2018

Un week-end comme un coup de foudre : intense, démesuré, extraordinaire ! Dès le vendredi soir, familles, amis, amoureux sont invités à un grand bain d’Amour à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, à n’importe quel endroit du territoire. C'est au rythme de 2 jours et 2 nuits d'amour que battra le coeur du territoire de MP2018.

Les enfants ouvrent le bal de MP2018 quel amour !

Les enfants ouvrent le bal de MP2018 quel amour !

du 14 au 15 février 2018

Le 14 et le 15 février 2018, MP2018 inaugure ses 7 mois de programmation avec deux journées de fête placées sous le signe de la jeunesse.

Le Barbier de Séville, une étude sur l’humanité moderne

Le Barbier de Séville, une étude sur l’humanité moderne

du 6 au 15 février 2018

Dix ans que Marseille n’a pas entendu Le Barbier, partition phare d’un Rossini seulement âgé de 24 ans, mais aussi du bel canto et du genre lyrique. Ces cinq représentations sont l’occasion d’entendre un plateau vocal de premier ordre ainsi que de réunir une équipe de mise en scène très inventive.

Ambiance camp de base polaire à l'Inuit festival

Ambiance camp de base polaire à l'Inuit festival

Les 2 et 3 février 2018

L’Inuit, festival électro investi Marseille avec une idée originale : faire la fête, en plein air, au coeur de l’hiver. Pour l’occasion l’esplanade du J4 sera plongée dans un décor de camp de base polaire.

Roméo et Juliette contre la milice des consciences

Roméo et Juliette contre la milice des consciences

du 14 au 18 février 2018

Cette pièce, première création d'Angelin Preljocaj pour grand ballet, est une plongée dans la force vitale de la jeunesse, sa radicalité, son engagement physique, ses affrontements, sa sensualité dévorante.

Les Âmes Offensées ou dire la continuité des mondes

Les Âmes Offensées ou dire la continuité des mondes

du 25 janvier au 3 février 2018

Globetrotter sensible et curieux, Philippe Geslin rapporte, de ses terrains lointains, des carnets de notes, des photos, témoins éloquents de ses observations et rencontres. Ici, le récit de l’ethnologue chez les Inuits, les Soussou et les Massaï, entre en résonance avec l’univers visuel et sonore de Macha Makeïeff.

« De quoi bruit le monde ? » réponse au festival Parallèle

« De quoi bruit le monde ? » réponse au festival Parallèle

du 26 janvier au 3 février 2018

Parallèle 8, c’est une programmation de théâtre, danse et performance. Rendez-vous annuel entre artistes de la nouvelle génération et spectateurs curieux.

Pour les enfants de la Timone, tous au festival [Hope]project

Pour les enfants de la Timone, tous au festival [Hope]project

le 24 janvier 2018

La totalité des bénéfices de ce concert caritatif sera reversée au [HOPE] project, pour mettre en oeuvre la rénovation du 1er étage du Pôle Pédiatrique de l’Hôpital de la Timone.

Du Travail, Temps 2 : Travailler / Œuvrer

Du Travail, Temps 2 : Travailler / Œuvrer

Du 12 janvier au 8 février

2018 à la Friche s'ouvre avec Travailler/Œuvrer, un cycle d'événements autour des questions que pose le travail aujourd'hui, convoquant le cinéma, les sciences sociales, la philosophie et bien d'autres disciplines artistiques.

Tram 83, une fresque africaine

Tram 83, une fresque africaine

du 10 au 12 janvier 2018

Julie Kretzschmar adapte le premier roman de Fiston Mwanza Mujila, l’une des voix majeures du roman congolais contemporain : Tram 83, ou l’évocation d’une Afrique sensuelle et désenchantée, entre récits et fragmentation.

Tous les articles