La Friche fait sa rentrée de l’art contemporain

Du 26 août au 5 novembre 2017

Cinq artistes prennent les rênes de la Friche la Belle de Mai. Résidents de la Friche ou artiste international, ils ont pour point commun l’art de mettre en œuvre leurs rêves et obsessions. Parmi eux, Erik Göngrich et Boris Sieverts, amoureux des calanques qu’ils ont décortiquées et redessinées. La Friche a également invité l’expérimenté Vincent Lamouroux pour la deuxième fois en trois ans. Enfin, la nouvelle génération est bien présente cette année à La Friche. Les écoles d’Art du sud de la France sont réunis sous la même bannière intitulée Inventeurs d’aventures. Claire Tabouret et les lauréats du prix des ateliers de la Ville terminent la programmation.

L’arrière-pays marseillais est devenu prioritaire pour deux artistes allemands. L’un est un artiste / architecte au Goethe-Institut tandis que son partenaire est guide de randonnée. Depuis 2012, les recherches d’Erik Göngrich et Boris Sieverts se concentrent sur le territoire des Calanques. Résidents de la Friche, ils s’efforcent de comprendre comment conserver ce patrimoine naturel. Impressionné par la différence de paysage et la proximité entre les calanques et Marseille, l’artiste a matérialisé ses recherches à travers un mur de photographie qui détaille la totalité de l’analyse géologique et architecturale des calanques. Pour comprendre les Calanques, l’architecte a matérialisé le domaine par une forme abstraite qui se métamorphose en un terrain d’argile où la Gineste, les boues rouges et les métropoles se retrouvent sur un terrain jonché de bouteilles en verre.

Les calanques par Erik Göngrich

Claire Tabouret

Claire Tabouret, de la peinture à l’art visuel

Cette exposition du travail de Claire Tabouret est l’aboutissement d’une résidence effectuée à Marseille entre janvier et juin 2011. L’artiste y revisite les œuvres réalisées à cette époque depuis la perspective de son atelier actuel, situé à Los Angeles, et fait côtoyer des peintures et gravures récentes. Ces nouvelles pièces accueillent les pièces antérieures, qui sont accrochées à leur envers, comme si différentes couches de temps s’étaient agrégées. Cet agencement inhabituel d’endroits et d’envers permettra également aux visiteurs de penser leur position dans l’espace. Les nouvelles œuvres de Claire Tabouret traitent de l’ambition d’aller vers l’Ouest : vers les agrumes, les espaces, la célébrité et, bien sûr, l’or qu’il promet. Vous pourrez également découvrir une autre facette de l’artiste avec trois vidéos diffusées sur le thème de l’illusion d’optique. Cette exposition deux en un est le travail d’une scénographie enlacée où l’on retrouve le travail de l’artiste depuis six ans.

Réunir les meilleurs jeunes artistes du sud de la France, c’est le pari qu’a tenté le collectif " Inventeurs d’Aventures". Après un appel à candidature lancé auprès d’anciens diplômés des sept écoles supérieures d’art du sud, près d’une cinquantaine d’artistes ont été sélectionnés par le commissaire et invités à participer au programme. Le premier épisode explore à la Friche Belle de Mai le traitement de l’image. Chaque œuvre est une histoire, 21 artistes sont donc réunis autour de récits imagés. Parfois inventé de toutes pièces comme Benoît Payan qui retrace l’exode d’un Marseillais durant la seconde guerre mondiale à travers des photos d’archives. On retrouve également des passionnés comme l’artiste Bobby Dollar, supporter de l’Olympique de Marseille, qui dresse le portrait de ses idoles. Pour finir ce petit tour d’horizon, l’Histoire de Maëlys Rebutini est immanquable. La jeune artiste s’est isolée sur une petite plateforme pendant sept jours sans se nourrir. Accompagnée de matériel d’enregistrement, elle a capté les variations de son environnement à quelques mètres de son père, qui faisait également la même expérience. L’installation propose une restitution de cette expérience où elle a vécu les différents rythmes de la forêt. Cette exposition sera reconduite pour un deuxième épisode à la villa Arson de Nice, le 14 octobre.

Bobby Dollar

Benoit Payan

Bobby Dollar

Récompenser les artistes marseillais

Pour sa deuxième édition, la ville de Marseille récompense les artistes résidents de la Friche. Le prix des ateliers de la ville de Marseille permet à un artiste d’exposer son travail dans un des musées de la ville. Parmi les candidats, à noter la présence de Gethan&Myles représenté par un vélo datant de 1968, percé de toutes parts. La plupart des artistes vivent et travaillent à Marseille, à l’image de Marc Etienne et son "Tingles on the Wall, on the floor and in the air", trois sculptures épurées collés au mur. Hormis les sculptures et les installations, on peut également retrouver de l’art naturel avec Ugo Schiavi qui présente son œuvre "Rudus-Ruderis" et interroge la façon dont la nature récupère toujours ses droits. Ces jeunes artistes vivent un rêve éveillé, tout comme le dernier artiste présent lors de cette rentrée Vincent Lamouroux.

Gethan&Myles

Marc Etienne Tringles on the Wall, on the floor and in the air

L’artiste obsédé par l’aéronautique voulait réaliser une installation à la hauteur de ses rêves. Son but, faire atterrir un avion au milieu du désert sur une piste d’atterrissage blanche. Pour y parvenir, il s’est rendu dans un désert américain afin de reproduire grâce à une machine à chaux, une piste nuageuse sur laquelle un avion a pu délicatement se poser. Dans un paysage tout droit sorti des mystères de l’ouest, Lamouroux kidnappe les nuages du ciel pour les faire descendre sur terre. Cette expérience est représentée par plusieurs clichés tirés du film diffusé sur les murs de l’exposition.

Vous pourrez retrouver ces cinq expositions jusqu'au 5 novembre à La Friche la Belle de Mai.

Fabien Cassar

Infos Pratiques

Entrée 1 (piétons uniquement) : 41 rue Jobin - 13003 Marseille
Entrée 2 (piétons, livraisons et parking restreint) : 12 rue François Simon - 13003 Marseille

Accueil-billetterie
Ouvert le lundi de 11h à 18h, du mardi au samedi de 11h à 19h et le dimanche à partir de 12h30

Pour aller plus loin

Friche Belle de Mai
Théâtre

Friche Belle de Mai

Marseille

Une fabrique artistique, un espace de vie et de culture à Marseille Créée en 1992 sur l'ancien site de la Manufacture des tabacs de la Seita, la Friche la Belle de Mai est un des lieux culturels majeurs de la Région PACA. Lieu de création et d'innovation, cet espace des possibles, porté…

Préavis de Désordre Urbain recrée la tour de Babel
Actualité

Préavis de Désordre Urbain recrée la tour de Babel

Le festival Préavis de Désordre Urbain détonne dans le milieu culturel marseillais. Chaque année, il invite des artistes du monde entier à réaliser leurs performances à Marseille dans le but de réunir des indivividus venus d'horizons différents sous une même bannière.

Agenda

Marseille

Un film au Prado, une expo à La Friche Belle de Mai ou un concert au Dôme, sans oublier les festivals d'été et marchés d'hiver : tout l'agenda culturel.

Voir le guide Marseille

Expositions

Art, histoire ou sciences naturelles : découvrez toutes les dates des expositions en Provence.

Voir le guide Expositions
Tout l'agenda culturel

Autres articles

Les Croyances de la Pop Philosophie

Les Croyances de la Pop Philosophie

du 23 au 28 octobre 2017

Les inscriptions pour la Semaine de la Pop Philosophie sont ouvertes ! Cette année « Croyances » autour de trois axes : « Croyance et philosophie », « Croyance et politique » et « Croyance et neuroscience », sans oublier un des moments forts de cette semaine consacré aux « Miracles ».

Un Dimanche de la Canebière en famille

Un Dimanche de la Canebière en famille

le dimanche 24 septembre 2017

Une Canebière sans voitures, dédiée à la culture, la fête et la convivialité, ça vous dit?

Rendez-vous à Sirènes et midi net

Rendez-vous à Sirènes et midi net

Lieux publics vous invite tous les premiers mercredis du mois à midi devant l'Opéra de Marseille.

Langages Machines, L'ère des œuvres 2.0

Langages Machines, L'ère des œuvres 2.0

Du 15 septembre au 22 octobre 2017

À l'heure où les smartphones sont légion, la communication numérique est devenue la principale forme d'échanges de notre société. Pour explorer la question, l'association Seconde Nature investit la fondation Vasarely avec l'exposition «Langages Machines» qui pose la question de l'importance du texte dans notre société où nos plus belles plumes seraient transformées par les plus beaux claviers.

Le Marseille-London de Global Local

Le Marseille-London de Global Local

Un festival engagé aux contours afropunk avec KOG and the Zongo Brigade, BCUC, La Chica et Pink Ponk vs Wicked Girls.

Satire à vue à l'Estaque !

Satire à vue à l'Estaque !

du 18 au 24 septembre 2017

Le Festival International de la caricature, du Dessin de Presse et de la satire de l'Estaque accueillera pour la 5e année 45 dessinateurs, expositions, projections et bien sûr de nombreux échanges et débats.

Actoral définit l'écriture sous toutes ses formes

Actoral définit l'écriture sous toutes ses formes

Du 26 septembre au 14 octobre 2017

Actoral interroge les écritures contemporaines dans tous les domaines artistiques et propose de découvrir chaque automne à Marseille, à travers le travail d’une cinquantaine d’artistes, la richesse et la diversité des écritures d’aujourd’hui.

Le RIAM Festival, le rendez-vous des Arts Multimédia

Le RIAM Festival, le rendez-vous des Arts Multimédia

Du 5 au 28 octobre 2017

Comme chaque année, les Rencontres Internationales des Arts Multimedia occupent le mois d’octobre en proposant des expositions d’art contemporain, des concerts que des conférences et débats sur des sujets préoccupant concernant l'avenir de la culture.

L'Opéra de Marseille ouvre ses portes avec le Dernier jour d'un condamné

L'Opéra de Marseille ouvre ses portes avec le Dernier jour d'un condamné

Du 28 septembre au 1er octobre 2017

Encore d'actualité, la question de la peine de mort est revisitée par les frères Alagna qui ouvrent la saison de l'opéra avec cette adaptation de l’œuvre de Victor Hugo.

Arlatensis, le rêve d’un artiste

Arlatensis, le rêve d’un artiste

Du 16 septembre au 7 janvier 2018

Le musée Réattu redonne vie à une trentaine d’œuvres en restauration depuis les années 80 avec l’exposition Arlatensis, le rêve d’un artiste.

La Fiesta des Suds joue la carte transgénérationnelle

La Fiesta des Suds joue la carte transgénérationnelle

Du 18 au 21 octobre 2017

Présent depuis 26 ans dans la cité phocéenne, la Fiesta des Suds réunit cette année encore toutes les générations et les genres musicaux

Jack London nous raconte les mers du sud

Jack London nous raconte les mers du sud

Du 8 septembre au 7 janvier 2018

L’auteur américain Jack London était un véritable aventurier des mers. Afin de découvrir ses plus belles découvertes rapportées de ses voyages en mers du sud, la Vieille Charité lui consacre une exposition sur son périple dans les îles du pacifique à bord de son voilier le Snark

Tous les articles