Jazz sur la Ville rythme notre automne

6 novembre au 3 décembre 2017

Les 100 ans du Jazz

Jazz sur la ville nous donne rendez-vous à l’automne 2017 pour poursuivre l’aventure du Jazz en Provence. Cette édition fêtera les 100 ans du jazz et marquera plusieurs autres anniversaires.

26 février 1917. Enregistrement de Livery Stable Blues, premier enregistrement d’un disque de jazz à Chicago par… cinq artistes blancs ! Originaires de La Nouvelle-Orléans, ces artistes forment l’Original Dixieland Jazz Band et revendiquent l’invention du mot « jazz ».
25 avril 1917. Naissance d‘Ella Fitzgerald, « The First Lady Of Song », l’une des plus belles voix de l’histoire du jazz.
18 juillet 1917. Naissance d’Henri Salvador, guitariste de jazz puis crooner à la française.
22 août 1917. Naissance de John Lee Hooker, guitariste et chanteur de blues, figure majeure de la musique afro-américaine.
10 octobre 1917. Naissance de Thelonious «Sphere» Monk, véritable révolutionnaire du piano.
21 octobre 1917. Naissance de John Birks Gillespie dit «Dizzy» Gillespie, qui marque de son empreinte de géant le jazz en créant avec Charlie Parker le bebop.
27 décembre 1917. Débarquement à Brest du premier brassband dirigé par le lieutenant noir James Reese, venu à bord du Pocahontas.

Autant d’événements mis en écho dans le programme de Jazz sur la Ville – sans oublier la disparition de John Coltrane il y a 50 ans (1967).
Toujours aussi variée, la manifestation réunira acteurs culturels, musiciens et publics pour une découverte sans cesse renouvelée de la musique. To be or not to jazz.

Ella Fitzgerald

Charlie Parker et «Dizzy» Gillespie

Une Provence jazzy

Depuis maintenant 10 ans, la présence de Jazz sur la Ville est la preuve d’une volonté des acteurs de la musique du Département d’aller encore plus loin dans la défense du jazz et son accès à tous les publics.

Créée au départ par 6 adhérents marseillais, Jazz sur la Ville n’a cessé de grandir et compte aujourd'hui 35 adhérents, et réunit pour cette nouvelle édition 50 structures culturelles.

Parmi elles, il y a toutes celles reconnues en évoquant le paysage du jazz dans notre Département, mais on peut y ajouter également en exemple tous ces acteurs dynamiques, qui ne sont pas spécifiquement jazz comme l’Eolienne, le Cabaret Aléatoire, le Poste à Galène, ou le Non-Lieu, jusqu’à l’Espace Julien.

Ce ne sont pas seulement des théâtres qui accueillent l’opération, mais aussi des bibliothèques, des cinémas, et des musées.

A cette diversité s’ajoute le fort ancrage de Jazz sur la Ville dans tout notre Département, dans les Bouches du Rhône sur la communes de Marseille, Aix en Provence, Berre l'Etang, Cabriès, la Ciotat, Martigues, Miramas, Port-de-Bouc, Port-St-Louis-du-Rhône, Salon de Provence, Vitrolles et aussi en Région.

Yamandu Costa, le génie de la guitare brésilienne.

Âgé de 36 ans, le guitariste et chanteur de blues Jonny Lang a déjà 20 ans de carrière derrière lui. Révélé comme l’un des talents montants de la scène blues à la fin des années 90. Le son bluesy de ses débuts, influencé par des pionniers électriques comme Albert Collins, B. B. King et Buddy Guy, a évolué au fil de ses enregistrements pour devenir un style R&B moderne, se rapprochant de Stevie Wonder et du gospel contemporain. Dans son nouvel album Signs il part à la reconquête des bases et de l’esprit du blues où la guitare est au centre de l’attention.

L'édition 2017

Cette nouvelle édition présentera plus de 320 musiciens (sans compter les amateurs), dont une grande partie d'artistes locaux, résidant dans le Sud, comme One Foot, Ahmad Compaoré ou Annick Tangora.
Elle présentera aussi en exclusivité un grand nombre d'artistes internationaux venant aussi bien du Canada, des Etats-Unis, d’Allemagne, de Belgique, et même du Brésil et du Ghana Ghana) comme Jonny Lang, Vinx & Lee Payne ou le Chicago Blues Festival.

N’oublions pas enfin la place particulière donnée aux amateurs avec le double concert de Big Bands du CNRS et du Phocea Jazz Orchestra et des ateliers/rencontres jeune public.

Jazz sur la Ville cette année représente 80 événements dont une partie en entrée libre. L’an passé l’opération a touché près de 10 000 personnes et reste unique et exemplaire en France !

Lancement pour Les Dimanches de la Canebière le 29 octobre avec La Meson devant les Danaïdes !

Et grâce à MP2018, nous aurons 6 sessions bonus avec Jam sur la ville dans différents lieux du département de février à juin 2018. Des rendez-vous impromptus pour célébrer l'amour de la musique, l'urgence du partage et la nécessité de rassembler les musiciens de jazz, les mélomanes et les néophytes.

Stacey Kent © Benoit Peverelli

Eyma

Le jazz au féminin

Les Filles de Illighadad
Les Filles de Illighadad

Parmi les talentueux artistes présents cette année, de nombreuses jazzwomen à ne pas rater!
L’incroyable musicalité de Sarah McKenzie qui maîtrise tout ce qu’elle touche avec une élégance sincère et profonde, passant d'une ballade sensuelle à une bossa pétillante, ou par des trésors cachés de l’histoire du jazz.

Cathy Heiting avec un surf tonique sur un jazz/funk étonnant. Elle brodera un répertoire de standards côtoyant un savant choix de morceaux soul.

La chanteuse américaine Stacey Kent accompagnée par l’Orchestre Symphonique Confluences qui grâce à ce terrain musical élargi donnera à son univers une amplitude lyrique et mélancolique, tout en conservant son remarquable sens de l’intimité et de la délicatesse.

Un trip envoutant, qui défie l’histoire et la géographie de la musique… Elles viennent de la brousse du Niger. Rarement on aura entendu des sons qui résonnent avec autant d’émotion que ceux des Filles de Illighadad. Une musique minimaliste, poétique et féminine où les rythmiques ancestrales des « Tendes » (chants traditionnels) viendront soutenir un blues lancinant et mélodieux.

« C’est assurément une nouvelle voix pour le jazz » voilà ce que Quincy Jones a dit de Sarah Lancman.

Lucy Dixon

Sarah McKenzie ©PhilippeLevy

Les Como Mamas
Les Como Mamas

Les trois grandes voix féminines, les Como Mamas, originaires d'une bourgade du Mississippi, façonnées au son des work songs et des negro spirituals nous livreront un authentique condensé de gospel roots teinté de rhythm’n’blues.

Ce qui reste après un concert d’Eyma, c’est la voix bien sûr, tantôt fluide et claire, tantôt sombre et puissante. C’est l’interprétation encore, tant les mélodies, des plus belles ballades de Sarah Vaughan aux accents plus pop d’Abbey Lincoln ou Tom Waits, résonneront dans sa bouche comme une évidence. À noter, Perrine Mansuy au piano.

La chanteuse Mariannick Saint-Céran abordera une des multiples facettes musicales de Nina Simone, chanteuse majeure du répertoire jazz et soul.

Lucy Dixon est ce que l’on appelle une touche-à-tout géniale qui s’est donnée comme maxime : « La vie d’artiste, c’est un peu comme une pièce de théâtre dont on apprendrait à jouer tous les rôles ! » Elle nous offrira un spectacle total où musique et tours de claquettes se partagent la scène.

Avec son opus No Deal (2013), Melanie De Biasio s’est aussitôt nichée dans la catégorie « le meilleur du jazz à l’échelle planétaire ». Le public attend donc avec impatience le successeur de ce chef-d’œuvre.

La chanteuse franco-anglaise, Anna Farrow révèlera sa voix à travers des mélodies prenantes, des grooves voluptueux et une écriture de textes directe et nourrie. La pulsation du jazz, du blues, les accents de soul et de folk music se mêleront intelligemment, portés par une conception harmonique taillée sur mesure pour la voix.

Mariannick Saint-Céran

Melanie De Biasio

Pour aller plus loin

Onefoot, du jazz futuriste made in Marseille
Portrait

Onefoot, du jazz futuriste made in Marseille

En à peine trois ans, le trio originaire de Marseille est déjà adoubé par les plus prestigieux festivals de Jazz.

Agenda

Concert - Opéra

Des opéras de Marseille aux concerts lyriques au Grand Théâtre de Provence, retrouvez la liste des concerts et opéras des Bouches-du-Rhône.

Voir le guide Concert - Opéra

Spectacles

One man show au Dôme de Marseille, ballet au Pavillon Noir d'Aix-en-Provence ou spectacle aux Carrières de Lumières des Baux-de-Provence : toutes les infos pratiques.

Voir le guide Spectacles
Tout l'agenda culturel

Autres articles

Le Jazz en Provence

Le Jazz en Provence

Le jazz est né il y a 100 ans. Il a rythmé et imprégné la Provence durablement grâce aux structures et festivals qui le font rayonner toute l'année.

Rencontre avec le Jazz-man Raphaël Imbert

Rencontre avec le Jazz-man Raphaël Imbert

Raphaël Imbert, saxophoniste jazz-man nous raconte sa musique et ses projets avec les collégiens.

Lumière sur le Polar à Vitrolles

Lumière sur le Polar à Vitrolles

du 3 au 11 février 2018

Films, Débats, Rencontres, Exposition, Ateliers, Remise du prix de la "Gâchette d'or" au programme du Festival Polar en lumières un rendez-vous incontournable de l’agenda culturel vitrollais.

2 jours 2 nuits d'amour pour fêter MP2018

2 jours 2 nuits d'amour pour fêter MP2018

Fêtes d'ouverture du 16 au 18 février 2018

Un week-end comme un coup de foudre : intense, démesuré, extraordinaire ! Dès le vendredi soir, familles, amis, amoureux sont invités à un grand bain d’Amour à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, à n’importe quel endroit du territoire. C'est au rythme de 2 jours et 2 nuits d'amour que battra le coeur du territoire de MP2018.

Les enfants ouvrent le bal de MP2018 quel amour !

Les enfants ouvrent le bal de MP2018 quel amour !

du 14 au 15 février 2018

Le 14 et le 15 février 2018, MP2018 inaugure ses 7 mois de programmation avec deux journées de fête placées sous le signe de la jeunesse.

Le Barbier de Séville, une étude sur l’humanité moderne

Le Barbier de Séville, une étude sur l’humanité moderne

du 6 au 15 février 2018

Dix ans que Marseille n’a pas entendu Le Barbier, partition phare d’un Rossini seulement âgé de 24 ans, mais aussi du bel canto et du genre lyrique. Ces cinq représentations sont l’occasion d’entendre un plateau vocal de premier ordre ainsi que de réunir une équipe de mise en scène très inventive.

Ambiance camp de base polaire à l'Inuit festival

Ambiance camp de base polaire à l'Inuit festival

Les 2 et 3 février 2018

L’Inuit, festival électro investi Marseille avec une idée originale : faire la fête, en plein air, au coeur de l’hiver. Pour l’occasion l’esplanade du J4 sera plongée dans un décor de camp de base polaire.

Roméo et Juliette contre la milice des consciences

Roméo et Juliette contre la milice des consciences

du 14 au 18 février 2018

Cette pièce, première création d'Angelin Preljocaj pour grand ballet, est une plongée dans la force vitale de la jeunesse, sa radicalité, son engagement physique, ses affrontements, sa sensualité dévorante.

Les Âmes Offensées ou dire la continuité des mondes

Les Âmes Offensées ou dire la continuité des mondes

du 25 janvier au 3 février 2018

Globetrotter sensible et curieux, Philippe Geslin rapporte, de ses terrains lointains, des carnets de notes, des photos, témoins éloquents de ses observations et rencontres. Ici, le récit de l’ethnologue chez les Inuits, les Soussou et les Massaï, entre en résonance avec l’univers visuel et sonore de Macha Makeïeff.

« De quoi bruit le monde ? » réponse au festival Parallèle

« De quoi bruit le monde ? » réponse au festival Parallèle

du 26 janvier au 3 février 2018

Parallèle 8, c’est une programmation de théâtre, danse et performance. Rendez-vous annuel entre artistes de la nouvelle génération et spectateurs curieux.

Pour les enfants de la Timone, tous au festival [Hope]project

Pour les enfants de la Timone, tous au festival [Hope]project

le 24 janvier 2018

La totalité des bénéfices de ce concert caritatif sera reversée au [HOPE] project, pour mettre en oeuvre la rénovation du 1er étage du Pôle Pédiatrique de l’Hôpital de la Timone.

Du Travail, Temps 2 : Travailler / Œuvrer

Du Travail, Temps 2 : Travailler / Œuvrer

Du 12 janvier au 8 février

2018 à la Friche s'ouvre avec Travailler/Œuvrer, un cycle d'événements autour des questions que pose le travail aujourd'hui, convoquant le cinéma, les sciences sociales, la philosophie et bien d'autres disciplines artistiques.

Tous les articles