De Ventabren à Roquefavour

Promenade - Toute l'année

Entre Sainte-Victoire et Etang de Berre, Ventabren, village typiquement provençal perché à 252 m d’altitude où il fait bon vivre, est un lieu accueillant et inoubliable grâce à la richesse de son patrimoine, ses ruelles en escaliers, ses vieilles maisons imbriquées, son moulin à vent, son château féodal, son église du XVIIème siècle. Cette balade vous conduit du Château de la Reine Jeanne à l’aqueduc de Roquefavour, en passant par le bord du canal de Marseille et le Camp de Marius, oppidum celto-ligure, à travers la garrigue et les collines. La visite du musée de Ventabren est intéressante car il renferme les découvertes archéologiques faites sur l’oppidum.

Ventabren, parking des Brès Départ de la randonnée

Ventabren

A l'extrémité du parking des Brès (pas de balisage), prendre les escaliers et le chemin qui monte au château de la Reine Jeanne (Xème s.), la fille de Charles Martel proclamée Reine de Naples à 14 ans. De ce point haut de 252 m, vue magique sur le village et la plaine provençale. Passer devant le cimetière et continuer sur la route qui longe le complexe sportif sur le plateau. Arrivé à un vaste parking en terre (alt. 244 m), prendre sur la droite la 2ème piste (barrière). A la patte d'oie, suivre la piste de gauche (possibilité de faire un aller-retour à la table d'orientation sur la gauche). Belle vue sur le massif du Luberon, Sainte-Victoire, le village d'Eguilles et la chaîne de l'Etoile. La piste descend plein Est dans une belle garrigue fleurie et, en trois virages, rejoint la D 64 (barrière et panneau du Conseil Général 13). Suivre la D 64 sur la droite (en prenant soin de marcher sur le côté gauche de la route, prudence !). A 200 m, prendre sur la gauche le " chemin des Marseillais " (Rigouès- Le Ginestié). Plus loin, ignorer à gauche " Le Ginestié " et continuer sur la route en terre. Dépasser un parking sur la gauche et une barrière (1er balisage jaune sur un poteau). A la bifurcation, suivre sur la droite le balisage jaune qui, après une brève montée, vous amène au parking des chasseurs (alt. 190 m).

Du parking des chasseurs au canal de Marseille

Ventabren

Prendre sur la gauche la piste AR 117 balisée en jaune et la suivre principalement vers l’Est.
Au prochain croisement (gros pin), poursuivre sur la gauche, puis quitter le tracé jaune pour prendre tout de suite à droite une piste caillouteuse non balisée qui descend sud-est.
A la patte d’oie, poursuivre sur la droite et au prochain croisement, continuer tout droit (sud-ouest) sur un chemin forestier très agréable non balisé qui vous amène au canal de Marseille. Suivre à vue le canal en restant sur la piste principale qui descend vers un pont (alt. 168 m).

Le pont sur le canal de Marseille

Ventabren

Au niveau du pont (ne pas le traverser), remonter en face sur la piste balisée en jaune. A la bifurcation, continuer sur la droite et monter avec le jaune jusqu’au plateau. A la barrière (croix jaune), suivre la piste plein sud sur la gauche qui vous mène en 5 mn au Camp de Marius, site archéologique d’un oppidum celto-ligure, place forte du 1er siècle avant Jésus-Christ. En traversant l’oppidum, vous pourrez voir une des anciennes poternes (portes de fortifications) ouvertes dans le mur d’enceinte et des restes d’habitat.
En continuant 5 mn encore jusqu’au bout du plateau, vous aurez une vue plongeante sur l’Aqueduc de Roquefavour.

L’Aqueduc de Roquefavour et le retour sur Ventabren

Ventabren

C’est un superbe ouvrage qui s’offre à vos yeux ! Construit en cinq ans de 1842 à 1847, il permet aux eaux du canal de Marseille de franchir la vallée de l’Arc. Haut de 80 m et long de 400 m, c’est le plus grand aqueduc en pierres du monde !
De l’Aqueduc, revenir sur ses pas plein Nord jusqu’à la barrière (10 mn) et poursuivre en face sur la piste balisée en jaune jusqu’au parking des chasseurs. Belles échappées à travers les pins sur le plateau du Cengle et Sainte-Victoire ! Du parking, le retour sur Ventabren s’effectue par l’itinéraire de l’aller en sens inverse.

Information fournie par Provence Tourisme

  • Organisateur

    Provence Tourisme

    Le Montesquieu
    13 rue Roux de Brignoles

    13006 Marseille

  • Moyen de transport

    A pied

  • Durée

    Entre 2 h et 3 h

  • Téléphone

    • 04 91 13 84 13
  • Fax

    04 91 33 01 82

  • Site web

Découvrir d'autres itinéraires

Marseille, citybreak culturel

En 2 jours, découvrez Marseille, Capitale Européenne de la Culture 2013. A partir du Vieux-Port, à pied, en ferry-boat, en bus, vous accéderez à un patrimoine culturel immense grâce aux nombreux musées et lieux culturels : MuCEM, musées Regards de Provence, Cantini, Borély, MAC, Friche Belle de Mai, Cité radieuse du Corbusier et Mamo. Avant d'embarquer ou après votre croisière au départ de Marseille, laissez-vous surprendrele temps d'un week-end par le nouveau visage de la ville.

La Montagnette et les monuments à découvrir

La Montagnette est une colline des Bouches-du-Rhône qui se dessine dans un paysage abrupte et sec. Elle regorge de trésors architecturaux à découvrir en commençant par les cryptoportiques d’Arles en début de matinée. À Tarascon, vous pourrez visiter l’Abbaye Saint Michel du Frigolet et le Château du Roi René. Ensuite, passez par le Garde-Manger pour déjeuner avant d’aller voir les moulins de Daudet. Une fois sur Fontvieille, enchainez sur le Château Montauban et l’aqueduc romain. Finissez sur une note grandiose avec l’Abbaye de Montmajour.

Aix-en-Provence, sur les pas de Ma Cigale est fantastique

Le quartier historique de la ville d’Art, met en musique patrimoine culturel et patrimoine vivant. Je vous emmène pour un voyage à travers le temps. L’occasion de découvrir quelques places et monuments emblématiques de la ville, de se détendre en terrasse, de remplir son panier au marché provençal, de faire le plein de gourmandises et un peu de shopping dans des boutiques de création made in Provence.

Inspirations

Les Calanques

Les Calanques

Inspiration art de Vivre par Ma cigale est fantastique

Les calanques, de véritables petits coins de paradis ! Un décor de carte postale, sauvage, dentelé de petits ports, de petites criques, de petits îlots, de petites plages, de petits cabanons et le panorama est absolument grandiose.

La Provence

La Provence

C'est quoi l'art de vivre en Provence ?

La Provence c’est plus qu’une simple destination, c’est tout un art de vivre.

Le Soleil

Le Soleil

Avec plus de 300 jours de soleil par an, forcément, on est obligé de parler de lui !

Le soleil… l’atout majeur de notre région, celui qui fait qu’on passe notre vie à boire l’apéro, à bronzer, à jouer aux boules entre amis ou encore à faire la sieste dans un hamac… C’est grâce à lui qu’ici on est forcément plus heureux que partout ailleurs !

Les calissons

Les calissons

La gourmandise aixoise

On ne demande pas de permission, on mange quand on veut son calisson mais c’est peut-être en accompagnant un café qu’au mieux vous l’apprécierez !