De Ventabren à Roquefavour

Promenade - Toute l'année

Entre Sainte-Victoire et Etang de Berre, Ventabren, village typiquement provençal perché à 252 m d’altitude où il fait bon vivre, est un lieu accueillant et inoubliable grâce à la richesse de son patrimoine, ses ruelles en escaliers, ses vieilles maisons imbriquées, son moulin à vent, son château féodal, son église du XVIIème siècle. Cette balade vous conduit du Château de la Reine Jeanne à l’aqueduc de Roquefavour, en passant par le bord du canal de Marseille et le Camp de Marius, oppidum celto-ligure, à travers la garrigue et les collines. La visite du musée de Ventabren est intéressante car il renferme les découvertes archéologiques faites sur l’oppidum.

Ventabren, parking des Brès Départ de la randonnée

Ventabren

A l’extrémité du parking des Brès (pas de balisage), prendre les escaliers et le chemin qui monte au château de la Reine Jeanne (Xème s.), la fille de Charles Martel proclamée Reine de Naples à 14 ans. De ce point haut de 252 m, vue magique sur le village et la plaine provençale. Passer devant le cimetière et continuer sur la route qui longe le complexe sportif sur le plateau. Arrivé à un vaste parking en terre (alt. 244 m), prendre sur la droite la 2ème piste (barrière). A la patte d’oie, suivre la piste de gauche (possibilité de faire un aller-retour à la table d’orientation sur la gauche). Belle vue sur le massif du Luberon, Sainte-Victoire, le village d’Eguilles et la chaîne de l’Etoile. La piste descend plein Est dans une belle garrigue fleurie et, en trois virages, rejoint la D 64 (barrière et panneau du Conseil Général 13). Suivre la D 64 sur la droite (en prenant soin de marcher sur le côté gauche de la route, prudence !). A 200 m, prendre sur la gauche le « chemin des Marseillais » (Rigouès- Le Ginestié). Plus loin, ignorer à gauche « Le Ginestié » et continuer sur la route en terre. Dépasser un parking sur la gauche et une barrière (1er balisage jaune sur un poteau). A la bifurcation, suivre sur la droite le balisage jaune qui, après une brève montée, vous amène au parking des chasseurs (alt. 190 m).

Du parking des chasseurs au canal de Marseille

Ventabren

Prendre sur la gauche la piste AR 117 balisée en jaune et la suivre principalement vers l’Est.
Au prochain croisement (gros pin), poursuivre sur la gauche, puis quitter le tracé jaune pour prendre tout de suite à droite une piste caillouteuse non balisée qui descend sud-est.
A la patte d’oie, poursuivre sur la droite et au prochain croisement, continuer tout droit (sud-ouest) sur un chemin forestier très agréable non balisé qui vous amène au canal de Marseille. Suivre à vue le canal en restant sur la piste principale qui descend vers un pont (alt. 168 m).

Le pont sur le canal de Marseille

Ventabren

Au niveau du pont (ne pas le traverser), remonter en face sur la piste balisée en jaune. A la bifurcation, continuer sur la droite et monter avec le jaune jusqu’au plateau. A la barrière (croix jaune), suivre la piste plein sud sur la gauche qui vous mène en 5 mn au Camp de Marius, site archéologique d’un oppidum celto-ligure, place forte du 1er siècle avant Jésus-Christ. En traversant l’oppidum, vous pourrez voir une des anciennes poternes (portes de fortifications) ouvertes dans le mur d’enceinte et des restes d’habitat.
En continuant 5 mn encore jusqu’au bout du plateau, vous aurez une vue plongeante sur l’Aqueduc de Roquefavour.

L’Aqueduc de Roquefavour et le retour sur Ventabren

Ventabren

C’est un superbe ouvrage qui s’offre à vos yeux ! Construit en cinq ans de 1842 à 1847, il permet aux eaux du canal de Marseille de franchir la vallée de l’Arc. Haut de 80 m et long de 400 m, c’est le plus grand aqueduc en pierres du monde !
De l’Aqueduc, revenir sur ses pas plein Nord jusqu’à la barrière (10 mn) et poursuivre en face sur la piste balisée en jaune jusqu’au parking des chasseurs. Belles échappées à travers les pins sur le plateau du Cengle et Sainte-Victoire ! Du parking, le retour sur Ventabren s’effectue par l’itinéraire de l’aller en sens inverse.

Information fournie par Bouches du Rhône Tourisme

  • Organisateur

    Bouches du Rhône Tourisme
  • Moyen de transport

    A pied

  • Durée

    Entre 2 h et 3 h

  • Téléphone

    • 04 91 13 84 13
  • Fax

    04 91 33 01 82

  • Site web

Découvrir d'autres itinéraires

La Ciotat sur les pas des Marseillaises

Entre ses calanques, son « coeur de ville » en plein renouveau et son passé maritime, La Ciotat est une destination qui conjugue art de vivre méditerranéen, paysages bruts et nouveaux lieux chargés d’histoire. Une ville qui a vu naître le cinéma et la pétanque, a forcément de bonnes raisons d’être visitée ! Nous parlons bien de La Ciotat, cette ville typiquement méditerranéenne aux plages et aux calanques magnifiques, où l’agitation des chantiers navals à cesser depuis plusieurs années. Aujourd’hui, aux paysages marins s’ajoute la rénovation du plus ancien quartier de La Ciotat - le « coeur de ville » comme les Ciotadens aiment l’appeler. Nous vous proposons une virée entre nouveaux lieux accueillants et promenades estivales.

Pause culture au coeur d'Aix-en-Provence

Cette belle journée culturelle aixoise s'ouvrira sur l'incontournable Cézanne avec la visite de son atelier, avant de faire le tour des sites les plus emblématiques d’Aix comme le Pavillon Vendôme et le musée des Tapisseries. La flânerie vous amènera place d’Albertas devant sa fontaine et vers la cathédrale Saint-Sauveur. Côté cuisine, on vous propose une étape pas trop chère et excellente.

Les Saintes-Maries sur les pas de So Girly Blog

Station balnéaire, la ville des Saintes Maries de la Mer est la capitale de la Camargue. Lieu de pèlerinage de la communauté gitane, on y vénère tous les 24 Mai la sainte Sara la noire. Dans ses petites rues typiques, de nombreuses boutiques proposent des objets d’artisanat local et des pierres de lithothérapie, faisant des Saintes Maries une ville au caractère mystique.

Inspirations

tradition & culture

La Cigale

En savoir plus
Art de Vivre

La Sieste

En savoir plus
Tradition & Culture

Les santons

En savoir plus
Plus d'inspirations