Bouches-du-Rhône en Paysages - Sausset d'hier et d'aujourd'hui

Promenade - Toute l'année - Gratuit

Les paysages des Bouches-du-Rhône sont l'un des attraits les plus forts du territoire.
Le département a d'ailleurs reçu en 2014 le label national Département Fleuri cette marque d'un accueil de qualité récompense les actions en faveur d'une amélioration du cadre de vie pour tous.
Pour découvrir ces paysages multiples, Bouches-du-Rhône Tourisme vous propose une sélection d'itinéraires de découverte. Tout au long de ces parcours, découvrez nos villes et villages, nos rues et nos ruelles : paysages connus ou pépites cachées, ils pourraient être ceux que nous empruntons quand nous voulons faire connaitre à nos amis nos sites préférés.

Entre Marseille et golfe de Fos, Sausset-les-Pins se présente comme un bourg littoral niché entre mer et collines qui offre un panorama lumineux vers la mer, avec son port de plaisance, ses plages, et ses criques. Hameaux de pêcheurs et de petits agriculteurs à l'origine, Sausset s'agrandit et se structure au XIXème siècle grâce au dynamisme de la population aidée par la famille Charles-Roux. La commune dispose aujourd'hui d'un patrimoine de cette époque que nous vous invitons à découvrir. Au coeur du village, transporté par un air marin et parfumé, cette balade vous transporte à travers l'histoire de Sausset, entre paysages méditerranéens, littoral, ruelles et maisons typiques aux ambiances singulières. " SAUSSET D'HIER ET D'AUJOURD'HUI "

Office de tourisme de Sausset les Pins;

Office de tourisme de Sausset les Pins 16 avenue Du Port 13960 Sausset les Pins

Départ de l'Office de tourisme à l'angle de l'avenue du Port, empruntez la Traverse des Pêcheurs prenez à gauche puis traversez. Passez devant le cercle Saint-Pierre. Ce cercle doté d'un règlement très strict était réservé aux hommes, pêcheurs et marins. Face au cercle, découvrez la " Villa Fantaisie ". Continuez tout droit sur la route de l'Etang de Berre sur votre droite, la " Villa Mauricette ". Elle dresse sa masse, autrefois très imposante par rapport aux maisons voisines. En 1925, ce fut le premier bureau de poste officiel. A l'arrière de la villa, au-dessus de trois marches d'escalier, on peut toujours voir l'emplacement de la première boîte aux lettres de Sausset.

Mairie;

Sausset les Pins

Prenez à droite Traverse de la Mairie pour arriver à La Mairie : Jusqu'en 1877, Sausset dépendant de Carry n'avait ni mairie ni école publique, mais seulement, depuis 1864, une école mixte privée. En 1877, le ministre de l'instruction publique autorise la construction d'une école qui accueillera les premiers écoliers en 1881. L'architecte Letz, qui a déjà construit le château des Charles Roux, dresse les plans de l'école sur un terrain donné par les Charles Roux derrière l'église. En 1924, ce bâtiment deviendra mairie-école. Montez les escaliers situés à droite de la mairie traversez le jardin de la Salle des Arts jusqu'au square Lazare Ponticelli et au Monument aux morts. Face à vous se découvre la gare. Les premiers travaux de la gare commencèrent à partir de 1910 elle fût ouverte, en 1915, avec la ligne l'Estaque-Miramas via Port de Bouc. Montez les escaliers sur votre droite qui aboutissent face à la Traverse de la Gare. Continuez, environ 35 mètres après, prenez sur votre droite la Traverse Beau Rivage qui vous emmène sur la place dont un mur est illustré par un trompe l'oeil (vélo).

Eglise;

Sausset les Pins

Tournez à droite de ce dernier en direction de L' Eglise : C'est en 1857, que naît d'abord l'idée de construire une chapelle pouvant servir d'église pour Sausset. Elle est dédiée à Saint-Pierre, patron des pêcheurs. Elle sera ouverte au culte le 11 Mai 1859. Descendez la Rue de l'Eglise continuez sur votre gauche et empruntez le passage piéton en direction de la rue du Phare. Empruntez cette dernière et tournez à droite environ 38 mètres après. Descendez les escaliers vers le port dirigez-vous à droite jusqu'au manège. Au-dessus du Quai du Port, se découvrent de vieilles bâtisses des années 20. Empruntez la passerelle en bois jusqu'au rond-point du port. Prenez, face à vous, l'avenue Jean Moulin. Vous apercevez le Château Charles-Roux.

Barrage;

Sausset les Pins

Continuez sur 350 mètres, pour découvrir L'Ancien Barrage du Château Charles ROUX : Après la construction du Château, Jules Charles-Roux fit construire une adduction d'eau à partir d'une source située au fond du marais du Grand Vallat. Ceci permettait d'alimenter le Château et les 2 fermes grâce à un réseau de canalisation à ciel ouvert aboutissant au barrage visible naguère depuis le port. Lorsque vous arrivez au barrage, montez les escaliers face à vous et continuez sur votre gauche (balisage bleu au sol) pour voir le pont du barrage menant au château Charles-Roux. Prenez le chemin de terre sur 80 mètres puis sur la gauche en direction de l'avenue du Frioul que vous longez. Rejoignez le chemin en terre situé à droite du terrain de boules qui descend vers l'avenue des Chênes, que vous empruntez à votre droite, sur environ 273 mètres.

Ferme;

Sausset les Pins

Sur votre droite, vous apercevez 5 La Ferme neuve du château. En 1856, Jean-Baptiste Charles-Roux commença la construction de la Ferme Neuve au quartier du Nid. Il utilisa la chaux fabriquée dans un four construit à cet effet, dont il ne reste que des vestiges près du rivage, ainsi que l'eau d'un puits spécialement creusé A la fin de l'avenue des Chênes, dirigez-vous vers votre gauche pour aboutir sur le bord de mer (CD49) vous découvrez l'anse du Petit Nid. Cette petite plage très fréquentée a gardé son charme et son authenticité.

Corniche;

Sausset les Pins

Longez la corniche pour rejoindre le port et l'office de tourisme. Soumise aux caprices des vents puissants, cette côte qui recèle de nombreux sites, véritables invitations aux plaisirs de la mer, offre une splendide échappée vers la mer où le bleu de l'eau se fond au vert foncé des pins. En contrebas de la passerelle, après le château, la roche calcaire sur le littoral, vieille de 16 à 20 millions d'années, emprisonne de nombreux fossiles de coquilles d'huitres vestiges d'une vie marine intense.

Information fournie par Provence Tourisme

  • Organisateur

    Provence Tourisme
    Le Montesquieu
    13 rue Roux de Brignoles

    13006 Marseille

  • Adresse de départ

    Office de tourisme de Sausset les Pins 16 avenue Du Port 13960 Sausset les Pins

  • Moyen de transport

    A pied

  • Longueur

    3km

  • Durée

    Entre 1 h et 2 h

  • Niveau

    Accessible à tous

  • Téléphone

    • 04 42 45 60 65
  • Fax

    04 91 33 01 82

  • Site web

  • Télécharger le topo

Découvrir d'autres itinéraires

Istres sur les pas de Ma cigale est fantastique

La porte d’Arles nous donne l’accès au centre ancien qui mérite vraiment que l’on s’y attarde. Je vous propose de commencer l’itinéraire par l’office de Tourisme. Le bâtiment résolument contemporain reflète bien l’esprit de la ville d’allier tradition et modernité. Nous ferons un peu de shopping, une pause culturelle et gastronomique. Nous flânerons dans les jardins de l’Etang de l’olivier avant de rejoindre l’autre côté de l’étang de Berre pour des instants gourmands.

Art contemporain

Pour ce week-end placé sous le signe de l’art contemporain, commencez par la visite du MAC de Marseille. Ensuite, laissez-vous envoûter par l'ambiance unique de la Friche Belle de Mai. Pour le déjeuner, osez Les Grandes Tables de la Friche et leur cuisine fraîche et créative. Reprenez avec le FRAC avant de rejoindre les Archives Départementales. Pour le 2e jour, direction Aix-en-Provence, la découverte de la Fondation Vasarely vous occupera toute la matinée. À midi, la Pioline réveillera vos papilles, avant de partir pour Arles visiter la Fondation Van Gogh, bijou d’art elle-aussi.

Martigues et Marignane sur les pas de Ma Cigale est Fantastique

Nous connaissons tous Marignane et son aéroport, mais nous connaissons moins la ville qui ne manque pourtant pas d'intérêt avec son centre en pleine rénovation. Martigues, "la Venise provençale" est une île en Provence pénétrée par des canaux qui la relient directement à la mer. Nous allons ensemble (re)découvrir, les charmes de ces deux villes trop souvent méconnues.

Inspirations

La courge

La courge

Le nouvel eldorado des gastronomes

Elle avait disparu des étals et puis, peut-être un effet collatéral de l’importation de la fête d’Halloween en France ? -, la courge a fait son grand retour sur nos marchés depuis une bonne dizaine d’années. Derrière ce nom générique, se cachent les cucurbitacées : potiron, citrouille, giraumon, coloquinte, calebasse...

L'Oursin

L'Oursin

Plongeon dans l’iode garanti

Selon Marcel Pagnol, «si l'on jugeait les choses sur les apparences, personne n'aurait jamais voulu manger un oursin ». Et pourtant... un bout de pain, une lichette de beurre, une langue dessus, et le plongeon dans l’iode est garanti.

L’amande

L’amande

A la (re)conquête de la Provence

Peut-on résister à l’amande ? On les déguste fraîches ou séchées, entières, grillées, effilées, pilées voire en crème ou en lait !

La Cigale

La Cigale

Inspiration tradition par Anaïs & Pedro

Les rayons chauds du soleil, la mer, un petit vent frémissant histoire de ne pas avoir trop chaud, une bonne bouteille de rosé calée au frais entre deux rochers, ça sent le monoï, les filles en petit maillot… on s’y croirait presque non ? Mais il manque hélas l’essentiel : LES CIGALES !