Rognes : La découverte des collines de la Trévaresse

Sport cycliste - Toute l'année

Cette boucle au départ de Rognes, fait découvrir le nord du département. Elle souligne le contraste saisissant entre une petite route tourmentée et sauvage dans la colline entre Rognes et Saint Estève Janson, la plaine agricole peuplée de petits mas provençaux et la vallée de la Durance, rectiligne et façonnée par l’homme. L’itinéraire offre également la découverte du charmant village de Rognes, bâti dans la pierre du même nom, dont la couleur illumine le paysage. Enfin, le cyclotouriste n’oubliera pas la vue superbe sur le Lubéron.

Départ Place de l'Ecole

Rognes

De Rognes, partez de la place des Ecoles, espace ombragé où se trouve le Monument aux Morts. De là, suivez l’allée de platanes qui mène jusqu’à la rue Fontvielle. Empruntez la rue Fontvielle à droite jusqu’au croisement avec la D 543, on se trouve alors entre la cave coopérative à droite et un vieux bassin lavoir à gauche.

Cave coopérative

Rognes

De Rognes, partez de la place des Ecoles, espace ombragé où se trouve le Monument aux Morts. De là, suivez l’allée de platanes qui mène jusqu’à la rue Fontvielle. Empruntez la rue Fontvielle à droite jusqu’au croisement avec la D 543, on se trouve alors entre la cave coopérative à droite et un vieux bassin lavoir à gauche. La, prenez sur la gauche la D 543 sur quelques centaines de mètres jusqu’au croisement avec la D 66, où l’on file alors à droite en direction de Saint-Estève-Janson.

Croisement D66

Rognes

On entre dans un paysage de campagne, où la route serpente entre les vignes, quelques maisons et des vergers de part et d’autre. Le relief est accidenté, le paysage évolue. La garrigue se substitue peu à peu à la campagne cultivée qui entoure Rognes. Après quelques minutes de route, apparaît la ligne de crête du Luberon, au delà de la Durance. On amorce alors une descente en direction de la vallée de la Durance et de Saint- Estève-Janson. Soyez prudents : il y a de nombreux virages ! Tout au long de cette descente, un superbe paysage s’offre à vos yeux. La route traverse ensuite un canal EDF.

Traversée du canal EDF

Rognes

On entre dans Saint- Estève-Janson au premier giratoire, prenez à gauche et rejoignez ainsi la D 561.

Croisement D561

Rognes

La prendre sur la gauche. Attention ! Cette voie est parfois empruntée par des véhicules qui circulent à grande vitesse. Nous sommes dans la vallée de la Durance que nous longeons sur notre droite à gauche, la centrale électrique de Saint-Estève-Janson, impressionnant équipement alimenté par un canal qui part se jeter dans la Durance. Poursuivez jusqu’au hameau de Saint-Christophe là, se trouve un regroupement de petites maisons, prenez alors sur la gauche la D543.

Croisement D543

Rognes

Une légère côte vous amène à la retenue d’eau de Saint-Christophe, aménagement du XIXe siècle qui contribue à l’alimentation en eau de la ville de Marseille. La route contourne la retenue en traversant un paysage arboré propice aux pauses pique-nique. Poursuivez sur la D 543 en direction de Rognes.

Croisement D66d

Rognes

Au croisement de la D 66d, prenez à droite la direction de Lambesc. Empruntez là une route pittoresque au milieu d’une plaine très cultivée. Après une petite côte dans une pinède, vous atteignez un replat au milieu des vergers d’amandiers et des vignes.

Pont

Rognes

Franchissez très vite un petit pont, rejoignez alors la D 66 à gauche en direction de Rognes. Il vous reste 2,5 kilomètres à parcourir : le circuit se termine par une montée ombragée qui vous ramène jusqu’au village de Rognes.

Information fournie par Bouches du Rhône Tourisme

  • Villes visitées

    Saint Estève Janson

  • Organisateur

    Bouches du Rhône Tourisme
  • Moyen de transport

    En vélo

  • Longueur

    20km

  • Durée

    Entre 1 h et 2 h

  • Niveau

    Débutant

  • Dénivelé

    328m

  • Téléphone

    • 04 91 13 84 13
  • Fax

    04 91 33 01 82

  • Site web

  • Télécharger le topo

Découvrir d'autres itinéraires

Marseille, citybreak culturel - hors les murs

Ce circuit culturel dans les rues de Marseille vous donnera l'occasion d'admirer de riches collections modernes et contemporaines et vous sortira indéniablement des sentiers battus. Commencez par le musée Cantini tout proche des rues commerçantes du centre. Puis éloignez vous par la corniche jusqu'au musée Borély qui célèbre les Arts Décoratifs. Après y avoir déjeuné, quittez le jardin pour rejoindre le MAC de Marseille et admirer ses 800 œuvres contemporaines. FIlez ensuite vers la «Maison du fada», la Cité Radieuse pensée par l’architecte Le Corbusier et passez par son toit visiter le MAMO. Terminez en rejoignant le Palais Longchamp.

Marseille Préfecture sur les pas des Marseillaises

Pour retrouver l’ambiance chic et détendue de la rive gauche parisienne, il faut prendre le temps de se promener dans le « Quartier des Antiquaires », qui s’étend de la place de la Préfecture à la rue Edmond Rostand, en passant par un petit bout de la rue Paradis. À l’abri de la cohue des grandes artères marchandes de la ville, vous trouverez dans les nouvelles boutiques et épiceries fines qui y ont récemment élues domiciles, de quoi faire le plein de souvenirs moins stéréotypés.

Art contemporain

Pour ce week-end placé sous le signe de l’art contemporain, commencez par la visite du MAC de Marseille. Ensuite, laissez-vous envoûter par l'ambiance unique de la Friche Belle de Mai. Pour le déjeuner, osez Les Grandes Tables de la Friche et leur cuisine fraîche et créative. Reprenez avec le FRAC avant de rejoindre les Archives Départementales. Pour le 2e jour, direction Aix-en-Provence, la découverte de la Fondation Vasarely vous occupera toute la matinée. À midi, la Pioline réveillera vos papilles, avant de partir pour Arles visiter la Fondation Van Gogh, bijou d’art elle-aussi.

Inspirations

Tradition & Culture

Marcel Pagnol

En savoir plus
Art de Vivre

La Mode

En savoir plus
Art de vivre

L'Accent

En savoir plus
Plus d'inspirations