Sur les pas de la Transhumance

Randonnée - Toute l'année

Situé à une dizaine de kilomètres à l'ouest d'Aix-en-Provence et dominant une partie de la vallée de l'Arc, Eguilles se dévoile tel un village fortifié de Provence dans les collines. C'est le point de départ idéal pour une randonnée au coeur du patrimoine historique, minéral et agricole de la région. Entre pinèdes, oliveraies, vignobles, bories et anciennes voies de transhumance, l'itinéraire proposé vous fera découvrir les vestiges d'une vie agricole révolue, réminiscence d'un temps passé, précieusement conservés et mises en valeur par la commune. Les différents points de vue panoramique dispersés sur le parcours dévoilent les massifs environnant tels que la Montagne Ste Victoire, le Massif de l'Étoile, le Luberon... ce seront d'autres découvertes.

Départ Office de Tourisme;

Eguilles

(Balisage jaune). Depuis l'Office de Tourisme, montez la Rue du Grand Logis, puis après la place du Vieux Four (emplacement de l'un des 3 fours du village et première boulangerie à Eguilles en 1780) suivre la direction du Chemin des Grappons par la Rue St Antoine (ou Chemin du Paradis car elle mène au cimetière). Cette étroite voie en balcon, vous offre sur la gauche, un magnifique panorama : la plaine de l'Arc avec le viaduc des Ponteils (LGV), plus au Sud le Plateau de l'Arbois et vers l'Est le Pierredon, au loin le massif de l'Etoile.

Point panoramique;

Eguilles

(Balisage jaune). En contrebas, le vieux village autrefois protégé par ses falaises et ses remparts, prenez le chemin des Grappons, à droite l'ancien pigeonnier. Passez les passerelles et suivez la ruelle jusqu'à la RD18 (vous remarquerez des écussons bleus avec une "coquille", balisage St Jacques de Compostelle du sentier GR653A). Traversez la RD18 (tronçon de l'ancien chemin des transporteurs de sel -les Sauriers- le chemin salier de Berre aux Alpes) et suivez le chemin de Rastel sur 3,5 kilomètres au milieu des quelques villas de la périphérie du village, ensuite en grimpant légèrement dans la pinède jusqu'au domaine communal de St Martin.

Domaine de St Martin;

Eguilles

(Balisage jaune). Le chemin aboutit à la très vaste oliveraie du domaine de St martin (l'une des nombreuses dépendances de l'Abbaye St Victor de Marseille au XI siècle, depuis 2004 le domaine appartient à la commune). Poursuivez sur la droite le circuit, en direction des bories. 170m après, sur la gauche, un sentier secondaire vous permet de visiter deux bories, l'une à cent mètres et l'autre un peu loin légèrement sur la gauche. Revenez sur vos pas et poursuivez le chemin vers le Nord, au virage prendre le petit sentier qui descend et qui longe la petite route sur sa gauche. Peu avant de rejoindre les champs de culture et la Voie Aurelienne, obliquez sur la gauche où un raidillon a été dégagé à travers la colline. Progressez à travers la pinède (les tas de pierres effondrés constituent les anciennes bornes de la carraire de transhumance d'Arles) pour atteindre le sommet du plateau. De là, traversez le grillage pour, vers le Sud, suivre un sentier en limite de l'oliveraie et de la chasse gardée de la Cordière.

Point panoramique;

Eguilles

(Balisage jaune). Après avoir longé la clôture sur 800 mètres environ, un point de vue avec la Ste Victoire en fond et les oliviers en premier plan feront l'affaire comme lieu de pique-nique. La balade se poursuit le long de cette clôture pour finir par longer la ligne TGV jusqu'au pont sur la voie ferrée (à nouveau le GR 653A), prenez le sentier de gauche qui descend sur 100 mètres, puis le petit chemin de droite jusqu'au puits au bord du chemin dans le vallon du Boullidou qui s'évase progressivement en une vaste et riche plaine (largement exploitée dès le II siècle) et parcourue par tout un réseau souterrain d'irrigation. Un peu plus bas, passez la barrière DFCI et prenez la direction d'Eguilles jusqu'au croisement des chemins Boullidou/Ponteils.

Sur le Chemin du Boullidou;

Eguilles

(Balisage jaune/GR). On remarquera l'opposition entre les "Costes d'Eguilles" (sur la gauche) et leurs vallonnements taillés en terrasses autrefois couvertes d'oliviers et sur la droite, la masse calcaire du Ponteils, peu propice aux cultures mais recherchée pour la dureté de sa pierre. Continuez sur le Chemin du Boullidou, passez le ruisseau sec des Landons puis une fois arrivés au Chemin des Lauriers descendez légèrement sur votre droite, pour au rond-point, monter la Rue des Sauriers : atteignez les Aires Basses. Prenez la ruelle qui monte puis sur la placette prenez la Rue de Marie Gasquet (vous passez devant le jardin public de Fontlaure), en haut de cette ruelle sur la droite le vieux lavoir, ensuite au parking de la Place de Font-Vieille, prenez les escaliers et suivez la Rue du Barri en balcon jusqu'à la Place de G.Payeur de la Mairie et de l'Office de Tourisme.

Information fournie par Provence Tourisme

  • Organisateur

    Provence Tourisme
    Le Montesquieu
    13 rue Roux de Brignoles

    13006 Marseille

  • Adresse de départ

    Eguilles

  • Moyen de transport

    A pied

  • Longueur

    12km

  • Durée

    1/2 journée

  • Niveau

    Intermédiaire

  • Dénivelé

    234m

  • Téléphone

    • 04 91 13 84 13
  • Fax

    04 91 33 01 82

  • Site web

  • Télécharger le topo

Découvrir d'autres itinéraires

La Camargue, nature et plage

Commencez votre séjour dans la réserve naturelle de Camargue aux Saintes-Maries avec le parc du Pont de Gau. A pied, à dos de cheval camarguais ou en kayak, vous y admirerez les oiseaux dans un décor naturel sauvage et préservé. Bien sûr, une pause sur les belles étendues de la plage Crin Blanc s'impose. Le 2e jour, rejoignez Arles pour une séance de pêche sportive ou une balade nature à La Capelière. Après une immersion dans la culture des gardians à la manade Jacques Bon, votre séjour s'achève par un splendide coucher de soleil à Arles.

La Ciotat l'essentiel, berceau du cinéma

Lors de cette journée à La Ciotat, vous pourrez vous détendre à la Grande Plage ou dans la calanque de l’Anse de Figuerolles, lieu apprécié des locaux à voir absolument. Les cinéphiles iront à L’Eden Théâtre, où fut projeté l'un des premiers films des frères Lumière. Il fait écho au Musée Ciotaden, retraçant l’histoire de la ville et des traditions provençales. Après un bon déjeuner au Vin 7, les fans de shopping se rendront au Vieux Port. De magnifiques paysages vous attendent enfin entre l’Ile Verte et le Parc du Mugel. Sortez l’appareil !

Istres sur les pas de Ma cigale est fantastique

La porte d’Arles nous donne l’accès au centre ancien qui mérite vraiment que l’on s’y attarde. Je vous propose de commencer l’itinéraire par l’office de Tourisme. Le bâtiment résolument contemporain reflète bien l’esprit de la ville d’allier tradition et modernité. Nous ferons un peu de shopping, une pause culturelle et gastronomique. Nous flânerons dans les jardins de l’Etang de l’olivier avant de rejoindre l’autre côté de l’étang de Berre pour des instants gourmands.

Inspirations

Le Soleil

Le Soleil

Avec plus de 300 jours de soleil par an, forcément, on est obligé de parler de lui !

Le soleil… l’atout majeur de notre région, celui qui fait qu’on passe notre vie à boire l’apéro, à bronzer, à jouer aux boules entre amis ou encore à faire la sieste dans un hamac… C’est grâce à lui qu’ici on est forcément plus heureux que partout ailleurs !

L'Oursin

L'Oursin

Plongeon dans l’iode garanti

Selon Marcel Pagnol, «si l'on jugeait les choses sur les apparences, personne n'aurait jamais voulu manger un oursin ». Et pourtant... un bout de pain, une lichette de beurre, une langue dessus, et le plongeon dans l’iode est garanti.

La Cagole

La Cagole

Mieux comprendre la Cagole, une femme bien de chez nous !

La Cagole, qui est-ce ? La cagole c’est une femme qui est dans le « trop » : trop de maquillage, trop de brillant, trop de voix, trop de parfum, trop de seins dehors, trop de bijoux, trop de fringues improbables, trop d’histoires, trop de gestes, trop de tout…

L'ail

L'ail

Tout commence par une gousse écrasée

L’ail est inévitable dans la cuisine provençale. Comme le thym ou l’huile d’olive, c’est plutôt un préambule à chaque recette. Dans la marmite, un filet d’huile, un oignon et une gousse d’ail écrasée.