Le Mont Julien et la Grotte des Fées

Promenade - Toute l'année

Tout au long de son histoire, la mine a accueilli plusieurs vagues successives de travailleurs immigrés. La première vient d'Italie dès 1850. C'est la construction de la ligne de chemin de fer qui conduit de nombreux Piémontais à s'installer à Cadolive et dans les environs. En effet, embauchés à Nice, ces travailleurs suivent la construction de la ligne jusqu'au puits Castellane, où elle s'arrête. Ainsi, nombre d'entre eux se retrouvent à travailler dans les mines ou à l'usine de ciment Lafarge. À Cadolive, la plupart des familles italiennes s'installent dans le quartier de Chantecoucou, qui accueillait une gare et un site de triage du charbon où de nombreuses femmes y travaillaient aussi.

Parking stade (La Galice);

Cadolive

Du parking devant le jardin d'enfants de Galice et le stade, emprunter le chemin de Galice et suivre à droite la flèche de direction " Tête du Grand Puech ". A l'intersection avec le chemin du Jas, prendre ce chemin à droite et suivre toujours la flèche de direction " Tête du Grand Puech ".

Carrefour;

Cadolive

Au carrefour des chemins du Jas, de la Garrigue et de l'Ortolan, prendre à gauche le chemin montant au col de Cadolive.

Col de Cadolive;

Cadolive

Au col de Cadolive, suivre à droite la flèche de direction " Tête du Grand Puech " pour rejoindre la grotte des Fées. De la grotte des Fées, marcher jusqu'au col de Saint-Savournin.

Balcon du Levant;

Cadolive

Faire demi-tour par le balcon du Levant, prendre à droite le sentier ramenant au col de Cadolive et suivre en face la flèche de direction " Allauch La Fève ".

Mont Julien;

Cadolive

Arriver sur le Mont Julien et profiter du panorama. Descendre à droite.

Col de l'Amandier;

Cadolive

Au col de l'Amandier, suivre à gauche la piste direction " Cadolive ".

Col du Ratier;

Cadolive

A l'intersection du col du Ratier et de l'ancien chemin de Pichauris à Saint-Savournin, continuer à suivre la flèche de direction " Cadolive ". La descente est caillouteuse.

Chemin du Jas;

Cadolive

Au chemin du Jas, prendre en face la descente en sous-bois. Emprunter le chemin de la Passide, puis celui du Bel Air

D7;

Cadolive

Traverser la D 7 et emprunter la rue du Puits, puis la rue Neuve et la place des Ecoles. Traverser de nouveau la D 7 pour rejoindre la place de la Mairie. Enfin, remonter la place de la mairie pour rejoindre le chemin de Galice et le parking.

Information fournie par Provence Tourisme

  • Organisateur

    Office de Tourisme Intercommunal du Pays d'Aubagne et de l'Etoile
    8 cours Barthélémy
    13400 Aubagne

  • Adresse de départ

    Cadolive

  • Moyen de transport

    A pied

  • Longueur

    5.7km

  • Durée

    Entre 2 h et 3 h

  • Niveau

    Débutant

  • Dénivelé

    431m

  • Téléphone

    • 04 42 03 49 98
  • Fax

    04 42 03 83 62

  • Site web

Découvrir d'autres itinéraires

Les musées et centres d'art aixois

Une journée culturelle à Aix-en-Provence passe évidemment par la visite du musée Granet dans le quartier Mazarin. Un peu plus loin ouvrez les yeux sur les jeunes talents de l'art contemporain en poussant les portes de l’hôtel de Gallifet. Entre 2 centres d’art, vous pourrez ravir vos yeux et vos papilles à la table de Mickaël Féval, un vrai délice des sens ! Après cette pause gourmande, l’ancien côtoiera le moderne en passant du Centre d'Art de Caumont à la Fondation Vasarely.

Les Saintes-Maries sur les pas de So Girly Blog

Station balnéaire, la ville des Saintes Maries de la Mer est la capitale de la Camargue. Lieu de pèlerinage de la communauté gitane, on y vénère tous les 24 Mai la sainte Sara la noire. Dans ses petites rues typiques, de nombreuses boutiques proposent des objets d’artisanat local et des pierres de lithothérapie, faisant des Saintes Maries une ville au caractère mystique.

Délices de Provence

Gourmets et gourmands d'ici et d'ailleurs, la Provence réunit tous les ingrédients pour un voyage culinaire intense. Ici les vignobles de la route des vins de Cassis flirtent avec la mer Méditerranée. A Aix-en-Provence, les calissons sentent bon l’amande et les navettes de Marseille la fleur d’oranger. La rouille colore les assiettes de bouillabaisse et l’huile d’olive des Alpilles s’invite à toutes les tables ! Sans oublier le riz et les viandes de Camargue. Tour d’horizon des spécialités provençales pour une semaine épicurienne.

Inspirations

Chichis et panisses

Chichis et panisses

La gourmandise marseillaise du goûter et un incontournable local de l'apéro

Découvrez l'histoire de "Chichi et Panisse" et des trois baraques de l'Estaque où les déguster !

La mer et les loisirs nautiques

La mer et les loisirs nautiques

Inspiration art de vivre par Anaïs & Pedro

Quand on parle du Sud, on pense directement à quoi ? À la MER ! (et bien sûr au soleil, ça va avec). Ici on ne peut pas vivre sans… Si on part à Paris première chose qu’on dira c’est « ah ça me manque la mer…. » !

Marseille dans le cercle “polar”, partie 1

Marseille dans le cercle “polar”, partie 1

Le polar marseillais, un style d'écriture à part entière !

Il naît au milieu des années 90 mais prend sa source dans la réputation sulfureuse de la ville depuis le début du XXème siècle. Ce mouvement littéraire dérivé du roman noir impose jusqu’à aujourd’hui un regard sans concessions sur une situation sociale et politique exceptionnelle en France.

Le Savon

Le Savon

Tradition & Culture

Savon de Marseille, comment démêler le vrai du faux