Arles : Le chemin des taureaux et de la vigne

Sport cycliste - Toute l'année

En périphérie d’Arles, cette boucle originale emprunte les premiers kilomètres du chemin des pèlerins vers Saint-Jacques de Compostelle et dévoile de nombreux témoignages de la vie agricole. Au fil de petits hameaux tranquilles, la plaine révèle les cultures céréalières et les pâtures des taureaux de Camargue. Plus étonnant, on découvrira les dernières exploitations viticoles camarguaises et leurs grands domaines, sur fond de chaîne des Alpilles.

Départ Office de tourisme

Arles

Au départ de l’Office de Tourisme d’Arles, empruntez à gauche le boulevard des Lices, puis tournez à droite dans la rue Gambetta en direction de Trinquetaille et des Saintes-Maries-de-la-Mer. Franchissez le Rhône et poursuivez toujours en direction des Saintes- Maries et de Salin-de-Giraud.

Rond-point vers Gimeaux

Arles

Au rond-point (prudence), prenez la direction de Gimeaux, route communale 108. Jusqu’à Gimeaux suivez les panneaux verts “Chemin des taureaux et de la vigne”.

Hameau de Gimeaux

Arles

Dans le hameau de Gimeaux, suivez le balisage pour emprunter la voie communale 197. Passées les dernières habitations, l’étendue de la plaine camarguaise s’offre à vous avec ses cultures de blé et de riz, ses pâturages. Vous êtes sur l’un des chemins de Saint Jacques de Compostelle. La route est étroite, mais les accotements sont importants. Cette voie était en effet autrefois destinée à la transhumance sa largeur permettait le passage des grands troupeaux. Ces accotements offrent maintenant des endroits agréables pour pique-niquer.

Croisement D37

Arles

Passez devant le Mas du Bernacle, le laisser sur la gauche. Au carrefour avec la D37, prenez à droite, puis après 500 mètres, encore à droite en direction de Saliers. Dans Saliers, laissez l’église à droite, le lavoir à gauche et poursuivez jusqu’à la D572N.

Croisement D572N

Arles

L’emprunter sur la droite quelques centaines de mètres. Attention, cette route est extrêmement fréquentée, soyez très prudent !

Croisement C144

Arles

Dès le premier carrefour 300 mètres plus loin, prenez à gauche le chemin communal 144. Dans ce paysage de prairies, par beau temps, on peut distinguer la chaîne des Alpilles au nord-est. Laissez sur la droite les massifs bâtiments agricoles du domaine Bühler. C’est un bel exemple de l’architecture rurale camarguaise.
La route enjambe l’autoroute et traverse les derniers grands vignobles camarguais.

Croisement C102

Arles

Au croisement avec le chemin communal 102, prenez en direction de la Croix de Cazeneuve, enjambez l’autoroute une deuxième fois, puis la longer sur quelques centaines de mètres. A l’horizon vers l’est, on peut distinguer les clochers de la ville d’Arles.

Carrefour Clos Jourdan

Arles

Continuez jusqu’au carrefour du Clos Jourdan, prenez alors à gauche la direction d’Arles que l’on rejoint par Trinquetaille en empruntant le même itinéraire qu’à l’aller.

Information fournie par Bouches du Rhône Tourisme

  • Organisateur

    Bouches du Rhône Tourisme
  • Moyen de transport

    En vélo

  • Longueur

    31km

  • Durée

    Entre 2 h et 3 h

  • Niveau

    Débutant

  • Dénivelé

    25m

  • Téléphone

    • 04 91 13 84 13
  • Fax

    04 91 33 01 82

  • Site web

  • Télécharger le topo

Découvrir d'autres itinéraires

Arles sur les pas de Ma cigale est fantastique

Arles l'Antique, Arles la Romaine, Avé César ! La ville toute entière est un musée à ciel ouvert. Arles, Capitale de la Camargue, est une ville envoûtante. Elle possède un patrimoine culturel et archéologique d'une extraordinaire richesse, si on y ajoute toutes les petites boutiques d'artisanat et de créateurs, une journée ne suffira pas pour tout voir. Je vais quand même essayer de vous en faire découvrir un bel aperçu, alors suivez-moi.

Les grandes signatures d'architectes

Pour votre journée architecture, on vous emmène à la rencontre des batiments et des oeuvres de Jean Nouvel, Franck Gehry, Rudy Ricciotti, Stefano Boeri, Le Corbusier, Kengo Kuma, Pouillon, Vasarely, Tadao Endo... Ainsi vous passerez par le MUCEM et son étonnante passerelle avant de découvrir la Villa Méditerranée, presque en suspension sur la Grande Bleue. À midi, vous déjeunerez dans le restaurant Le Ventre de l’Architecte à la cité Radieuse du grand Le Corbusier puis vous vous laisserez charmer par la façade du FRAC. Le musée Regards de Provence montre une réhabilitation de site très réussie tandis que la Fondation Vasarely étonne par ses modules luminescents. Enfin, vous pourrez terminer votre tour en mariant vin et architecture au Château La Coste.

Les châteaux en pays salonais, des pierres et du vin

Pour cette demi-journée placée sous le signe des châteaux de Provence, vous aurez la chance d’approcher de très près de belles constructions. Aujourd’hui réhabilitées et très bien rénovées, ces bâtisses typiques abritent souvent des domaines viticoles. Pour le déjeuner, régalez-vous en toute simplicité au domaine de la Reynaude. Vous pourrez ensuite visiter le Château du Petit Sonnailler, le Château Bas et le Château de la Barben avec une magnifique décoration. Pour finir par le Château de l’Empéri et son musée de l’armée. Bonne escapade !

Inspirations

Gastronomie et vin

Les calissons

En savoir plus
TRADITION & CULTURE

Entre bad boys et mia, le rap marseillais partie 1

En savoir plus
Tradition & Culture

Les santons

En savoir plus
Plus d'inspirations