Autour des Saintes-Maries-de-la-Mer

Sport pédestre - Toute l'année

Les Saintes-Maries-de-la-Mer distillent une atmosphère sans équivalent et la capitale camarguaise sait aussi livrer au promeneur curieux ses meilleures facettes. Cet itinéraire cycliste vous invite à les découvrir en partant du centre ville pour 25 km de balade. Petites ruelles aux maisons blanches, imposante église aux murs forteresse, culture gitane puis, dès la sortie de la ville, on retrouve le paysage typique de la Camargue avec les étangs morcelés, les nombreuses constructions basses tapies au raz de l'eau et l'immensité de la Méditerranée. On empruntera même un des deux derniers bacs qui traverse le Petit Rhône pour rejoindre la Petite Camargue. Entre villages et paysages typiques, traditions de gardians et faune camarguaise, cet itinéraire propose une complète immersion dans un monde authentique.

Départ Place du Marché;

Saintes Maries de la Mer

Depuis la place du marché située devant l'Hôtel de Ville, prenez l'avenue de la République puis l'avenue Van Gogh. Vous passez devant l'office du tourisme et les arènes en longeant la mer sur votre gauche, en direction d'Aigues-Mortes. A la sortie des Saintes-Maries-de-la-Mer, après environ un kilomètre, vous retrouvez très vite le paysage typique de la Camargue avec les étangs morcelés qui égaient un horizon plat, les nombreuses constructions basses tapies au raz de l'eau et, sur votre gauche, l'immensité de la Méditerranée. Poursuivez sur la D38. Après deux kilomètres, vous parvenez au mas de la Fourque, premier exemple d'architecture typique camarguaise. Il abrite une ferme, épicentre de la vie agricole d'une famille de gardians. La D38 remonte ensuite plein nord.

Bac du Sauvage;

Saintes Maries de la Mer

Laissez à gauche la bifurcation qui conduit au bac du Petit Sauvage, un des deux derniers de
Camargue avec celui de Barcarin sur le Grand Rhône. Celui-ci, sur le petit Rhône, permet de rejoindre
la Petite Camargue. Le paysage, dégagé, reste toujours très habité.

Vers le hameau de Cambon;

Saintes Maries de la Mer

Après environ 4 km, quitter la D38 et prenez à droite la direction Pioch Badet et Cabane de Cambon, en empruntant une petite route communale. Traversez le hameau de Cambon.

Croisment D38b;

Saintes Maries de la Mer

Vous rejoignez peu après la D38b que vous prenez à droite.

Croisement D570;

Saintes Maries de la Mer

Après 2 km, empruntez là D570 à gauche. Soyez prudents, beaucoup de circulation.

Vers Pioch Badet;

Saintes Maries de la Mer

Après 500 m, tournez à droite en direction de Pioch Badet. Ce hameau est un peu l’archétype de l’écart villageois camarguais. De Pioch Badet, prenez ensuite la D85A. Pendant dix kilomètres, vous longez sur la gauche les étangs de Consecanière puis de l’Impérial, occasion idéale d’apercevoir les icônes de la faune camarguaise : le flamant rose et le cheval. La D85a vous ramène enfin jusqu’aux Saintes-Maries-de-la-Mer.

Information fournie par Provence Tourisme

  • Organisateur

    Provence Tourisme
    Le Montesquieu
    13 rue Roux de Brignoles

    13006 Marseille

  • Adresse de départ

    Saintes Maries de la Mer

  • Moyen de transport

    En vélo

  • Longueur

    24km

  • Durée

    Entre 1 h et 2 h

  • Niveau

    Débutant

  • Dénivelé

    7m

  • Téléphone

    • 04 91 13 84 13
  • Fax

    04 91 33 01 82

  • Site web

  • Télécharger le topo

Découvrir d'autres itinéraires

Les musées et centres d'art aixois

Une journée culturelle à Aix-en-Provence passe évidemment par la visite du musée Granet dans le quartier Mazarin. Un peu plus loin ouvrez les yeux sur les jeunes talents de l'art contemporain en poussant les portes de l’hôtel de Gallifet. Entre 2 centres d’art, vous pourrez ravir vos yeux et vos papilles à la table de Mickaël Féval, un vrai délice des sens ! Après cette pause gourmande, l’ancien côtoiera le moderne en passant du Centre d'Art de Caumont à la Fondation Vasarely.

Pause culture au coeur d'Aix-en-Provence

Cette belle journée culturelle aixoise s'ouvrira sur l'incontournable Cézanne avec la visite de son atelier, avant de faire le tour des sites les plus emblématiques d’Aix comme le Pavillon Vendôme et le musée des Tapisseries. La flânerie vous amènera place d’Albertas devant sa fontaine et vers la cathédrale Saint-Sauveur. Côté cuisine, on vous propose une étape pas trop chère et excellente.

Aix-en-Provence, citybreak culturel

L’atelier de Cézanne servira d’introduction à ce week-end avant de faire le tour des sites les plus emblématiques d’Aix comme le Pavillon Vendôme et le musée des Tapisseries. L’ancien côtoiera le moderne comme la Fondation Vasarely répond aux hôtels somptueux en pierre du quartier Mazarin (Caumont, Granet, de Gallifet) et la flânerie vous amènera place d’Albertas devant sa fontaine. Entre 2 centres d’art, vous pourrez ravir vos yeux et vos papilles à la table de Mickaël Féval, un vrai délice des sens !

Inspirations

Brousses et fromages de chèvres

Brousses et fromages de chèvres

Le lait des collines

Ici, la chèvre est la reine. Pas de lait de vaches dans les Bouches du Rhône ou très peu. En brousse, sec, frais ou crémeux, le fromage de chèvre de Provence, c'est toute une hsitoire.

Villages de Provence

Villages de Provence

Art de Vivre

Les villages que le monde entier nous envie

Le Pastis

Le Pastis

Un petit jaune s'il vous plaît !

Quand on débarque à Marseille, l'envie d'un pastis naît instantanément. Non pas que l'on ait soif, mais plutôt que cette première gorgée anisée permet de poser ses valises, de se sentir happé par le Provence.

Le Soleil

Le Soleil

Avec plus de 300 jours de soleil par an, forcément, on est obligé de parler de lui !

Le soleil… l’atout majeur de notre région, celui qui fait qu’on passe notre vie à boire l’apéro, à bronzer, à jouer aux boules entre amis ou encore à faire la sieste dans un hamac… C’est grâce à lui qu’ici on est forcément plus heureux que partout ailleurs !