Arles : A la découverte de l'Etang de Vaccarès

Sport cycliste - Toute l'année

La Camargue vibre de tous ses étangs. Ce large circuit propose une exploration vers les rives du plus grand et du plus célèbre d'entres eux : Vaccarès. Au départ d'Arles, capitale de l'histoire et de la culture camarguaise, l'itinéraire descend plein sud, à travers maraîchages et rizières. Il débouche alors sur les berges de l'étang de Vaccarès pour découvrir une succession de panoramas infinis, où l'eau se confond avec le ciel.

Départ Office de tourisme;

Arles

Au départ de l'Office de Tourisme d'Arles, empruntez à gauche le boulevard des Lices, puis tournez à droite dans la rue Gambetta en direction de Trinquetaille et des Saintes-Maries-de-la-Mer. Franchissez le Rhône et poursuivez toujours en direction des Saintes- Maries et de Salin-de-Giraud.

Rond-point vers Gimeaux;

Arles

Au rond-point (prudence), prenez la direction de Gimeaux, route communale 108. Jusqu’à Gimeaux suivez les panneaux verts “Chemin des taureaux et de la vigne”.

Hameau de Gimeaux;

Arles

Dans le hameau, poursuivez jusqu’au deuxième panneau à gauche, qui indique l’école de Gimeaux. Prenez cette direction, passez devant l’école que l’on laisse sur la gauche et poursuivez.

Croisement D570;

Arles

Au bout d’un kilomètre, rejoigniez la D570 (attention, cette route est très fréquentée !), empruntez à droite la D570 sur une centaine de mètres. Tournez alors à gauche sur la route communale C125, direction “La Dougue Bouchaud”.

Chemin Sainte Cécile;

Arles

Poursuivez sur un kilomètre environ à la deuxième intersection, prenez à droite le “Petit chemin de Sainte Cécile”. Progressez le long de routes bordées d’arbres. De nombreuses serres témoignent d’importantes cultures maraîchères.

Croisement Pédassas;

Arles

Au premier croisement, au Mas de Pédassas, continuez tout droit en direction de l’étang de Vaccarès.
Traversez alors des roselières et un paysage essentiellement composé de rizières. Après avoir traversé le Mas Sainte Cécile, continuez en direction de l’étang de Vaccarès. C’est un paysage extrêmement dégagé qui fait percevoir l’immensité du territoire camarguais.

Croisement D37;

Arles

Arrivée sur la D37, prenez alors à droite sur 500 mètres afin de s’arrêter au point d’observation mis en place par le Parc Naturel Régional de Camargue : une plate forme et des panneaux explicatifs présentent les marais inondés et au loin l’étang de Vaccarès. Revenez sur vos pas et continuez la D37 jusqu’à Villeneuve.

Hameau Villeneuve;

Arles

Dans ce hameau, empruntez à gauche la D36b en direction de Gageron et d’Arles.

Hameau Gageron;

Arles

À Gageron, prenez à gauche la route communale 130 “De Bouchaud à Gageron”, laissez l’église et l’école à gauche pour quitter Gageron et vous enfoncer une nouvelle fois dans la campagne camarguaise. Au bout de 4 km, rejoigniez le chemin communal C125, puis la D570 par où le circuit a commencé. Rejoigniez Arles par Gimeaux comme à l’aller.

Information fournie par Provence Tourisme

  • Organisateur

    Provence Tourisme
    Le Montesquieu
    13 rue Roux de Brignoles

    13006 Marseille

  • Adresse de départ

    Arles

  • Moyen de transport

    En vélo

  • Longueur

    46km

  • Durée

    Entre 2 h et 3 h

  • Niveau

    Intermédiaire

  • Dénivelé

    30m

  • Téléphone

    • 04 91 13 84 13
  • Fax

    04 91 33 01 82

  • Site web

  • Télécharger le topo

Découvrir d'autres itinéraires

Alpilles, Vins et huile en Vallée des Baux-de-Provence

La Vallée des Baux est réputée pour ses huiles d'olives comme pour ses vins, alors pourquoi choisir ? Les-Baux-de-Provence vous attendent pour une journée placée sous le signe du terroir entre AOC Baux-de-Provence et IGP Alpilles. Du Domaine Dalmeran vous partirez vers le mystérieux Val d’Enfer qui a inspiré de grands artistes. Au Mas Sainte-Berthe, vous prendrez le temps de ressentir ce sol caillouteux si particulier avant de goûter à la grande cuisine de La Cabro d’Or. L’après-midi, la fabrication de l’huile d’olive sera à l’honneur au Moulin Castelas et au Mas de la Dame, pour finir par le Moulin Coopératif de Maussane. En route  !

Marseille, citybreak culturel - hors les murs

Ce circuit culturel dans les rues de Marseille vous donnera l'occasion d'admirer de riches collections modernes et contemporaines et vous sortira indéniablement des sentiers battus. Commencez par le musée Cantini tout proche des rues commerçantes du centre. Puis éloignez vous par la corniche jusqu'au musée Borély qui célèbre les Arts Décoratifs. Après y avoir déjeuné, quittez le jardin pour rejoindre le MAC de Marseille et admirer ses 800 œuvres contemporaines. FIlez ensuite vers la «Maison du fada», la Cité Radieuse pensée par l’architecte Le Corbusier et passez par son toit visiter le MAMO. Terminez en rejoignant le Palais Longchamp.

Aix-en-Provence, citybreak culturel

L’atelier de Cézanne servira d’introduction à ce week-end avant de faire le tour des sites les plus emblématiques d’Aix comme le Pavillon Vendôme et le musée des Tapisseries. L’ancien côtoiera le moderne comme la Fondation Vasarely répond aux hôtels somptueux en pierre du quartier Mazarin (Caumont, Granet, de Gallifet) et la flânerie vous amènera place d’Albertas devant sa fontaine. Entre 2 centres d’art, vous pourrez ravir vos yeux et vos papilles à la table de Mickaël Féval, un vrai délice des sens !

Inspirations

La courge

La courge

Le nouvel eldorado des gastronomes

Elle avait disparu des étals et puis, peut-être un effet collatéral de l’importation de la fête d’Halloween en France ? -, la courge a fait son grand retour sur nos marchés depuis une bonne dizaine d’années. Derrière ce nom générique, se cachent les cucurbitacées : potiron, citrouille, giraumon, coloquinte, calebasse...

L'Olive

L'Olive

Aux herbes, en huile, en savon...

Dans le sud, la cuisine est toujours bien huilée. Anchoïade, tapenade, aïgo boulido, canard aux olives, les déclinaisons culinaires de ce petit fruit sont nombreuses. Le sud met de l'huile à toutes les sauces.

Le Soleil

Le Soleil

Avec plus de 300 jours de soleil par an, forcément, on est obligé de parler de lui !

Le soleil… l’atout majeur de notre région, celui qui fait qu’on passe notre vie à boire l’apéro, à bronzer, à jouer aux boules entre amis ou encore à faire la sieste dans un hamac… C’est grâce à lui qu’ici on est forcément plus heureux que partout ailleurs !

La Mode

La Mode

Art de Vivre

Une Provence à la Mode