Délices de Provence

Incontournables - Vin et gastronomie

Gourmets et gourmands d'ici et d'ailleurs, la Provence réunit tous les ingrédients pour un voyage culinaire intense. Ici les vignobles de la route des vins de Cassis flirtent avec la mer Méditerranée. A Aix-en-Provence, les calissons sentent bon l’amande et les navettes de Marseille la fleur d’oranger. La rouille colore les assiettes de bouillabaisse et l’huile d’olive des Alpilles s’invite à toutes les tables ! Sans oublier le riz et les viandes de Camargue. Tour d’horizon des spécialités provençales pour une semaine épicurienne.

Jour 1 _ La route des vins à Cassis

Entamez ce parcours gourmand par une visite des domaines de la Ferme Blanche et du Paternel. A ces 2 bonnes adresses, vous dégusterez (avec modération bien sûr) des vins AOC et AOP parmi les plus fameux de la région. Poursuivez l'expérience par un déjeuner à Cassis. Au pied du Cap Canaille, le domaine du Bagnol vous attend pour savourer une autre cuvée d'exception. Terminez la journée par l'une des curiosités de cette route des vins de Cassis : le domaine « pied dans l'eau » du Clos Sainte Magdeleine.

Jour 2 - Poisson & délices à Marseille

Pour cette 2e journée, c'est à Marseille que vous vous régalerez. Accompagnez votre café du matin d'une petite douceur à la fleur d'oranger du Four des Navettes, quartier St Victor. Rendez-vous ensuite au célèbre marché aux poissons pour mettre tous vos sens en éveil. Vous serez alors sur le Vieux-Port, l'endroit idéal pour savourer une authentique bouillabaisse dans l'un des restaurants signataires de la Charte Qualité. Faites enfin le plein de spécialités provençales dans les pâtisseries et épiceries fines marseillaises.

Jour 3 - Huile, vin, bière et poutargue autour de l'Etang de Berre

C'est autour de l'Etang de Berre que vous passerez cette 3e journée encore riche de saveurs. Partez tout d'abord à la rencontre des producteurs locaux au marché de La Fare. Vous y dégusterez notamment la poutargue de Martigues. Puis apprenez tout ce qu'il y a à savoir sur la fabrication de l'huile d'olive au Château Calissanne de Lançon-de-Provence. Poursuivez sur Saint-Chamas pour une pause déjeuner. Allez enfin à Istres, gouter une bière locale à la Brasserie de Sulauze.

Jour 4 - Saveurs de Camargue

Direction la Camargue pour une nouvelle journée sous le signe du "bien manger". Après quelques emplettes à la cave du Mas de Valériol, poursuivez en déjeunant à Arles. Au menu : tellines et viande de taureau. Sans oublier le riz de Camargue, qui a d'ailleurs sa maison à Arles. L'après-midi, balade aux Saintes-Maries et au parc ornithologique du Pont de Gau. Admirez pour finir le coucher du soleil depuis la digue à la mer avant d'aller cuisiner et dormir au Mas de Colverts.

Jour 5 - Les Alpilles, sur la route des vins

Rendez-vous maintenant sur les contreforts des Alpilles, où on élabore des vins aux généreuses notes fruitées. A Mouriès d'abord, le Mas de Gourgonnier vous propose ses vins bio AOP Baux-de-Provence. Prenez ensuite la route de Saint-Rémy pour une visite du remarquable domaine de Vallongue. Vous serez alors à Eygalières, pour une pause gourmande. Après le déjeuner direction Orgon pour quelques emplettes à l'épicerie fine du domaine de Valdition. Finissez votre périple oenologique à Eyguières, au domaine Vallon des Glauges.

Jour 6 - Les Alpilles, vin & huile d'olive en Vallée des Baux

Pour cette 6e journée, suivez la Via Domitia jusqu'à Saint-Etienne-du-Grès. Faites une halte au parc paysager du domaine Dalmeran puis au Mas de Sainte-Berthe pour une dégustation de vin Vallée des Baux de Provence. Dans les Alpilles, l'huile d'olive coule aussi à flot. Après le repas, votre exploration se poursuit dans les domaines oléicoles : au moulin Castelas d'abord, pour son huile AOP délicieusement fruité, puis au moulin coopératif Jean-Marie Cornille.

Jour 7 - Aix-en-Provence, vins & douceurs - sur la route de Cézanne

Après une matinée dans les rues d'Aix-en-Provence pour profiter des jolies boutiques de gourmandises, découvrez les secrets de fabrication du calisson à la confiserie du Roy René. Puis partez en direction de Rousset pour déjeuner. Longez ensuite la majestueuse Sainte-Victoire, en vous arrêtant pour une pause oeno-touristique aux caves de Puyloubier. Terminez la journée à Trets, par une balade vigneronne au Mas de Cadenet.

Jour 8 - Aix-en-Provence, vins & douceurs - vers la Durance

On reste à Aix-en-Provence pour cette dernière journée gourmande, mais côté Durance cette fois. Direction le nord de la ville pour un moment de délice à la Chocolaterie Puyricard. Explorez ensuite les vignobles du Puy-Sainte-Réparade et les caves du très réputé Château Paradis. Puis prenez la route vers Venelles pour un repas raffiné. C'est enfin à Jouques que vous passerez l'après-midi : les professionnels du vin vous attendent au Château Revelette, à la Chapelle Saint-Bacchi et au Domaine Villemus.

Expériences à ne pas manquer

  • Se balader sur les marchés de Provence : Arles, Aix-en-Provence, Aubagne…
  • S’offrir un cours de cuisine provençale avec un chef prestigieux

On aime

  • La rencontre avec des producteurs passionnés
  • La visite des 3 territoires, comme trois petits voyages de la mer vers la terre

Le bon moment pour visiter

  • A l'automne pour la récolte des olives
  • L'été pour déguster le rosé frais (avec modération) et participer aux sardinades
  • En novembre pour acheter les 13 desserts du Noël provençal au grand salon de Provence Prestige à Arles ou sur le marché des 13 desserts d'Aix-en-Provence
  • L'hiver pour les oursinades
  • Thème

    Incontournables, Vin et gastronomie

  • Durée

    Séjour

  • Moyen de transport

    Véhicule personnel

  • Villes parcourues

    Cassis, Marseille, Arles, Saintes Maries de la Mer, La Fare les Oliviers, Lançon Provence, Saint Chamas, Miramas, Istres, Port de Bouc, Maussane les Alpilles, Mouriès, Eygalières, Eyguières, Orgon, Saint Etienne du Grès, Les Baux de Provence, Aix en Provence, Puyloubier, Rousset, Trets, Le Puy Sainte Réparade, Jouques

  • Idéal pour

    Toute l'année

Découvrir d'autres itinéraires

La Ciotat sur les pas des Marseillaises

Entre ses calanques, son « coeur de ville » en plein renouveau et son passé maritime, La Ciotat est une destination qui conjugue art de vivre méditerranéen, paysages bruts et nouveaux lieux chargés d’histoire. Une ville qui a vu naître le cinéma et la pétanque, a forcément de bonnes raisons d’être visitée ! Nous parlons bien de La Ciotat, cette ville typiquement méditerranéenne aux plages et aux calanques magnifiques, où l’agitation des chantiers navals à cesser depuis plusieurs années. Aujourd’hui, aux paysages marins s’ajoute la rénovation du plus ancien quartier de La Ciotat - le « coeur de ville » comme les Ciotadens aiment l’appeler. Nous vous proposons une virée entre nouveaux lieux accueillants et promenades estivales.

Istres sur les pas de Ma cigale est fantastique

La porte d’Arles nous donne l’accès au centre ancien qui mérite vraiment que l’on s’y attarde. Je vous propose de commencer l’itinéraire par l’office de Tourisme. Le bâtiment résolument contemporain reflète bien l’esprit de la ville d’allier tradition et modernité. Nous ferons un peu de shopping, une pause culturelle et gastronomique. Nous flânerons dans les jardins de l’Etang de l’olivier avant de rejoindre l’autre côté de l’étang de Berre pour des instants gourmands.

Marseille, citybreak culturel

En 2 jours, découvrez Marseille, Capitale Européenne de la Culture 2013. A partir du Vieux-Port, à pied, en ferry-boat, en bus, vous accéderez à un patrimoine culturel immense grâce aux nombreux musées et lieux culturels : MuCEM, musées Regards de Provence, Cantini, Borély, MAC, Friche Belle de Mai, Cité radieuse du Corbusier et Mamo. Avant d'embarquer ou après votre croisière au départ de Marseille, laissez-vous surprendrele temps d'un week-end par le nouveau visage de la ville.

Inspirations

La Mode

La Mode

Art de Vivre

Une Provence à la Mode

Les herbes de Provence

Les herbes de Provence

Les parfums retrouvés de nos garrigues

Gage de soleil et de vacances, ce mélange d’herbes aromatiques va connaître un succès inespéré apportant à quantité de plats des saveurs d’été, de vacances et d’évasion.

La tomate

La tomate

En sauce ou en salade, pour rougir de plaisir

Ne pas avoir le bac n’empêche pas de réussir sa vie. Et c’est pareil pour la tomate qui a raté son arrivée en Occident mais est devenue, après bien des péripéties, la star des menus Provençaux. Au plus elle est charnue, joufflue voire fessue, au plus elle a la cote.