On a testé pour vous... une balade en Nego Chin

La meilleure façon de découvrir Port-Saint-Louis du Rhône ? En slow tourisme sur un négo chin !

Découvrez

A peine sortis de Port Saint Louis du Rhône, la nature reprend ses droits et les paysages typiquement camarguais se dessinent. La route qui mène à la plage Napoléon semble sans fin. Après 5 grosses minutes de trajet, quelques voitures sont sur le bas-côté, nous sommes arrivés ! Il y a un petit chemin entre la végétation dense et là : un ponton bucolique qui traverse le bras mort du Rhône (C'est quoi ? c’est de l’eau, qui forme un mini fleuve, qui est l’eau du Rhône mais qui ne fait pas partie du Rhône. Vous avez compris ?), quelques barques dans l’eau et un cabanon.

La balade démarre ici. On monte à bord d’un nego chin, accompagné par une personne de l’association. Car rien à voir avec le paddle même si on navigue en étant debout, encore moins de lien avec le kayak même si ça a quasiment la même forme. Le nego chin est unique ! Il s’agit d’une barque à fond plat, idéale pour les eaux peu profondes, utilisée pour la chasse ou la pêche. A la base en bois, elles sont désormais en polyester.
Quoiqu'il en soit, l’embarcation est très peu stable d’où son nom négo chin : "noie-chien". Il est alors indispensable d’être accompagné d’un pro du nego ! Les membres de l’association Protection des Traditions Locales ne pagaient pas vraiment, « ils partèguent ». La partègue est une longue perche en bois, ferrée au bout pour pouvoir faire avancer le nego chin en s’accrochant au sol marécageux. De quoi se faire les muscles !

Le nego chin est unique ! Ren à voir avec le paddle même si on navigue en étant debout et encore moins de lien avec le kayak même si ça a quasiment la même forme.
Balade en eaux calmes

Balade en eaux calmes sur un nego chin

Et cette balade alors ?

Elle démarre sous le ponton où l’on tente de monter dans la barque sans tomber. Puis, on se laisse porter le long du bras mort du Rhône. Le paysage ressemble à la mangrove. Comme quoi, pas besoin de partir au bout du monde pour être dépaysé ! Le nego chin est sûrement l’activité la plus calme du monde. Pas un bruit, sauf quelques mouvements de la barque dans l’eau, les oiseaux qui chantent et parfois quelques moustiques qui viennent vous bzzzz (bourdonner) à l’oreille.

embarquement

Un ponton bucolique, quelques barques dans l’eau et un cabanon. Etes-vous prêt à embarquer ?

balade en nego chin

"On passe quelques fois entre les branches"

On passe quelques fois entre les branches. Il y a aussi des loupés où on cogne gentiment une autre barque ou on fonce contre la terre selon le courant. Après une quarantaine de minutes à voguer sur les eaux et à papoter, on quitte l’étroit chemin pour arriver sur l’immensité du Rhône. C’est presque effrayant tellement c’est grand alors que nous sommes sur une si petite embarcation. A ce niveau-là, un bateau abandonné donne la possibilité de se prendre pour un pirate et de faire une pause sur le Rhône.

Une belle manière de découvrir cette faune et flore inaccessible à pieds, et un merveilleux moment pour se reconnecter à la nature ! Et si vous voulez prolonger votre séjour dans la nature, suivez notre guide de vacances en Camargue.

Infos pratiques

  • Pour qui ?
    Les amoureux de la nature, les passionnés de faune et flore, les fans de Camargue, les voyageurs qui aiment le slow tourisme

  • Quand ?
    Les 1ers et 3èmes dimanches de chaque mois entre Mai et août
    Départ à 9h30 de la Tour St Louis

  • Durée : 1h
    Et aussi… Pendant le festival de la Camargue et du Delta du Rhône qui a lieu chaque année début mai, l’association propose depuis la création du festival des balades en nego chin.

  • A quel prix ?
    3€ pour les moins de 12 ans, 5€ pour les adultes et quelques piqûres de moustiques en prime.

  • Comment s’équiper ?
    Des baskets, des manches longues mais évitez le noir qui attire les moustiques, casquette & eau parce qu’on est souvent au soleil, une tenue de rechange si jamais ça se passe mal (mais c’est rare pas d’inquiétude !), du spray anti-moustiques (tropical…) sur les vêtements et/ou de l’huile essentielle d’eucalyptus citronnée sur la peau pour que ce soit moins agressif.

Quand on arrive sur le Rhône...