La Via Rhôna en vélo avec Matthieu Lifschitz, aka Manivelle

Microaventure à vélo entre nature et histoire antique

Mis à jour le 26 mai 2020

815 kilomètres séparent les bords du Lac Léman aux rives de la Méditerranée. Une voie cyclable y traverse les plus beaux panoramas. On l’appelle la Via Rhôna. Pour faire durer le plaisir, on peut la faire par petite portion comme parcourir uniquement la partie camarguaise. Récit d’aventure entre deux roues et bivouac.

Commencer la journée de bonne heure, allonger un peu la distance, en douceur. Être parfaitement tranquille sur sa route, sans montagnes à franchir. Faire des haltes sur les nombreux bancs et espaces dédiés. Observer les oiseaux, scruter les lointains panoramas. Profiter du coucher de soleil, s’installer pour la nuit. Repartir le lendemain et rentrer chez soi pour le gouter. Tout cela est à notre portée de mains, c’est la Via Rhôna.

La Via Rhôna est un immense serpent, une voie cyclable en constante amélioration de 815 km. Elle vous mène des rives du lac Leman jusqu’à la Méditerranée.
Une option officielle dérive d’Arles jusqu’à Port Saint Louis du Rhône, et c’est justement cette partie provençale qui nous intéresse. D'autant plus que dans les Bouches-du-Rhône, antiquité et modernité se côtoie sur le parcours avec notamment le Musée départemental Arles Antique pour être incollable sur la ville romaine et la Fondation Luma pour faire un bond dans le futur.

Pour les plus sportifs, le parcours que nous proposons commence chez nos voisins du Vaucluse, à Avignon et représente une journée de 100 km.
Pour les plus contemplatifs le départ d’Arles sera une bonne option et vous emmènera pour un peu plus de 50 km jusqu’au lieu de bivouac.

La Via Rhôna, quintessence du slow tourisme

Pour se rendre au point de départ et rentrer, nous utilisons la mobilité douce, le train. Il est très simple de monter dans un TER sans surcoût avec nos vélos non démontés. En partant avec les premiers trains de Marseille par exemple, vous profiterez d’un départ à vélo d’Avignon dès huit heures du matin. Une sortie en douceur par les remparts de la ville et en quelques minutes nous nous retrouvons à longer le Rhône sur des sentiers très agréables dédiés au cyclisme, parfaitement balisés. La Provence est sur votre gauche et ne vous quittera plus jusqu’à Arles.

En hiver le soleil ne monte guère et c’est une lumière douce et rasante qui nous accompagne pour cette matinée nonchalante faite de zig-zags et de petits ponts. Après avoir traversé le Rhône par un pont piéton pour le moins interlope mais sans danger, Arles se découvre et la pause déjeuner de midi se fait sentir après 50 km de flânerie.

Comme les choses tombent souvent à pic, en sortie de ville, la Via Rhôna longe directement le « canal de navigation d’Arles à Bouc ». Les nombreuses aires de pique-nique vont clôre le débat d’une éventuelle pause. Il n’en faudra pas plus pour sortir le pain et le pâté des sacoches, que ce soit aux abords du pont Van Gogh ou le long des vastes plaines agricoles et manades. Une fois rassasié c’est l’appel de la mer qui se fait sentir.

Nous n’irons pas jusqu’à Port Saint Louis. Le premier objectif est de retraverser le Rhône par le bac de Bacarin.

Prendre un bac à vélo, c’est comme une petite aventure, c’est coloré, quasiment toujours très accueillant pour les cyclistes. Ici, il est gratuit, et les traversés sont nombreuses, toutes les demi-heure. Cette traversée est aussi un symbole, c’est l’entrée dans le parc naturel de Camargue. Ici s’opère la bascule entre la douce avancée et l’exploration.

C’est environ 35 km de longue piste totalement neuve au bitume de velour qui nous transporte le long du canal et continue d’être balisée jusqu’au bac. Il faudra faire attention lors des fortes chaleurs, les abris ombragés existent mais encore trop peu nombreux. Le reste du temps, la multitude d’aires de pause vous fera apprécier ces vastes étendus aux allures de Texas. Les plaines de la Crau ont une vue presque infinie, un horizon plat mais vivant où foisonne de multiples espèces d’oiseaux et troupeaux d’élevage. Signe des temps et optimisation de nos ressources énergétiques, vous passerez sous les impressionnantes éoliennes des Bouches-du-Rhône, frisson garanti à chaque tour de pale un jour de grand vent !

Si connaitre la faune environnante est toujours un plus, le simple fait d’observer les nuées, les groupes et leurs habitudes bien distinctes, vous suffiront amplement à savourer ce qui vous entoure.

Une nuit à la belle étoile à Beauduc

Nous irons camper à Beauduc. Pour un peu plus de 10 km, une piste gravillonnée serpente à travers les salins, parfois en bord de mer. Tout est là, cigognes et hérons cendrés, lumière irisante, le vent dans le dos qui vous pousse vers les grandes étendues de sable. Plus nous avançons plus le chemin rétréci. Nous nous éloignons de toute habitation ou tumulte des routes, plus de bruit. Que le vent, les vagues. Et nous voici arrivé à la plage de Beauduc, haut lieu des sports de voile, Kite Surf en tête. J’aperçois au loin une unique voile sur l’eau, mais le très fort vent me dissuadera de m’éloigner d’un éventuel lieu pour plutôt aller planter la tente. Le soleil tombe, il est préférable de bien s’installer.

Aux abords de la plage il y a quelques maisons, et juste avant, les seuls arbres à 10 km à la ronde. Ils forment comme un petit parc au sol moelleux qui sera parfait pour m’abriter du vent qui a prévu de ne tomber que vers 22h. Le soleil est filtré par les branches, tout rougi, le deuxième pique-nique se savoure avec lenteur.

Sous la tente notre horloge biologique prends le dessus, il n’y a pas de film du soir, de vaisselle, ici quand la nuit tombe après une journée bien remplie, c’est le sommeil qui s’impose. Le vent a la gentillesse de respecter ses prévisions et tout sera calme jusqu’aux premières lueurs, profitant de la compote et quelques brioches soigneusement préparées à l’avance.

Après les vérifications habituelles de laisser son lieu de bivouac vierge de tout passage ainsi qu’un passage à la poubelle pour vider les quelques déchets, c’est le chemin strictement inverse que nous démarrons afin de rejoindre Arles pour le déjeuner et un train en direction de Marseille.

Il ne faut pas croire que faire le même chemin sera ennuyant.

Tout change, le point de vue s’inverse, votre vision, votre attention sera attirée par d’autres éléments, votre heure de passage étant différente, la faune même aura d’autres habitudes. C’est un excellent moyen de bien garder en mémoire ces paysages et d’avoir un point de vue complet sur cet environnement.

Que ce soit deux jours et une nuit pour sa version longue, ou à peine 24 heures nuit comprise pour sa version courte, la Via Rhôna et son option originale d’un bivouac à Beauduc comme hors du temps, représente la micro-aventure parfaite et sécurisante pour barouder à vélo entre amis et en famille, facile en terme d’engagement matériel et physique, dépaysant, sans aucun doute.

Autres articles

Prenez-en de la graine

Prenez-en de la graine

Fête de la nature 2020 : cinq jours de manifestations gratuites pour célébrer la biodiversité

Côté Provence ou bien Camargue, la nature, ce n’est pas ce qu’il manque dans les Bouches-du-Rhône !

Plages de La Ciotat, notre sélection

Plages de La Ciotat, notre sélection

6 plages à ajouter sur sa to-do beach

En famille, entre amis, avec son chien ou encore labellisée Tourisme et Handicap, découvrez 6 plages où poser votre serviette à La Ciotat.

Idée séjour : la Méditerranée à vélo, du côté du Pays d'Aix

Idée séjour : la Méditerranée à vélo, du côté du Pays d'Aix

Séjour Eveil des sens en Pays d'Aix

Le slow tourisme est la tendance de l'année. Si vous voulez vous y mettre, la Méditerranée à vélo propose un itinéraire de 4 jours pour pédaler parmi les plus beaux paysages du nord du Pays d'Aix

Serez-vous élu meilleur visiteur du parc national des Calanques ?

Serez-vous élu meilleur visiteur du parc national des Calanques ?

Avec "flagrant délit de bon geste". En flag ! Comme on dit chez nous

Comme tous les étés, et même encore plus que d'habitude, le parc national des Calanques attire de nombreux visiteurs mais pas toujours les meilleurs réflexes. Pour protéger la nature, plusieurs actions sont mises en place dont le "flagrant délit de bon geste".

Terre Ugo, maison de lavande à Aix-en-Provence

Terre Ugo, maison de lavande à Aix-en-Provence

La vie en mauve !

Détente et balade à travers 3 hectares de lavande à 15 minutes du centre-ville d'Aix-en-Provence.

Des carnets à télécharger gratuitement pour des balades urbaines en famille

Des carnets à télécharger gratuitement pour des balades urbaines en famille

De Roquevaire à Martigues en passant par Aix-en-Provence et Auriol

La compagnie des rêves urbains met gratuitement à disposition ses carnets des balades urbaines dans les Bouches-du-Rhône

Un nouveau Golf Pass Provence Côte d'Azur

Un nouveau Golf Pass Provence Côte d'Azur

Un pass, 36 golfs

Amateurs de golf, découvrez le nouveau Pass Provence Côte d'Azur sorti le 5 juin 2020

ZAPEF, la liste des lieux où aller lorsque les massifs sont fermés

ZAPEF, la liste des lieux où aller lorsque les massifs sont fermés

Pour un été en toute sécurité

Zones d’Accueil du Public en Forêt, les ZAPEF sont la meilleure alternative lorsque les massifs sont fermés

5 boucles cyclotourisme à faire dans les Bouches-du-Rhône

5 boucles cyclotourisme à faire dans les Bouches-du-Rhône

À bicyclette...

Que l’on soit passioné.e de balade en vélo ou cycliste accompli.e, les possibilités d’escapades ou de randonnées à vélo en Provence sont aussi variées en niveaux de facilité que dans la variété des paysages qu’elles offrent.

Les Balades Vigneronnes en Provence reprennent

Les Balades Vigneronnes en Provence reprennent

Pour la 10e saison

Les Balades Vigneronnes en Provence sont de retour dès le 6 juin pour la 10e année avec 2 jolies nouveautés

    Ouverture des massifs forestiers des Bouches-du-Rhône

    Ouverture des massifs forestiers des Bouches-du-Rhône

    Balade en milieu préservé

    Depuis quelques jours vous vous demandez s'il est de nouveau possible de vous promener en pleine nature. La réponse est oui...mais sous certaines conditions.

    5 choses à savoir sur les chevaux Camargue

    5 choses à savoir sur les chevaux Camargue

    Le cheval « fait de mistral, de sel et de courage »

    Emblème de ses terres sauvages, la région de la Camargue abrite une des plus anciennes races chevalines au monde qui porte son nom : le cheval Camargue. Mais quelle est son histoire ?