Traversée des apparences

du 12 janvier au 24 février 2019

Publié le 2 janvier 2019 Mis à jour le 3 janvier 2019

Onze des artistes les plus marquants ou prometteurs du renouveau de la magie Nouvelle, pour une Traversée des apparences mystérieuse, poétique et festive. Une expérience visuelle, où résonance et silence répondent au burlesque et à l’absurde pour qu’il ne reste plus que l’expérience interactive ou immersive de la Magie elle même.

L’exposition propose un voyage, une ode festive et poétique à la magie dans ses diverses formes. Elle invite à contempler les invisibles, et à croire, le temps de cette traversée, aux mondes sensibles et aux crédibles merveilleux.

La force de la magie est d’être sans visage : elle existe avant d’apparaître dans une forme quelconque. Plus encore, elle désigne, dans l’usage courant, une émotion plutôt qu’une discipline. C’est là tout le propos de la magie nouvelle : réaffirmer le magique comme une catégorie esthétique à part entière.

Cie1420-Impressions © Clement Debailleul

Le cercle de Broken

Impressions

Cie 14:20 - Installation interactive

Avec Impressions, la Compagnie 14:20 propose une expérience transcendante, où l’invisible se révèle, pour quelques instants, aux yeux du public.
Immergé dans un dispositif magique, le spectateur laisse la trace de ses mouvements dans l’espace. Son image se démultiplie, ses actes laissent des empreintes dans le temps, preuves aussi poétiques qu’éphémères de son passage.

Le cercle de Broken

Cie 14:20 - Installation immersive

Le Cercle de Brocken propose d’admirer la formation d’un phénomène naturel très rare, qui ne se produit qu’avec des conditions météorologiques précises.
Il s’agit du spectre de Brocken, qui crée l’ombre considérablement agrandie d’un objet et diffracte la lumière en un cercle, parfois coloré comme un arc-en-ciel.

La Cie 14:20

Fondée en 2000 par Clément Debailleul et Raphaël Navarro, la Compagnie 14:20 est à l’initiative et porteuse du mouvement artistique de la Magie nouvelle qui évoque « un art dont le langage est le détournement du réel dans le réel », appelé à puiser dans les différentes fonctions revêtues par la magie au fil de l’histoire, pour devenir une forme artistique autonome.
Elle a réalisé une vingtaine de créations – formes longues, formes courtes, performances, installations plastiques; et dirige un laboratoire d’expérimentations magiques et encadre des formations spécifiques à la Magie nouvelle dans les écoles nationales supérieures ainsi que, depuis 13 ans, une formation professionnelle au CNAC.

Projet Fantome © Etienne Saglio

Le Silence du Monde -©Cie Monstre(s)- Saglio Etienne

Le silence du monde

Etienne Saglio / Cie Monstre(s) - Installation magique

Fidèle au minimalisme de l’objet, Étienne Saglio pousse délicatement le public à changer son regard sur le monde.
Plonger la magie dans le réel, supprimer la scène, les coulisses, le magicien et ne laisser que la personne, seule, face au sentiment magique. Transfigurer le réel pour mieux le questionner. Pas d’étrangetés inquiétantes, mais un mystère à la croisée du sentiment magique et de la contemplation.
Articulée autour de trois modules, cette installation exploite le côté ludique et irrésistible de la magie pour amener les spectateurs vers un état de contemplation.

Le projet fantôme

Etienne Saglio – Cie Monstre(s)

Avec son Projet Fantôme, Étienne Saglio donne corps à une forme évanescente, une âme errante venue d’un autre monde.
Minimaliste et pourtant spectaculaire, diaphane, presque translucide, le fantôme se présente d’humeur fluctuante : calme et impatient, affable et insoumis, au ras du sol comme en hauteur… Une légèreté de mouvement et d’esprit qui dégage à la fois une grande douceur comme une inquiétante curiosité.
À la Friche, Le Projet Fantôme sera présenté en forme d’installation, sans la présence de l’artiste.

ÉTIENNE SAGLIO / CIE MONSTRE(S)

Le travail d’Etienne Saglio s’articule autour de la manipulation d’objets et de la magie. Après une formation au CNAC, il crée son premier spectacle, Variations pour piano et polystyrène (2009). La même année, il crée Le Soir des Monstres puis l’installation plastique et magique : Le Silence du Monde (2011). Dans la continuité de son premier spectacle, il réalise Les Limbes (2014), et il développe l’installation pour l’espace public, Projet Fantôme (2015).

En Plein Vol- © Cie Blizzard

Neptunia - © Cie Blizzard Concept

En Plein Vol

Antoine Terrieux et Camille Vacher / Cie Blizzard Concept - Installations magiques

Née de l’association de deux cursus, deux trajectoires, alliant magie nouvelle et arts plastiques, En Plein Vol est une installation comprenant six pièces différentes mises en mouvement grâce à l’action d’un ou plusieurs sèche-cheveux.
De cette manipulation originale d’objets du quotidien, une poésie légère et décalée se met en place. Une magie simple et merveilleuse est donnée à voir au spectateur. Boucles sans fin, trajets aléatoires, lévitations, le spectateur se retrouve face à une action sur laquelle personne n’a de prise, mais qui touche au but.
Avec ce projet d’installations magiques, La compagnie Blizzard Concept tire le public doucement vers la rêverie et le questionnement du possible et du réalisable.

Neptunia

Antoine Terrieux – Cie Blizzard Concept Installation magique

Les plantes, les fleurs, les arbres sont des organismes vivants. Elles sont dotées ici d’intentions, de mouvements qui évoquent des émotions, des sentiments.
En vraie plante de cirque, Neptunia permet une amplification de la réalité, un voyage onirique grâce à sa chorégraphie toute en légèreté.
La Cie Blizzard Concept propose une plante émotive, presque douée de libre arbitre, qui amène le spectateur vers un cheminement poétique personnel.

CIE BLIZZARD CONCEPT

Le Blizzard Concept s’est construit autour d’une certaine vision de la performance, souvent décalée des modes conventionnels, et qui remet en question les pensées établies. L’envie, et la motivation commune de la compagnie reste avant tout de vivre et partager des aventures humaines enrichissantes.

Sortie - © Nicolas Jargic

Zone d'ombre - © Nicolas Jargic

Zone d'Ombre

Nicolas Jargić - Installation magique

Le monde réel ne ressemble pas à une image plate bien qu’on puisse faire ressembler une image plate au monde réel.
Ernst Hans Josef Gombrich

Sorte de «hold-up» sur l’imaginaire, cette Zone d’ombre met en lumière les limites de la perception rétinienne face au réel et à ses représentations. Plongé dans l’obscurité, ce cadre noir à première vue plan, acquiert une toute autre dimension si l’on change de point de vue et démontre en direct les dangers de l’image et sa possible manipulation.

Sortie

Nicolas Jargić - Installation magique

D’un côté un mur en bois, de l’autre une porte ouvrant sur un passage infini.
Par un dispositif illusoire, la sortie semble potentiellement pénétrable.
L’artiste invite ainsi le spectateur à franchir son seuil, dépasser les frontières du réel et questionner ses représentations du monde.

TVillusion

Nicolas Jargić - Installation magique

Nicolas Jargić réinvente le tour du cerceau enclavé via une télévision : un magicien passe ainsi un cerceau fermé au travers de l’appareil. Dans la mise en abyme infinie qu’est TVillusion, la magie se répète en boucle sur les écrans.
La perspective illusoire du dispositif interroge la frontière entre le réel et l’image, et se propose comme une critique des supports médiatiques.

Lapin Noir

Nicolas Jargić - Installation magique

Dans un caisson lumineux, un lapin est emprisonné. Pris au piège, il circule dans l’espace restreint du carde, sans jamais pouvoir en sortir.
Jargić questionne notre rapport à l’image, en s’amusant avec l’illusion optique : la perception indirecte de cet animal crée un dilemme chez le spectateur, désorienté, perdu entre réalité et fiction. Où s’arrête le réel ? où commence l’imagination ?

NICOLAS JARGIĆ

Artiste plasticien de formation, confronté au monde des images et à leur cadre, celui de l’art, l’intérêt de Nicolas Jargic pour la magie devient inhérent à sa pratique.
À la confluence de l’art et de l’illusionnisme, son travail se façonne aujourd’hui dans une dynamique de déconstruction de la re-présentation et interfère dans notre rapport au réel comme à l’oeuvre. Le réel confronté à son image et son contexte de perception se retrouve ainsi mis en jeu.

Killing Alice - © Cie Yokai

Killing Alice

Violaine Fimbel et Marjan Kunaver / Cie Yôkaï - 6 Installations interactives

Et si Lewis Carroll n’avait pas écrit Alice Through the Looking Glass ? Antonin Artaud, des années après la publication du célèbre roman, en revendiquait la paternité et en réécrivait totalement certains passages. A quel point une chose devient-elle «nôtre» lorsque l’on s’empare d’elle ?
Dans chacune des installations interactives de Violaine Fimbel, l’univers de Lewis Carroll devient autre, et la présence aussi "dévoratrice" que "transformatrice" d’Artaud n’est jamais loin.
Appropriation d’une œuvre, plagiat par anticipation ou transformation permanente...?
La métamorphose n’est-elle pas un passage obligé, lorsqu’il s’agit de franchir cette frontière et de passer de l’autre côté du miroir…?

VIOLAINE FIMBEL - CIE YÔKAÏ

Marionnettiste, plasticienne et magicienne, Violaine Fimbel se situe au croisement de différents langages artistiques. Fondatrice de la compagnie Yôkaï, Violaine vient tout juste d’achever sa dernière année de formation en Magie Nouvelle dispensée au CNAC, sous l’égide de Raphael Navarro et de Valentine Losseau de la Cie 14:20, et prépare sa nouvelle création prévue pour septembre 2019 : Gimme Shelter/Donne-moi un abri.

Louis Debailleul-Horizons-Cie1420 © Clement Debailleul

Horizons

Louis Debailleul - Cie 14:20 -- Tableaux magiques

Louis Debailleul présente à la Friche deux tableaux en évolution permanente : avec Horizons, le geste pictural prend une autre dimension et intègre le spectateur dans la genèse secrète de la peinture.
Les formes se font et se défont pour s’abolir dans le mouvement de la lumière. L’évolution de ces horizons colorés, les sensations de profondeur palpable font apparaître une perpétuelle métamorphose, une continuelle transformation magique.

LOUIS DEBAILLEUL - CIE 14:20

Les recherches artistiques de Louis Debailleul s’articulent autour d’un sentiment très fort de l’espace comme présence vivante, et de la lumière, en tant qu’expérience physiques et spirituelles. Elles s’orientent aujourd’hui vers la découverte d’une harmonie globale, synthèse du sensible, dans laquelle les arts pourraient se correspondre.

Cie SANS GRAVITE © Christophe Trouillhet

Le Tricot de Denise

Rémi Lasvènes - Cie Sans gravité -- Installation plastique et magique

Après chaque repas du dimanche midi, ma grand-mère nous disait : «Bon j’vous laisse je vais faire mon tricot». Sauf que nous n’avons jamais vu un seul tricot fabriqué de ses mains... Lorsque Denise Jalabert, grand-mère de l’artiste, décède en 2002 à l’âge de 97 ans, sa famille découvre dix années de double vie, de correspondances étranges et des objets pour le moins fascinants.

Le Tricot de Denise est une installation plastique et magique qui expose les objets retrouvés dans ses appartements privés : des balles en suspension, un jonglage permanent au ralenti, une chaise figée dans son déséquilibre...
Une invitation à pénétrer dans un espace de flottement, où la réalité est mise en suspension.

COMPAGNIE SANS GRAVITÉ

"Avec légèreté et créativité, nous nous appliquons à relativiser la gravité. Nous aimons croire qu’il est possible de mettre nos vies en suspension, le temps de s’interroger sur notre rapport au réel."

3D, OMBRES EN RELIEF & tenségrité © Philippe Beau

# 3D, Ombres en relief & Tenségrité

L’installation 3D interroge notre perception du réel et de l’illusion en utilisant les propriétés du relief. L’objet Tenségrité, qui représente la faculté d’une structure à se stabiliser par le jeu des forces de tension et de compression qui s’y répartissent et s’y équilibrent, conçu par Margot Hackel est éclairé à partir d’un procédé inventé et développé en 2004 par Philippe Beau, spécialiste de l’ombromanie, permettant d’obtenir des ombres en relief.
Cet objet, modélisé grâce aux principes de la tenségrité, évoque une sensation magique de lévitation. Éclairé, il projette des ombres abstraites aléatoires, colorées, d’un graphisme saisissant. Ensuite, grâce aux lunettes 3D, c’est l’ombre à son tour qui se modélise tandis que l’objet réel perd sa magie initiale.
L’ombre devient alors le langage même de la magie, devient plus réel que le réel.

PHILIPPE BEAU

Ombromane, spécialiste de l’ombromanie, ballet de mains chorégraphié, Philippe Beau est aujourd’hui l’un des rares artistes attachés à cette technique. Depuis plus de 20 ans, Philippe Beau maîtrise la magie et manipule la lumière pour créer des spectacles fascinants. Des metteurs en scène de cinéma, de théâtre, des chorégraphes et des photographes font régulièrement appel à lui pour élaborer un travail spécifique autour des ombres et de la magie.

Éloge du mouvement © Gerard Backner

Éloge du mouvement

Gérard Bakner - Série de 4 tableaux magiques

"Le moins que l’on puisse demander à une statue, c’est qu’elle ne bouge pas" disait Salvador Dali, mais Gérard Bakner, lui, affirme le contraire.
C’est une illusion. L’illusion du mouvement.
Le cinéma est aussi une illusion de mouvement. Il réclame plusieurs images pour que l’illusion se réalise.
Ici, dans les tableaux de Gérard Bakner, une seule image fixe, puisque imprimée, donne vie à cette magie. Grâce à la présence de petites pointes blanches et noires, dirigées dans 4 directions différentes, que notre cerveau ne peut pas analyser, le tableau semble en effet prendre vie.
D’après un buste de Franz Xaver Messerschmidt.

GÉRARD BAKNER

«Bakner démontre, la filiation ancestrale entre art et magie, en laissant toute liberté au spectateur pour y projeter ses propres émotions à la lumière de sa familiarité avec les productions de l’art moderne.» Louis Doucet (Mac2000)

Tabary-Grand penrose en bronze

Objets impossibles

Francis Tabary

De conception unique au monde, les créations de Francis Tabary enrichissent la sculpture contemporaine d’une dimension spatiale encore jamais vue.
Ses Objets impossibles font référence à l’imaginaire des figures impossibles, à savoir les représentations d’une construction fictive d’un objet contraire aux lois physiques.
Actuellement, Francis Tabary est le seul à avoir réussi à rendre en trois dimensions des figures impossibles qui semblaient à jamais condamnées à la planéité de la feuille de papier. Véritable magicien, il manipule les sens et l’esprit avec la complicité de la lumière. La perception de ses œuvres fait continuellement osciller l’œil de l’observateur entre le réel et l’irréel.

FRANCIS TABARY

Fidèle à sa vocation de magicien, il décide de relever un grand défi en créant des objets apparemment impossibles à réaliser en trois dimensions.
A la fin des années ‘90, Il s’attaque ainsi à la première figure réputée impossible à construire, le célèbre triangle de Penrose. En 2003, les recherches de l’artiste magicien sont enfin couronnées de succès et la première sculpture « impossible », fruit improbable de l’illusion et de l’art, voit le jour.
Depuis lors, Francis Tabary a réalisé une quinzaine d’objets dont on pensait avant lui qu’ils ne pourraient jamais exister dans le monde réel en trois dimensions dans lequel nous vivons.

Infos pratiques

Infos pratiques

FRICHE LA BELLE DE MAI • MARSEILLE
4e étage de la tour & Panorama
41 RUE JOBIN 13003
OUVERTURE DE L’ EXPOSITION
Du mercredi au vendredi de 14h à 19h
Le samedi et dimanche à partir de 13h à 19h
Fermeture tous les lundis et mardis
TARIFS Plein : 5 € • Réduit : 3 €

Découvrir

Pour aller plus loin

La Biennale des Arts du Cirque, plus grand festival de cirque au monde !
du 11 janvier au 10 février 2019

La Biennale des Arts du Cirque, plus grand festival de cirque au monde !

Avec Archaos, dont la réputation n’est plus à faire lorsqu’il s’agit d’atteindre l’impossible dans l’éclectisme des écritures actuelles du cirque, l’émotion sera à la hauteur de l’engouement populaire.

Le week-end d'ouverture de la Biennale Internationale des Arts du Cirque
Samedi 12 & dimanche 13 janvier 2019

Le week-end d'ouverture de la Biennale Internationale des Arts du Cirque

Quel cirque ! Spectacles, expositions, installations, ateliers acrobatiques et urbains se mêlent pendant ces 2 jours foisonnants à la Friche belle de Mai !

Rachel Rache de Andrade et Guy Carrara, les équilibristes de joie

Rachel Rache de Andrade et Guy Carrara, les équilibristes de joie

Rachel Rache de Andrade est née à Rio, et Guy Carrara dans le Béarn. C’est dans le Sud qu’ils se sont rencontrés, pour ne plus jamais se quitter. Leur rencontre a bien sûr changé leur vie. Et la vie des arts du cirque en France et dans le monde.

Agenda

Fêtes de rue

Fêtes de rue

Bonne humeur et émerveillement garantis lors des fêtes de rue et carnavals en Provence ! Les saltimbanques du monde entier vous donnent rendez-vous.

Voir le guide Fêtes de rue
Théâtre

Théâtre

Comédie, pièce classique ou théâtre contemporain : les scènes de Provence accueillent 1001 spectacles à applaudir en famille.

Voir le guide Théâtre
Tout l'agenda culturel

Autres articles

Les Élancées, 20 ans d’émotions partagées !

Les Élancées, 20 ans d’émotions partagées !

du 1er au 10 février 2019

Le festival des Arts du Geste Les Élancées revient et fête cette année ses 20 ans ! Une programmation exceptionnelle mêlant danse et cirque à découvrir sur l'ensemble du Territoire Istres-Ouest Provence ! 20 ans d'émotion en partage!

Les Muséiques, concerts au coeur des musées

Les Muséiques, concerts au coeur des musées

du 20 janvier au 7 juillet 2019

Marseille Concerts vous convie, chaque mois, à des moments de musique dans les Musées de Marseille. Ces concerts gratuits, mariés aux expositions, proposent de mettre en avant les talents de notre département!

Suspense pour la Finale régionale des Inouis du Printemps de Bourges

Suspense pour la Finale régionale des Inouis du Printemps de Bourges

31 janvier & 1er février 2019

Venez découvrir en live ceux qui feront la scène de demain. 8 groupes PACA ont été sélectionnés sur écoute par un jury de professionnels et se présenteront sur scène pour une ultime étape en sélection live pour être sélectionnés au Printemps de Bourges en avril 2019, un véritable tremplin pour leur carrière ! Qui va gagner? Suspense...

Les Tops du Cirque

Les Tops du Cirque

du 11 janvier au 10 février 2019

Notre département accueille le plus grand festival de cirque du monde, alors on ne va pas passer à côté d'émotions à couper le souffle, d'émerveillements, de furieuse envie de s'envoler ! Découvrez notre sélection des spectacles de cirque à ne pas rater à l'occasion de la Biennale des arts du cirque et du festival les Élancées. Voici nos coups de coeur, nos incontournables, nos pépites partout dans le département.

Rachel Rache de Andrade et Guy Carrara, les équilibristes de joie

Rachel Rache de Andrade et Guy Carrara, les équilibristes de joie

Rachel Rache de Andrade est née à Rio, et Guy Carrara dans le Béarn. C’est dans le Sud qu’ils se sont rencontrés, pour ne plus jamais se quitter. Leur rencontre a bien sûr changé leur vie. Et la vie des arts du cirque en France et dans le monde.

Le TOP des Tops

Le TOP des Tops

JANVIER 2019

Découvrez chaque mois notre sélection de petits concerts, de pièces de théâtre, de fêtes traditionnelles, de spectacles de danse ou pour enfants et de petites expos à ne pas rater. Nos coups de coeur, nos incontournables, nos pépites et des idées de soirées originales.

La Pastorale Maurel à Allauch, "Qu'es acò" ?

La Pastorale Maurel à Allauch, "Qu'es acò" ?

Les samedis 19 & dimanches 20, 26 & 27 janvier 2019

Avec ses personnages aussi pittoresques que cocasses, cette pièce écrite en 1844 par Antoine MAUREL, revisite les grands moments de la Nativité en Provence, du réveil des bergers à leur arrivée à l’étable devant l’enfant Jésus.

La Biennale des Arts du Cirque, plus grand festival de cirque au monde !

La Biennale des Arts du Cirque, plus grand festival de cirque au monde !

du 11 janvier au 10 février 2019

Avec Archaos, dont la réputation n’est plus à faire lorsqu’il s’agit d’atteindre l’impossible dans l’éclectisme des écritures actuelles du cirque, l’émotion sera à la hauteur de l’engouement populaire.

Top des petites Expos

Top des petites Expos

JANVIER 2019

Découvrez en avril notre sélection de petites expos à ne pas rater. Nos coups de cœur, nos incontournables, nos pépites, de petites surfaces ou des lieux insolites.

Top des pièces de Théâtre

Top des pièces de Théâtre

JANVIER 2019

Découvrez chaque mois notre sélection de pièces de théâtre, de spectacles dans des lieux insolites à ne pas rater. Nos coups de coeur, nos incontournables et des idées de soirées originales.

Top des petits Concerts

Top des petits Concerts

JANVIER 2019

Découvrez chaque mois notre sélection de petits concerts à ne pas rater. Pas de têtes d'affiches, ni de festivals (sauf les soirées gratuites) mais nos coups de cœur, nos incontournables, nos artistes émergents préférés et des idées de soirée originales.

La relecture inédite de Trissotin ou les femmes savantes

La relecture inédite de Trissotin ou les femmes savantes

du 8 au 20 janvier 2019

Macha Makeïeff, dans cette relecture inédite de ce chef-d’oeuvre, transpose judicieusement la pièce dans les années 70 et fait entendre avec force et malice la férocité et la drôlerie inégalée du texte de Molière.