Travellings à la recherche de l'espace public

Du 26 au 30 septembre 2018

Mis à jour le 9 avril 2019

Travellings est désormais le rendez-vous annuel entre le public marseillais et la communauté artistique européenne du réseau IN SITU. Pour cette cinquième édition, Lieux publics investit le territoire marseillais comme on aborde un puzzle, d’un coin à l’autre de la ville, en explorant différents types d’espaces publics, du centre aux quartiers Nord : rues, places, quartiers, parc, cité, rivage...

Au-delà de la stricte définition de l’espace public, qu’est-ce qui fait espace public ? Comment une œuvre, une installation plastique, un spectacle, une occupation temporaire de l’espace par des artistes peut en faire bouger les lignes, peut interpeller la communauté ? Travellings 2018 entend susciter des instants poétiques, des récits partagés, mais aussi une réappropriation citoyenne de ces espaces, de nos espaces de vie. Huit installations, performances et spectacles nous guident à travers de nouveaux espaces publics et en révèlent la beauté, la singularité, l’étrangeté. Tirelire collective, hymnes croisés, équilibres précaires, tête-à-tête, oiseaux
2.0, dérive créole, magie urbaine, jongle promenade, l’imaginaire des artistes se défie des craintes et des barrières.

A Piece of 2

ekivoke

Parcours artistiques
 : 6 installations et performances au centre de Marseille, Canebière / Vieux-Port

Cette édition de Travellings s’articule autour d’un parcours d’installations artistiques et de performances dans le centre ville, autour du bas de la Canebière et du Vieux-Port puis d’une soirée de spectacles entre la Cité des arts de la rue et le quartier des Aygalades. Quatre des artistes qui composent ce parcours – Kaleider, Richard Wiesner, Alexandra Tobelaim / compagnie Tandaim, Marco Barotti - sont accompagnés par la plateforme européenne IN SITU que pilote Lieux publics depuis 2003.

Les installations plastiques PIG par l’artiste britannique Seth Honnor et Twenty-eight par le tchèque Richard Wiesner questionnent directement la notion de communauté, à l’échelle européenne. Qu’il s’agisse d’interpeller les citoyens sur ce qui peut être dé ni ensemble comme le bien commun, ou de mettre en débat la complexité de l’identité européenne, entre unité et diversité, ces deux artistes européens ont conçu des œuvres qui prennent tout leur sens dans l’espace public : elles visent toutes les deux à activer des discussions, susciter des réactions autour de ce que nous avons – ou n’avons pas – en commun.

L’artiste néerlandais Nick Steur propose une performance interrogeant notre rapport à la technologie, notamment en explorant la force naturelle de l’homme face à la pierre, thème faisant écho à l’installation sonore de Marco Barotti qui matérialise les ondes qui saturent les espaces autour de nous... Quant au théâtre en boîte pour passants de la compagnie Tandaim, il infiltrera l’espace public avec des récits intimes et histoires secrètes, une autre manière de faire communauté, à travers la mémoire individuelle et collective.

Enfin, Sainte-Dérivée des trottoirs nous emmènera vers le littoral et les dérives d’une femme hors du commun, porte- parole des déshérités et grande prêtresse des cultes caribéens.

Twenty-eight

Pig

Pig - Kaleider / Seth Honnor

Installation pour consensus collectif

Pig est un grand cochon transparent, portant l’inscription : « Ceci est un fonds communautaire, vous pouvez y contribuer si vous le souhaitez, et lorsque vous aurez décidé comment le dépenser, vous pourrez l’ouvrir et dépenser l’argent ». C’est tout. 
Pig est un projet original conçu par Kaleider, à la suite de la création d’un jeu-spectacle international intitulé The Money, qui interrogeait déjà la notion d’argent et de propriété au sein de la communauté. Pig est une expérience ludique sur la notion de prise de décision collective, qui voyage depuis le printemps 2018 en Europe.

en continu de 10h à 19h Cours Estienne d'orves

Twenty-eight - Richard Wiesner

Installation in situ

Twenty-eight incarne l’ensemble des vingt-huit États de l’Union européenne. Les États-membres sont représentés par les traductions de leurs hymnes nationaux, thème central de l’œuvre. La devise de l’Union européenne, « L’unité dans la diversité », met cependant en avant les besoins des États pour dé nir leur propre identité. Les contenus des hymnes nationaux entrent souvent en con it avec les efforts d’uni cation de l’Union et révèlent les besoins des États de se battre pour protéger leur intégrité en tant qu’espaces autonomes et stables, s’appuyant sur des symboles et des mythes qui leur sont propres. Une manière d’interroger le concept d’identité dans le contexte actuel de la montée des nationalismes à travers l’Europe.

en continu de 10h à 19h Place Charles de Gaulle

In-Two

A Piece of 2

A Piece of 2 - Balancing Human Sized Rocks

Performance de Nick Steur

Durant cinq jours, Nick Steur performera six heures par jour, avec la seule force de ses bras et des outils mécaniques. Il révèle les forces de la nature en équilibrant des rochers avec une précision laborieuse. L’attention méticuleuse qu’il porte à ces matières premières amène le public à le rejoindre dans son monde de pierre et d’acier. Le processus met en forme de fragiles sculptures de plusieurs centaines de kilos. Lorsque deux rochers tiennent en équilibre, il en introduit un troisième qui vient perturber cet équilibre, jouant avec la gravité et renouvellant sans cesse la composition, entre stabilité et mouvement.

en continu de 13h à 19h Ombrière du Vieux Port

In-Two - compagnie Tandaim / Alexandra Tobelaim

Théâtre en boîte pour passants

In-Two, c’est une petite collection de trois grandes boîtes aux allures de caisses de transport, installées dans l’espace public, dans lesquelles le spectateur est invité à entrer pour partager une histoire, une con dence, un (jardin) secret. Dans ces confessionnaux du quotidien où vous serez le seul spectateur, les mots écrits pour l’occasion par nos auteurs complices vous seront murmurés à l’oreille... Le hasard se charge du reste...

sessions de 8 minutes de 14h30 à 16h et de 17h à 19h Rue de la Tour

The Woodpeckers

Sainte Dérivée des Trottoirs

The Woodpecker - Marco Barotti

Installation sonore

The Woodpecker (Le Pivert) crée une interférence audiovisuelle dans les espaces urbains et naturels, par le biais d’oiseaux androïdes conçus spécialement pour être utilisés comme instruments de musique. Ces oiseaux retranscrivent les différentes fréquences du spectre électromagnétique présent dans leur environnement et traduisent ces ondes en mouvements calqués sur ceux d’un pivert, qui créent des percussions sur le mobilier urbain, composant une pièce sonore en temps réel. Ils transforment ainsi les radiations invisibles générées par les appareils de communication mobile et sans fil en figures rythmiques perceptibles, acoustiquement et visuellement. Il en résulte une composition auto-générative, traversée de changement perpétuels, un paysage sonore mouvant et percussif immiscé dans l’environnement urbain.

en continu de 15h à 19h Bas de la Canebière
Cherchez les piverts dans le quartier du bas de la Canebière. Différents lieux à découvrir chaque jour.

Sainte-Dérivée des Trottoirs

Spectacle ultra-marin pour rivages poétiques

Une plaidoirie en prose pour les laissés pour compte, une allégorie d’Haïti. L’expression d’un imaginaire caribéen en route vers le sixième continent. C’est l’histoire d’une femme qui se dit sainte. Prostituée souveraine de nos trottoirs, grande prêtresse des cultes lointains ou femme-déchet, elle nous invite à la suivre jusqu’au royaume de ses dérives. Avec un discours qui oscille entre folie et raison, cette femme raconte entre les lignes la marginalité, le besoin d’amour et la violence de la différence. Cette création in situ pour l’espace public interroge notre rapport aux marginaux, à l’étranger. Aux frontières de nos villes se mêlent la parole d’un interprète-exilé et celle d’un personnage mystique qui se drapent dans leurs artifices et leurs coups de gueule afin de sauver leur dignité.

du mercredi 26 au vendredi 28 septembre à 19h30 - Couvent Levat / durée : 50 min / à partir de 12 ans

La Cité des Arts de la Rue

EkivokE

Soirée à la Cité des arts de la rue et Cité des Aygalades

samedi 29 septembre

La soirée du samedi proposera un autre parcours composé de deux spectacles qui explorent chacun à leur manière le quartier des Aygalades et la Cité des arts de la rue.

Comme pour chaque édition de Travellings, le quartier des Aygalades où Lieux publics et la Cité des arts de la rue sont installés, seront au cœur de l’événement avec la présence en filigrane durant les cinq jours de Travellings des jongleurs intrépides du Collectif Protocole dans la Cité des Aygalades, invitant les habitants à dialoguer avec le langage des massues... Monument est une restitution de cette infiltration de quartier. EkivokE est un spectacle en déambulation, créé par le collectif de magie urbaine Micro Focus, qui transforme notre regard sur les lieux traversés. Un parcours parsemé de tours illusionnistes, d’entresorts et de jeux d’optique.

EkivokE
 - samedi 29 septembre - 17h
Cité des arts de la rue, Marseille 15ème / durée 1h15

Monument, chapitre 2 - samedi 29 septembre - 20h

Cité des Aygalades, Marseille 15ème / durée 1h
(précédé du chapitre 1, infiltrations jonglées dans le quartier des Aygalades du 25 au 28 septembre)

Monument

Autour des spectacles

Actoral
Lecture de l’ouvrage Les Immobiles de Stéphane Bonnard - KompleX KapharnaüM
vendredi 28 septembre - 18h - Théâtre Joliette

Les Philosophes publics
samedi 29 septembre
Carte blanche au collectif marseillais Les Philosophes publics le samedi après-midi, espace de discussion ouvert à tous autour de thèmes abordés par cette édition de Travellings : responsabilité collective, valeur de l’argent, identité, communauté, marginalité...

Les Dimanches de la Canebière
dimanche 30 septembre
Les installations et performances 28, PIG, In-Two et A Piece of 2 - Balancing Human Sized Rocks font partie de la programmation des Dimanches de la Canebière, en lien avec le thème « Patrimoine matériel et immatériel ».

Informations pratiques

Tous les spectacles sont gratuits.

Accès Couvent Levat : 2€
Vernissage des installations dans le quartier Opéra et place Charles de Gaulle le mercredi 26 septembre
Buvette dans la Cité des Aygalades le samedi 29 septembre

Cité des arts de la rue et dans le quartier des Aygalades
225 avenue des Aygalades
13015 Marseille
04 91 03 81 28

www.lieuxpublics.com

Pour aller plus loin

Des balades urbaines et culturelles pour sortir des sentiers battus

Des balades urbaines et culturelles pour sortir des sentiers battus

Envie de découvrir le Département autrement ? My Provence Culture vous propose une sélection de balades urbaines à faire en famille ou entre amis. Entre les nombreuses randonnées proposées sur le territoire et les visites originales à travers les quartiers de nos villes, il y en a pour tous les goûts.

Un Dimanche de la Canebière en famille
le dimanche 27 mai 2018

Un Dimanche de la Canebière en famille

Une Canebière sans voitures, dédiée à la culture, la fête et la convivialité, ça vous dit?

Agenda

Spectacles en Provence

Spectacles en Provence

One man show au Dôme de Marseille, ballet au Pavillon Noir d'Aix-en-Provence ou spectacle aux Carrières de Lumières des Baux-de-Provence : toutes les infos pratiques.

Voir le guide Spectacles en Provence
Marseille

Marseille

Un film au Prado, une expo à La Friche Belle de Mai ou un concert au Dôme, sans oublier les festivals d'été et marchés d'hiver : tout l'agenda culturel.

Voir le guide Marseille
Gratuit

Gratuit

Que faire en Provence pour zéro €uro ? Retrouvez dans cet agenda les meilleurs bons plans pour se cultiver et se divertir gratuitement dans les Bouches-du-Rhône.

Voir le guide Gratuit
Tout l'agenda culturel

Autres articles

Bons plans : visiter des expositions gratuitement

Bons plans : visiter des expositions gratuitement

Aller au musée sans dépenser d'argent, c'est possible. Pléthore d’endroits ouvrent de temps à autres leurs portes sans demander de ticket d'entrée. Découvrez quand !

Émancipation d'une génération d'artistes

Émancipation d'une génération d'artistes

du 13 juin au 13 octobre 2018

Émancipation est une exposition réunissant une vingtaine d’artistes qui s’est émancipée de son école principale le street-art, dans la chapelle et les jardins de l'ancien couvent Levat à la Belle de Mai à Marseille.

L'œuvre déconfinée du Mucem

L'œuvre déconfinée du Mucem

Exposition d'une œuvre cachée, épisode 9

Chaque semaine, découvrez en exclusivité une œuvre « cachée » d’un musée des Bouches-du-Rhône afin de vous en révéler ses secrets. Une œuvre, bien rangée au fond des collections, qui a rarement vu la lumière des salles. Pour ce neuvième épisode, direction le MUCEM, Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée

Saint-Rémy-de-Provence : une artothèque prête des œuvres d'art gracieusement

Saint-Rémy-de-Provence : une artothèque prête des œuvres d'art gracieusement

Et si l’art entrait chez tous les Saint-Rémois ?

La bibliothèque de Saint-Rémy a mis en place l’Artothèque avec une collection d’œuvres d'art destinée au prêt. Un service gratuit pour les usagers de la bibliothèque et en faveur des artistes locaux.

Entretien avec Dominique Bluzet, Directeur des Théâtres

Entretien avec Dominique Bluzet, Directeur des Théâtres

Une année formidable !

"L’art c’est un rapport au rêve et à l’émotion et avoir le temps de retrouver le rêve et l’émotion, c’est formidable" nous dit Dominique Bluzet, Directeur des Théâtres (du Gymnase, des Bernardines, du Grand Théâtre de Provence et celui du Jeu de Paume). Contrairement à bon nombre de Directeurs de théâtre, pour qui cette année 2020-21 de crise sanitaire (et culturelle) a été une catastrophe ; Dominique Bluzet, lui, a trouvé cette année formidable. Il s’en explique dans cet entretien.

L'oeuvre déconfinée du Musée Cantini

L'oeuvre déconfinée du Musée Cantini

Exposition d'une œuvre cachée, épisode 8

Chaque semaine, découvrez en exclusivité une œuvre « cachée » d’un musée des Bouches-du-Rhône afin de vous en révéler ses secrets. Une œuvre, bien rangée au fond des collections, qui a rarement vu la lumière des salles. Pour ce huitième épisode, direction le Musée Cantini en plein cœur de Marseille.

PAC 2021 : la 13e édition du Printemps de l’Art Contemporain

PAC 2021 : la 13e édition du Printemps de l’Art Contemporain

Du 13 mai au 13 juin 2021

Pendant un mois et sous forme festivalière, le Printemps de l’Art Contemporain 2021 réunira les expos se déroulant à Marseille, Aix-en-Provence, Arles, La Ciotat, Martigues, Aubagne…

Mars en Baroque, l'édition 2021

Mars en Baroque, l'édition 2021

Les nouvelles dates dévoilées

En 18 ans, le Festival Mars en Baroque est devenu un rendez-vous incontournable de la vie musicale et culturelle marseillaise. Ses dates sont dévoilées et la programmation ne va plus tarder !

L'oeuvre déconfinée du Musée Départemental Arles Antique

L'oeuvre déconfinée du Musée Départemental Arles Antique

Exposition d'une œuvre cachée, épisode 7

Chaque semaine, découvrez en exclusivité une œuvre « cachée » d’un musée des Bouches-du-Rhône afin de vous en révéler ses secrets. Une œuvre, bien rangée au fond des collections, qui a rarement vu la lumière des salles. Pour ce septième épisode, rdv au MDAA, Musée Départemental d'Arles Antique dit « le Musée bleu », construit à Arles en 1995 sur la presqu'île où se trouvait l'ancien cirque romain.

5 choses à savoir sur les Archives Départementales des Bouches-du-Rhône

5 choses à savoir sur les Archives Départementales des Bouches-du-Rhône

Certains documents que vous produisez aujourd'hui constituent le patrimoine de demain !

La très passionnée Marie-Claire Pontier, Directrice des Archives Départementales des Bouches-du-Rhône depuis juillet 2014, nous dévoile les anecdotes et actualités du lieu.

L'oeuvre déconfinée du Musée d’Histoire Naturelle de Marseille

L'oeuvre déconfinée du Musée d’Histoire Naturelle de Marseille

Exposition d'une œuvre cachée, épisode 6

Chaque semaine, découvrez en exclusivité une œuvre « cachée » d’un musée des Bouches-du-Rhône afin de vous en révéler ses secrets. Une œuvre, bien rangée au fond des collections, qui a rarement vu la lumière des salles. Pour ce sixième épisode, direction le Musée d’Histoire Naturelle de Marseille.