Tram 83, une fresque africaine

du 10 au 12 janvier 2018

Mis à jour le 9 avril 2019

Lubumbashi, capitale de la principale région minière de la République démocratique du Congo est une Ville-Pays, ville de toutes les libertés, Sodome et Gomorrhe africaine, lieu d’un fort désir d’exister et de s’appartenir. A l’épicentre de la cité, le Tram 83, haut lieu de perdition, réunit tous ceux qui cherchent le salut dans une note de jazz ou un verre de bière.

Julie Kretzschmar a adapté cette fresque africaine qu’est le roman de Fiston Mwanza Mujila en restituant les effets de miroirs que nous tend ce « beau monde cassé ». Son écriture scénique, discontinue, travaille le roman en kaléidoscope pour restituer la beauté cinématographique et douloureuse de cette Afrique entre fantasmes et réalité.

Adossé à la simplicité de l’argument narratif, celui des retrouvailles de deux copains, le livre déploie une Afrique cinématographique, et précisément en empruntant certains registres du western.

TRAM 83 © Christophe Pean

TRAM 83 © Christophe Pean

Extraits d’entretien avec l’auteur

Fiston Nasser Mwanza Mujila est considéré comme l’une des nouvelles voix de la littérature congolaise. Tram 83 est son premier roman édité aux éditions Métailié en 2014 et a depuis
été traduit en huit langues.

Que représente cette « Ville-Pays », capitale de tous les dangers, au coeur d’une Afrique en déliquescence, jetée en pâture à tous les exploiteurs, grands ou petits, qui se rencontrent ou s’évitent au Tram 83, haut lieu de perdition ?

C’est un exercice périlleux que d’interpréter son propre texte tout comme de parler de sa maladie. Je suis maître de mon roman aussi longtemps qu’il traîne encore dans mon ventre. Dès la parution, il revient au « peuple » d’en disséquer le contenu…

Selon moi, et ma lecture peut-être fausse, la Ville-Pays incarne un monde qui s’effondre1. Je suis addict à la Bible, surtout à l’Ancien Testament. La Ville-Pays puise dans Sodome et Gomorrhe, ville-bordel de toutes les libertés mais également de la prise de conscience qu’on s’appartient et que l’on peut se livrer à toutes les hérésies n’en déplaise Mvidi-Mukulu2.
Je voulais aussi à travers cette peinture, raconter mon pays, le Congo ou le Zaïre, appelez le comme vous le voulez, qui se dérègle. Je m’abstiens à vous faire la topologie de la violence caractéristique de l’ex-colonie belge. Cela étant dit, Tram 83 n’est ni une peinture fidèle de l’Afrique ni un essai politique.

TRAM 83 © Christophe Pean

TRAM 83 © Christophe Pean

Pourquoi avoir choisi ce titre relativement énigmatique par rapport à l’Afrique, Tram 83 ?

La ligne 83 du Tram de Bruxelles a été inaugurée le 30 juin 2008 et n’est opérationnelle que la nuit. Le Congo a arraché son indépendance le 30 juin. Les personnages du roman se défoncent pendant la nuit, au Tram 83… Lucien s’emmêle les pinceaux. Les habitants de la Ville-Pays savent que dans ces pays qui n’existent que dans les manuels de géographie, l’existence est dérisoire, l’espérance de vie un bien gros mot. Alors vivent-ils (leur vie) jusqu’à la dernière sueur d’autant plus que rien ne prouve que dans l’au-delà on écoute du jazz, on boit la Primus ou la Skol3 et on danse la bonne rumba. Qu’y a-t-il de mal à cela?

Est-ce que le fait d’aborder pour la première fois une oeuvre romanesque t’engage vers de nouvelles pistes littéraires visant uniquement à faire fructifier tes talents de romancier ?

Un premier roman est une belle expérience dont la récidive est nécessaire. Tout dépendra de ce que j’aurai à dire… J’écris des poèmes, des nouvelles et des pièces de théâtre depuis de nombreuses années. Si j’envisageais l’écriture dans une perspective commerciale, je me serais essayé au roman depuis longtemps.
Certes le roman présente d’énormes avantages en matière de visibilité et de vente mais cela ne justifie pas le choix d’un genre littéraire. À partir du moment où on aborde la littérature en terme de tirage, on n’est plus dans la littérature. On est dans le business. Et la meilleure façon de se remplir les poches rapidement ne serait-elle pas d’ouvrir une boîte de nuit à Luanda ?...

Infos pratiques

Avant-scène Ven. 12 janvier 2018 19h15
Avec Julie Kretzschmar, metteure en scène de Tram 83

Tarif de 9 à 24 € – Petit Théâtre – Mer 19h, Jeu, Ven 20h

Renseignements et réservation :
Aux guichets du mardi au samedi de 12h à 18h ou par téléphone au 04 91 54 70 54
vente et abonnement en ligne sur www.theatre-lacriee.com

Pour aller plus loin

La Criée prônera l'amour en 2018

La Criée prônera l'amour en 2018

En écho à MP 2018, la Criée tourne sa programmation 2017 / 2018 autour de l'amour. Avec 192 spectacles proposés, le théâtre situé au Vieux Port accueillera une fois de plus toutes les formes d'art et de public.

Agenda

Sortir au théâtre

Sortir au théâtre

Comédie, pièce classique ou théâtre contemporain : les scènes de Provence accueillent 1001 spectacles à applaudir en famille.

Voir le guide Sortir au théâtre
Spectacles en Provence

Spectacles en Provence

One man show au Dôme de Marseille, ballet au Pavillon Noir d'Aix-en-Provence ou spectacle aux Carrières de Lumières des Baux-de-Provence : toutes les infos pratiques.

Voir le guide Spectacles en Provence
Marseille

Marseille

Un film au Prado, une expo à La Friche Belle de Mai ou un concert au Dôme, sans oublier les festivals d'été et marchés d'hiver : tout l'agenda culturel.

Voir le guide Marseille
Tout l'agenda culturel

Autres articles

La Criée de Macha Makeïeff

La Criée de Macha Makeïeff

Depuis 2011, Macha Makeïeff dirige le Théâtre national La Criée . « Ce théâtre vous appartient qui que vous soyez vivant dans cette ville».

Concert gratuit en direct du Grand Théâtre de Provence

Concert gratuit en direct du Grand Théâtre de Provence

Un rendez-vous en ligne, vendredi 22 janvier 2021 à 19h

En attendant sa réouverture et pour partager un peu de la magie de la musique, le Grand Théâtre de Provence vous invite gracieusement à écouter, confortablement installé.e.s chez vous, le concert de l'Orchestre Philarmonique du Pays d'Aix qui était prévu dans sa programmation.

Prolongation de l'exposition de la série «Télécran» d’Emmanuelle Germain

Prolongation de l'exposition de la série «Télécran» d’Emmanuelle Germain

Jusqu'au 31 janvier dans les jardins du Mucem

Vous rappelez-vous de cette ardoise magique rouge pour enfants sur laquelle on pouvait dessiner à l’aide de deux boutons blancs ? C’est le télécran! Au cours du premier confinement / déconfinement, Emmanuelle Germain, photographe marseillaise, a accompli une série de dessins sur cet objet enfantin. Une exposition extérieure à découvrir dans les jardins du Mucem

Week-end «Folklore» au Mucem

Week-end «Folklore» au Mucem

Concerts, spectacles et rencontres en ligne

Ringard, le folklore ? Pas tout à fait, quand on voit le nombre d’artistes et de danseurs qui se saisissent aujourd’hui des pratiques traditionnelles et populaires dans leurs spectacles.

Chroniques, la biennale des imaginaires numériques

Chroniques, la biennale des imaginaires numériques

samedi 16 janvier 2021

Le festival d'art numérique, Chroniques, qui établit un lien entre la création contemporaine et les nouvelles technologies se termine ce weekend. Au programme, tables rondes et conférences autour des imaginaires, entre l'éternité et le vivant.

Incollable sur l’Antiquité ? C’est ce qu’on va voir avec le jeu concours du Musée Départemental Arles Antique

Incollable sur l’Antiquité ? C’est ce qu’on va voir avec le jeu concours du Musée Départemental Arles Antique

Jusqu’au 25 janvier 2021

Derrière ses portes closes, le Musée Départemental Arles Antique reste en contact avec vous et organise depuis le 11 janvier 2021, un jeu-concours sur vos connaissances des collections du musée.

Les Rencontres d'Averroès, 27e édition : balade sonore dans les villes de Méditerranée

Les Rencontres d'Averroès, 27e édition : balade sonore dans les villes de Méditerranée

Un podcast en 5 épisodes pour entendre la 27e édition autrement

Faute d’avoir pu se tenir en novembre 2020, la 27e édition des Rencontres d’Averroès se matérialise à travers une série de cinq podcasts, imaginés comme des balades sonores sur la thématique « Cités à la dérive ? ».

    COMPLET - Du 14 janvier au 4 février, visitez le Musée départemental Arles antique en live

    COMPLET - Du 14 janvier au 4 février, visitez le Musée départemental Arles antique en live

    Inscrivez-vous gratuitement aux Jeudis Culture de My Provence

    Inédit ! Pour ses premiers "Jeudi Culture", My Provence s'associe à My Tour Live pour une visite immersive et interactive du Musée départemental Arles antique. Inscrivez-vous à la visite en direct et posez vos questions à un conservateur du musée. Le buste de César n'aura plus de secrets pour vous.

    Le Rocher Mistral : les premières images

    Le Rocher Mistral : les premières images

    Voyage au coeur de la Provence du XVIIè siècle

    Mi-décembre, nous avons reçu une invitation qui a retenue toute notre attention. La promesse : revenir aux origines des traditions de Provence et plonger en immersion au cœur de l’histoire d’un lieu emblématique de la région.
    Ni une, ni deux, nous avons pris la route, direction Le Rocher Mistral en avant-première !

    Conte de Provence : L'histoire de Jeannet le Simplet

    Conte de Provence : L'histoire de Jeannet le Simplet

    La fève de tous les possibles

    Parmi tous les contes et légendes qui bercent la Provence, il y a l’Histoire de Jeannet le Simplet, un garçon ordinaire au destin peu commun !

    Tous en sons ! L'édition 2020

    Tous en sons ! L'édition 2020

    Tous chez soi, en musique

    Le festival de musique jeunesse "Tous en Sons" offre jusqu'au 20 décembre 4 spectacles en live depuis Aix et Marseille ainsi qu'un replay pour le public et les scolaires.

      Comment fabriquer soi-même sa crèche de Noël ?

      Comment fabriquer soi-même sa crèche de Noël ?

      DIY Provençal

      Santons, décor, cueillette du houx… Chaque année, des centaines de Provençaux participent à des concours de crèche de Noël. Vous souhaitez vous lancer ? On vous donne des conseils pour perpétuer la tradition provençale et accueillir vos santons de Noël comme il se doit !